PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 Vendre un recueil de poésie auto-édité, c'est possible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  46
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  03/04/2018
    
                         
CristAly  /  Petit chose


Bonjour, bonjour

J'espère que le sujet n'a pas déjà été fait, sinon j'en suis désolé.
Voilà, j'ai travaillé un recueil de poésie et je l'ai récemment mis en ligne sur amazon KDP, que vous connaissez peut-être. En gros c'est une plateforme d'amazon qui permet l'auto-édition de ses romans. A ce stade le recueil est en pré-commande, et sort dans 2 jours.
Alors je ne m'attends pas à vendre énormément, loin de à cette idée, mais je n'y connais absolument rien en marketing et promotion. J'ai beau regarder un peu partout, les seuls conseils que je trouveme parlent de la forme du recueil (la couverture, l'orthographe) mais rien qui me permette de faire un peu véritable pub. J'ai mis un poème en ligne, j'en ai lu un, j'ai fait un concours. Est-ce que vous auriez des conseils, des idées ?
En quelques jours j'ai atteint 7 précommandes, par exemple. Ce qui est génial parce que je n'ai pas une famille qui s’intéresse vraiment à ce que je fais et la plupart de mes amis avaient déjà pu le lire. Mais les chances que je dépasse ce stade sont très, très minces. Des idées, des avis, des conseils ?
Mercii.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  214
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  “Je voulais vivre intensement et sucer la moelle de la vie. Et ne pas, quand je viendrai à mourir, découvrir que je n'aurai pas vécu.”
   Date d'inscription  :  25/11/2017
    
                         
LePèlerinBleu  /  Autostoppeur galactique


Bonsoir,

Je serais dans ton cas dans peu de temps donc je profite de ton topic pour récolter quelques informations. Wink Il ne faut pas s'attendre à de grosses ventes mais pour faire ta pub je pense que tu devrais utiliser les réseaux sociaux. Créer une page facebook par exemple. Le bouche à oreille est le meilleur moyen, pour l'auto-édition, de vendre. Tu devrais te renseigner sur le forum pour connaître les outils qui sont à ta disposition pour pouvoir parler de ton recueil. Il me semble qu'il faut minimum 100 messages mais d'autres t'expliqueront mieux que moi.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1642
   Âge  :  39
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Fiancée roide


Instagram.
Un poème sur Instagram, s'il est beau, attire des lecteurs, des blogueurs, même sans qu'on le cherche vraiment.
Je le sais parce que je n'ai pas encore réuni mes différents poèmes, mais que les deux que j'ai photographiés avec mon téléphone portable et mis sur Instagram ont été lus, likés, commentés, que des chroniqueurs m'ont contactée.
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  46
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  03/04/2018
    
                         
CristAly  /  Petit chose


Je passe effectivement par les réseaux sociaux mais j'avoue que je ne sais pas trop les utiliser dans ce but précis. Je les utilise pour tout et rien mais je ne suis pas sur de bien le faire quand il s'agit par exemple de mon roman.

D'accord ! Je ferai ça, alors ! Very Happy

Merci pour vos réponses.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  214
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  “Je voulais vivre intensement et sucer la moelle de la vie. Et ne pas, quand je viendrai à mourir, découvrir que je n'aurai pas vécu.”
   Date d'inscription  :  25/11/2017
    
                         
LePèlerinBleu  /  Autostoppeur galactique


Est-ce que les méthodes proposées ont fonctionné ? Ton recueil de poésie se vend t-il un peu plus ? Je serais curieux de voir ta page amazon. Pourrais tu m'envoyer un lien par message privé ?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  18
   Date d'inscription  :  05/08/2018
    
                         
happas  /  Homme invisible


Je conseil aussi Instagram la poésie marche pas mal dessus, il faut je pense privilégier cependant de courts poèmes
https://www.amazon.fr/dp/B07G618ZCR
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  41
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/03/2018
    
