PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Langue/Style] Narration "Parlée"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  17/12/2018
    
                         
ATMOS  /  Homme invisible


Bonjour,

J'ai un cas de conscience pour mon roman...
Il s'agit d'un récit "raconté" par un jeune garçon de 15 ans issu d'un milieu défavorisé. Dans la première écriture, j'y avais volontairement glissé des erreurs de langage. Voici un petit extrait:

Citation :
Il est seize heures trente et ça sonne.
Garé juste en face de ton lycée, je grille ma cigarette. Et j'avoue, j'ai molardé une fois. Peut-être deux.

Quitte à passer pour un voyou, autant ne pas se gêner. En vrai, ça m'est bien égal de ne pas plaire aux mamans autour de moi. Je les vois bien cramponner les mains des marmots, à se lancer des petits regards inquiets entre elles, lèvres pincées et chemisiers bien repassés. Je fais tache dans le décor, j'sais bien. J'ai la dégaine. Ça ne fait pas de moi un mauvais gars pour autant !

Dans mon dos, les berlines s'entassent en double-file. Juste deux minutes le temps de récupérer l'gosse. C'est ce qu'ils disent tous mais en vrai, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre. Au final, c'est toujours la merde au boulevard et eux, c'est les premiers à s'énerver parce qu'il y a un con pour bloquer la rue. Ça m'fait bien rigoler parce que moi, j'respecte rien, j'zigzague entre les bagnoles et j'finis par être devant, quitte à passer par le trottoir.

Ma question porte surtout sur son abréviation du pronom.
Est-ce correct ou faut-il le corriger ?


Dernière édition par ATMOS le Ven 11 Jan - 10:12, édité 1 fois
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  730
   Âge  :  14
   Date d'inscription  :  19/03/2018
    
                         
Mardi  /  Blanchisseur de campagnes


Rien ne me choque dans ton texte (à part peut-être "tâche", qui n'a plus le même sens avec l'accent circonflexe Razz).
Personnellement, je ne suis pas fan des pronoms abrégés ainsi, mais ça se fait, et dans le ton de ton texte, ça ne détonne pas, je trouve.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  17/12/2018
    
                         
ATMOS  /  Homme invisible


Merci pour la correction, c'est un premier jet qui sera probablement retravaillé What a Face

Si ça se fait, ça me "rassure" parce que je trouve que ça colle à l'attitude nonchalante du personnage.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  119
   Âge  :  34
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Barge de Radetzky


Le seul problème à mon sens c'est que tu vas devoir coller à ce style avec ton personnage tout le temps. Et à la longue, cela sera soit totalement assimilé pour certains lecteurs, soit un mur pour d'autre plus pointilleux sur la langue.
Pour ma part, j'utilise les pronoms abrégé uniquement dans les dialogues pour renforcer l'identité de certains personnages, mais pas dans la narration. Mais ta narration est à la première personne donc dilemme...
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  730
   Âge  :  14
   Date d'inscription  :  19/03/2018
    
                         
Mardi  /  Blanchisseur de campagnes


ça peut aussi être un outil pour montrer l'évolution du personnage au fil du texte, si évolution il y a Wink
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  17/12/2018
    
                         
ATMOS  /  Homme invisible


C'est un personnage qui jure comme un charretier mais avec beaucoup de poésie et douceur dans son phrasé au fil du texte. Mais il y a cette dualité entre la forme brute et le fond tout doux...

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  243
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  26/12/2017
    
                         
s.tupido  /  Autostoppeur galactique


Je dirais qu'il faut se poser la question sur l'ensemble de ton récit, pas uniquement sur un court extrait. Sur quelques lignes, c'est tout à fait acceptable. Mais sur des dizaines de pages, est-ce que ça ne pourrait pas être un peu trop répétitif ?

Contrairement à Mardi j'aime bien couper les pronoms, mais je le fais uniquement dans un dialogue. C'est à toi de voir (d'autant plus que tu es le seul qui connais tout ton texte), mais pourquoi ne pas couper les pronoms uniquement quand ton personnage parle, et laisser des pronoms entiers pour la narration ? Pour le langage parlé tu peux jouer sur d'autres aspects, par exemple en supprimant la double négation ("j'aime pas" au lieu de "je n'aime pas").
https://edewilmer.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  42
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Le bruit et la pudeur


En tant que prof, je signale que mes élèves de 16 ans ne savent pas ce qu'est "molardé".

Ensuite, si ce texte est destiné aux ME, il faut se poser la question de savoir s'il est publiable.

D'un point de vue personnel, j'ouvre un livre comme ça :
- en tant que lectrice, je le referme direct,
- en tant que maman, je le referme direct.

