PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Vous fixez vous des objectifs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  25/03/2018
    
                         
Proebeth  /  Petit chose


Bonjour tout l'monde !

Voilà, j'ouvre ce post' car je n'ai trouvé de réponses à mes questions nulle part silent


Je me demandais :
Est-ce que vous vous fixez des objectifs pour écrire ?
Par exemple: 200 mots par jours ou 1 chapitre par mois ?
Ou est-ce que vous écrivez seulement quand l'envie vous prend ?
Vous arrive-t-il aussi de vous forcer à écrire ? 
Par exemple, vous êtes dans un passage un peu ennuyant à écrire et la motivation pour s'y mettre est difficile à trouver. Dans ce cas, même si l'envie n'est pas là, vous le faites. Un peu comme on fait un devoir pour l'école.


Certains vont trouver ces questions stupides mais des fois, je me demande si je ne devrais pas m"m'obliger" à écrire. Car j'ai beaucoup d'idées en tête, et j'aimerais voir mon projet avancer mais je n'arrive pas à prendre le temps pour écrire (à me dire que ce serait agréable que je prenne du temps pour le faire). J'en perds mon français..  scratch

Bref.. dites-moi tout !  study
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  888
   Âge  :  34
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT ELEVENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand m
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Il y a des gens sur ce site qui se fixent des objectifs (affraid) et il y a même un topic pour ça dans le laboratoire, cela s'appelle les constances.
Pour ma part, chaque semaine, je n'arrive même pas à me motiver pour me fixer un objectif c'est dire Laughing
Par contre, ce qui marche bien pour moi, ce sont les dead-lines, notamment pour les appels à texte. Si la nouvelle doit être finie à telle date, ça me force naturellement à écrire. Par contre, j'avoue, pour les projets personnels ...
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  32
   Âge  :  20
   Localisation  :  La caverne de Platon
   Pensée du jour  :  J'aimerais vivre sur une île déserte...
   Date d'inscription  :  16/03/2018
    
                         
Ysalas  /  Petit chose


En ce qui me concerne c'est très variable, il m'arrive d'écrire 2000 mots en une journée et rien du tout en une semaine...
Je pense que c'est important de suivre ce qu'on ressent, si on se force à écrire en mode "devoirs" on risque de le sentir dans le rendu. Le texte pourrait sonner faux ou justement être aussi ennuyant à lire qu'il l'a été à écrire. Razz

Après si vraiment je n'avance pas j'essaye de me secouer un peu. Par exemple, si je bloque sur mon projet habituel j'attaque avec quelque chose de plus facile (comme un échauffement), une idée qui me passe par la tête, un poème, une lettre... :write:

Enfin voilà, je ne me fixe pas vraiment d'objectifs mais si je devais le faire ce serait plutôt mensuel. Entre le travail, les cours et les imprévus c'est difficile d'être plus précise. Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  328
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Tapage au bout de la nuit


Coucou!

Je partage mon processus d'écriture qui est totalement chaotique. Je n'écris presque jamais. Je manque constamment d'inspiration et la plupart du temps, je ne la cherche même pas.
Puis quand je sens les idées venir (toujours au plus mauvais moment), je me dépêche de terminer tout ce que j'ai à faire et je me lance à 200% sur l'écriture. J'ai écris mon premier roman en un mois, le second et le troisième en une semaine chacun. Là, je me mets des objectifs très clairs et je les atteins à coup de nuits blanches. J'ai peur de me décourager si je ne fixe pas les idées très vite.

Après cela, des mois de corrections plus ou moins intensifs, avec peu d'objectifs.

Voilà pour ma contribution, qui pourra peut-être rassurer certains sur les rythmes irréguliers! Very Happy
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  150
   Âge  :  25
   Localisation  :  Nice
   Pensée du jour  :  "L'imagination est plus importante que la connaissance. La connaissance est limitée alors que l'imagination englobe le monde entier, stimule le progrès, suscite l'évolution." Albert Einstein.
   Date d'inscription  :  02/02/2018
    
                         
NoemieVN  /  Tycho l'homoncule


Salut,

Fleur de Lyss tu me rassures! Moi aussi cest tres chaotique je manque beaucoup d'inspiration pendant des mois et il m arrive donc de ne pas écrire pendant des mois. Quand elle vient par contre je suis quand même lente ^^! des fois je complexe par rapport a ceux qui sont plus efficaces et qui ont plus d inspiration...
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  232
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  26/12/2017
    
                         
s.tupido  /  Autostoppeur galactique


Quand j'ai suffisamment d'idées, j'essaye d'écrire au moins 1000 mots par jour. L'inspiration est là mais le temps manque, donc mon objectif me sert surtout à me forcer à dégager du temps. En me fixant cet objectif, j'arrive à le dépasser parfois, et en mars j'ai écrit 40 000 mots sur mon roman.