                         
Plumepoète  /  Petit chose


happas a écrit:
Je conseil aussi Instagram la poésie marche pas mal dessus, il faut je pense privilégier cependant de courts poèmes
c'est vrai ! Cependant j'ai moi-même un compte destiné à mes textes poétiques, et il reste malgré tout compliqué de se faire connaître. Il ne faut pas hésiter à envoyer son propre livre à d'autres bookstagrameurs, très suivis, qui feront gratuitement la publicité à travers leur compte ou leur blog. Cela permet de vendre un peu, mais ça reste très chronophage et loooong ! Car la poésie met un temps fou à se vendre. Je déconseille facebook pour l'avoir testé. La poésie se noie trop dans la masse, alors qu'instagram permet un meilleur référencement et de cibler un vrai public.
Après, je trouve malgré tout ça que ça ne suffit pas...
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  214
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  “Je voulais vivre intensement et sucer la moelle de la vie. Et ne pas, quand je viendrai à mourir, découvrir que je n'aurai pas vécu.”
   Date d'inscription  :  25/11/2017
    
                         
LePèlerinBleu  /  Autostoppeur galactique


Bonjour Plumepoète,

Comment utilises-tu instagram ? (il faut forcément avoir un smartphone ?!). Tu publie des photos de tes poèmes que tu envois à des contacts ? Au monde entier ? Des personnes peuvent te répondre ? Tu les aiguillent vers ta page de vente ? Je ne connais pas du tout ce réseau social. ^^ Peux-tu m'éclairer et m'expliquer en quoi cela te paraît différent qu'une simple page facebook par exemple. Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1642
   Âge  :  39
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Fiancée roide


Bonjour,

j'en ai mis quelques-uns sur ma page Instagram, que tout le monde peut lire :
https://www.instagram.com/fouloncarine/?hl=fr
Il y a un peu de tout dessus. Je ne sais absolument pas à quel point ça a de l'influence, ou pas, sur mes ventes, mais Instagram présente deux intérêts : ce réseau social nécessite moins de temps que FB pour une meilleure visibilité, puisque 2700 personnes ont liké ma page FB, mais que généralement, j'ai 2 ou 3 likes sur une centaine de personnes qui voient ma publication (vu que FB limite le nombre de personnes qui voient les publications). Alors bien sûr, on peut payer pour que les publications sur la page FB soient vues, mais Instagram, c'est gratuit (par contre, ça nécessite un téléphone portable prenant des photographies de qualité correcte).
Un de mes poèmes publiés sur Instagram : https://www.instagram.com/p/Bg9l_5hhYgy/?hl=fr&taken-by=fouloncarine
Il faudrait que j'en reposte.
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  214
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  “Je voulais vivre intensement et sucer la moelle de la vie. Et ne pas, quand je viendrai à mourir, découvrir que je n'aurai pas vécu.”
   Date d'inscription  :  25/11/2017
    
                         
LePèlerinBleu  /  Autostoppeur galactique


D'accord, je comprends mieux, merci pour ton témoignage Maddyforeigner. Smile Je viens de voir qu'il est possible de se connecter à instagram via son compte facebook. Est-ce que les deux réseaux sociaux ont des fonctionnalités communes ?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1642
   Âge  :  39
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Fiancée roide


Via mon téléphone portable, je peux partager sur FB et/ou Twitter ce que je poste sur Instagram. Par contre, le seul moyen de faire paraître un post publié sur sa page Facebook également sur Instagram est de payer pour que l'image soit sponsorisée. Je suis déjà montée à plus de 200 likes sur Instagram comme ça, mais une fois que la campagne de pub est finie, l'image disparaît sur Instagram donc ça ne sert à rien (et ce sont surtout des ado qui likent...).
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  41
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/03/2018
    
                         
Plumepoète  /  Petit chose


LePèlerinBleu a écrit:
Bonjour Plumepoète,

Comment utilises-tu instagram ? (il faut forcément avoir un smartphone ?!). Tu publie des photos de tes poèmes que tu envois à des contacts ? Au monde entier ? Des personnes peuvent te répondre ? Tu les aiguillent vers ta page de vente ? Je ne connais pas du tout ce réseau social. ^^ Peux-tu m'éclairer et m'expliquer en quoi cela te paraît différent qu'une simple page facebook par exemple. Smile

