PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 34 ... 67  Suivant
 

 L'Horloge Parlante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2640
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


allez je vais aller manger moi #11.32
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2636
   Âge  :  114
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Le bruit et la pudeur


Dans la Banalité du Mal, Hannah Arendt décrira ces fonctionnaires obéissants et zélés du IIIème Reich qui apposaient sans états d’âme leurs signatures au bas de documents envoyant des milliers de gens à la mort. Lors de son procès à Jérusalem, elle dira d’Adolf Eichmann qu’il n’est ni méchant ni stupide : foncièrement ce n’est pas un mauvais homme. Son système de défense tiendra quasiment en une seule phrase qu’il invoquera chaque fois qu’on lui posera une question, notamment celle du pourquoi : je faisais cela parce que j’obéissais aux ordres.
La nature humaine est un trou noir d’où émergerait le langage comme une ligne de fuite.

11:59:31
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1956
   Âge  :  23
   Localisation  :  Au Sénat
   Pensée du jour  :  Unlimited poweeeeer !
   Date d'inscription  :  19/12/2014
    
                         
Nillac  /  The Noob Hunter


A noter que la défense d'Eichmann est un rôle dans lequel il entre pour sauver sa vie, il ne se contentait pas d'obéir aux ordres. Le vrai Eichmann, celui qui se confie à ses hommes et laisse des annotations dans ses journaux intimes : il est convaincu que les Juifs ont déclaré la guerre à l'Allemagne, qu'il faut exterminer les enfants juifs de Thessalonique et qu'il regrette de n'avoir tué que six millions de Juifs et pas onze. On est très loin du bureaucrate qui se contente d'obéir. La thèse d'Hannah Arendt a été en grande partie contredite par un récent ouvrage : Eichmann avant Jérusalem, par Bettina Strangneth.  

12h09 et la leçon d'histoire est terminé et vous pouvez aller manger à la cantine (merci au numéro 447 de l'Histoire pour toutes ces infos :mrgreen: )
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2636
   Âge  :  114
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Le bruit et la pudeur


Dans le genre "je suis frappé d'amnésie concernant le passé" Heidegger a prétendu qu'il avait pris sa carte du parti nazi parce que "tout le monde faisait cela".
On a retrouvé en Allemagne les Carnets noirs où il démontre son parfait accord avec Hitler notamment sur l'antisémitisme et le racialisme... et le directeur de l'institut Martin Heidegger les a publiés en Allemagne.
On attend la version française qui doit sortir chez Gallimard à moins que ce ne soit déjà fait.

Les philosophes qui ont-permis à Hitler de réussir

12:26:31
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5194
   Âge  :  25
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  nique la miette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Noxer, je ne sais pas si tu as lu L'Orientalisme, d'Edward Said, mais c'est le gros gros classique en sciences humaines pour ce qui concerne la mise au jour des rapports de domination dans l'orientalisme, aussi bien au 19e que dans ses résurgences contemporaines. Ca t'intéresserait !

Oui il y a Lo.mel les idées de profit et de folklorisation, ça ne veut pas dire que les cultures sont étanches ou qu'on ne peut pas selon notre histoire individuelle se trouver au carrefour de plusieurs cultures. C'est la raison pour laquelle je trouve profondément idiot le fait de se moquer d'une "rasta blanche" sur la base d'une photo, on ne peut pas présumer à partir de l'apparence physique d'une personne de la / des cultures dans laquelle elle a été élevée, ou au contact de laquelle elle a évolué.
Mais si on reste sur ces deux idées, or cas limites, ça devient assez facile de placer le curseur éthique sur des comportements : en tant que blanche, je ne vais pas ouvrir "le meilleur pho" de Paris en le vendant trois fois plus cher qu'un pho classique et en l'agrémentant d'herbes aromatiques européennes ; je ne vais pas mettre un boubou ou une robe kabyle pour le carnaval ; en revanche je me sens autorisée à apprendre l'hindi, à cuisiner mexicain ou à écrire des haïkus tant que je ne fonde pas un business là-dessus, ou à porter un sari offert par ma tante par alliance lors de son mariage traditionnel. Bien sûr le curseur est parfois difficile à placer et dépendra des individus, mais ça ne suffit pas à décrédibiliser des comportements somme toute violents.