Par contre, quand je n'ai pas d'inspiration, je ne me fixe aucun objectif. Je brasse des idées en attendant que certaines s'associent naturellement. J'écris d'autres choses sans queue ni tête.
Je ne me force jamais à écrire un passage qui ne m'inspire pas. J'écris mon roman dans le désordre, selon la vitesse à laquelle mes idées fusent. J'ai une trame déjà bien établie et je la remplis aléatoirement, en choisissant la scène que j'ai envie d'écrire à chaque fois. Ca me permet d'écrire plus vite, mais surtout d'éviter de bloquer totalement sur mon roman au point d'en être dégouté.
https://edewilmer.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  328
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Tapage au bout de la nuit


Citation :
J'écris mon roman dans le désordre, selon la vitesse à laquelle mes idées fusent. J'ai une trame déjà bien établie et je la remplis aléatoirement, en choisissant la scène que j'ai envie d'écrire à chaque fois.

Ca, c'est un truc que je n'ai jamais réussi à faire! Tout au plus, quand je bloque sur un personnage, je me concentre sur un autre, mais je suis super linéaire dans ma manière de travailler!

J'ai pensé à un autre truc qui m'aide parfois à dépasser les blocages. J'avais trouvé dans je ne sais plus quel coin d'internet une interview d'une scénariste Pixar, qui recommandait de toujours jeter sa première idée, ainsi que sa deuxième et les suivantes, pour considérer qu'à partir de la cinquième, on commence à devenir créatif. J'y repense parfois quand un passage ne m'inspire pas ou que je trouve mes idées trop banales. Par exemple, dans une description qui ne me motive pas, je commence un brainstorming de tout ce que je pourrais décrire, jusqu'à trouver un angle qui change et qui m'inspire. Pareil dans les dialogues: quand c'est trop plat, je liste autant de réponses que possible à la réplique qui bloque Very Happy Bon, aucun spoiler si je vous dis que ça ne marche pas à tous les coups Wink
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  17
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  26/03/2018
    
                         
Flimartza  /  Homme invisible


Bonjour, alors personnellement je ne me fixe pas d'objectif je n'arrive quasi jamais à les tenir. Si je dois me fixer des objectifs ce sont plutôt des séances chronométrées ( quinze minutes en général ) où j'écris le plus de mots possibles. Ca m'aide à libérer l'inspiration.
Là ça faisait trois ans que je n'avais pas écrit et pour me remettre dans le bain je m'impose un Ray Bradbury Challenge, je me motive donc à écrire une nouvelle par semaine afin de débloquer ma plume.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  491
   Âge  :  28
   Localisation  :  Pays du sirop d'érable
   Pensée du jour  :  Plutôt souffrir que mourir c'est la devise des hommes...
   Date d'inscription  :  30/08/2015
    
                         
P'tite Hildly  /  Pour qui sonne Lestat


Pour ma part, c'est kif-kif bourricot.
Avant, j'écrivais quand j'avais le temps et l'envie/l'inspiration. C'était plus simple pendant mes études car en m'organisant un peu, je pouvais écrire pendant 24 voir 36h d'affilé (le weekend, encore plus pendant les vacances scolaires) sur un rythme écrire/sieste/chips/écrire/sieste... Ouais, je ne mangeais pas trop à ce moment-là. Par contre, si j'avais envie d'écrire et que je ne pouvais pas, c'était très frustrant, à la limite de l'obsession. Au bout d'un moment, je ne pouvais plus me concentrer sur mon travail, donc il fallait que j'écrive pendant 2/3h pour me calmer... (on dirait une droguée dit comme ça  Razz ).
Puis je suis arrivée à une période de ma vie où ce n'était plus possible car mon boulot me prenait trop de temps. Donc, ou je devenais folle, ou je changeais de système d'écriture.
J'ai donc appris à "me forcer" à écrire, quand je pouvais. Je dégage ma frustration en prenant des notes dans un carnet. Et avec le Nanowrimo, on apprend à écrire un peu tous les jours.
Ça peut paraitre une hérésie de se forcer à écrire, mais les vidéos de Samantha Bailly (dispo sur Youtube) sur comment elle s'organise pour écrire en tant qu'autrice m'a fait relativiser. C'est pas grave d'écrire sans l'inspiration, on peut toujours se relire plus tard et se corriger. Si ça coince vraiment, on peut écrire dans le désordre comme s.tupido, ou changer de sujet  Very Happy !
https://epicmusicadventure.blogspot.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  25/03/2018
    
                         
Proebeth  /  Petit chose


Vous n'imaginez même pas comment vous me rassurez un peu tous.
J'ai l'inspiration, mais je suis perfectionniste et donc je n'écris pas car je me dis: non mais ça va être moche ^^
Et puis quand je me lance, je me relis deux jours plus tard et 90% du temps, oui c'était moche donc je retravaille. Alors j'ai énormément de mal à passer ce stade "moche".