Bonjour,

oui instagram est une application pour smartphone. Même si on peut se connecter à travers l'ordinateur, les fonctionnalités restent très limitées. Et ce n'est vraiment pas adapté.
J'ai un profil, sur lequel je peux ajouter un lien vers ma maison d'édition et indiquer les livres que j'ai déjà publiés. Après, on peut y mettre ce que l'on veut.
Cette plateforme reste très centrée sur le visuel, les photos. Donc oui, le mieux est de soigner vraiment ses publications. Certains poètes ont une sorte de ligne éditoriale, avec des publications qui auront un univers graphique toujours identique, pour imprimer leur "marque de fabrique". C'est un choix. Pour ma part, je préfère parler de poésie en général : je publie mes poèmes, je chronique mes lectures poétiques (ou non) pour éviter de "saouler" mon lectorat en ne parlant que de mon livre. Si je veux faire des "écarts" parler autre chose que de poésie, je préfère publier ça en "story" de mini vidéos parallèles au compte, éphémères, qui disparaissent au bout 24h.
Les fameux "hastag" (symbolisé par un dièse) sont les mots clés à poster sous la publication, pour être recensé dans le moteur de recherche commun. Ainsi une personne souhaitant lire de la poésie, tombera plus facilement sur un univers qui l’intéresse et ne pas passer des heures à trouver une info. Ce qui n'est pas le cas de Facebook, et par conséquent que j'ai vite stoppé, car perte de temps.
Encore une chose, j'ai remarqué que les poètes qui écrivent en langue anglaise, ont une plus grande portée. Voir la poètesse Rupi Kaur !
Bien entendu, les gens peuvent commenter, comme partout sur internet. On peut vraiment échanger avec des personnes qui ont la même passion.
Il faut savoir aussi, qu'on peut être repéré par des éditeurs en étant présent sur un réseau social. C'est ce qui m'est arrivé.
Le seul problème que je rencontre, c'est la promotion. J'ai un petit éditeur, qui a peu de moyens. Je fais beaucoup de promotion seule, mais comme je le disais, déjà ce n'est pas mon métier, en plus je suis inconnue, et la poésie est très difficile à vendre.


@MaddyForeigner : il est possible de passer en compte "pro" sur instagram pour connaître tous les statistiques et la portée de tes publications.


 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  214
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  “Je voulais vivre intensement et sucer la moelle de la vie. Et ne pas, quand je viendrai à mourir, découvrir que je n'aurai pas vécu.”
   Date d'inscription  :  25/11/2017
    
                         
LePèlerinBleu  /  Autostoppeur galactique


Plumepoète : C'est donc bien ce que j'avais compris, instagram permet de toucher un plus large public. C'est un peu comme si on envoi un poème dans une bouteille à la mer et qu'il est reçut par plusieurs personnes un peu éparpillés, de potentiels acheteurs ou non. Je te remercie pour ces explications. Smile

Au final je pense que c'est peut-être bien d'utiliser les deux, facebook et instagram. Au XIXe siècle les poètes publiaient leurs textes dans les journaux locaux pour espérer se faire connaître. Instagram semble être ce qui se rapproche le plus de ce journal aujourd'hui, ainsi que le meilleur moyen d'élargir son lectorat et de se faire repérer par les maisons d'édition, comme tu le disais Plumepoète. Ensuite facebook nous permet de créer des pages "sérieuses" pour présenter notre recueil. Du coup cela semble être un bon complément dans l'état actuel des choses.

Un jour il y aura peut-être un réseau social plus adapté à la poésie. Smile
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  18
   Date d'inscription  :  05/08/2018
    
                         
happas  /  Homme invisible


Haha, beaucoup d'instapoètes sur JE a ce que je vois, ça fais plaisir
https://www.amazon.fr/dp/B07G618ZCR
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  63
   Âge  :  34
   Localisation  :  Lille
   Date d'inscription  :  06/04/2011
    
                         
Philippe Devos  /  Clochard céleste


Bonjour Cristaly,

si ta question porte sur les ventes, alors le meilleur moyen de vendre un recueil de poésie reste la présence en salons. Tu n'en vendras pas beaucoup, mais tu pourras espérer en vendre quelques uns, deux, trois, quatre... dans la journée.
Actuellement au niveau promo, il est vrai qu'instagram fonctionne bien en terme de vues, mais cela n'a pas vraiment d'impact sur les ventes.

Amicalement,

PhilD
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Vendre un recueil de poésie auto-édité, c'est possible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-