PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 

 qques question sur l'autoédition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  30/04/2018
    
                         
jeuneariégeoise  /  Magicien d'Oz


bonjour,
si on publie son bouquin sur amazon, il sera médiatisé dans tous les coins du monde
mais s'il est écrit en français, personne ne le lira... sauf les expatriés et les bilingues
qqun a déjà écrit en français et traduit en anglais?
merci pour vos réponses
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  114
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  08/05/2017
    
                         
Fabre  /  Barge de Radetzky


Citation :
il sera médiatisé dans tous les coins du monde

Non, il sera disponible. Mais aucune coupure presse, aucune publicité, aucun réseau, aucun salon et aucune crédibilité dans le milieu littéraire puisque n'importe qui peut y publier n'importe quoi.

C'est d'ailleurs le souci des livres autoédités par des inconnus
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  30/04/2018
    
                         
jeuneariégeoise  /  Magicien d'Oz


oui d'accord, je me suis un peu emballée sur le médiatisé
et par rapport à la traduction?
c'est possible en autoédition?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  114
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  08/05/2017
    
                         
Fabre  /  Barge de Radetzky


C'est à dire? Amazon ne traduira pas ton livre gratuitement
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  30/04/2018
    
                         
jeuneariégeoise  /  Magicien d'Oz


en fait je me demandais s'il y avait intérêt à ce que je traduise en anglais mon livre que j'ai écrit en français
et le mettre sur amazon, en anglais (aussi)
mais je pense que pour un même livre, couverture etc... ce n'est pas possible
c'est cela?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  114
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  08/05/2017
    
                         
Fabre  /  Barge de Radetzky


Je n'en sais rien. Je connais pas bien les conditions d'amazon
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  30/04/2018
    
                         
jeuneariégeoise  /  Magicien d'Oz


tu as déjà publié en auto-édition?
on va commencer par là... Smile
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  114
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  08/05/2017
    
                         
Fabre  /  Barge de Radetzky


Non, mais je sais comment ça marche. Je suis dans un master où on apprend bien comment les différents systèmes fonctionnent, et si je comprends l'intérêt de l'autoédition pour un livre familial à petit tirage, ou pour un auteur connu qui est fatigué des maisons d'éditions et de donner ses droits contre un service éditorial qu'il juge inadapté, je ne comprends pas l'intérêt pour un inconnu, tant le travail est colossal et les bénéfices 99,9% du temps minimes.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  8617
   Âge  :  43
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Red Scarf, je crois, a écrit en anglais
http://jeunesecrivains.superforum.fr/u9036


Citation :
si on publie son bouquin sur amazon, il sera médiatisé dans tous les coins du monde
mais s'il est écrit en français, personne ne le lira... sauf les expatriés et les bilingues
Shocked heuuuuuu...
Médiatisé dans le monde entier ?
Pour un auteur français, le public francophone c'est déjà pas si mal (de France ou du Monde)
Un livre qui peut se vendre partout ne veut pas dire que l'auteur est médiatisé ni qu'on le connait et achète son livre.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2389
   Âge  :  41
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Guère épais


Oui tu peux traduire et le publier dans 2 langues différentes. (Ou plus si tu veux)
Le public francophone est déjà intéressant, rassure-toi. Mais si tu es bilingue, pourquoi pas. (Parce qu'une traduction par un bon traducteur, ça coûte vite cher...)

http://fcochet.wix.com/fcochet
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1473
   Âge  :  21
   Localisation  :  Canapé
   Pensée du jour  :  Titouan H.
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Red-Scarf  /  Guacamole de radis rouges


