PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 

 [Fanfiction] Une autre littérature ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  172
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  07/09/2015
    
                         
Tango's  /  Tycho l'homoncule


On pourrait se poser la question par le point de vue de l'originale. Imaginons qu'un écrivain en herbe décide d'écrire une suite ou un fait de l'univers de votre roman. Comment réagiriez-vous ? N'y-a-t-il pas un risque de voir un abominable torchon souiller une œuvre.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  51
   Localisation  :  Bayeux
   Date d'inscription  :  23/08/2015
    
                         
Marc Valcoric  /  Autostoppeur galactique


Quelque soit le résultat, cela ne pourrait venir entacher le texte originel. Et je me sentirais honoré que l'on s'inspire de mon imaginaire, de mes personnages. C'est mon point de vue... Pour moi, à partir du moment où l'on me lit, où j'ai mis le point final à mon texte, mon oeuvre m'appartient, mais pas ce qu'il inspire chez les autres, et que cela prenne les visages de mes créatures émancipées, elles ont pris leur envol et sont libres.
http://retoursepia.wix.com/entre
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12
   Âge  :  27
   Localisation  :  Sur Jotunheim
   Date d'inscription  :  16/09/2015
    
                         
LyzMaddox  /  Homme invisible


Je suis d'accord. Cela ne changera rien a ce que j'ai moi même fait de mon histoire et si quelqu'un veut écrire sur mes personnages, remanier ou que sais je, libre à lui. Que ce soit bon ou mauvais.
Dans le pire des cas je me demanderai probablement comment il/elle a pu transformer mon histoire ainsi mais rien de plus.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2248
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Je vais faire dans la redite:

La fanfiction est surtout mal vue car assimilée à des productions d'adolescentes sans bagage culturel. C'est ça le fond de la polémique.
Comme quand on parle de littérature pour ménagères.

Parce qu'au risque de radoter, tous les romans de l'univers étendu de Star Wars, pour moi, c'est pas loin de la fanfiction...
Mais bon comme c'est écrit par des mâles, universitaires la plupart du temps, ça va...

Mais je serais pas surpris que ces mecs en question aient commencé par écrire des genres de fanfictions dans leur coin sur star wars, sur n'importe quel univers de space opera, et que c'est comme ça qu'ils se sont faits remarquer et qu'on leur a proposé de participer à l'écriture plus "officielle"...

Perso j'ai aussi un rêve de travail pour le fun qui se passerait dans l'univers du trône de fer, pour l'instant je compile des informations pour le réaliser... Et franchement, si ça se fait connaître et que c'est reconnu par le vieux George et nombre de westerologues, ca me plairait beaucoup...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  348
   Âge  :  45
   Localisation  :  le corps : près de Limoges La tête : je sais plus où je l'ai mise...
   Date d'inscription  :  05/09/2015
    
                         
Tine  /  Tapage au bout de la nuit


Marc Valcoric a écrit:
Quelque soit le résultat, cela ne pourrait venir entacher le texte originel. Et je me sentirais honoré que l'on s'inspire de mon imaginaire, de mes personnages. C'est mon point de vue... Pour moi, à partir du moment où l'on me lit, où j'ai mis le point final à mon texte, mon oeuvre m'appartient, mais pas ce qu'il inspire chez les autres, et que cela prenne les visages de mes créatures émancipées, elles ont pris leur envol et sont libres.

Je suis bien d'accord...

Pour moi, le "pillage" ne vient pas des fanfictions, mais plutôt des films.
Les fanfictions sont comme son nom l'indique des œuvres de fans... Ils n'ont rien à gagner, ils prolongent juste leur présence dans un univers qui les séduit...

Pour un film, l'auteur vend des droits et ne peux plus rien faire... Et pourtant, quelle fierté d'avoir son livre adapté, non ? Et après, les scénaristes, le producteur et le réalisateur font ce qu'ils veulent de ce monde, des personnages, de l'histoire elle-même.
Combien de fois avons-nous entendu, le livre est mieux que le film ? Et pourtant, combien font l'effort de lire le livre quand un film existe ?

Bref, c'est le lot des auteurs... Nous créons des mondes pour que d'autres s'y promènent !

