PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Inspiration / ressemblance... quelle est la limite ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Sethi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  20
   Localisation  :  Proche d'Edelweiss
   Pensée du jour  :  La chair n'est pas vraie, c'est l'âme qui est vraie. La chair est cendre, l'âme est flamme. VH
   Date d'inscription  :  22/12/2013
    
                         
Sethi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Hello à tous

J'aimerais avoir votre avis sur le point suivant : l'inspiration et la ressemblance à ce qui a déjà été fait. Personnellement, je me "nourris" de ce que je lis et c'est complètement volontairement et consciemment que je place beaucoup de "clin d'oeil" aux oeuvres que j'ai aimé, quelles soient un livre, un film, une série, une BD....
Mais au delà de ça, en relisant mon auteur préféré, je me suis rendu compte que mon propre livre y ressemblait beaucoup. Genre. BEAUCOUP. Pas sur le fond, quoi que. Certains thèmes sont les mêmes, mais tellement vastes que je doute que cela soit "grave" (thèmes comme le rapport aux autres, l'échange maitre-élève, la philosophie, le voyage initiatique, la liberté....) . C'est plutôt sur la forme que c'en est vraiment troublant. Je réalise que mon subconscient à vraiment absorbé le style d'écriture de mon auteur préféré et sans vouloir m'en vanter car je suis loin encore de sa maitrise absolue et parfaite du genre (oui oui c'est objectif... Laughing ), beaucoup de tournures de phrases sont similaires voir identiques. L'ambiance est vraiment la même à de nombreuses reprises (enfin, de mon point de vue évidemment) et le même vocabulaire est utilisé.
Je n'y avais jamais fait gaffe car je me croyais "maitre" de ces petits clin d'oeil que je faisais sciemment, mais là ça dépasse le cadre de la référence. Alors, d'un côté je me dit que c'est un hommage ( :mrgreen: Razz ) car j'aime tellement les oeuvres de cet auteur qu'elles m'ont aidés à grandir et à me construire, enfin bref, à être qui je suis donc, ça aurait été bizarre qu'elles n'influencent pas ma façon d'écrire, mais de l'autre côté je me dis que, quand même, c'est vraiment le même "univers" (dans le sens global, ressenti etc car après l'histoire etc n'est vraiment pas du tout la même, mais alors pas du tout ^^ ) . Enfin, bref, j'ai peur de faire "pâle copie" ou tentative de pastiche là ou je suis juste fascinée de sa façon d'écrire...

De toute façon, je ne vais pas pouvoir "changer de style" pour faire plaisirs a un auteur défunt (snif) donc "ça sera comme ça sera" mais autant que je sache si c'est potentiellement un jour publiable en l'état ou si, vraiment, no way, n'y penses même pas.

Voila voila...
http://lecrins.wix.com/l-ecrins
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'ai la même impression. Mais quand je relis les originaux, ils sont toujours bien meilleurs, donc tout va bien Very Happy

Proust avait imité tous ses modèles (Flaubert, Balzac, les Goncourt) pour se purger de ses influences. Tu es probablement en train de faire pareil pour arriver jusqu'à ton style :] Pour moi c'est une étape importante et très formatrice plus qu'un simple plagiat, donc je ne m'inquièterais pas à ta place.
 
Sethi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  20
   Localisation  :  Proche d'Edelweiss
   Pensée du jour  :  La chair n'est pas vraie, c'est l'âme qui est vraie. La chair est cendre, l'âme est flamme. VH
   Date d'inscription  :  22/12/2013
    
                         
Sethi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Oui ahah on est bien d'accord sur le fait que nos modèles restent incroyablement insaisissables.

Merci alors pour ce petit mot ça me rassure à un point... ps imaginable ahah !!

(D'ailleurs, pour l'anecdote, je n'étais pas revenue sur le forum depuis deux ans, et voir ton pseudo à été une surprise car, si tu te souviens, je m'en étais inspiré pour le nom de mon héroïne, et ce dernier n'a pas changé depuis ! :p mais je ne me souvenais plus du pseudo qui l'avait inspiré :p ^^ fin de la parenthèse )
http://lecrins.wix.com/l-ecrins
 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1395
   Âge  :  28
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


En effet, le mimétisme est un passage obligé dans l'apprentissage. C'est ensuite qu'on apprend à faire "à sa façon", une fois à l'aise avec le sujet. Pour ça aussi qu'il est bon de varier les auteurs, les genres et les styles, afin de ne pas se perdre et finir comme l'ersatz de quelqu'un d'autre.
Rien d'inquiétant, donc. L'analyse de ce qui a été fait antérieurement est très commune, dans tous les domaines.
En ligne
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ben dis donc, je t'avais commentée, mais je ne me souvenais plus de ton de ton héroïne ! Merci de l'hommage ! Smile