Bonne écriture dans tous les cas. 😊
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  17/12/2018
    
                         
ATMOS  /  Homme invisible


Bon, me voilà un peu plus disponible pour répondre correctement !

@"MAIH'EM" Pour l'instant, l'ensemble du roman est écrit comme ça (j'en suis à 11k mots) je n'ai pas spécialement de difficultés à tenir le rythme même si j'essaie de faire attention à ce que ça ne devienne pas trop lourd. Ma principale question étant de savoir si c'est "correct" de l'utiliser ou considéré comme une erreur.

@"S.TUPIDO" pour l'extrait, j'ai simplement mis celui-ci pour donner un aperçu du ton Wink
Je vais néanmoins garder l'idée des dialogues, ça couperait la poire en deux.

@"FLORENCE_C" pourtant ça vient d'un mot bieeeen utilisé surtout sur le public visé.
Après, pour l'instant je n'en suis qu'à mon premier jet, l'ensemble sera retravaillé mais pour le reste, on ne peut discuter les goûts et les couleurs Smile Je suis néanmoins curieuse de savoir ce qui te fait "refermer direct" car c'est toujours bon à prendre !



 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  42
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Le bruit et la pudeur


La vulgarité ("la merde") et les élisions des pronoms et déterminants. Déjà, dans les dialogues, j'ai de la peine, mais dans la narration, c'est rédhibitoire.

Après, c'est un choix et un style. Je préfère la belle langue. 😉
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  17/12/2018
    
                         
ATMOS  /  Homme invisible


D'accord, c'est un bon point à savoir ! Merci du retour Wink
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  378
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Tapage au bout de la nuit


Je rejoins Florence (peut-être la déformation de prof Wink )

Je trouve ça lassant à la lecture et ça me paraît difficile de convaincre un éditeur avec un style similaire.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  17/12/2018
    
                         
ATMOS  /  Homme invisible


Merci pour l'avis, je prends en compte ! De toute manière, je compte terminer le récit, il sera retravaillé ensuite et je verrai à ce moment là pour adoucir la narration. I love you
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1584
   Âge  :  22
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  dura Volte, sed Volte
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Red-Scarf  /  Guacamole de radis rouges


Coucou ! Je viens rajouter mon grain de sel : à la lecture, ton extrait reste quand même assez soutenu par endroits (pour un lycéen de quinze ans) et les quelques expressions "parlées" jurent du coup un avec le reste (surtout que le vocabulaire/exemples choisis ne sont pas vraiment utilisés par "les jeunes". Je pense qu'il faudrait uniformiser tout ça, quitte à perdre un peu du "parlé" mais d'avoir un niveau de langue commun, qui tire sur l'oral sans totalement sortir du littéraire.

Quelques petits exemples pour montrer la jeunesse :
- Au lieu de dire lycée dans ton exemple, tu peux utiliser le mot "bahut", ouais, ça se dit encore.
- Au lieu de dire cigarettes, on peut très bien dire "clopes"
- Mollarder... ne s'utilise pas ! Tu peux dire "j'ai craché" ou "j'ai lâché un mollard..." et encore, je suis pas bien sûre du concept de ta phrase (On ne "pense" pas j'avoue j'ai craché) et faire que ton perso de banlieue crache partout est peut-être un peu cliché.
- Marmot c'est pas jeune : à la place, préférer : gosses, mômes, morveux...
Je ne suis pas fan des abréviations hors des dialogues. En narration en mon sens on n'a pas besoin de ça pour montrer le langage de quelqu'un, si le reste est dans le même ton, le lecteur lira ça très "oralement". Pour faire passer la jeunesse de ton personnage et sa situation, je tablerais sur des phrases simples, plutôt courtes et directes. C'est une bonne idée d'enlever quelques négations (c'est la première chose qui saute dans le "parlé")

J'imagine ton extrait comme ça :

Citation :
Il est seize heures trente et c'est la fin des cours.
Garé juste en face de ton bahut, j'écrase ma clope. Je vois bien que je plais pas aux mamans du coin, mais je m'en fiche. Elles cramponnent la main de leur môme et elles détournent le regard, c'est marrant. Elles ont toutes des chemises bien repassées, alors quand j'arrive, je fais tache. Pourtant je suis pas si méchant.

Sur le trottoir, y'a des berlines en double-file. Ça leur prend deux minutes, ils disent tout ça. A cause d'eux c'est toujours le bordel au boulevard, mais quand c'est un autre débile qui bloque la rue, là ils s'énervent. Moi, j'attends pas, je zigzague entre les bagnoles et je finis par être devant.  

Ce sont juste des suggestions ! Wink
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  42
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Le bruit et la pudeur


Là, je trouve plus fluide et moins "désagréable" (attention, purement subjectif).

http://fcochet.wix.com/fcochet
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Langue/Style] Narration "Parlée"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-