PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 

 qques question sur l'autoédition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  86
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  16/10/2017
    
                         
Gustav  /  Pippin le Bref


IDMUSE a écrit:

Quand j'ai commencé à écrire de la romance, en 2009, PERSONNE n'en publiait (on se contentait de traduire des machins qu'on payait hors de prix). Ça a changé, tant mieux,

Ahh, c'était donc toi ! Voilà pourquoi les éditeurs pensent et mangent romance en permanence de nos jours. Eh bien, je ne vous félicite pas !
Mais plus sérieusement, c'est encore plus délicat de percer quand on focalise principalement qu'à un genre niche en particulier, d'autant plus dans l'autoédition... et d'autant plus que niche requiert une certaine exigence. D'ailleurs, pour ma part, j'adore m'essayer à la chanson de geste. Oui, niveau difficulté, c'est toujours bon de placer la barre au niveau "impossible" ^^
Spoiler:
 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1698
   Âge  :  39
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Fiancée roide


Pour moi, ça serait faisable. Je suis poète avant tout, et ce type de défi... est dans mes cordes.
Mais au niveau du lectorat... Rolling Eyes

Récemment, un blogueur, après avoir lu mes poèmes sur Instagram, a mis ma poésie à l'honneur sur son blog pendant un mois (sauf que je ne cherche plus à éditer mes poèmes... et que je n'écris plus beaucoup de poèmes, sauf quand je vais mal) : https://readlookhear.wordpress.com/2018/04/26/73-instant-poesie/

Mais bon. C'est tout le souci. On ne peut pas percer avec des poèmes, mais on peut toucher des lecteurs, ici et là.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  50
   Âge  :  52
   Date d'inscription  :  06/03/2018
    
                         
WILHAM  /  Clochard céleste


J'ai une petite question de néophyte sur l'autoedition : Quand on part sur cette voie là via par exemple KDP amazon, on se retrouve avec quoi comme nom d'éditeur sur le livre ? KDP, rien du tout ou le nom de son choix ?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  9147
   Âge  :  43
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Rien...

Il y a des autoedités qui créent une ME pour leurs livres. Ca permet d'avoir un truc à indiquer.
Certains site d'autoedition proposent d'indiquer leur nom (mais je ne vois pas trop ce que ça ajoute)
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1698
   Âge  :  39
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Fiancée roide


Rien du tout pour ma part.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  86
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  16/10/2017
    
                         
Gustav  /  Pippin le Bref


MaddyForeigner a écrit:
Pour moi, ça serait faisable. Je suis poète avant tout, et ce type de défi... est dans mes cordes.
Mais au niveau du lectorat... Rolling Eyes

D'où l'éternelle question d'écrire pour le plaisir ou dans un but purement lucratif/survie/de reconnaissance.
D'emblée, tout le monde se dit : j'écris avant tout des histoires que j'aime. Mais sans même rentrer dans le cadre d'une "commande" d'un éditeur ; si on est un passionné de poésie, ou dans un exemple très rare ('je vais écrire une chanson de geste, pourquoi pas une annexe des quatre fils d'Aymon ou sur Roland), eh bien, les lecteurs vont se compter sur les doigts d'une main.
Cela peut être motivant dans un sens mais la reconnaissance sera faible même si le pari est risqué et/ou compliqué à produire.
Et c'est là qu'intervient le monde merveilleux de l'autoédition !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13
   Âge  :  40
   Localisation  :  Sur Terre, la lune est trop petitte pour être détruite
   Pensée du jour  :  À la pêche aux moules...
   Date d'inscription  :  22/08/2018
    
                         
Cathmartin  /  Homme invisible


Les sites d'autoéditions qui appartiennent aux imprimeurs (comme par exemple coollibri.com qui appartient à l'imprimerie Messages à Toulouse) ont l'obligation d'indiquer les informations légales vis à vis de leur identité sur ce que l'on appelle "l'achevé d'imprimé".

Vous pourrez ainsi vérifier quel est l'imprimeur de votre site d'autoédition préféré.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 qques question sur l'autoédition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-