PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 [Personnage] Émotion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  19
   Âge  :  17
   Localisation  :  Derrière un écran
   Pensée du jour  :  Diplômée ♥
   Date d'inscription  :  20/04/2018
    
                         
Askah  /  Homme invisible


Hellow ~

Je viens chercher auprès de vous quelques aides et conseils.

J'ai extrêmement difficile à écrire les émotions de mes personnages que ce soit niveau description des réactions physiques (serrer les mains, les dents, affaissement d'épaules et autre) ou au niveau de leur ressenti. J'ai du mal d'ailleurs à décrire mes propres émotions, donc ça ne m'aide pas pour l'écriture...

J'aimerais savoir comment vous y êtes arrivé, qu'avez-vous fait pour réussir à décrire les émotions de vos personnages, si vous avez une méthode... si vous avez quelques trucs et astuces, je suis preneuse !

Le ressenti des personnages est unique et font partie entière d'eux, c'est donc important... mais difficile à utiliser !

Merci d'avance ♥

Kiss ~
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  519
   Âge  :  33
   Localisation  :  Quelque part dans la belle province
   Date d'inscription  :  11/03/2018
    
                         
Lanya  /  Gloire de son pair


J'ignore si je te serai d'une grande utilité, mais pour ma part, parfois, je prend des pauses dans l'écriture et je fais des recherches d'images sur divers thèmes. Je les enregistre dans divers fichiers. Cela me donne une petite base de donnée où puiser lorsque le besoin se fait sentir.  Cela peut m'aider, par exemple, à décrire la posture du personnage. Même chose avec des films en observant des acteurs. Ou tout simplement en regardant les gens qui défilent dans notre entourage.

Sinon, en plus de décrire la posture, j'ajoute des informations sur la manière qu'ils ont de s'exprimer. La façon de parler en dit parfois long sur les émotions qu'on ressent. Il peut y avoir des pauses ou des silences qui marquent l'hésitation par exemple. Je me demande la vitesse à laquelle ils parlent (avec les indications dans le paragraphe juste avant ou dans une incise placée à la suite). Est-ce que sa voix est ferme ou fluette? Grave ou douce ?

Par exemple, un personnage au tempérament calme normalement qui serait sur le point d'exploser de colère pourrait lancer un «message d'avertissement» à son entourage en changeant soudain sa façon de parler (comme un chien qui gronde avant de mordre ou attaquer)... Sa voix pourrait devenir délibérément lente et plus basse. S'il monte facilement sur ses grands chevaux, au contraire, il pourrait parler plus vite et sa voix monter dans les aiguës.

Je vois le tout comme une grande mise en scène. Quand j'écris, je visualise mes personnages dans la situation et le contexte. Comme un film qui défile dans mon esprit. Je décris leurs mimiques, leurs gestes, la façon dont ils se tiennent. Si une personne est sûr d'elle, elle va se tenir plus droite, la tête haute. Elle ne sera pas recroquevillée, tentant de prendre le moins d'espace possible.

Pour résumer, le tout est d'apprendre à observer et pratiquer. Écrire et réécrire. Moi aussi, j'avais de la difficulté avec les émotions à une époque. Mes cours de théâtre m'ont beaucoup aidé dans ce domaine.

Une chose aussi qui aide pour décrire les réactions et émotions de ses personnages, c'est de bien les «connaître». Plus je les développe (en leur donnant un passé et un caractère propre), mieux j'y arrive. Parchemin
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2531
   Âge  :  42
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Le bruit et la pudeur


Hello, question difficile au demeurant.
Pour immerger le lecteur, l'idée est de pratiquer le "montrer" et non le "dire".
Ainsi, si tu écris qu'il a peur, le lecteur sait mais ne ressent pas.
Si tu dis, comme tu le proposes, que sa gorge se serre, que son coeur s'emballe, etc, c'est bien.
À toi de trouver tes expressions et de varier...
http://fcochet.wix.com/fcochet En ligne
 