Mais de voir que certains d'entre vous écrivent même sans inspiration et de voir que ça peut être une habitude à prendre si je puis dire.. ça me tente de me lancer tout simplement et puis au pire, ça ira à la corbeille ^^

Par contre, j'entends souvent parler de Nanowrimo et j'ai beau lire des trucs à droite à gauche, j'ai toujours du mal à comprendre ce que c'est réellement :/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  17
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  26/03/2018
    
                         
Flimartza  /  Homme invisible


Le Nanowrimo est un challenge qui consiste au mois de novembre à écrire un roman entier. C'est pour beaucoup une motivation et il y a toute une communauté autour de cet événement. Les gens partagent leur progression et s'encouragent. C'est idéal pour se forcer à écrire un premier jet dans un délai très court mais vaut mieux avoir faire un gros travail de préparation avant de se lancer.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  491
   Âge  :  28
   Localisation  :  Pays du sirop d'érable
   Pensée du jour  :  Plutôt souffrir que mourir c'est la devise des hommes...
   Date d'inscription  :  30/08/2015
    
                         
P'tite Hildly  /  Pour qui sonne Lestat


Proebeth a écrit:

Par contre, j'entends souvent parler de Nanowrimo et j'ai beau lire des trucs à droite à gauche, j'ai toujours du mal à comprendre ce que c'est réellement :/

Chouette, c'est le bon moment pour poser la question parce qu'il en a un qui commence le 1er Avril!

Alors le Nanowrimo (National Novel Writing Month) est un moment de soutien collectif à l'écriture ^^
On a un mois où on se décide : ce mois-ci, c'est sûr j'écris ! Et on écrit se qu'on veut, du moment qu'on écrit. L'événement est à l'échelle mondial, donc tu peux discuter avec des gens qui sont dans la même galère que toi (purée, j'avance paaaaas) et être contente en même temps que les autres quand tu franchis tes obstacles.

Le Nanowrimo principal a lieu au mois de Novembre. L'objectif est de pondre 50 000 mots (soit environ 1700 mots par jour) entre le 1er et le 30 Novembre.
Ensuite, il a les Camp Nanowrimo en Avril et Juillet où tu fixes toi-même ton objectif (10 000 mots, 10 chapitres, etc...). Il y a pas mal de français qui le font, et il y a parfois des rencontres en IRL.
Si on atteint son objectif, on gagne... un texte qu'on a écrit ! Et si on perd, on a toujours un texte, son propre texte.
On peut planifier son texte en avance, partir d'un texte déjà écrit, faire son mémoire de master ou se lancer sans filet de sécurité sur l'inspiration du moment, c'est comme on veut !
C'est pratique pour apprendre à écrire un peu tous les jours parce que c'est compliqué parfois de faire 50000 mots en 1 jour. Et si nos proches ne savent pas toujours qu'on écrit, là on a dû soutien ! Je crois que des gens du forum font celui du mois d'Avril d'ailleurs...
https://epicmusicadventure.blogspot.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  25/03/2018
    
                         
Proebeth  /  Petit chose


Donc, il y a réellement des gens qui se fixent un objectif :O et c'en est même un évènement mondial ? La vache !
Moi qui craignait que ce soit débile de se fixer une date ou un nombre de mots x'D
50 000 mots en un mois c'est waouw !
Plus qu'à tenter Very Happy
Au pire, l'important c'est de participer ^^ça va p-e réussir à me lancer une bonne fois pour toute Very Happy

Merci pour les infos Very Happy !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  231
   Âge  :  42
   Localisation  :  Entre Aix et Marseille
   Pensée du jour  :  J’étais l’enquêteur, l’assassin, la victime, le témoin, tout ensemble. (Piège pour Cendrillon, Sébastien Japrisot)
   Date d'inscription  :  02/03/2018
    
                         
k_raf  /  Autostoppeur galactique


Lien vers le topic du Camp NaNo d'avril : Par ici
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  328
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Tapage au bout de la nuit


Je te recommande vraiment le NaNoWriMo, c'est génial! Very Happy L'interface est super dynamique, quand tu manques de motivation, tu trouves toujours quelque part sur le site de quoi te booster! Ca te montre que oui, c'est possible d'écrire un roman en un mois, des tas de gens l'ont fait! Quand on est perfectionniste, c'est bien d'apprendre à se détacher des petits défauts pour avancer. Par contre, je trouve que c'est parfois difficile de remanier le texte quand il est parti de travers.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Vous fixez vous des objectifs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-