PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 Narrateur et vocabulaire des personnages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Michael11
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  30/08/2019
    
                         
Michael11  /  Magicien d'Oz


Bonjour à tous,

J’espère ne pas faire de doublon avec un autre sujet. Dans tous les cas, je n’ai pas encore trouvé de réponse à mon problème.
J’écris une nouvelle dont le narrateur est omniscient. Le personnage a son franc-parlé et un vocabulaire débridé.

Voici, à titre d’exemple, trois propositions. Je ne sais pas laquelle choisir.
1 – Il se lassait d’entendre de telles conneries.
2 – Il se lassait d’entendre de telles « conneries ».
3 – Il se lassait d’entendre de telles stupidités.

Dans la première proposition, le narrateur se place momentanément dans la peau du personnage.
Dans la deuxième, le narrateur imite le personnage en employant le terme avec des pincettes symbolisées par des guillemets ou mise en italique.
Enfin, le narrateur reste neutre et utilise ses propres termes.

Je pencherais plutôt pour la première solution qui me semble plus incisive.
Mais peut-être existe-t-il une règle absolue qui m’interdit de l’employer.
Quelqu’un peut-il m’orienter ?

Merci d'avance pour votre aide,

Michaël.
 
leasaurusrex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  721
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
leasaurusrex  /  Blanchisseur de campagnes


Il n’y a pas de règles pour ce genre de configuration, fais comme tu le sens. Smile
 
Mardi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1081
   Âge  :  14
   Date d'inscription  :  19/03/2018
    
                         
Mardi  /  Effleure du mal


+1 avec Léa, choisis ta règle mais suis-la jusqu'au bout Wink (perso je préfère la première, mais c'est une question de ressenti)

Par contre il y a une règle du forum qui stipule que ton premier message devrait être ta présentation en section accueil ^^
https://jaimeleslivresetjensuisfiere.blogspot.com/
 
Michael11
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  30/08/2019
    
                         
Michael11  /  Magicien d'Oz


Merci, Léa et Mardi, pour vos réponses qui confortent ma pensée. Une personne, partisane de la troisième solution, m’a soutenu que la deuxième était la plus acceptable dans mon cas et a réussi à me faire douter.

Toutefois, je reste curieux de recevoir d'autre avis.

Quant à ma présentation, Léa, c’est fait Smile . Présentation succincte, je l’avoue, mais s’il m’arrive d’écrire sur moi, c’est surtout à la troisième personne du singulier, avec un autre nom et dans une fiction.

Michaël.
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4905
   Âge  :  119
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  L'ivre de la jungle


C'est une question d'époque. Aujourd'hui, la première phrase n'a plus rien de choquant dans un récit.

Après, si un jour tu te trouves sur le point d'être édité, ton éditeur en parlera avec toi si ça le gêne, je suppose.
 
Jezebeth
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2023
   Âge  :  23
   Pensée du jour  :  Notre père qui êtes aux cieux restez-y.
   Date d'inscription  :  18/01/2015
    
                         
Jezebeth  /  Crime et boniment


Franchement je te dirais de faire comme tu le sens ; à voir aussi en fonction du registre global employé pour que ça colle : c'est vrai que (3) fait assez coincé du uc.
 
Le Renard Rouge
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  109
   Âge  :  23
   Localisation  :  Amiens
   Date d'inscription  :  29/12/2017
    
                         
Le Renard Rouge  /  Barge de Radetzky


Quitte à choisir prend la première. Comme l'a dit Mokky elle est pas choquante

La deuxième fait bizarre,comme si tu préférerait prêter ce mot à ton personnage plutôt qu'à toi

La troisième on dirais que tu as honte Wink
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10040
   Âge  :  44
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Chez moi, ce serait carrément :
Il se lassait de la conversation : qu'étaient-ce donc que ces conneries ?

