PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 

 L'olive, une agression sexuelle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1290
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Tentatrice chauve



J'attire votre regard par l'exemple de l'olive sur un débat plus large dans les petits jeux sexuels que l'on pratique entre amis au lycée et au collège, et qui sont désormais taxés "d'agression sexuelle" par beaucoup de médias.

L'olive est un jeu qui consiste à mettre le doigt dans la rondelle d'un ami à travers ses habits lorsqu'il se penche.

Je me rappele que l'on jouait dans la cour du collège à chat-bite, un jeu innocent qui était l'équivalent de l'olive dans les années 2000 où l'on donnait un petit coup dans les testicules de son ami à travers ses habits.

A l'aube des années 2020, considérer le moindre jeu sexuel (entre hommes ou femmes) comme une agression sexuelle semble devenir la norme. mais pour vous, qu'en est-il ?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6456
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Have you seen the loneliness of a middle distance runner when he stops the race and looks around ?
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Troll hunter un jour, troll hunter toujours





(Sinon : vos faites chier.)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2685
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070719&idArticle=LEGIARTI000006417677

Article 222-22

Modifié par LOI n°2010-769 du 9 juillet 2010 - art. 36

Constitue une agression sexuelle toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise.

Le viol et les autres agressions sexuelles sont constitués lorsqu'ils ont été imposés à la victime dans les circonstances prévues par la présente section, quelle que soit la nature des relations existant entre l'agresseur et sa victime, y compris s'ils sont unis par les liens du mariage.

Lorsque les agressions sexuelles sont commises à l'étranger contre un mineur par un Français ou par une personne résidant habituellement sur le territoire français, la loi française est applicable par dérogation au deuxième alinéa de l'article 113-6 et les dispositions de la seconde phrase de l'article 113-8 ne sont pas applicables.

--

Fin du débat.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2260
   Âge  :  23
   Pensée du jour  :  Homo Homini Caleportus.
   Date d'inscription  :  28/06/2010
    
                         
Raven  /  ☠ Corps ☠ Beau ☠ Blond ☠


Petit aside.

Faut pas se baisser comme le mec sur la vignette du sketch du Palmashow, c'est mauvais pour le dos.

Vous avez des genoux, alors tant qu'ils sont pas pleins d'arthrite et rigides comme des balais, utilisez-les pour vous baisser, au lieu de vous plier en deux au bassin.

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1290
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Tentatrice chauve


I
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2636
   Âge  :  114
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Le bruit et la pudeur


Je regarde une émission de jeu avec un animateur bien connu que je ne nommerai pas. Lors d'une émission il allait avoir un geste familier comme à son habitude avec une candidate, genre lui toucher le bras mais très convenablement.
Au dernier moment il s'est repris et a déclaré face caméra: oula, si je fais cela maintenant, je risque une plainte pour harcèlement sexuel. Avec le sourire comme d'habitude, mais on sentait l'interdit et sa gêne quand même. Remarquez dans un sens c'est bien ce changement. Il y a beaucoup de présentateurs qui font des blagues de très mauvais goût je trouve et ça les fera peut-être réfléchir avant d'en "balancer" une, surtout une qui sent pas l'eau de rose !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  719
   Âge  :  33
   Localisation  :  Au sol.
   Pensée du jour  :  La fin.
   Date d'inscription  :  23/10/2017
    
                         
Fatalité  /  Blanchisseur de campagnes


Slate - Le cas Aziz Ansari questionne intelligemment le mouvement #MeToo

Sinon, tout ce que je crois, c'est que "guerre des sexes" ou pas "guerre des sexes" (à moins que ce ne soit "guerre du sexe" ... ) l'être humain adore s'affronter et se confronter diversement. C'est-à-dire que ce serait comme instinctif, et que si ça n'éclate pas manifestement dans de la cogne, ça se sublime dans de la rogne (où les dérisions n'en sont pas les formes les moins salées).