Coucou, vu qu'on m'a mentionné dans ce topic, je réponds. Y'a un certain intérêt à écrire en anglais, dans certains cas, surtout pour les auteurs de SFFF qui ont un public potentiel beaucoup plus large et réceptif qu'en France. Mais Amazon ne fait pas tout. Un bouquin inconnu, même en anglais, va se lire tout autant qu'un bouquin français inconnu, peut-être même encore moins, si la traduction anglaise est bourrée de fautes. Rien n'empêche de tenter l'expérience, mais ce qu'il faut comprendre c'est que le bouquin ne se vendra pas tout seul. Il faut faire de la pub, de la promo, investir ses propres deniers dans une couverture décente, dans des corrections, dans la traduction... Que le livre soit en anglais ou en français, l'opération peut vite monter à quelques milliers d'euros/dollars et c'est normal. L'auto-édition à petit prix, gratuite, est une possibilité, mais n'est pas vraiment profitable.

J'écris en anglais, et je suis consciente de tout ça. Je me débrouille, mais je sais très bien que pour publier, je vais devoir investir dans un correcteur, qui me dira si mon anglais est publiable ou bien trop francisé, qui m'aidera à choisir entre un anglais US ou UK, qui me dira si mon histoire tient debout, et si mes personnages sont dignes d'être suivis.

Bref. Ecrire en anglais, c'est cool. Mais ça ne garantit pas le succès, surtout s'il n'y a rien derrière. Il faut penser à tout.

EDIT : Je me suis relue et j'ai eu peur d'être un peu dure. Donc je rajoute un petit truc : bonne nouvelle pour tous ceux qui veulent écrire/auto-publier en anglais. L'Amérique n'est pas aussi frileuse sur le sujet, et il existe beaucoup, beaucoup, de correcteurs professionnels quasiment dédiés aux auteurs auto-publiés.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  891
   Âge  :  30
   Localisation  :  Arles
   Pensée du jour  :  Violence musicale pour une paix sociale.
   Date d'inscription  :  30/12/2012
    
                         
Dromar  /  Sean Bean ET survivant.


Sinon le français c'est bien.
#laremarqueinutiledujour
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  239
   Âge  :  35
   Localisation  :  Préfecture d'Iwate, Japon
   Date d'inscription  :  05/06/2016
    
                         
Nemuyoake  /  Autostoppeur galactique


Moi aussi je compte publier mon livre en anglais, probablement l'année prochaine. Je sais que ça va me coûter un paquet d'argent et que le jeu n'en vaut peut-être pas la chandelle financièrement, mais malgré ça je pense le faire.
https://nemuyoake.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  8617
   Âge  :  43
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Pourtant, tu dois parler un anglais correct, Nemu ?
Et donc, fournir au correcteur un texte à traduction déjà entamée ?

Tout à fait d'accord que ça vaut la peine de le traduire
et peut-être même aussi en japonais Smile
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  303
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  19/12/2016
    
                         
Dr Ray  /  Tapage au bout de la nuit


[quote="Fabre"]
Citation :
aucune coupure presse, aucune publicité, aucun réseau, aucun salon et aucune crédibilité dans le milieu littéraire...
Comme avec la grande majorité des petites et moyennes M.E.
Quant au "milieu littéraire"... :mrgreen:

[quote="Fabre"]
Citation :
n'importe qui peut y publier n'importe quoi. C'est d'ailleurs le souci des livres autoédités par des inconnus
et celui des livres publiés par des inconnus dans la grande majorité des M.E. :mrgreen:

J'oserais donner un conseil à ceux et celles qui veulent publier en anglais : commencez par placer quelques nouvelles dans de grands magazines de langue anglaise. Vous aurez une idée du travail à fournir sur un texte court. Et, de plus, un retour rapide des revues.

Je songe moi aussi à publier en anglais (et même en espagnol), mais auparavant je veux vérifier que la version française ait un peu de succès, même modeste.
Il est important de "se faire un nom", si l'on peu dire, même s'il n'est connu que de quelques lecteurs de revues à la diffusion limitée (mais sans commune mesure avec les revues françaises).
http://www.exobiologie.info
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 qques question sur l'autoédition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-