PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 Faut-il être une superstar d'internet pour être publié ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/08/2017
    
                         
Sun-Na  /  Homme invisible


Bonjour à tous,

Je ne suis pas certaine que le sujet soit posté au bon endroit, donc je m'excuse par avance si celui-ci gêne.

Je viens aujourd'hui vers vous car j'ai une question me trotte dans la tête depuis quelques temps et j'aimerai vous en faire part pour que me disiez ce que vous en pensez.

Beaucoup de livres (essentiellement "pratiques", ou bien des livres de cuisine, mais aussi des romans jeunesse) sont écrits par des personnes possédant un blog, une chaine youtube, un compte wattpad, ou bien une certaine notoriété. Pour la maison d'édition c'est certainement un gage que le livre se vendra bien car l'auteur a déjà un public, ce que je peux comprendre.

Ne voyez pas de jalousie dans mes propos, mais est-ce que vous pensez qu'un novice qui n'a rien de tout ça, a encore ses chances ? Intéressera-t-il des maisons d'édition ?

Quand je regarde tous les livres qui sortent actuellement, ils sont écrits par des personnes ayant une notoriété sur internet. Par exemple tous les livres de cuisine qui ne sont pas écrits par des chefs ou des diététiciens sont écrits par des blogueuses de type "healthy" ; tous les livres de conseils sur tel ou tel domaine sont écrits par des blogueuses qui postent sur ce sujet ; beaucoup de romans jeunesse sont écrits par des blogueuses qui font elles-mêmes des critiques de romans jeunesse, etc.

Je sais bien que certains pourront me répondre "mais oui, j'ai été publié et pourtant je n'avais rien de tout ça". Je le sais que ça peut quand même fonctionner. Mais ce que je me dis c'est que si deux auteurs ont a peu près le même concept, celui qui sera choisi sera celui qui a déjà une notoriété sur internet (quand bien même il n'aurait encore jamais publié de livre).

Finalement, faut-il d'abord s'être fait connaître sur Internet pour pouvoir envoyer son manuscrit ?

J'ouvre donc le débat Smile.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  8770
   Âge  :  43
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Cela dépend sûrement du type de livre !

Pour un roman, je ne pense pas que ce soit utile.

Pour un livre de cuisine ou de tricot... vu que de nos jours on trouve plein de tutos et recettes partout, il est possible que la notoriété d'un blog puisse jouer (je n'en sais strictement rien)

http://scriptorium2.canalblog.com En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  278
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Autostoppeur galactique


Attention aux généralités! Very Happy
Non, tous les livres de cuisine ne sont pas écrits par des célébrités, mais c'est ceux qui prennent le plus de place en librairie. Ca, ce n'est pas seulement de la faute des éditeurs, mais aussi de celles des libraires et des diffuseurs. La question qui devrait donc t'intéresser est "faut-il être une superstar pour être diffusé?". Parfois, on peut en vouloir à l'éditeur d'avoir fait un catalogue commercial, parfois au libraire de n'avoir choisi dans un catalogue éclectique que le plus commercial.

Personnellement, je n'ai aucun roman de blogueurs ou autre, je ne me sens pas spécialement assaillie en tant que lectrice par ce type de productions.

Comme l'a dit Séléné, ça dépendra aussi du type de texte. Je ne connais pas bien tout ce qui est guide pratique, mais je te garantis que dans les romans, il y a encore des gens qui partent d'un simple envoi à la poste. ( Un petit exemple très à-propos http://www.livreshebdo.fr/prix-litteraires/tous-les-prix/prix-envoye-par-la-poste )
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1609
   Âge  :  39
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Fiancée roide


Séléné.C a écrit:

Pour un roman, je ne pense pas que ce soit utile.


Ça dépend des ME. Je connais des romans qui ont été édités comme ça.
study
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  8770
   Âge  :  43
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Je n'ai pas dit que ça ne pouvait pas marcher pour un roman.

La question est "faut-il être une superstar d'internet pour être publié ?"
On ne peut pas exclure l'idée qu'un jour tous les romans publiés puissent être ceux de stars de la TV, de la scène, de l'internet ou de l'écriture (il ne faut jamais rien exclure...), mais ce jour-là, il y aura du souci à se faire !
Et à l'heure actuelle, ça ne l'est pas.
Ou alors... à quoi sert  un secteur "edition" sur ce forum ?

