PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 "Quand tout fut fini au cimetière..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  92
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Plutôt 1000 fois mourir en Martyr du manque d'inspiration et de l'incapacité à écrire en général (avec tous les doutes, les hésitations, et les prises de têtes...) que d'aller se décérébrer dans les bars ou dans les boites !
   Date d'inscription  :  15/08/2015
    
                         
AlbertCamus  /  Pippin le Bref


Salut à tous Smile

Je n'ai pas trouvé de meilleur titre que celui ci, cette phrase extraite de Madame Bovary, pour évoquer ce problème qui me parait au fond assez redoutable: comment savoir si les évènements d'une narration doivent être développés et racontés en détail, ou bien comme ici chez Flaubert, complètement éludés, évoqués en une phrase?

Il y a sans doute des évènements qui gagnent à être mentionnés juste brièvement et puis d’autres qui appellent un traitement très complet.

Qu'en pensez-vous? Smile
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  296
   Âge  :  38
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Autostoppeur galactique


Salut Albert,

Je pense qu'on est ici totalement dans la subjectivité même si cela peut aussi dépendre du genre littéraire. Je suppose par exemple qu'un univers fantasy doit être très détaillé alors qu'un thriller ou un policier doit éviter l'excès de détail pour garder une part de mystère et de suspense.
Dans mon cas, l'excès de détail me fait décocher, je préfère faire marcher mon imagination.

A plus
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  92
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Plutôt 1000 fois mourir en Martyr du manque d'inspiration et de l'incapacité à écrire en général (avec tous les doutes, les hésitations, et les prises de têtes...) que d'aller se décérébrer dans les bars ou dans les boites !
   Date d'inscription  :  15/08/2015
    
                         
AlbertCamus  /  Pippin le Bref


Du coup ça demande de procéder de façon assez formelle , en gros: "si je fais tel genre ou registre, je peux me permettre ou pas de développer et m'épancher sur un élément que j’aborde". Mais comme on n'est pas obligé de déterminer le genre d'écriture avant d'avoir écrit...

De plus cette façon de faire des ellipses se rapprocherait plus a priori de la nouvelle. Et pourtant la phrase de Flaubert que j'ai citée est bien issue d'un roman. Comme quoi...
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  296
   Âge  :  38
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Autostoppeur galactique


Beaucoup de romans utilisent l’ellipse.
Au delà du genre littéraire, cela dépend aussi du style de l'auteur.
Donc en gros, je ne penses pas qu'il y ait vraiment de règles sur ce sujet totalement subjectif.
Fais comme tu le sens et selon ton envie.
Oui je sais, je ne t'aides pas trop...
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  92
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Plutôt 1000 fois mourir en Martyr du manque d'inspiration et de l'incapacité à écrire en général (avec tous les doutes, les hésitations, et les prises de têtes...) que d'aller se décérébrer dans les bars ou dans les boites !
   Date d'inscription  :  15/08/2015
    
                         
AlbertCamus  /  Pippin le Bref


The Big Lebowski a écrit:

Oui je sais, je ne t'aides pas trop...

Aucune réponse absolue en matière de création, c'est ça qui nous désespère tous à un moment donné.

Sinon moi, quand je fais des ellipses en écrivant, je culpabilise toujours, j'ai soit l'impression que c'est de la paresse, soit l'impression que c'est de l'incapacité. Mais par définition, plus on le fait, plus le texte va au plus vif. C'est pour ça que je parlais de la nouvelle.
 
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  33
   Âge  :  38
   Localisation  :  Nantes
   Date d'inscription  :  07/07/2017
    
                         
Nica  /  Petit chose


A mon humble avis, la sélection des événements à détailler est au cœur du processus d'écriture d'un roman et en détermine la structure même. Je ne suis pas sûre que ce soit une question de genre ou de registre.

Personnellement, je ne détaille que ce qui est éclairant pour l'intrigue ou pour un personnage. Si tout est détaillé de façon uniforme, sans hiérarchie, est-ce qu'on ne tombe pas dans un récit purement factuel ? Même un récit de voyage, pourtant factuel en théorie, fait l'impasse sur l'ordinaire pour ne retenir ce qui est vraiment intéressant.

Si tu as la flemme d'écrire une scène, un dialogue ou une description, c'est peut-être que tu n'en perçois pas l'utilité ou le sens? Cela ne veut pas forcément dire que cette scène ou description est inutile, mais simplement qu'il faut la repenser et trouver un moyen de la rendre pertinente. Si ce moyen n'existe pas, c'est qu'elle est inutile et alors, il vaut mieux faire l'impasse dessus.



 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  14
   Âge  :  26
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  19/04/2018
    
                         
Adilith  /  Homme invisible


Citation :
Personnellement, je ne détaille que ce qui est éclairant pour l'intrigue ou pour un personnage

Je suis d'accord. À mon avis, un évènement/passage doit être détaillé s'il apporte quelque chose narrativement (bêtement, si les détails font avancer l'intrigue) ou si ça permet de développer l'univers ou un personnage.

Du coup, si tu te pose la question de ce que ça apporte dès que tu écris, tu devrais être capable de distinguer ce qu'il faut que tu détail de ce qu'il faut que tu passe rapidement.
http://georgesbiaux.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 "Quand tout fut fini au cimetière..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-