12h40


Poésie - Miettes - Elèves - Nouvelles - Thèse
En ligne
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Intéressant le message de Pasi, j'aime bien cette nuance qui rappelle qu'un comportement, au-delà des théorisations générales, ne peut fonder un humanisme que s'il prend en compte la particularité d'une relation, d'un moment, d'une situation, de circonstances particulières

en revanche je comprends pas le truc de fonder un business : pourquoi si tu as envie d'ouvrir un kebab tu ne pourrais pas, par exemple ? (vraie question)
(un kebab végé lol, je ménage Moïra)

13h01
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1985
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Let's flood until the next one


Je vais voir ça Pasi Surprised

En rangeant mes livres, accroupi par terre, je vois une petite araignée se balader entre mes orteils. Je me dis oh c'est mignon et puis les araignées c'est chouette ça fait moins d'insecte à la maison, vive les araignées je n'ai pas peur d'elles en plus. Puis je me lève un peu et je remarque entre mes pieds / sous mes fesses une énorme araignée velue et là je me fige en mode terreur intérieure, frisson qui parcourt la peau, et je vois en fait qu'elle est morte vu qu'elle bouge pas. Je reste planté quinze secondes et puis je rigole, alors que je me disais à l'instant que je n'avais pas peur et que les araignées étaient chouettes. Cela me fait rire sur le coup, mais en vrai cela montre qu'un comportement ou une peur qu'on transmet depuis l'enfance ne part jamais tout à fait et que c'est inscrit aussi dans le corps, quoique l'on pense par la suite.

13
47
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1063
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  13/10/2016
    
                         
Moïra  /  Effleure du mal


J'aime bien le message de Pasi.
En revanche, apprendre une langue est TOUJOURS un enrichissement intellectuel et culturel. Il n'y a pas à se sentir autorisé pour ça je trouve. 14:38
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2640
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


dimanche soir retour à l'ente oh yeah fuck yeah biiiiitch 14.48
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1166
   Âge  :  29
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  29/03/2014
    
                         
Alphonsine  /  Effleure du mal


Reprise du boulot depuis hier et je suis déjà à plat.
Les métiers de l'accueil, de la disponibilité sans limite, c'est vraiment usant.
J'attends tellement que toutes les graines que je plante et que j'arrose régulièrement. J'espère vraiment sortir de cette ornière un jour et croyez-moi, je fais tout pour...
Mais en attendant, il faut s'armer de patience, se faire marcher dessus, sourire.
Tout le reste n'est, hélas, que littérature.
16:01
https://bibliothequealphonsine.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2640
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


L'amour a tellement de visages
à toi d'ouvrir les yeux
est ce que tu envisages...

16.09
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1356
   Âge  :  29
   Localisation  :  Au sud, au nord, au milieux, partout!
   Date d'inscription  :  18/05/2017
    
                         
Piraeus  /  Tentatrice chauve


Alphonsine a écrit:
Les métiers de l'accueil, de la disponibilité sans limite, c'est vraiment usant.

Je ne te le fais pas dire... Et chaque nouvel arrivant agit toujours comme si on lui devait toute l'attention, et considère cela parfaitement normal. ils en demandent trop.

16.20
https://antoinedazy.wixsite.com/portfolio
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1166
   Âge  :  29
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  29/03/2014
    
                         
Alphonsine  /  Effleure du mal


Oui. Parfois, je ne suis pas aussi aimable que je voudrais avec un lecteur, pas à l'écoute, et je m'en veux. La hiérarchie ne manque pas de remarquer une porte pas ouverte assez vite ou un livre pas rangé à la seconde. Il faut être en vigilance constante de 4 à 8 heures consécutives.
Je pense qu'il faut que je me protège. Que je fasse un peu moins bien mon travail parfois. Je ne sais pas toujours comment poser la limite.
16:30

Encore une heure et demie.
https://bibliothequealphonsine.wordpress.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2636
   Âge  :  114
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Le bruit et la pudeur


Le sang païen revient ! L’esprit est proche, pourquoi Christ ne m’aide-t-il pas, en donnant à mon âme noblesse et liberté. Hélas ! l’Évangile a passé ! l’Évangile ! l’Évangile.

J’attends Dieu avec gourmandise. Je suis de race inférieure de toute éternité.

Me voici sur la plage armoricaine. Que les villes s’allument dans le soir. Ma journée est faite ; je quitte l’Europe. L’air marin brûlera mes poumons ; les climats perdus me tanneront. Nager, broyer l’herbe, chasser, fumer surtout ; boire des liqueurs fortes comme du métal bouillant, – comme faisaient ces chers ancêtres autour des feux.

Je reviendrai, avec des membres de fer, la peau sombre, l’oeil furieux : sur mon masque, on me jugera d’une race forte. J’aurai de l’or : je serai oisif et brutal. Les femmes soignent ces féroces infirmes retour des pays chauds. Je serai mêlé aux affaires politiques. Sauvé.

Maintenant je suis maudit, j’ai horreur de la patrie. Le meilleur, c’est un sommeil bien ivre, sur la grève.
(Rimbaud, Mauvais sang)

16:32:20
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Mais qu’est-ce que les gens ont contre celles et ceux qui travaillent en noir et blanc ? Je commence à en avoir marre qu’on me dise que mon travail manque de couleur, que mes personnages ne sourient pas assez. C’est quoi cette injonction à créer des choses joyeuses ?

16:38
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 L'Horloge Parlante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 67Aller à la page : 1, 2, 3 ... 34 ... 67  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-