En effet, il y a des ME qui publient des romans repérés sur wattpad.
Mais il y en a aussi qui refusent les textes déjà publiés sur un blog.

Par contre, comme nous sommes à l'heure des réseaux sociaux, il y a des ME qui comptent sur les contacts de leurs auteurs pour la promo (et pas que celle de l'auteur lui-même). Principe selon lequel (logiquement), un auteur ayant beaucoup de contacts sera une meilleure recrue. Cet aspect est-il pris en compte et à quel point ? Je ne chercherai pas à évaluer...
http://scriptorium2.canalblog.com En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1609
   Âge  :  39
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Fiancée roide


Tu sais... Je sais lire... La réponse à "Faut-il" est "Non".
Voilà. Répondu.

Par contre, le sujet permet de discuter ENFIN du fait que quand on a beaucoup de contacts sur les réseaux sociaux, ça peut faciliter les démarches parce que tu apportes ton vivier de lecteurs.
Et le "faut-il" risque d'obtenir la réponse "Oui" dans un futur proche.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2649
   Âge  :  27
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Le bruit et la pudeur


Pour les livres pratiques, j'ai l'impression qu'en effet, cela joue beaucoup.
Le marché du livre est saturé. À partir de là, il est très difficile de se démarquer en tant qu'auteur inconnu. Avoir un début de lectorat, une notoriété sur les réseaux est un paramètre non-négligeable. (Disons que c'est la norme, plutôt que l'exception).
L'auto-édition (accompagnée de succès) devient un passage presque obligé pour pouvoir ensuite gagner les rangs d'un gros éditeur.
Pour ma part, effectivement "j'ai été publiée et pourtant je n'avais rien de tout ça". Ceci dit, évidemment que la notoriété compte.
L'éditeur préférera choisir un auteur déjà plus ou moins connu qu'un anonyme. Mais si ton projet plait à la ME, celle-ci acceptera d'investir sur ton projet, que tu sois connu ou non. (Ça reste courant, mais moins évident)
Pour ma part, j'aurais tendance à conseiller qu'il est utile d'être actif sur les réseaux. Il ne faut cependant pas se forcer. Si c'est pas ton truc… c'est pas ton truc.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/08/2017
    
                         
Sun-Na  /  Homme invisible


Merci à tous pour vos réponses.

Ahava-brumes a écrit:
Pour ma part, effectivement "j'ai été publiée et pourtant je n'avais rien de tout ça"

Félicitations pour ta publication, tu es donc une preuve vivante que ça existe encore  Very Happy.

Ma question est peut-être ma formulée, je n'ai pas forcément réussi à trouver un bon titre de sujet qui résumait exactement ma pensée.


fleur-de-lyss a écrit:
Un petit exemple très à-propos  http://www.livreshebdo.fr/prix-litteraires/tous-les-prix/prix-envoye-par-la-poste

Je me dis que peut-être si ce genre de prix existe c'est que cela a peut-être tendance à se raréfier ? Sinon, si cela était la norme, on ne prendrait pas la peine de faire un tel prix, non ?

Séléné.C a écrit:
Cet aspect est-il pris en compte et à quel point ?
MaddyForeigner a écrit:
Et le "faut-il" risque d'obtenir la réponse "Oui" dans un futur proche.

J'ai vraiment l'impression que cela devient réellement le cas effectivement. Je discutais avec une auteur de livres pratiques sur facebook et elle me disait que lorsqu'elle a proposé un de ses livres à l'édition elle avait 800 "j'aime" sur sa page, et que sa ME lui a demandé d'en avoir 5 000 avant que le livre ne sorte.

Évidemment qu'aujourd'hui c'est important que l'auteur soit présent sur les réseaux pour être contacté par les lecteurs, pour faire sa promo, pour communiquer sur des évènements, etc.