Je crois qu'il ne faut pas trop s'en faire. "C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" disait ma prof de fac. Il faut se forger une identité littéraire ! Personnellement, avec Edin j'ai eu l'impression de réécrire La Nuit des temps donc j'ai fait une pause :mrgreen:
 
Aolin
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  127
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  Intensité dans le calme
   Date d'inscription  :  24/07/2018
    
                         
Aolin  /  Barge de Radetzky


Salut, ton problème est celui que j'ai rencontré quand j'ai commencé à écrire, je copiais énormément le style de l'auteur et, quand j'ai fait lire mon texte à une amie tout aussi fan (ou plutôt "admirative", car l'auteur en question n'aimait pas le terme de "fan", bref), elle m'a dit que c'était trop l'auteur... J'avais écrits avec son style... et celui-ci n'étant pas le mien, mon texte n'était pas bon...

Je crois avoir à peu près trouvé mon style, même s'il change encore pour certaines parties, mais dans les descriptions, je sais que j'utilise des termes que je n'avais vu que dans ses oeuvres à lui, par exemple le mot "yeuse" (soit le chêne vert ^^).

Ensuite, pour ce qui est de la limite entre inspiration et ressemblance ben... Tu vas devoir continuer à écrire pour avoir ton propre style, qui pourra être très proche de celui de l'auteur en question (ou pas). Ensuite, ton inspiration vient obligatoirement de choses lues et vues, etc. mais c'est avec ton style que tu vas pouvoir faire la différence entre ton texte et celui de ton auteur...

Je suis curieux, quel auteur est-ce ?
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  559
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Gloire de son pair


Comme les autres, je suis passée par une étape d'imitation plus ou moins consciente, avant de maîtriser suffisamment la langue pour arriver à créer quelque chose qui m'appartienne davantage. Pas mal de lecteurs m'ont dit que j'avais un style propre et c'est pour moi un des plus beaux compliments qu'on puisse me faire I love you
A voir les thèmes que tu as cités et le fait que l'auteur en question soit mort, je parie sur Bottero Wink Il est vrai qu'il a un style bien à lui et très identifiable, avec des tournures qui reviennent souvent (presque trop) dans ses romans. Du coup, ça m'est arrivé plusieurs fois de repérer son influence chez des jeunes auteurs et, comme l'amie d'Aolin, ça m'empêche un peu d'apprécier l'histoire.
Mais je suis sûre que cet exercice te permettra de dépasser l'imitation pour acquérir ta propre autonomie littéraire Smile
 
Danyyy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  23
   Localisation  :  Probablement en plein Kolizeum...
   Pensée du jour  :  EREN EST MORT POUR NOS PÉCHÉS !
   Date d'inscription  :  24/08/2018
    
                         
Danyyy  /  Barge de Radetzky


Notre imaginaire et notre esprit est construit avec la culture que nous consommons. Aussi lorsqu'un artiste pratique son art il est évident que les références ayant marquées son imaginaire ressortent au travers de ses œuvres et il n'y a rien d'étonnant à ça.

Et si en effet le ton et les tournures de tes phrases sont à peu près les mêmes j'ai envie de dire est-ce tant un problème en soi pour l'instant ? Tu vas sûrement développer ta propre plume au fil du temps *parle comme un vétéran alors qu'il a même pas écrit 3 pages de son roman*
 
Sethi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  20
   Localisation  :  Proche d'Edelweiss
   Pensée du jour  :  La chair n'est pas vraie, c'est l'âme qui est vraie. La chair est cendre, l'âme est flamme. VH
   Date d'inscription  :  22/12/2013
    
                         
Sethi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Merci a tous pour vos réponses !

Il n'y a nul doute que mon histoire n'est pas une réécriture d'un de ses livres : c'est une dystopie, lui c'est de l'heroic fantasy, bref, dans le fond il y a peu de points communs (enfin, en vérité il y en a mais comme di dans le poste initial je ne crois pas que ça soit important. C'est comme comparer gandalf et dumbledor : deux vieillards qui vont aider et guider leur ''élève'' dans leur quête et aux pouvoirs mysterieux.... les points communs sont la et pour autant quand je vous dit ''gandalf'' vous ne pensez pas desuite dumbledore. 😅). Enfin bref tout ça pour dire qu'on a plutôt tendance a me reprocher une ressemblance a Hunger games qu'a ... Pierre Bottero. (Alors que j'ai ommence a écrire avant que le livre sorte...sniiif) Oui c'est bien de lui que je parle, bravo d'avoir trouvé si vite (sherlock sort de ce corps !! ).

