PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

 Peut-on rire de tout ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  160
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  15/11/2017
    
                         
Céphalée  /  Tycho l'homoncule


Mesdames et messieurs,

Le sujet de ce débat est très simple : Peut-on rire de tout ?

Si oui, pourquoi ? Sinon pourquoi ?

Disputez.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  466
   Âge  :  28
   Localisation  :  Pays du sirop d'érable
   Pensée du jour  :  Plutôt souffrir que mourir c'est la devise des hommes...
   Date d'inscription  :  30/08/2015
    
                         
P'tite Hildly  /  Pour qui sonne Lestat


Bonjour,
Je suis plutôt d'avis qu'on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui parce que tout le monde n'a pas le même sens de l'humour.
L'idéal est d'avoir la bonne blague pour la bonne audience. C'est une question de communication.
Et je ne pense pas que ne pas avoir tel ou tel sens de l'humour soit un défaut absolu, notre sensibilité est lié à notre milieu culturel, familiale, nos expériences personnelles etc.
https://epicmusicadventure.blogspot.fr
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  160
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  15/11/2017
    
                         
Céphalée  /  Tycho l'homoncule


Alors je complète : Dans le cas où l'on estime que "l'on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui", estimez-vous que face à n'importe qui, il est préférable de se taire ou de tenter une plaisanterie ?

Quelle différence faites-vous entre un Tex qui fait une plaisanterie sur les femmes, et un Desproges qui glisse : "Il paraît que des juifs se sont glissés dans la salle." ?

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  228
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  26/12/2017
    
                         
s.tupido  /  Autostoppeur galactique


Moi je pense qu'on peut rire de tout, et même avec n'importe qui.
Mais pas n'importe comment.
L'important, c'est que la ou les personnes "victimes" de la blague comprennent que l'objectif n'est pas de s'en prendre à elles en tant que personnes, ni de leur manquer de respect.
A partir du moment ou les deux parties ont conscience d'un respect mutuel, on peut balancer les pires choses.
Mais il faut que tout le monde soit au fait de la situation.
https://edewilmer.wordpress.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  151
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  02/06/2016
    
                         
Le Trader  /  Tycho l'homoncule






L'humour doit être irresponsable et éducatif. Pour les conséquences qu'on connaît.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2021
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Let's flood until the next one


Tiens, ça m'a fait pensé à cette vidéo sympathique qui apporte pas mal d'éléments de réponse

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  490
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  27/10/2017
    
                         
Arsen C  /  Pour qui sonne Lestat


On peut rire de tout. On a la possibilité et même le droit de rire de tout. L'audience est quasi hors sujet.

Quelle différence faites-vous entre un Tex qui fait une plaisanterie sur les femmes, et un Desproges qui glisse : "Il paraît que des juifs se sont glissés dans la salle."
C'est une excellente question. La différence c'est l'image et le climat (je ne connais pas les doses). Gaspard Proust aurait pu faire cette blague. Elle n'aurait pas été meilleure ni moins bonne mais on n'en aurait moins entendu parler.
Patrick Sébastien pourrait citer Desproges que les gens diraient quand même que c'est le roi des beaufs. J'ai, volontairement, mélangé les personnalités pour que l'ensemble ne soit pas trop clair (j'aurais pu tenir le même raisonnement avec tes exemples initiaux mais je n'y ai pas pensé).

Bref, je n'ai jamais compris la nuance du public.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2021
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Let's flood until the next one


La possibilité oui, le droit non. L'audience n'est jamais hors-sujet vu que "rire de tout" veut surtout dire "pouvoir rire de x, y, z" pour la plupart des gens qui revendiquent une liberté de rire de tout. L'humour n'est pas universel et ceux qui ne rient pas aux blagues "borderline" ne sont pas dépourvus d'humour ni rabats-joie, mais bien souvent jugent que les blagues dans une situation donnée ont valeur d'oppression/de méchanceté/d'humiliation. Ce sont justement les discours comme "on a le droit de rire de tout" et "l'humour doit être irresponsable" que l'on normalise ces oppressions et ces méchancetés, et qu'on les invisibilise sous des arguments qui n'en sont pas (c'est du second degré, c'est de l'humour, et bien non. (cf la vidéo du dessus)).
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1290
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Tentatrice chauve


On peut rire de tout, sauf si des SJW se sont glissés dans la salle Neutral
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  490
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  27/10/2017
    
                         
Arsen C  /  Pour qui sonne Lestat


C’est une possibilité qui nous est offerte en tout cas. Et c’est intellectuellement possible de rire de tout à mon sens. J’exclus l’irresponsabilité de mon discours. L’audience n’a pas sa place dans la question d’origine, c’est ce que je soulignais. Pour ce qui concerne le droit, tu as raison, c’est peut-être à nuancer. On a le droit de rire de tout dans les limites offertes par la liberté d’expression.


Dernière édition par Arsen C le Mer 13 Juin 2018 - 13:55, édité 1 fois
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  775
   Âge  :  23
   Localisation  :  atopia
   Pensée du jour  :  « seul sage dans un banquet de gens ivres »
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
rodé  /  Blanchisseur de campagnes


ça me fait penser au discours plaintif de Norman
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2021
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Let's flood until the next one


Mon avis est que pour pouvoir "rire de tout", il faut être très fort en rhétorique et savoir manier son ethos et le second degré en fonction de son public de la situation etc. C'est pour ça qu'il y a une différence entre "Peut-on rire de tout ?" et " Peut-on faire rire de tout ?" (quelque chose dans le genre) ; celui qui fait la blague, comment se positionne-t-il par rapport à sa moquerie ? Est-ce que l'on rit avec lui ou alors est-ce que l'on rit de son propos ?

Il y a aussi une autre chose à noter. Les débats sur les limites de l'humour tournent souvent autour de personnalités publiques, des humoristes ou bien de Charlie Hebdo par exemple, mais je pense que l'on peut trouver de bien meilleurs exemples sur internet ; car sur le net nous sommes toustes des personnalités publiques à une moindre échelle. C'est fascinant par exemple sur Facebook de voir dans les pages de memes un profil lambda politique se dégager des gens qui "likent" la page en fonction de l'humour de celle-ci. On croirait presque que l'humour parle à tout le monde mais non, même dans un semblant de masse il y a un entre-soi qui dit : ce qui nous fait rire est ce qui nous rassemble. Et la plupart du temps, c'est se moquer d'un autre type de population.

Etre conscient des rapports sociaux dans l'humour, c'est une étape pour pouvoir rire de tout. C'est exactement la même chose en ce qui concerne les relations dans la vie quotidienne. Comme on connaît nos ami.es, on partage un même type d'humour, et on peut rire de tout car l'autre reconnaît facilement lorsqu'une blague est au second degré ou pas, lorsqu'il y a auto-dérision ; plus on sait reconnaître chez l'autre les signes de son discours, et plus on peut vraiment rire de tout à gorge déployée. Rire avec l'autre, c'est apprendre à le connaître ; rire de l'autre c'est apprendre à l'ignorer.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  775
   Âge  :  23
   Localisation  :  atopia
   Pensée du jour  :  « seul sage dans un banquet de gens ivres »
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
rodé  /  Blanchisseur de campagnes


si vous avez fb, la page Humour et blagues anti-dominants est très drôle
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4559
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  15/12/2011
    
                         
Loup Colette  /  La Papesse


je ne trouve pas la page rodé zut
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1290
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Tentatrice chauve


Vous savez comment on appelle un mâle blanc cis-genre avec une cerise dans le cul ?

Un Mon Chérie au fromage blanc !

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Peut-on rire de tout ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales :: Agora-