La première me semble très bien, quoique je n'ai pas vraiment l'impression que le narrateur se place "dans la peau" du personnage, mais plutôt "dans son ombre".
La seconde me fait lever un sourcil, parce que le terme employé, quoique très familier, reste très usuel et que je me demande ce qui peut bien motiver de le mettre entre guillemets.
La troisième me semble un peu plate, mais est tout à fait employable, et si tu cherches un registre de vocabulaire dénué de termes "vocabulaire oral", conviendra mieux que la première. Mais si tu ne cherches pas un langage nickel-chrome, alors je conseille la première. Si tu cherches un langage impeccablement correct, regarde une liste de synonymes, des fois que tu trouves un mot moins commun (car "stupidité" est assez banal)
http://scriptorium2.canalblog.com En ligne
 
Michael11
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  30/08/2019
    
                         
Michael11  /  Magicien d'Oz


Bonjour à tous et merci pour toute ces réponses.

Séléné.C, effectivement « dans la peau » ne sont pas vraiment les bons termes. J’aurais dû dire « dans l’esprit ». Mais « dans l’ombre » est une plus belle image.

Quant à « conneries » et « stupidité », je n’ai cité ces mots qu’à titre d’exemple pour illustrer la question. Mais j’avoue que le dictionnaire des synonymes est toujours auprès de moi.

Bonne fin de journée à tous,

Michaël.
 
sebastienhb
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  27
   Localisation  :  Trois-Rivières, QC
   Date d'inscription  :  09/09/2019
    
                         
sebastienhb  /  Magicien d'Oz


Je n'aime pas la deuxième. Je trouve que les guillemets alourdissent inutilement la phrase.

Pour la première, je n'ai pas l'impression qu'on entre dans la peau d'un personnage.

Pour le troisième, je trouve que stupidités est un terme faible si on le compare aux deux premiers.

J'irais plutôt avec sottises.
http://tambaqui.ca
 
Revan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  29/05/2014
    
                         
Revan  /  Barge de Radetzky


Rien n'empêche d'avoir un décalage entre les dialogues et la narration (ce que j'ai tendance à faire moi-même). Tu peux tout à fait emprunter un langage soutenu pour la narration, avec des descriptions et une narration très classiques. Et à côté, avoir des dialogues plus réels et plus crus, comme dans une véritable conversation. Personnellement, l'exemple de Séléné me parle vraiment ! Il y a le côté "sophistiqué" de la première proposition, et le côté plus réaliste du dialogue.
"Il se lassait de cette conversation.
- Qu'est ce que tu racontes comme conneries ?"
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10040
   Âge  :  44
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Revan a écrit:
Rien n'empêche d'avoir un décalage entre les dialogues et la narration (ce que j'ai tendance à faire moi-même). Tu peux tout à fait emprunter un langage soutenu pour la narration, avec des descriptions et une narration très classiques. Et à côté, avoir des dialogues plus réels et plus crus, comme dans une véritable conversation. Personnellement, l'exemple de Séléné me parle vraiment ! Il y a le côté "sophistiqué" de la première proposition, et le côté plus réaliste du dialogue.
"Il se lassait de cette conversation.
- Qu'est ce que tu racontes comme conneries ?"

Dans mon exemple, on est "hors-dialogue".
Sur le tien, il faudrait reporter le guillemet à la ligne du dessous, à la place du tiret
Je reprends en narration (paragraphe ordinaire) le registre de vocabulaire du dialogue
http://scriptorium2.canalblog.com En ligne
 
Michael11
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  30/08/2019
    
                         
Michael11  /  Magicien d'Oz


Bonjour à tous,

Merci à tous pour votre participation.

Revan a écrit:
"Il se lassait de cette conversation.
- Qu'est ce que tu racontes comme conneries ?"

Séléné.C a écrit:
Dans mon exemple, on est "hors-dialogue".

Oui, ma question concernait le vocabulaire employé dans la narration pure, pas dans les dialogues.

Michaël.
 
Revan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  29/05/2014
    
                         
Revan  /  Barge de Radetzky


Tout dépend de ton style d'écriture dans ce cas ! Je pense qu'il faut dès lors être cohérent sur l'ensemble du récit.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Narrateur et vocabulaire des personnages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-