PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 

 Une vidéo intéressante sur l'accès à l'édition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1698
   Âge  :  39
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Fiancée roide


Je donne l'impression de croire en mon génie ? :rain:
"I'm singing in the rain..."
Vive la méthode coué !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  141
   Âge  :  55
   Localisation  :  Marseille
   Pensée du jour  :  Mon avatar est un jeune ocelot
   Date d'inscription  :  11/02/2018
    
                         
Chmike  /  Barge de Radetzky


@Séléné, pour la marketing, le truc est simple. Plus une personne entendra d'avis positifs de sources différentes, plus il aura confiance et se laissera convaincre de faire l'achat pour tester. Il ne vaut mieux pas que le lecteur se sente grugé, car il fera une publicité négative. S'il est content, il fera une publicité positive. Il est alors possible de faire une réaction en chaine croissante qui peut aller très vite. 

Donc pour amorcer, il faut faire la "pub" de départ. Il faut offrir le livre aux influenceurs pour les motiver à lire. Lorsque je gérais une mailing de discussion sur un sujet, on m'a envoyé 3 livres cadeau. On ne m'avait rien dit, mais l'idée était que je fasse une pub positive. 

Ces influenceurs via facebook, twitter ou site dédié ont un rôle important dans l'écosystème.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  857
   Âge  :  34
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Au fait question : êtes-vous personnellement influencé par des influenceurs ? allez-vous sur des blogs de littérature ? Où prenez-vous vos conseils lectures ?
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1698
   Âge  :  39
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Fiancée roide


En toute franchise, je regarde pas mal sur Babelio, Booknode, un peu moins sur Livraddict, et je regarde les petites étoiles sur Amazon. Or la plupart des influenceurs partagent leurs articles sur ces sites, et/ou sur Twitter, FB, Instagram (je suis de plus en plus accro à Instagram).
Du coup, même sans aller sur les blogs, la plupart des chroniques sont visibles. Je suis abonnée à quelques blogs aussi, mais j'avoue que c'est rarement une chronique seule qui m'attire. J'en lis, mais je vérifie ce que d'autres chroniqueurs ont écrit sur le même livre avant de me décider.

Après, certains blogueurs ont plus d'influence que d'autre.
Par exemple, sur Babelio, la chronique de Srafina sur mon livre a été appréciée 19 fois, et elles sont classées selon le nombre de lecteurs à les avoir appréciées :
https://www.babelio.com/livres/Foulon-Chicago-Requiem-La-Saga-des-Henderson/1033594/critiques
Mais je ne sais pas pourquoi certains chroniqueurs sont plus suivis que d'autres. C'est un peu comme pour les livres, ceci dit.   totoro
Sinon, faut-il seulement s'adresser aux blogueurs qui ont le plus d'influence ? Je préfère lire quelques chroniques, voir s'ils sont susceptibles ou non d'aimer mon roman, s'ils écrivent bien. Un blog débutant peut devenir un gros blog très influent d'ici deux ans. Donc je me fie plus à la qualité des chroniques.
Et puis (désolée d'être bavarde), un chroniqueur peut n'avoir aucune influence sur Instagram, mais en avoir sur Twitter, ou sur FB, et vice-versa. Une des chroniques sur mon roman a eu plus de 150 likes sur Instagram, et la chroniqueuse en a posté une seconde, qui a eu autant d'audience que la seconde. Est-ce que ça a déclenché plein de ventes ? Non, pas sur le coup, mais il a été vu. C'est plus de likes et de visualisations que ce que je pourrais obtenir sur FB en payant. En fait, la plupart des chroniqueurs n'ont pas seulement leur blog (j'en ai encore vu un ce matin, sur Twitter, qui a décidé de suspendre son blog et de ne publier que sur Twitter, parce qu'il est surtout lu sur Twitter).
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  272
   Âge  :  35
   Localisation  :  Préfecture d'Iwate, Japon
   Date d'inscription  :  05/06/2016
    
                         
Nemuyoake  /  Autostoppeur galactique


La promo pour l'autoédition, j'aime bien car on est en contact avec les lecteurs. J'aime bien savoir ce qu'ils ont aimé, pas aimé, comment faire pour améliorer le livre etc.

Des like sur un post ne signifient pas forcément des ventes donc on ne peut pas vivre de like, même si ça permet de gagner en visibilité.

