PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 

 [Recherche éditoriale] Attentes, échecs & doutes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  184
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  26/01/2018
    
                         
Hooah  /  Tycho l'homoncule


Citation :
Je crains que des proches (parents, conjoint, enfants, ...) ne soient pas de bons sujets de tests car il est fort probable qu'ils retiennent leur franchise.

Toi tu connais pas ma femme Smile

(EDIT: hors sujet à part, je suis évidemment d'accord avec le message ci-dessus. Mais je crois aussi qu'à un moment, en particulier au moment de se lancer, il faut savoir s'écouter et se faire confiance, quand on "sent" que le texte est prêt).
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  868
   Âge  :  50
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Et puis, un texte n'est jamais prêt. Même à la troisième réimpression...  ;-)

Il faut bien entendu travailler son texte, retirer avec exigence les répétitions, les verbes ternes quand cela n'alourdit pas trop le texte, choisir entre métaphores et comparaisons, corriger les erreurs d'orthographe et de concordance des temps, etc... le travail artisanal de base. Mais surtout, il ne faut pas oublier l'essentiel.

Une histoire passionnante avec du travail sur le texte a ses chances dans la lutte pour la vie, un texte techniquement parfait qui ne réinvente rien n'en a aucune.

Écrivez-donc de votre mieux l'histoire qui vous manque, pas celle que vous aimez et qui existe déjà. Si elle vous manque, elle manquera certainement à d'autres et trouvera son lectorat. Votre histoire trouvera également, par voie de conséquence, un oeil attentif de la part des éditeurs quelque soit le niveau de finition du texte. Bon, il ne faut tout de même pas exagérer :-) Sachez pourtant qu'il existe des auteurs connus (au moins dans mon domaine) qui sont dyslexiques, et vous ne le saurez jamais car cela ne regarde pas le lecteur. What a Face

Quant aux relecteurs, ils ne sont pas formés pour la critique littéraire, c'est ça qui fait leur valeur. Ils sont un échantillon du lectorat dont la fonction est de signaler à l'auteur les passages où ils ne l'ont pas cru, ceux où ils ont pleuré, ou rit (cela se produit également, mais c'est plus difficile à obtenir), les passages où ils se sont ennuyés, les moments où nous répétons pour la troisième fois la même chose... Et pour ça, ils sont irremplaçables.

Il peut également se produire que des relecteurs vous signalent une erreur d'orthographe ; en ce cas, méfiez-vous Evil or Very Mad , ils vous en ajouteront autant qu'ils en signaleront de vraies, belles et incontestables. Celles que le relecteur typographe aurait de toute façon vu également.

Bref : soyez intransigeants avec la qualité de l'histoire et faites au mieux pour le texte. Pour finir, je suis en accord parfait avec HOOAH, "faites-vous confiance", et surtout faites-vous plaisir. :-)
 

 [Recherche éditoriale] Attentes, échecs & doutes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-