(Oui je sais, on pourrait croire que je crache dans la soupe puisque je viens du monde du cinéma mais non, je sais juste comment ça fonctionne...)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  69
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  12/01/2015
    
                         
Izru  /  Clochard céleste


Tu n'as pas de chance DC (tu n'étais pas dominicolls avant ?), George RR Martin est opposé à la création de fanfictions à partir de sa série. C'est compréhensible d'ailleurs, vu qu'il est face au risque de se retrouver confronté exactement au même type de problèmes qu'il y a eu à l'époque avec Ténébreuse, vu que son récit n'est pas achevé. Donc à moins que tu aies une idée d'Univers Alternatif ou une idée comprenant au moins une nette divergence avec GoT, je crois que tu peux mettre tes idées au placard.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2248
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Izru a écrit:
Tu n'as pas de chance DC (tu n'étais pas dominicolls avant ?), George RR Martin est opposé à la création de fanfictions à partir de sa série. C'est compréhensible d'ailleurs, vu qu'il est face au risque de se retrouver confronté exactement au même type de problèmes qu'il y a eu à l'époque avec Ténébreuse, vu que son récit n'est pas achevé. Donc à moins que tu aies une idée d'Univers Alternatif ou une idée comprenant au moins une nette divergence avec GoT, je crois que tu peux mettre tes idées au placard.

Oui.

Cela dit, moi ce qui m'intéresserait le plus dans ce boulot, ça serait pas tant les guéguerres pour la conquete du trone de fer avec blanche-neige au pays des dragons, mais plus savoir ce qui se passe à Sothoryos, le continent méridional.
Ou alors par exemple écrire plus sur la dernière marche des Autres et la construction du mur.
Ou mettre véritablement en récit toutes les histoires et légendes du mur.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  39
   Âge  :  17
   Date d'inscription  :  26/07/2015
    
                         
Lapetitechipie  /  Petit chose


La fanfiction pourrait presque être selon moi être considérée comme un genre littéraire expérimental. Bien sûr il y a des navets, des fanfics bourrées de fautes et mal écrits ; en contre partie, il y a parfois des OS géniaux et qui vous font pleurer. Je pense que l'on peut considérer tout à fait ceux qui les ont rédigés, comme de véritables auteurs.

J'ai lu beaucoup de fanfictions, en écrit également (aujourd'hui je n'en ai plus le temps) et je crois que cela a été pour moi une porte d'entrée vers le monde de l'écriture. Après tout je ne partais pas de rien ; les personnages, les lieux je les connaissais déjà un peu. J'avais un petit recueil d'OS que j'appelais "Laboratoire d'expérimentation", car je testais un certain nombres de choses. Les points de vue. Les émotions que l'on pouvait créer. L'atmosphère. La recherche d'un style.

Alors je pense, que maintenant, si j'aime autant écrire, je dois beaucoup aux fanfictions. Elles m'ont en quelque sorte permis de me lancer.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  25
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Deadline - le mot m'a toujours intriguée. Est-ce qu'on se meurt de la ligne? Est-ce qu'on meurt sur la ligne? Est-ce la ligne qui meurt lorsqu'on lui fait face? Rhhhhhhhaaaaaaaaa!!
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Papillote  /  Barge de Radetzky


Je ne sais plus quel auteur disait dans une de ses autobiographies qu'au début, lorsqu'on commence à écrire, on emprunte toujours le style, l'univers ou  juste l'esprit de nos auteurs préférés. C'est une béquille, c'est normal. L'apprentissage, pour l'écriture, passe par l'imitation, puis par l'essai et l'erreur.

Je pense que les adolescent(e)s qui s'essaient à la fanfiction sur Internet en sont précisément à ce stade. Certains passeront à un autre type d'écriture, d'autres entendaient simplement rendre hommage à une œuvre qui les a marqués et s'en tiendront là. J'espère pour eux qu'ils commenceront bientôt à créer leurs propres univers. Pour moi, c'est presque la meilleure partie de l'écriture.

Je ne vois pas pourquoi quiconque sur ce forum devrait les snober. Clairement, ils aiment écrire et c'est ce qui nous rassemble, non?

