PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Illustration de la couverture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
TITAN
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  389
   Âge  :  120
   Localisation  :  Dans une grotte au sommet de l'Everest
   Pensée du jour  :  L'écriture est la peinture de la voix
   Date d'inscription  :  26/12/2015
    
                         
TITAN  /  Tapage au bout de la nuit


Bonjour à toutes et à tous,

Il y a une JE parmi nous qui réalise des illustrations (et qui tient un site), je ne sais plus son nom mais j'aimerai bien la contacter, si vous savez de qui je parle n'hésitez pas.

Sinon, s'il y a quelqu'un d'autre qui fait de l'illustration, est-ce qu'il peit se montrer ?

Merciii beaucoup 😊
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10295
   Âge  :  44
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Je pense que tu parles de Tiphs, dont l'activité est la seule qu'on évoque sur le secteur Edition

Je suis aussi illustratrice (et ne serais pas mécontente d'un client de temps à autre), mais je dessine à la main, et ne suis pas très compétitive, par conséquent.

Il y a aussi d'autres illustrateurs. Tu peux visiter leurs topics en secteur "Arts et Loisirs" du forum
http://jeunesecrivains.superforum.fr/f15-arts-cultures-loisirs
http://scriptorium2.canalblog.com En ligne
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3579
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


J'ai tout de suite pensé à Tiphs, également, qui avait alimenté ce sujet :

http://jeunesecrivains.superforum.fr/t46099-besoin-de-conseils-pour-votre-couverture-de-roman

Sur son blog, il y a un article très intéressant sur le prix juste d'une couverture.


Illustration de la couverture 1569530971-cde81Illustration de la couverture 1539428768-d-p-boutonIllustration de la couverture 1537610532-btcommJe lis : 999, Alice au royaume des sombres, Comment j’ai rencontré Axl Rose, Grecka, Monsieur Neige et La Saison du Silence

Votez pour le concours d'extraits 81 jusqu'au 27 octobre !
En ligne
 
TITAN
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  389
   Âge  :  120
   Localisation  :  Dans une grotte au sommet de l'Everest
   Pensée du jour  :  L'écriture est la peinture de la voix
   Date d'inscription  :  26/12/2015
    
                         
TITAN  /  Tapage au bout de la nuit


Ouais c'est bien Tiphs, je cherchais son nom. Merci beaucoup !
 
Pasiphae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6507
   Âge  :  26
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  nique la miette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Sujet déplacé dans la bonne section.


Poésie - Miettes - Elèves - Nouvelles - Thèse - Roman - L'heure du thé
Illustration de la couverture Captur10
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10295
   Âge  :  44
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Flora a écrit:
Sur son blog, il y a un article très intéressant sur le prix juste d'une couverture.

Est-ce que tu peux mettre le lien ?

L'ennui, avec le "prix juste", c'est que les premade, si elles ne sont pas toutes extra (comme le savent tous les habitués de la chatbox) ne sont pas non plus toutes horribles et qu'elles coûtent moins cher qu'une illustration personnalisée. A partir de quoi il est très dur de dire ce qui est "juste".
Il y a aussi (c'est souvent évoqué sur les sites et pages FB du domaine illustration) des gens qui proposent des images comme qui dirait pour l'amour de l'art et en se souciant très peu de ce que ça va leur rapporter, ou bien se disant que ça leur fait de la pub (ce qui peut être vrai). Forcément, ça n'aide pas plus.
Partant de quoi... je ne sais pas si "prix juste" peut encore avoir du sens.
http://scriptorium2.canalblog.com En ligne
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3579
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Ici :
https://bienouquoi.wordpress.com/2017/03/02/combien-coute-une-couverture-de-roman/


Illustration de la couverture 1569530971-cde81Illustration de la couverture 1539428768-d-p-boutonIllustration de la couverture 1537610532-btcommJe lis : 999, Alice au royaume des sombres, Comment j’ai rencontré Axl Rose, Grecka, Monsieur Neige et La Saison du Silence

Votez pour le concours d'extraits 81 jusqu'au 27 octobre !
En ligne
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10295
   Âge  :  44
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Smile Merci Flora

http://scriptorium2.canalblog.com En ligne
 
Tiphs
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  272
   Âge  :  30
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Terre. Brûlée. Au vent.
   Date d'inscription  :  18/01/2017
    
                         
Tiphs  /  Autostoppeur galactique


Oui bonjour c'est moi, coucou !