Mais c'est un peu dommage de conditionner en quelques sortes la sortie d'un livre qui est bon à un certain nombre de "j'aime" ou à une certaine popularité. Une ME qui demande un tel nombre de like je trouve que c'est se dédouaner d'une certaine manière de sa fonction de promotion et d'accompagnement de l'auteur dans l’ascension de son livre. C'est dire un peu "oui d'accord on vous publie, mais seulement si vous êtes déjà assez connu". Donc je trouve ça dommage qu'on demande à la personne d'être déjà connue au préalable alors que la notoriété par internet peut venir au fur et à mesure que le livre se vend.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2403
   Âge  :  42
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Guère épais


Comme les autres, je pense que pour les romans, la réponse est clairement non (tu trouveras des dizaines de témoignages sur ce forum, dont le mien).
Pour les livres pratiques, à l'évidence, ça joue un rôle important.
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  8770
   Âge  :  43
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Sun-Na a écrit:
fleur-de-lyss a écrit:
Un petit exemple très à-propos  http://www.livreshebdo.fr/prix-litteraires/tous-les-prix/prix-envoye-par-la-poste
Je me dis que peut-être si ce genre de prix existe c'est que cela a peut-être tendance à se raréfier ? Sinon, si cela était la norme, on ne prendrait pas la peine de faire un tel prix, non ?
http://www.livreshebdo.fr/prix-litteraires/tous-les-prix/prix-envoye-par-la-poste
Citation :
Dernière mise à jour le 02 Juillet 2018 à 10 h 10
PRIX « ENVOYÉ PAR LA POSTE »
par Fondation d'entreprise la Poste
> presque toutes les petites ME pratiquent l'envoi numérique, et les grosses, qui y faisaient de la résistance, commencent à s'y mettre.
> le prix du timbre augmente à vue d'oeil
  https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89volution_du_prix_du_timbre_en_France
>>>> dans ces conditions : oui, les envois par la poste se raréfient
et ce prix est organisé... justement par la Poste !

Tiens... ma série d'articles sur le poids des manuscrits et le prix des timbres ne comporte que les prix pour 2017 et 2018.... faudra que je complète.
http://scriptorium2.canalblog.com/archives/2017/12/15/35959833.html
http://scriptorium2.canalblog.com/archives/2018/01/13/35981027.html
L'envoi d'une lettre 20 grammes a pris 20 centimes en 4 ans !
Celui d'un manuscrit se fait à tarif 6 à 8 fois plus élevé, et il faut le multiplier par le nombre de ME, et encore par deux si on met une enveloppe retour.

20 centimes x 6 timbres x 2 si enveloppe retour = 2,40 euros de plus par envoi
par rapport à ce que c'était il y a 5 ans

Un autre prix, lié à une ME qui n'est pas négligeable
https://presse.matmut.fr/communique/165163/Appel-a-manuscrits-pour-l-edition-2019-du-Prix-litteraire-Matmut-Le-Groupe-Matmut-Editions-Denoel-s-associent-pour-recompenser-auteur-jamais-publie?cm=1    Je conseille aux amateurs de très bien lire le contrat Denoel (qu'il faut signer avant de participer au concours)

Sun-Na a écrit:
J'ai vraiment l'impression que cela devient réellement le cas effectivement. Je discutais avec une auteur de livres pratiques sur facebook et elle me disait que lorsqu'elle a proposé un de ses livres à l'édition elle avait 800 "j'aime" sur sa page, et que sa ME lui a demandé d'en avoir 5 000 avant que le livre ne sorte.
En effet, c'est inquiétant... et dans un contexte où les petites ME ont du mal à se maintenir, on peut craindre que ça se multiplie.
Ceci étant... les auteurs qui cumulent 5000 like en faveur de leur livre ont-ils besoin d'une ME pour le sortir ?
Sun-Na a écrit:
Mais c'est un peu dommage de conditionner en quelques sortes la sortie d'un livre qui est bon à un certain nombre de "j'aime" ou à une certaine popularité. Une ME qui demande un tel nombre de like je trouve que c'est se dédouaner d'une certaine manière de sa fonction de promotion et d'accompagnement de l'auteur dans l’ascension de son livre.
Tout à fait...
Et comme indiqué plus haut, je ne nie pas que les ME peuvent être influencées par la capacité de l'auteur à communiquer par réseaux sociaux. J'ai même de bonnes raisons, de penser que pour certaines, c'est le cas.
Mais j'ose espérer que certaines savent encore que la promo fait partie de leur rôle !
Cette attitude me semblant, à long terme, favoriser l'autoédition plutôt que les petites ME
http://scriptorium2.canalblog.com En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1609
   Âge  :  39
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Fiancée roide


Pas seulement à long terme. Smile
Je travaille à devenir une superstar même si comme comme Nabilla, je trouve difficile d'être un people.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Faut-il être une superstar d'internet pour être publié ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-