PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 Lire & écrire du Light Novel : la galère en France ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  21
   Localisation  :  Ploëzal
   Pensée du jour  :  "Les fruits de refléxion, c'est comme les pruneaux : ça te fait chier, mais c'est excellent pour ta santé" Alexis BREUT
   Date d'inscription  :  09/03/2017
    
                         
Gihellcy  /  Barge de Radetzky


Amis férus de lettres, de belles palabres et de littérature plus ou moins alambiquée, bonjour, bonsoir ~

Alors, pour commencer ce topic comme il se doit, FLASHBACK !

En 2016, Fabien Fournier, créateur de NOOB ou de Néogicia, s'est mit à écrire un genre nouveau en France : le Light Novel, qu'il pré-publie régulièrement sur son Tipeee. Il a ainsi, en 2017, terminé le premier arc de NOOB en Light Novel, ainsi que le premier arc de sa "suite", NOOB Reroll.

Ayant participé au Ulule de précommande pour ces deux livres, j'ai donc reçu le Light Novel NOOB en août 2017, que j'ai littéralement DÉVORÉ ! J'ai reçu le tome 01 de NOOB Reroll il y a quelques semaines, je vais donc me le lire ce week-end °^°

Et du coup, je me pose quelques questions, car j'ai vraiment envie de m'investir dans le Light Novel :

- Savez-vous où trouver des Light Novel (même des pas connus) sur le Web ou en magasin ? Je crois savoir qu'en France, c'est surtout Ofelbe qui édite des Light Novels, mais leur catalogue est - hélas - assez pauvre ...

- Savez-vous où lire des Lights Novels "indépendants" sur la Toile, si possible en français ? Car comme beaucoup, je suis de ceux qui encouragent la création "indie" ^^

- Et enfin, sauriez-vous quels sont les codes d'écriture d'un Light Novel (grammaire, dialogues, nombres de mots/SEC par chapitre ...) ? La réponse est ici optionnelle, car je pense que ça doit pas être évident à savoir, c'est juste que d'ici quelques temps, je me verrai bien écrire mon propre Light Novel Smile

Et enfin, faites votre pub : si vous écrivez des Lights Novels, postez les en réponse, je me ferais une joie de les découvrir Wink

Voilà voilà, sur ce, je vous souhaite un excellent vendredi :squee2: :squee2: :squee2:
https://etheriumblog.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2642
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


En fait tu n'expliques pas ce qu'est le light novel...
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  21
   Localisation  :  Ploëzal
   Pensée du jour  :  "Les fruits de refléxion, c'est comme les pruneaux : ça te fait chier, mais c'est excellent pour ta santé" Alexis BREUT
   Date d'inscription  :  09/03/2017
    
                         
Gihellcy  /  Barge de Radetzky


Hi there DC °^°

DC a écrit:
En fait tu n'expliques pas ce qu'est le light novel...

Bon, voici une définition du Light Novel par une grande encyclopédie en ligne :

"Un light novel (ライトノベル, raito noberu), parfois abrégé ranobe (ラノベ), est un type de roman japonais destiné à un public de jeunes adultes (équivalent lycéens et étudiants). Le terme light novel est un wasei-eigo, un mot japonais formé à partir de mots de la langue anglaise."

Après, ma définition personnelle du Light Novel, c'est un mélange entre le roman et le manga ^^

Voilà voilà ~
https://etheriumblog.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  815
   Âge  :  34
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Les seuls light novels que j'ai lu sont des traductions de light-novels japonais (il y a un éditeur qui en a fait beaucoup mais j'ai perdu le nom). Seulement, comme cela ne se vend pas ou peu c'est vendu à un prix exorbitant. Il me semble que le seul intérêt des lights novels, c'est qu'ils sont basés sur des univers connus (Sword Art Online, Noob, Le visiteur du futur), parce que qui irait payer 15€ pour un livre qui se lit en 2h ?
Du coup, autant lire des fanfics, au moins c'est gratuit.
Ou alors je n'ai pas compris le concept ...
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  21
   Localisation  :  Ploëzal
   Pensée du jour  :  "Les fruits de refléxion, c'est comme les pruneaux : ça te fait chier, mais c'est excellent pour ta santé" Alexis BREUT
   Date d'inscription  :  09/03/2017
    
                         
Gihellcy  /  Barge de Radetzky


Tengaar a écrit:
Il me semble que le seul intérêt des lights novels, c'est qu'ils sont basés sur des univers connus (Sword Art Online, Noob, Le visiteur du futur), parce que qui irait payer 15€ pour un livre qui se lit en 2h ?