Séléné.C a écrit:
A partir de quoi il est très dur de dire ce qui est "juste".

Je ne suis pas d'accord. Le prix juste est facile à définir : c'est celui qui rémunère correctement le créateur en fonction du temps passé sur une réalisation. De base.
Peuvent s'ajouter un supplément suivant l'expérience et la renommée de l'artiste.

Une couverture dessinée à la main, que ce soit en numérique ou en traditionnel, prend plus de temps, et coûte donc plus cher (on ne comptera pas les gens qui font ça "pour l'amour de l'art", car on sort à ce moment-là du cadre professionnel).

Les premades sont moins chères non pas parce qu'elles sont moins belles, mais parce que le photomontage est plus rapide et que le créateur n'est pas soumis à la validation du client : il fait ce qu'il veut à 100%, et le client s'adapte.
Dans le cas d'une création personnalisée, c'est l'inverse : le client donne un brief, à partir duquel l'illustrateur doit faire des recherches, des roughs, des ajustements jusqu'à ce que ça convienne, et tout ça se facture aussi Smile
http://www.tiphs-art.com/
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10295
   Âge  :  44
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Je suis d'accord sur le fait que le pris juste est celui défini par le travail et le temps passé dessus...
Mais je vois aussi que ce prix juste est lourd pour les autoédités et que même des grandes maisons rabiotent sur les crédits illustrations ou semblent le faire.

Comme, contrairement à toi, je n'ai pas de renommée établie, je me vois un peu dans une impasse (ce qui au moment de faire redémarrer mon activité n'est pas encourageant).
Bosser à perte ne me dit absolument rien, rassure-toi, je n'ai pas envie de rejoindre les rangs de ceux qui "font ça pour l'amour de l'art".  
Comme à tous, on me l'a fait le coup du "ça te fera de la pub", tout comme celui du "c'est qu'un dessin, c'est facile pour toi, et on est amis, tu peux faire un cadeau".  Avec en prime le "ah mais j'aurais préféré comme ci et pas comme, mais ça ne va pas être dur de changer, n'est-ce pas ?". J'en suis vaccinée.
Sauf que la pratique existe et qu'il n'est pas facile de faire comprendre au public que ça casse le marché et que si on peut demander à un pote de faire un cadeau, on peut aussi lui proposer de le payer (les cadeaux, c'est mieux quand ils sont spontanés). Au lieu de quoi, ledit public pense que du coup, il peut demander la même chose ailleurs, ou tout au moins un micro-tarif.

C'est même pour cela que j'avais pensé, avant même d'envisager auto-édition, à transformer mon statut "artiste" en "auto-entreprise" (ce n'est pas encore fait) : en "artiste" je ne peux pas vendre d'objets qui reproduisent mes dessins, mais seulement des originaux, et céder des droits d'auteur bien sûr. Or, la vente de mugs, sacs imprimés etc. me semble avoir plus de chances de rapporter que les couvertures de livres !

A l'époque où j'étais à Pole Emploi, on me proposait régulièrement une formation en infographie. Pas moyen de faire comprendre que je suis épileptique et ne peux fixer un écran de façon continue pendant des heures d'affilée ! Surtout qu'ils étaient moins bons que les actuels, ces écrans.
Par contre, une formation en photographie, en vente ou en secrétariat, ça attirait seulement la réponse "vous voulez vous réorienter ? On va en discuter, mais pour une formation, vous comprenez bien que c'est trop tôt"." Pourtant, c'est de ça que j'aurais eu besoin. Et 10 ans plus tard, je suis à la traîne de tous les côtés.

Face aux lois de la concurrence, le "prix juste" est un concept assez dérisoire !

Temps + travail + savoir faire = oui
mais l'équation comporte aussi la demande
et mon style de production est assez éloigné de ce qu'on voit sur les couvertures présentes en librairie.
La demande n'est pas seulement une histoire de marché commercial. C'est en fonction d'elle que le savoir-faire prend de la valeur. Enfin si... c'est du marché commercial. Mais le calcul est incontournable.

Il faut réussir à donner envie de couvertures uniques et personnalisées, et c'est un travail de longue haleine à faire dans la profondeur des cervelles et pas au niveau d'une seule vente.

Et dans mon cas, il faudrait déjà réussir à cibler un public "dans mes cordes".