Je me rends compte que je ne dis jamais aux personnes qui me contactent pour me demander des renseignements ou des conseils d'acheter mon livre. Je pense que je tiens à ce que ça vienne de la personne, pas d'une promo forcée à la mords-moi-le-nœud (Mormoualleneut ?? XD). Perso, une personne qui essaye de me faire de la promo forcée, c'est niet sec. Il faut du temps pour s'habituer à l'idée d'acheter et je pense que c'est important de laisser ce temps aux gens de faire ce chemin eux-mêmes. Et puis tout interlocuteur N'EST PAS un potentiel acheteur et ça il ne faut pas l'oublier. Plein de gens en ont rien à faire de ce qu'on écrit, ils veulent juste parler avec la personne qu'ils ont en face d'eux ou qui les intéresse par ordi interposés.

Par contre, je trouve très stimulant (et un intéressant challenge) de faire en sorte de "convaincre" les gens qui ont piraté mon bouquin de faire l'effort de l'acheter.
https://nemuyoake.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1698
   Âge  :  39
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Fiancée roide


Je ne fais pas non plus de promo forcée. J'évite les mp, les "achète mon livre !",
Par contre, pour les posts et les likes, vu que la seule chose qui m'intéresse est de gagner en visibilité, je ne fais pas l'impasse. Mais on ne peut pas vivre des ventes d'un livre, de toute façon, surtout en étant inconnu.
C'est un peu comme dans les salons. On ne vend pas forcément beaucoup, mais le but est surtout d'y être, de se montrer, de nouer des contacts, de discuter.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  141
   Âge  :  55
   Localisation  :  Marseille
   Pensée du jour  :  Mon avatar est un jeune ocelot
   Date d'inscription  :  11/02/2018
    
                         
Chmike  /  Barge de Radetzky


Est-ce que vous passez vos livre gratuitement aux influenceurs ? 
Je ne vais pas demander si vous les payez, car on ne peut pas poser cette question. Mais cela pourrait se justifier si on considère que lire, faire une fiche de lecture et un post soient un travail qui mérite salaire.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  272
   Âge  :  35
   Localisation  :  Préfecture d'Iwate, Japon
   Date d'inscription  :  05/06/2016
    
                         
Nemuyoake  /  Autostoppeur galactique


Je comprends les influenceurs qui veulent se faire payer. Pourquoi pas ? C'est un vrai boulot de se construire une communauté et donc se faire payer pour faire la promo de tel ou tel bouquin à cette communauté est normal à mon avis. Mais on paye pour un service et un auteur ne voudra pas payer pour une critique dont il ne saura pas si elle sera positive ou négative.

Je pense que l'échange d'argent pourrit en plus la sincérité de la critique : ceux qui ne font que des critiques positives seront plébiscités par les auteurs, et ceux qui font des critiques sincères (donc des fois négatives) ne se verront pas sollicités. Et (mais on peut ne pas être de mon avis), je pense que se faire payer pour faire la promo d'un bouquin en le faisant passer pour une critique sincère équivaut à trahir la confiance de sa communauté.

Après, il y a la façon de faire la promo, la transparence etc.

Sinon, oui, la moindre des choses c'est d'offrir la version numérique aux critiques. La version papier, ça se discute car c'est un investissement.
https://nemuyoake.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1698
   Âge  :  39
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Fiancée roide


Jusqu'alors, j'ai offert la version numérique aux chroniqueurs. Certains m'ont acheté la version papier, ce qui est très bon signe pour moi.

J'ai aussi organisé un concours pour gagner la version papier de mon roman réservé aux chroniqueurs.
Je ne sais pas si ça se fait, vu que je ne l'ai jamais vu.
Mais ça me semblait une façon de les remercier. Je l'enverrai à celui/celle dont je tirerai le nom au sort. Je préfère que ce soit une personne qui a aimé mon roman et a pris le temps de rédiger une chronique qui le gagne, parce que ça lui fera plaisir, plutôt qu'une personne qui participe à tous les concours possibles sur FB (certaines revendent même leurs lots...).
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1698
   Âge  :  39
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Fiancée roide


Je viens de voir un romancier jusqu'alors édité par une maison d'édition parisienne passer à l'auto-édition. J'ai d'autres exemples en tête.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Une vidéo intéressante sur l'accès à l'édition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-