PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 Comment réussir les descriptions à la 1ère personne ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  102
   Âge  :  115
   Localisation  :  in a bar under the sea
   Date d'inscription  :  06/09/2012
    
                         
caropoukontli  /  Barge de Radetzky


Bonjour,
Dans mon roman, ma narratrice (=personnage principale) s'exprime à la 1ère personne et je peine à introduire les descriptions de lieux et personnages. En effet, ça ne fait pas naturel de décrire soudain sa mère ou le canapé dans lequel on s'assoit tous les jours, comme ça, sans raison. Dans un texte plus ancien, ma narratrice était dessinatrice, du coup elle posait un regard artistique sur son environnement, ce qui justifiait les descriptions. Mais bon, je peux pas le refaire à chaque fois ! scratch
Pire, comment la faire se décrire elle-même en évitant  le cliché du personnage qui se regarde dans le miroir ?
Sauf à adopter un ton humoristique où la narratrice prend le lecteur à témoin et l'interpelle directement, mais ça ne colle pas avec le genre de mon texte.
Et vous, comment vous vous en sortez ? Merci d'avance de partager vos astuces avec moi. I love you
http://lelabodelettres.blogspot.fr/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2465
   Âge  :  42
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Guère épais


Je dirais qu'il faut éviter les portaits et distiller l'info.
C'est moche mais : "Elle me fixa de ses yeux marron si semblables aux miens."
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je dirais que la première personne est un faux problème ! Quand tu as envie de décrire une chose, tu peux tout à fait t'affranchir de la première personne.

À la recherche du Temps perdu:
 

S'il s'agit d'un personnage tu peux t'en sortir avec facilité également : "On sonna à la porte. J'allai ouvrir et tombai nez-à-nez avec Monsieur X. C'était un homme qui pouvait avoir la quarantaine environ, avec des yeux blablabla..."

Glisser de la première à la troisième personne t'est permis, je pense que tu te poses de bonnes questions mais qu'elles te brident trop :]
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  102
   Âge  :  115
   Localisation  :  in a bar under the sea
   Date d'inscription  :  06/09/2012
    
                         
caropoukontli  /  Barge de Radetzky


Akëdysséril a écrit:
Je dirais que la première personne est un faux problème ! Quand tu as envie de décrire une chose, tu peux tout à fait t'affranchir de la première personne.
Glisser de la première à la troisième personne t'est permis, je pense que tu te poses de bonnes questions mais qu'elles te brident trop :]

cheers Merci ! C'est fou comme je ne le remarque pas dans les livres que je lis, alors que ça me bloque totalement à l'écriture.
http://lelabodelettres.blogspot.fr/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  419
   Âge  :  24
   Localisation  :  Nice
   Date d'inscription  :  22/11/2017
    
                         
Guther  /  Pour qui sonne Lestat


A la première personne, il est assez facile de se dire qu'un élément, une personne prend le temps d'observer attentivement quelque chose, même si ça ne dure que quelques secondes. Je prends un de mes exemples (j'écris aussi à la 1ere personne)

Pour une scène qui concerne directement la personnage :

Citation:
 

Je pense pas que mes 2 descriptions soient mal placées, ni mal intégré. De ce que j'ai voulu écrire, c'est juste une femme qui, d'abord, savoure une situation plutôt tranquille, puis analyse rapidement un homme qui l'interpelle
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  299
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  13/02/2018
    
                         
Emma Sages  /  Autostoppeur galactique


Pour moi aussi, à la première ou à la troisième personne, c'est du pareil au même, je ne me pose pas vraiment de question en fait.

Du moins, pour les descritions des protagonistes ou de l'environnement extérieurs au personnage qui parle à la première personne. Pour les descriptions de ce dernier, c'est un peu plus délicat il me semble et il vaut mieux distiller les éléments descriptifs petit à petit, de manière un peu subtile , un peu comme dans l'exemple de Florence ou de Guther ("mes mèches blondes").
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1283
   Âge  :  27
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


Après tous ces bons conseils d'autres personnes, une proposition des plus lourdes serait de donner systématiquement une raison à ta narratrice de penser à son apparence, à l'apparence des autres, ou au décor. Parce que c'est vrai que notre monologue interne naturel s'amuse rarement à prendre une pause pour dépeindre notre environnement. (Enfin, le mien en tout cas. Pas que je veuille faire de mon cas particulier une généralité.)

C'est très ennuyeux à faire.

"Bordel, mes racines sont déjà blanches. J'avais pris quoi comme nuance la dernière fois, "Abricot" ou "Ambre" ? De toute façon y a rien qui s'accorde avec mon roux naturel."

"Il enfonça ses ongles dans l'accoudoir de mon canapé et je poussai un hurlement. Je n'ai pas cramé un demi-salaire dans un sofa en cuir blanc pour me le faire bousiller par le premier venu !"



Blāūg
http://anowan.blogspot.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Comment réussir les descriptions à la 1ère personne ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-