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  29
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  30/03/2016
    
                         
BluElephant  /  Petit chose


Hey !
Je pense que pour faire passer des émotions au travers de tes personnages, il y a toute une partie de ressenti qui doit se faire de ton côté. Si tu as de la difficulté à identifier tes propres émotions, peut être pourrais-tu, disons le temps d'une semaine, observer comment ton propre corps réagit aux émotions que tu traverses. Note-les quelques part, cela te proposera une base de donnée que tu pourras par la suite utiliser, façonner pour chacun de tes personnages.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1310
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Tentatrice chauve


Body languageVIE
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4596
   Âge  :  120
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  L'ivre de la jungle


Pour ma part, je te proposerai de faire des exercices de description de personnes vivantes. (Les cadavres, c'est moins expressif.)

Autrement dit, va dans la rue, regarde les gens et regarde-les vraiment. Quand ils te parlent, regarde la manière dont ils bougent, identifie leur comportement non verbal, et à quelles émotions ces gestes peuvent être associés. Si t'es timide et que tu n'oses pas dévisager, épluche Youtube et sa myriade de vlogs et tutos.

(Sinon, option n°2, j'aime beaucoup la série Lie to me, non pas pour ses scénarios poussifs, mais pour l'analyse des micro-expressions humaines. C'est un bon exemple, je trouve.)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  259
   Âge  :  20
   Localisation  :  Montpellier, France
   Pensée du jour  :  « J’ai envie d’me pendre mais j’ai peur de rester bloquée pendant deux heures au bout d’une corde attachée au plafonnier. »
   Date d'inscription  :  27/08/2017
    
                         
Circle of Justice  /  Autostoppeur galactique


En ce qui me concerne, les émotions sont mon point fort je pense au niveau de l'écriture. Qu'il s'agisse des mimiques, du ton que les personnages emploient que tu peux insérer dans les incises des dialogues, les actions et les gestes qu'ils font pendant ou après les dits dialogues, il y a des milliers de façons différentes et uniques d'aborder ce domaine ! C'est à toi de voir ce que tu trouves le mieux pour chacun de tes personnages !


Comme l'ont dit mes camarades, il faut montrer les émotions : dire qu'elle regarde quelqu'un amoureusement par exemple ne suffira pas. Mais dire par exemple qu'elle rougit, que son pouls bat très fort, que ses yeux s'humidifient quand elle le fixe, ça, ça peut montrer l'amour qu'elle ressent pour lui Wink Ce qu'il faut faire, c'est expliciter au maximum l'émotion, comme si le lecteur ne savait pas ce dont il s'agissait et ce qu'on ressentait à ce moment-là.


C'est comme tout, ça demande de l'exercice ! Ecris des petits one-shots où tu te focalises sur une émotion, tu la décris comme tu la perçois. Au fur et à mesure, tu auras un panthéon d'émotions que tu parviendras à maîtriser plus ou moins - mais c'est souvent la confusion qui marche le mieux dans la description d'une émotion ! Elles sont tellement changeantes, les personnages sont quasiment toujours incertains de ce qu'ils ressentent et, pire encore, de comment l'exprimer ! Utilise cette incertitude à ton avantage ; laisse-toi porter par ce que t'inspire cet état d'esprit !