En somme, le pacifisme pratique, c'est le bellicisme psychique ou, si vous préférez, tou·te·s les protect·eur·rices-de-ceci-cela, qu'importe la cause, sont fatalement dans une agressivité éthique, au lieu que d'être dans une agressivité physique, voilà pourquoi cela peut si bien agacer l'univers, nuancé ou pas nuancé autour de telle ou telle cause. Et c'est sans parler que l'enfer est pavé de bonnes intentions, et que l'Empire du Bien donc ne manque pas à l'impérialisme, ad voluntatem.

J'aurais pu mettre cela sous le débat Violence et société, c'est du pareil au même.
http://libertephilo.forumactif.org
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2636
   Âge  :  114
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Le bruit et la pudeur


On pourrait reprendre la phrase de Toni Negri: "La politique c'est la continuation de la guerre par d'autres moyens“.
Evidemment une référence à Clausewitz que cette phrase inversée. Une société sans conflits, sans tensions, sans problèmes à résoudre pour avancer est une société qui se fige et risque de se scléroser, voire de reculer. La reculade on la sent de toute façon: USA, Pologne, Hongrie, UK avec le Brexit, montée des populismes etc.
Si l'on n'a pas de polémique sociale ou culturelle (sexisme, laïcité, droit-de-l'hommisme) à se mettre sous la dent que risque-t-il de se passer ?
Une civilisation qui s'endort ou s'assoupit est une civilisation vouée à dépérir et finalement à mourir a dit je crois Cioran.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2021
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Let's flood until the next one


Citation :
On pourrait reprendre la phrase de Toni Negri: "La politique c'est la continuation de la guerre par d'autres moyens“.

Il me semble que c'est plutôt Foucault qui dit cela Surprised

Sinon, il me semble que DC a répondu à la question et que ce topic ne sert plus à grand chose Lama Danse
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1290
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Tentatrice chauve


Non le débat est encore ouvert sur la terminologie guerrière liée aux sexes
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3351
   Âge  :  27
   Pensée du jour  :  "Who cares if it doesnt make sense as long as it works ?"
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
Arkash  /  Didon de la farce


C'est toi l'agression sexuelle.

Me cherchez pas, je suis déjà dehors...

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2636
   Âge  :  114
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Le bruit et la pudeur


Noxer a écrit:
Citation :
On pourrait reprendre la phrase de Toni Negri: "La politique c'est la continuation de la guerre par d'autres moyens“.

Il me semble que c'est plutôt Foucault qui dit cela Surprised  


Vous êtes sûre????
Il me semble que c'est dans Multitude de Negri. Je vais vérifier. Je suis presque certain. j'en ai parlé récemment avec qq qui le connaît personnellement. Moi aussi je le connais d'ailleurs.
multitude
Noxer a écrit:
Sinon, il me semble que DC a répondu à la question et que ce topic ne sert plus à grand chose
Oui il y a le post de Fatalité du coup ça rebondit. Merci pour le texte de loi sur le harcèlement. Je vais l'afficher dans le hall de mon immeuble. Il m'a bien semblé détecter un harceleur potentiel!! On va le démasquer.

P.S. Finalement quand vous restez entre filles ça marche drôlement bien ce forum!
Dommage qu'il n'y ait pas de loi sur le harcèlement informatique. C'est fou le nombre de spams que je reçois.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2021
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Let's flood until the next one


Citation :
Vous êtes sûre????

Oui ! C'est une phrase assez connue de lui, qu'il a d'ailleurs développé dans ses livres ainsi que dans des entretiens. On l'attribue à Foucault parce qu'il a pas mal écrit dessus mais je suppose qu'il n'a pas été le premier à faire ce retournement.
https://blogs.mediapart.fr/hestia/blog/281210/la-politique-est-elle-la-guerre
http://1libertaire.free.fr/MFoucault448.html
http://www.lampe-tempete.fr/Clausewitz.html