La forme par contre est cousue dans le même fil, si je peux dire. Après, ça reste différent deja de part le fond, mais aussi parce que malgre tout, je suis moi et pas Pierre. Donc fatalement ça ne peut pas être identique...Mais c'est vrai que les ressemblances sont la.
Pour l'instant personne ne m'a dit trouver ça gênant, maintenant on verra, si quelqu'un remarque la ''ressemblance''

Sinon, juste pour rire:
Citation :
petite liste non exhaustive des ''clin d'oeil'' et références dans mon bouquin LMDR :
- Les légendaires de patrick sobral (BD)
- Games of Thrones («L'hiver arrive») (Serie)
- Les fourmis de Bernard Weber (Yav est passionnée par les fourmis) (roman)
- Le pacte des marchombres of course (relation maitre-eleve) (roman)
- Le clan suspendu (roman)
- Le labyrinthe (pour le jour d'épreuve) (Roman)
- Les precogn (precognitifs) (pour les ''Sacrifiés'' dans LMDR) (film)
- etc

http://lecrins.wix.com/l-ecrins
 
Aolin
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  127
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  Intensité dans le calme
   Date d'inscription  :  24/07/2018
    
                         
Aolin  /  Barge de Radetzky


Aha!! J’étais sûr que c’était Pierre Bottero ^^ ! Cet auteur est inimitable ! Il a marqué tellement d’esprit que le reprendre est « presque » chose normale ^^
 
Cathmartin
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  15
   Âge  :  41
   Localisation  :  Sur Terre, la lune est trop petitte pour être détruite
   Pensée du jour  :  À la pêche aux moules...
   Date d'inscription  :  22/08/2018
    
                         
Cathmartin  /  Homme invisible


La limite est juste celle qu'on souhaite se mettre soi-même.
Gardes ta personnalité ton style. Tu n'imites pas, tu as seulement une variation/version du style.
 
DC
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2846
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Moi personnellement, j'ai appris à écrire en pompant Bukowski au début...
 
Aredhell
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  696
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  "Si le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde"
   Date d'inscription  :  25/10/2012
    
                         
Aredhell  /  Déesse rousse des koalas, éleveuse de panda roux et trolleuse d'Elfe


Je suis allé revoir un peu ton roman, histoire de me remettre ça en mémoire... (je t'avais lu, il y a longtemps Rolling Eyes)
A l'époque, j'avais plutôt eu l'impression d'une grosse influence Hunger Games, mais là, rien qu'au résumé, j'avoue reconnaître énormément l'influence Bottero via PActe des Marchombre (que je relis justement depuis peu x) ça joue forcément )

Après, comme d'autre t'ont dit... On fait tous ça, plus ou moins consciemment.
En me relisant, il m'arrive de me dire "hé, mais... là, c'est référence à ce truc !" ou alors, de revoir/relire des choses que j'avais vu/lu il y a dix ans et du coup, de me rendre compte qu'un autre élément était inconsciemment une référence ! (genre, j'ai prévu une licorne noire dans un de mes projets... J'ai été vachement surprise dans voir une dans le film L'Odyssée Fantastique (et un peu blasée))
J'ai pas autant que toi l'impression de lire un des auteurs que j'adore le plus. Peut être parce que je glisse des légères référence à trop de trucs ? Peut être pas...

Ce que je sais, c'est que dernièrement, j'avais recommencé une version romancée de la mythologie nordique parce que c'est un sujet dont je suis vachement fan. Je potasse ma mythologie tous les jours, donc ça me remet en mémoire un certain nombre de choses et... Rassures-toi, Tolkien a beaucoup pompée dessus Wink (bon, pas que, mais c'est où c'est le plus flagrant et de toute façon admis/avoué, par exemple Gandalf, qui vient de Gandàlfr, un nain nordique, ou encore les Valar, que l'on peut aisément assimiler au Vanes... Et j'en passe !!!)
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3007
   Âge  :  43
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


Si ce n'est que la forme, ça ne pose pas trop de souci.
Si en revanche le lecteur a une impression de déjà vu/déjà lu, voire de plagiat au niveau du déroulement, ça risque de poser problème.
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  559
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Gloire de son pair


Citation :
Si ce n'est que la forme, ça ne pose pas trop de souci.

Je ne suis pas tout à fait d'accord (même si je ne me place pas à l'opposé pour autant). Quand je lis un roman, j'aime bien y trouver des formules innovantes. Si le style paraît usé et que chaque phrase, comparaison ou métaphore a déjà été dite, ça va me lasser. Cela dit, je pense qu'alors il ne s'agit pas tant de puiser chez son auteur préféré, mais de puiser dans un fond commun un peu trop asséché
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Inspiration / ressemblance... quelle est la limite ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-