J'espère que j'ai pu t'aider. Je me tiens à ta disposition si tu veux davantage de détails, n'hésite pas à m'envoyer un MP Smile Bon courage à toi pour l'écriture de ces magnifiques émotions !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  20/06/2018
    
                         
Bluevelvet  /  Magicien d'Oz


Bonjour,

Ce n'est pas mon sujet mais j'éprouve aussi beaucoup de mal à décrire les émotions et je vous remercie des conseils donné,.
Pourtant j'essaie de m'imaginer à la place du personnage et dire comment je me sentirais mais parfois je manque de mots pour décrire certaines mimiques certains ressentis. C'est frustrant Embarassed
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  259
   Âge  :  20
   Localisation  :  Montpellier, France
   Pensée du jour  :  « J’ai envie d’me pendre mais j’ai peur de rester bloquée pendant deux heures au bout d’une corde attachée au plafonnier. »
   Date d'inscription  :  27/08/2017
    
                         
Circle of Justice  /  Autostoppeur galactique


Parfois les mots donnent l'impression d'être limités, mais les plus simples suffisent amplement ! Pour décrire une émotion, si votre récit donne place aux pensées des personnages (ce qui est plus simple pour s'approprier les émotions) le personnage peut se poser des questions. "Qu'est-ce qu'il m'arrive ? Pourquoi il me fait ça ? C'est injuste, pourquoi ça tombe sur moi ?". Ce genre de questions peuvent aider à donner de la profondeur à une émotion que l'on n'arrive pas à qualifier, à décrire correctement. J'espère que ces techniques pourront aider ! Ce qui peut aider aussi, c'est lire : certains romans offrent un panthéon d'émotions décrites dans le détail qui vous permettront d'ouvrir un peu ces horizons troubles Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  19
   Âge  :  17
   Localisation  :  Derrière un écran
   Pensée du jour  :  Diplômée ♥
   Date d'inscription  :  20/04/2018
    
                         
Askah  /  Homme invisible


Merci beaucoup pour vos réponses, je n'ai pu passer plus tôt à cause des examens et je viens de tout lire. J'utilise la narration externe, mais j'ai écrit au départ avec la narration interne. Mais la manière de raconter est différente. Je ne crois pas qu'on peut décrire les émotions de la même façon, j'arrive pas à bien m'expliquer et je n'ai pas d'exemple là tout de suite, mais ça me bloque aussi. Je vais essayer de décrire toutes les émotions dans un OS (un pour chaque émotion) pour m'aider à écrire Smile

Merci en tout cas !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  259
   Âge  :  20
   Localisation  :  Montpellier, France
   Pensée du jour  :  « J’ai envie d’me pendre mais j’ai peur de rester bloquée pendant deux heures au bout d’une corde attachée au plafonnier. »
   Date d'inscription  :  27/08/2017
    
                         
Circle of Justice  /  Autostoppeur galactique


Par narration interne, j'entends que les émotions du personnage sont explicitées ainsi que ses pensées. Ça peut très bien ne pas être "je" mais toujours avoir ces caractéristiques.

Et oui, des OS sont une bonne idée pour s'exercer Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  328
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Tapage au bout de la nuit


Salut!
Pour compléter un peu tout ce qui a déjà été dit, j'ai pensé à un autre moyen que j'utilise pour marquer les émotions plus fortes et plus longues.
Je laisse souvent à mes personnages des jardins secrets où ils se défoulent. Dans mon roman actuel, le héros part à la salle de sports à chaque fois qu'il est en colère et a besoin de se défouler. Quand il est méditatif et cherche à prendre du recul, il se rend dans son atelier. Dans mon précédent, l'un des personnages adore la guitare, mais elle n'arrive plus à en jouer quand elle est triste. Cela permet de varier des poings qui se crispent, tempes qui saillissent et autres marques d'émotions plus corporelles. Le rapport à l'objet permet vraiment beaucoup de ressorts émotionnels, surtout si tu écris en narration externe. Le fait de balancer au mur la peluche du petit ami peut varier un peu des crises de larmes.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  226
   Âge  :  22
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Melgane  /  Autostoppeur galactique


Dans la même veine, pour le stress, beaucoup de personnes ont tendance à triturer des trucs dans leurs mains, des stylos, des bouts de papier, des cailloux, des boulons, leurs doigts, leur peau, leurs cheveux, etc.
http://fuite-en-avant.blogspot.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Personnage] Émotion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-