Et peut-être qu'ils pourraient m'aider à comprendre pourquoi certaines histoires prennent une place si grande dans l'imaginaire collectif alors que d'autres sont presque immédiatement éclipsées. Ca va plus loin que les fanfictions style twilight, etc, ou les sagas à plusieurs mains, comme Star Wars (ou les Warhammers :p ). Une bonne partie de la fantasy se contente de reprendre les normes fixées par d'autres auteurs (elfes, dragons, etc) : il n'y a qu'à déterrer les débats qui ont eu lieu sur ce site au sujet de l'héritage de Tolkien et de celui de JK Rowling.

Alors pourquoi ces livres-là?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  118
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/08/2016
    
                         
Richard-James  /  Barge de Radetzky


Débat forcément passionnant, et houleux au possible ça va de soit. Je vais sûrement dire des choses qui ont déjà été dires, ma foi. Je pense qu'il faut avant tout d'être "sectaire" en cataloguant les auteurs de fanfictions comme mauvais ou d'adolescentes dont les hormones sont en folies. Des fanfictions il y en a des bonnes et des mauvaises, comme dans n'importe quel genre de littérature, de films, de séries télé, de musiques ... Ces mondes sont tellement vastes qu'il y a de tout. J'ai baigné dans ce monde là étant ado, avec le grand boom des webséries au début des années 2000 et franchement il y avait de bonnes choses et c'est ce qui m'a poussé à écrire, à lire, à créer. Il faut voir ça comme un tremplin, une source d'inspiration.
Comment cataloguer le remake d'un film dans ce cas ? Ou la suite d'un film dont la prod et le réalisateur ont changé ? Un écrivain qui n'est pas un mordu des grandes oeuvres de littératures doit-il lui aussi être pointé du doigt ?
Parce que je déteste ce qu'elle fait, je terminerai par elle. Ce qu'on peut reprocher aux fanfictions c'est d'avoir permis à E.L James de s'être fait un nom en partant d'une fanfiction SM sur Twilight ... et la suite vous la connaissez *vomi*
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  13
   Date d'inscription  :  09/12/2015
    
                         
Zaza  /  Homme invisible


Que dire sur les Fanfictions, alors que je passe ma vie à en écrire? Je ne me sens pas d'attaque, mais je vais essayer de répondre à cette question.
Premièrement, je vais préciser que je ne vais ni protéger les fanfics ni leur cracher dessus. Je pense que chacun a le droit de penser ce qu'il veut, que ce soit de manière positive ou négative.
Deuxièmement, je vais parler des auteurs de fanfics, j'en fais partie. Ce ne sont ni des dieux de l'écriture, ni des mauvais. Ce sont des auteurs imaginatifs, passionnés par un sujet précis: quand on aime, on s'en donne à coeur joie.
Dernièrement, je vais développer sur la question d'autre littérature. Tout le monde est capable d'avouer que lire une Fanfiction sur Wattpad racontant les amours des 1D après avoir terminé un bouquin d'Emile Zola, c'est pas vraiment enrichissant. Tout le monde est capable d'avouer qu'il ne sert à rien d'écrire une fanfic intégralement vouée au Lemon et au PWP (Plot, What Plot? ou Porn Without Plot). Mais tout le monde est capable de reconnaître que les Fanfictions ne sont pas un genre littéraire mais plutôt un exercice.  Plein d'exercices différents d'ailleurs, autant au niveau de l'orthographe que de l'imagination.

Voilà, au moins j'aurai essayé!
Amitiés,
Zaza
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  118
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/08/2016
    
                         
Richard-James  /  Barge de Radetzky


Citation :
Mais tout le monde est capable de reconnaître que les Fanfictions ne sont pas un genre littéraire mais plutôt un exercice. Plein d'exercices différents d'ailleurs, autant au niveau de l'orthographe que de l'imagination.

