PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Premier rendez-vous avec un éditeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  73
   Âge  :  15
   Localisation  :  Inside my book... Lost in my mind.
   Pensée du jour  :  Écriture...
   Date d'inscription  :  24/01/2017
    
                         
Powhyn  /  Clochard céleste


Effectivement, Fleur, il doit l'être, mais comme il dépasse un certain pallier, il augmente quoi qu'il advienne. Dans tous les cas, Guillaume Musso est une exception, c'est vraiment un parmi une masse. Les auteurs de best-sellers de toute façon ne tiennent pas éternellement, le cycle continuera et eux-mêmes seront remplacés par d'autres. Quoi qu'il arrive, hormis eux, la précarité des auteurs est bien là. Moi-même, désirant le devenir plus tard, je me pose la question. A part une vente extraordinaire, qu'est-ce qui me dit que j'en vivrais ?
Dure, dure, la vie d'auteur...
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour !

Mon rendez-vous approche ! Je vous raconterai.

Concernant le fait de vivre de son statut d'auteur.e, je crois qu'il faut oublier hein. Si ça arrive pour une minorité, la réalité, c'est quand même qu'en général, il faut avoir une activité à côté. En tout cas, je me suis faite à l'idée personnellement et je n'imagine même pas que ça puisse arriver un jour.. mais ce n'est pas pour ça que j'écris en fait.

Belle journée à vous !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  73
   Âge  :  15
   Localisation  :  Inside my book... Lost in my mind.
   Pensée du jour  :  Écriture...
   Date d'inscription  :  24/01/2017
    
                         
Powhyn  /  Clochard céleste


Je suis encore jeune, j'ai le temps de rêver. Mais, ça ne devrait pas en être un. J'ai envie d'en vivre ; qu'est-ce qui m'y empêcherait ? La mauvaise condition des auteurs, oui, les ventes tout ça, mais ça peut le faire. Tout dépend, en fait, il y a un gros facteur chance aussi dans l'édition.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour,

Pour vous tenir un peu au courant de mon rendez-vous, j'ai donc été accueilli par l'équipe de la maison d'édition. Ils m'ont dit qu'ils avaient été très touchés par mon récit, j'ai eu des retours très positifs (du genre "on a eu l'impression de découvrir une voix"... j'avoue ça fait du bien d'entendre ça ahah) mais ils souhaiteraient que je modifie certaines choses avant de me proposer un contrat d'édition.
Donc rien de concluant non plus pour le moment. En même temps, je trouve leurs remarques pertinentes et ces modifs m'aideront, je pense, à passer d'un récit un peu trop collé à moi et mon histoire à un objet littéraire à part entière. Donc voilà, je vais me mettre au travail, sachant que même s'ils ne signent pas au final, ce travail sera utile de toute façon.

Merci à vous en tout cas pour vos conseils :-)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  290
   Âge  :  27
   Pensée du jour  :  Rade, rade, belo rade... (Thomas Bergersen de TSFH)
   Date d'inscription  :  30/08/2015
    
                         
P'tite Hildly  /  Autostoppeur galactique


Et merci à toi pour ce témoignage !
Je trouve ça sympa qu'ils aient pris le temps d'un rendez-vous pour donner leur retour même sans signer, je ne sais pas si c'est courant...
En tout cas si tu en tires du positif c'est cool Smile
https://epicmusicadventure.blogspot.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  72
   Âge  :  44
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  11/01/2017
    
                         
henri_b  /  Clochard céleste


-> VIRGINIENOAR  
"Donc rien de concluant non plus pour le moment"
Je pense que tu n'as pas compris comment les choses se passent... Il me semble me répéter : un éditeur rencontre TOUJOURS un auteur avant de le signer. Histoire de voir si celui ci n'est pas trop con, présentable, gérable, etc. Si par exemple tu avais catégoriquement refuser de retoucher ton texte (genre je suis un(e) "artiste" !), ou tu avais tenu des propos qui pourrait nuire à ton image et donc à celle de l'éditeur, etc. oui tu serais mal parti pour signer... mais si tu reste "normal(e)" aucune raison que ça n'aboutisse pas. Car évidemment un éditeur ne rencontre QUE les gens qu'il veut signer. Sinon il ne ferait que ça toute la journée. Donc si tu te plies à ce qu'il demande, il y 99% de chance de signer... C'est donc au contraire très concluant !
http://www.henriblum.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  146
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  21/04/2013
    
                         
Licoupeille  /  Barge de Radetzky


henri_b a écrit:
-> VIRGINIENOAR  
"Donc rien de concluant non plus pour le moment"
un éditeur rencontre TOUJOURS un auteur avant de le signer.

Je ne sais pas de quelle ME tu parles, si c'est réservé aux Gralligraseuil et autres

mais personnellement je n'ai jamais rencontré un éditeur avant de signer un contrat ! Et heureusement parce que Paris c'est pas la porte à côté...
https://chezjulienartigue.wixsite.com/monsite
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Hey !

Désolée je ne me connecte pas souvent ici mais merci d'alimenter ce fil. Ca me permet de me rendre compte que je ne suis pas au jus de tout ! Donc en effet, Henri_B, j'avais bien en tête qu'ils étaient intéressés sinon ils ne m'auraient pas demandé de me déplacer et n'auraient pas pris le temps de me rencontrer mais me disais-je : et si je ne modifie pas mon manuscrit comme eux l'entendent ? Et si finalement, ils changent d'avis ? (sous-entendu : et si ils découvrent qu'en fait, je suis une pauvre merde inutile et sans intérêt ahah). T'as compris hein : je manque terriblement de confiance en moi donc je n'ose jamais me réjouir.. Et je suis sûre que le jour où je vais signer, je vais encore trouver de quoi me miner.

Et Licoupeille, sur mes précédentes publications, je n'avais pas non plus rencontré l'éditeur avant, nous avions tout fait par internet et téléphone mais là, je pense que pour eux, ça permet vraiment de faire vivre la rencontre. Pour moi aussi, ça a concrétisé quelque chose dans ma tête (malgré mes doutes ahah !). Il se trouve que j'étais à Paris à ce moment là donc ça tombait bien.

Bref, depuis, j'ai réfléchi à leurs remarques et leur ai fait une proposition de forme (en gros, avant de rédiger la nouvelle mouture, je voulais vérifier qu'on était sur la même longueur d'onde). Une heure après, j'avais un message sur mon répondeur : "Oui donc, nous on souscrit complètement à votre nouvelle manière d'aborder cecicela. Rappelez-moi qu'on parle contrat, délai etc..." et donc, il est a priori décidé que la publication se fera en Septembre 2019.

J'ai du mal à y croire encore (ouais ouais *yeux levés au ciel* [1]) mais je crois bien que c'est une belle aventure qui commence, voilà :-)

[1] oui chui comme ça moi, j'emmerde les smileys
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  72
   Âge  :  44
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  11/01/2017
    
                         
henri_b  /  Clochard céleste


"et si je ne modifie pas mon manuscrit comme eux l'entendent ?"
Tu n'es pas obligé de dire oui à tout... C'est toi l'auteur, c'est toi qui doit trancher au final. C'est aussi un compromis à trouver... En tous cas il faut se demander au minimum POURQUOI ils demandent de changer ceci ou cela. Si un truc les gene, cela genera aussi peut être le lecteur ? Ou pas...

De toutes façons, même s'ils disent non, ça veut quand meme dire que le bouquin est bon, et donc qu'il trouvera preneur ailleurs...

Mais tout cela semble bien parti, alors tiens nous au courant !!
http://www.henriblum.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Premier rendez-vous avec un éditeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-