Etant moi-même en auto-édition, je réfléchis à offrir un truc abordable pour les auto-édités, mais je ne sais pas bien comment monter ça. J'ai bien quelques idées, mais aucune qui me semble vraiment jouable.
http://scriptorium2.canalblog.com En ligne
 
Tiphs
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  272
   Âge  :  30
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Terre. Brûlée. Au vent.
   Date d'inscription  :  18/01/2017
    
                         
Tiphs  /  Autostoppeur galactique


Je n'arrive pas à comprendre en quoi ce prix juste est lourd pour les autoédités ? Tu parles en général, ou juste pour toi en tant qu'illustratrice face aux auteurs ? Parce que les auteurs, personne ne les oblige à payer quelque chose dont ils n'ont pas les moyens, et il y a des solutions pour tous les budgets, qui ont été détaillés ici et ailleurs. Je ne pense pas qu'ils soient démunis.

Par contre, si tu parles de ton point de vue d'illustratrice face au marché actuel, il vaudrait mieux ouvrir un autre topic, parce qu'il y a beaucoup à dire sur le sujet.
http://www.tiphs-art.com/
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10295
   Âge  :  44
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


300 euros, pour un éditeur qui a décidé de miser sur un livre et pense qu'il se vendra. C'est un élément d'un calcul qui se trouve en plein milieu de son métier.
Pour un auto-édité qui ne sait pas si le livre se vendra et essaye de réduire les coûts : à l'évidence, oui, c'est lourd.
S'il s'est réservé une marge de 5 euros sur le prix de vente par rapport au prix payé au prestataire d'impression à la demande, cela représente 60 exemplaires. A quoi il faut ajouter dans ses calculs le prix éventuel de la correction. Au bout du compte, il ne commencera à toucher quelque chose pour lui-même qu'à partir de 120 ou 150 exemplaires !
Si je n'étais pas en mesure de dessiner ma couverture moi-même, je pourrais encore, pour un western, chercher des photographies du XIX°. Mais payer 300 euros quand je je suis même pas sûre de vendre 50 exemplaires ? Non, c'est pas du pessimisme : c'est l'habitude de prendre des tuiles sur la tête. J'aime mieux baisser la tête avant.
En tant que dessinatrice, je n'ai pas envie de bosser au rabais (à ce compte, j'aime mieux concocter des premade, avec lesquelles je serai au moins libre de toutes exigences), mais en tant qu'auteure, je comprends très bien qu'on puisse avoir peur de la somme.
http://scriptorium2.canalblog.com En ligne
 
Tiphs
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  272
   Âge  :  30
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Terre. Brûlée. Au vent.
   Date d'inscription  :  18/01/2017
    
                         
Tiphs  /  Autostoppeur galactique


Séléné C. a écrit:
mais en tant qu'auteure, je comprends très bien qu'on puisse avoir peur de la somme.

… d'où les solutions des premades et des photomontages. On tourne un peu rond, là, non ?

Des auteurs et des éditeurs qui peuvent investir dans une belle couverture dessinée, il y en a. Simplement, dans ce milieu, la concurrence ne se fait pas en terme de prix : elle se fait en terme de qualité.
Pour décrocher des contrats, il faut se démarquer, être pro, se démarquer, avoir (ou trouver) un style qui correspond aux attentes des éditeurs, se démarquer. En gros, que l'investissement en vaille la peine.
C'est beaucoup de travail et tout le monde n'y arrive pas, mais si le milieu de l'édition cherche effectivement à réduire les budgets, la difficulté de s'y faire une place en tant qu'artiste ne tient pas uniquement à ça. C'est beaucoup plus complexe.
http://www.tiphs-art.com/
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10295
   Âge  :  44
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Hé oui...

Citation :
Il faut réussir à donner envie de couvertures uniques et personnalisées, et c'est un travail de longue haleine à faire dans la profondeur des cervelles et pas au niveau d'une seule vente.
http://scriptorium2.canalblog.com En ligne
 
Tiphs
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  272
   Âge  :  30
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Terre. Brûlée. Au vent.
   Date d'inscription  :  18/01/2017
    
                         
Tiphs  /  Autostoppeur galactique


Du coup, cette histoire de juste prix "dérisoire" ne l'est pas tant que ça.
http://www.tiphs-art.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Illustration de la couverture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Laboratoire-