Objection votre honneur ! X3

Certes, NOOB s'est vendu sur un univers pré-existant et populaire, sauf que pour SAO, Accel World, Overlord, etc etc, c'était d'abord les Light Novels avant d'être adaptés en mangas et animes X3
Et 15 boyards pour deux heures de lecture ... Alors, je sais que Sword Art Online T.01 coûte 20€, mais il fait 500 pages !... (à moins que tu lise 500 pages en deux heures ^^). Sinon, je crois que pour un Light Novel comme NOOB, de la taille d'un manga, c'est pas plus de 10€ ^^

Mais merci de ta réponse quand même Wink
https://etheriumblog.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  815
   Âge  :  34
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Gihellcy a écrit:
Certes, NOOB s'est vendu sur un univers pré-existant et populaire, sauf que pour SAO, Accel World, Overlord, etc etc, c'était d'abord les Light Novels avant d'être adaptés en mangas et animes X3

Mais ils n'ont été sortis en France que parce que la licence était déjà connue. Donc comme on se placait ici du point de vue français ...

Mais pour développer, le light novel c'est du roman "facile", en gros c'est 80% de dialogues, des phrases courtes, peu de description et écrit de façon à ce que tu puisses le lire dans les transports (épisodes très courts).

Vite écrit, vite lu.

Le point crucial de marketing de ces lights novels, ce sont les illustrations, mais en France, je crois qu'elles passent à la trappe, ou du moins dans les light novels écrits par des français.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  270
   Âge  :  35
   Localisation  :  Préfecture d'Iwate, Japon
   Date d'inscription  :  05/06/2016
    
                         
Nemuyoake  /  Autostoppeur galactique


Les Light novels, c'est juste de la littérature jeunesse écrite par des Japonais pour des Japonais. J'en lis en japonais mais c'est souvent tellement mal écrit que le livre m'en tombe des mains.

Les lights novels en japonais ont une structure de dialogues bien particulière avec des phrases tronquées "...." "ano..." "watashi wa...." etc. et beaucoup d'onomatopés ou des giongo/gitaigo qui ne font aucun sens en français. J'ai souvent l'impression que l'auteur ne fait que vomir les mots qu'il a en tête sur le moment, sans structurer le tout.

Je ne connais pas le light novel français dont tu parles mais en gros je pense que ça doit reposer sur des phrases simples, descriptif très visuel avec beaucoup de dialogues.

Traduire un LN en français donne souvent un résultat horrible car la langue française n'aime pas les imprécisions et lorsqu'on lit en japonais on peut avoir de nombreuse interprétations. Les jeux de mots aussi sont galère à traduire.

Après, pourquoi s'obstiner à vouloir écrire et lire du light novel alors que c'est juste de la littérature pour jeunes ? Pour placer la situation dans un lycée japonais ? Les anime/manga renvoient souvent une image déformée de la réalité donc un auteur qui se baserait sur eux pour écrire son LN alors qu'il n'a jamais mis les pieds au Japon, observé la réalité, serait à côté de la plaque. Les Japonais le sont tout autant lorsqu'ils écrivent à propos de la France. Ceux qui veulent faire un boulot sérieux vont en France, font des repérages, se renseignent etc. Et même comme ça leur interprétation de la France est souvent à côté de la plaque.

Vouloir écrire et lire sur un Japon illusoire ou fantasmé, ouais, si ça intéresse des gens, qu'ils écrivent et lisent donc ce genre d'œuvre. Après tout, du moment que ça leur fait plaisir...
https://nemuyoake.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  04/02/2018
    
                         
Sombrefal  /  Petit chose


J'ai trouvé un site français de Light Novel, celui-ci : Empire des Novels

Je n'avais jamais entendu parler de ce phénomène, donc j'ai voulu en voir un exemple sur le net, et je tombe sur ce type d'images :



Et de ce que j'en ai lu sur le site français que j'ai trouvé, ça ne semble pas aller au delà des premiers tâtonnements d'auteurs de fanfiction. Je me trompe peut-être, mais le public visé/intéressé a l'air assez jeune. Difficile de dire si le phénomène va prendre en France.