C'est vraiment de cette façon que je vois ça en tout cas. Et en ce sens là l'expérience ne peut être que positive et riche d'apprentissage.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  627
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  12/07/2016
    
                         
Valéry K.  /  Hé ! Makarénine


J'ai commencé par là, je me suis régalée, j'y ai fait mes armes et c'est non seulement grâce à ça que je suis arrivée dans l'édition en ayant déjà un bagage de 5 ans d'expérience de l'écriture, mais grâce à ça que j'ai rencontré mes bêta-lectrices qui sont les bêta les plus formidables qui soient et avec qui je suis toujours depuis 7 ans (et on est toutes publiées chez éditeur désormais).
J'y ai de plus appris énormément de choses, non seulement dans la pratique de l'écriture, mais aussi culturellement, en réflexions sur les travaux de fans, sur la création d'une manière générale, sur les tropes en matière de scénario, les traitements de personnages à l'écart des stéréotypes, et nombre de réflexions passionnantes qui font que, aujourd'hui encore, c'est très souvent du côté de cette communauté que je trouve les réflexions les plus fines et intéressantes relatives à la création littéraire d'une manière générale (sans parler du fait que ce milieu est bien plus ouvert à la créativité d'une manière large que l'édition qui, généralement, ne s'aligne sur les thèmes novateurs que quand ça fait déjà quelques années qu'ils sont explorés dans les milieux de fans). Et certains de mes auteurs préférés évoluent d'ailleurs toujours dans ce milieu.

Sinon, bien évidemment, là je parle du haut du panier : du must du must. On y trouve de tout, notamment une tonne de fictions écrites avec les pieds et des sujets totalement WTF. Pour faire le tri, ça peut être très chaud ! Heureusement, il existe plusieurs bibliothèques de recommandations, dont celle-ci :

Fic is not the enemy

C'est un très bon point de passage quand on veut découvrir de bons écrits (voire d'excellents !) sans avoir à fouiller.

Quelques exemples pour les curieux :
- les fanfictions Kaamelott de Flammeche : https://ficisnottheenemy.wordpress.com/category/francais/general-fr/kaamelott-gen-fr/
- cette merveille du fandom Harry Potter : https://ficisnottheenemy.wordpress.com/2013/10/06/anything-but-slytherin-harry-potter-gen-fr-ang/
- ou n'importe quoi, par Jainas : https://ficisnottheenemy.wordpress.com/?s=%22Jainas%22&submit=Recherche
http://www.baran-tiefenbrunner.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  52
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  17/09/2013
    
                         
Vincent Clebard  /  Clochard céleste


Pour moi, c'est une littérature comme une autre.

"Fanfiction", cela couvre une production très diversifiée, très vaste, qui consiste juste dans le prolongement, l'adaptation ou la réécriture d'un univers, d'une histoire, d'une célébrité...

Reprendre des œuvres, des intrigues, des personnages, on le faisait déjà il y a deux millénaires : l'Œdipe-Roi de Sophocle n'est pas né du vide. L'Electre de Giraudoux est aussi la reprise d'un mythe déjà écrit par d'autres. C'est l'essence-même des mythes, des contes et des légendes d'être repris, d'être réécrits et adaptés selon leurs interprètes. Que dire des romans historiques, mettant en scène des personnages ayant existé ?

En-dehors des questions légales (propriété intellectuelle, droits d'auteur...), la fanfiction moderne reprend un procédé comparable, mais avec des créations, personnages ou univers récents et qui n'ont pas encore été « sacralisés ».
http://www.scribay.com
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Hello, désolée, je ne pouvais pas rater le sujet... Je suis fanfictioneuse (oui même à mon âge). Je voulais signaler que j'écris pour mon propre plaisir et celui de personnes qui ont la même passion que moi. Alors non, je ne suis pas une ado en pleine crise hormonale mais juste une passionnée d'écriture et de mangas.

C'est grâce à ça que j'arrive à m améliorer car j'ai peu de personnes qui puissent prendre du temps pour me lire, me guider et me corriger alors écrire des fanfics m'aide à corriger mes gros défauts. La plupart des fanfictioneurs ne sont pas en manque d'inspiration mais c'est vrai qu'on commence à trouver des choses qui fâche.

J'aurais voulue m'exprimer un peu plus mais avec le téléphone, pas moyen d'écrire mais franchement, tous auteurs connus sont déjà passés par d'autres auteurs connus bien avant eux pour écrire et s'inspirer.
 

 [Fanfiction] Une autre littérature ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-