Sinon, pour rester dans le sujet, mon avis est que ces "jeux sexuels", parfois "bon enfant", entre potes (cela touche autant les garçons que les filles, peut-être de manière différente ; mais de mon expérience, quand j'y repense, cela demeurait très présent) font bien d'être pointés du doigt ; cependant, je n'irais pas jusqu'à appliquer la loi ainsi. Ce sont des comportements bien ancrés dès l'enfance et je pense qu'il est tout aussi bien d'expliquer que le corps de l'autre lui appartient, que la sexualité peut s'exprimer par d'autres jeux (si l'on tient à garder cet aspect), et que ces choses là peuvent s'auto-réguler : savoir dire stop, non, "ok c'est drôle une fois, mais arrête". Encourager cette parole lorsqu'elle n'est pas facile (honte, peur du ridicule, d'être traité comme quelqu'un de pas "drôle") c'est poser des noms sur nos comportements qui invisibilisent parfois une réelle violence ; aussi le mot d'agression ne me choque pas. Mais le traitement judiciaire me dérange parce qu'il rend "coupable" des gens de manière assez claire. Pour moi nous sommes tous coupables, il s'agit seulement de réfléchir à nos comportements et de changer ceux qui sont néfastes. L'éducation de soi, et non la punition. Peut-être suis-je trop idéaliste !
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  719
   Âge  :  33
   Localisation  :  Au sol.
   Pensée du jour  :  La fin.
   Date d'inscription  :  23/10/2017
    
                         
Fatalité  /  Blanchisseur de campagnes


Ce qui me sidère le plus dans ces histoires de (d'in)civilité, c'est qu'on en est à traiter de "la chose" comme si nous étions tous victimes d'inceste, dans l'âme. Remarquez qu'inceste vient du latin in-cestus, pour non-chaste, par-dessus le marché ... eh bien je peux vous dire que je suis "incestueuse", à ce compte !
http://libertephilo.forumactif.org
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2636
   Âge  :  114
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Le bruit et la pudeur


Noxer a écrit:
Citation :
Vous êtes sûre????

Oui ! C'est une phrase assez connue de lui, qu'il a d'ailleurs développé dans ses livres ainsi que dans des entretiens. On l'attribue à Foucault parce qu'il a pas mal écrit dessus mais je suppose qu'il n'a pas été le premier à faire ce retournement.
https://blogs.mediapart.fr/hestia/blog/281210/la-politique-est-elle-la-guerre
http://1libertaire.free.fr/MFoucault448.html
http://www.lampe-tempete.fr/Clausewitz.html

Merci. Ah je savais pas : j'étais sûr que c'était de Negri d'autant plus que dans son livre Multitude que j'ai la phrase est soulignée en gras et qu'il n'a pas marqué l'origine. En général quand une phrase est d'origine, on cite ses sources.
Donc comme vous dites effectivement d'autres ont du employer cette phrase avant...
Noxer a écrit:

Sinon, pour rester dans le sujet, mon avis est que ces "jeux sexuels", parfois "bon enfant", ... L'éducation de soi, et non la punition. Peut-être suis-je trop idéaliste !
Une éthique lors des premiers émois d'adolescent ? La sexualité c'est quelque chose de violent qui fait irruption dans la vie, qq chose qu'on ne connait pas et n'a jamais vécu avant et en même temps il faut se confronter à la morale, celle des parents, de l'école et de la société... Et je parle pas des jeunes homos, pour eux (elles) c'est encore + compliqué. Admettre que son corps change et que cela entraine de nouvelles pulsions ? Que ces pulsions comme toutes les autres comme manger nécessite toute une éducation et un apprentissage, qu'il peut y avoir des dangers et des contraintes pas forcément toutes marrantes, qu'il faut faire attention avec qui que quoi où comment, que d'un seul coup son corps devient ou peut devenir objet de désir. Un passage difficile que cette adolescence je crois, pour tout le monde... L'éducation de soi ça s'apprend, ça s'acquiert au fur et à mesure mais c'est pas inné.
Bon les choses ont heureusement évolué dans l'histoire depuis l'époque victorienne, napoléonienne, etc. Il y a un poids en moins, celui d'une morale rigide et sévère qui vous faisait montrer du doigt par la société si on "fautait".
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 L'olive, une agression sexuelle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales :: Agora-