Citation :
Les Japonais le sont tout autant lorsqu'ils écrivent à propos de la France. Ceux qui veulent faire un boulot sérieux vont en France, font des repérages, se renseignent etc. Et même comme ça leur interprétation de la France est souvent à côté de la plaque.

Les japonais sont toujours aussi intéressés par la France ?



Dernière édition par Sombrefal le Mar 20 Fév 2018 - 10:04, édité 1 fois
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  270
   Âge  :  35
   Localisation  :  Préfecture d'Iwate, Japon
   Date d'inscription  :  05/06/2016
    
                         
Nemuyoake  /  Autostoppeur galactique


Oui, ils le sont. Dans leur tête c'est une France restée coincée dans les années 60.
https://nemuyoake.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  32
   Âge  :  20
   Localisation  :  La caverne de Platon
   Pensée du jour  :  J'aimerais vivre sur une île déserte...
   Date d'inscription  :  16/03/2018
    
                         
Ysalas  /  Petit chose


Bien le bonjour !

Bien qu'il y ait de pas mal de choses à reprocher aux LN,  je ne pense pas que ce soit totalement à bannir.

Personnellement, j'en ai lu quelques uns de type heroic fantasy et j'ai pas mal accroché, l'action s'enchaine généralement bien et l'écriture simpliste, qui peut leur être reprochée, rend la lecture fluide et efficace. Le héros est constamment sollicité et il y a de nombreux rebondissements.
Il est certain que ce n'est pas de la grande littérature, mais, comme l'a dit GIHELLCY, c'est assez proche du manga dans le déroulement de l'histoire. C'est pourquoi je pense que ce genre de LN s'adressent plutôt bien aux amateurs de shonen.
J'ajouterais également que c'est assez utile pour comprendre les valeurs et la mentalité asiatique (importance de l'honneur et du regard des autres, sacrifice de soi pour le bien commun, pudeur considérée comme une vertu féminine...).

Après, j'ai également quelques critiques du fait que l'originalité y est quasi-inexistante, étant donné que ceux que j'ai lu racontaient tous plus ou moins la même histoire avec le même genre de héros : un jeune homme courageux, incroyablement orgueilleux, pour qui toutes les demoiselles se pâment et qui anéantit ennemis après ennemis sans trop d'effort...

Si c'est le genre d'histoire que tu souhaites écrire, tu devrais vite en comprendre les codes en en lisant 3 ou 4.

Quoiqu'il en soit je te conseil d'aller faire un tour sur le site Xiaowaz, si tu ne le connais pas, et je te recommande Tales of Demons and Gods si tu aime l'heroic fantasy à l'asiatique.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  270
   Âge  :  35
   Localisation  :  Préfecture d'Iwate, Japon
   Date d'inscription  :  05/06/2016
    
                         
Nemuyoake  /  Autostoppeur galactique


L'auteur du premier message a réussi à trouver son bonheur parmi le choix en français de LN ? Il y a de plus en plus de sorties (pas du tout ce que j'aime, mais des fans les attendent donc on se fiche de ce que je pense) en France et certains jeunes écrivains (pas de ce forum, en général) se lancent dans l'écriture de ce genre (je ne comprends toujours pas pourquoi on s'obstine à appeler LN en France, mais là aussi on s'en fiche).

Les éditeurs Français ne publient pas ce genre de romans (ils préfèrent se concentrer sur les licences japonaises qui ont déjà des fans, ce qui se comprend parfaitement) donc plusieurs LN sont publiés en auto-édition. Il suffit de faire une recherche sur internet pour avoir des titres qui sortent.

Côté publication au Japon, il y a quelques anglophones qui font traduire leurs œuvres en japonais et essayent de participer à des concours de LN (bien juteux niveau récompense vu que 20 000 euros, c'est pas à cracher dessus). Aucun n'a encore remporté de concours. Faut dire que 90% des romans se font sabrer dès le premier tour...
https://nemuyoake.wordpress.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Lire & écrire du Light Novel : la galère en France ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-