PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 se déplacer vite et avec légèreté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  853
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Bonjour,

J'ai besoin d'un petit coup de plume. Je suis sûre que la solution est facile, mais je ne la vois pas et ça me monopolise le cerveau. Parchemin  Parchemin

Mon héroïne rentre d'un entretien d'embauche. Elle est pressée de revoir son bébé, qu'elle a confié pour la première fois. Je cherche à exprimer son impatience, son empressement, sa joie d'avoir trouvé du travail.
la petite chose a écrit:
Quand elle en sortit, elle sautilla jusqu’à chez Régis.

J'ai momentanément choisi sautiller pour le coté exubérant, mais j'aimerais quelque chose de plus rapide... J'avais pensé à galoper, mais ça manque cruellement de légèreté.
http://myriamsupplicy@blogspot.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1652
   Âge  :  32
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Silence écrit  /  Péril 666


Elle virevolta ?
Elle trotta allégrement ?
http://silenceecrit.wordpress.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  853
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Double assassiné dans la rue Morgue


ses pieds virevoltaient...
Peut-être Neutral
Mais il faudrait que je change le début de ma phrase sinon cela ferait une anacoluthe
http://myriamsupplicy@blogspot.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2831
   Âge  :  43
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Elle trottina.

Tu as le pas rapide et la joie dans un même mot.
http://romainmikam.free.fr/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  217
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  26/12/2017
    
                         
s.tupido  /  Autostoppeur galactique


Pourquoi pas "elle partit avec légèreté" et éventuellement "elle allait à vive allure" ?
https://lamentationsduclavier.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  853
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Mika, pour une raison qui m'échappe, trottiner pour moi, c'est une vieille qui court.

S.Tupido, je suis dans un passage où tout le monde part et arrive (sur son lieu de rendez-vous, il y avait 2 clientes avant qu'elle soit reçue, et quand elle arrive chez le babysitteur, il est parti et... arrive après elle). Bref, ça fait Vaudeville, et j'essaie d'éliminer un max de répétitions...

Merci quand même pour vos propositions :love:
http://myriamsupplicy@blogspot.com
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


"Trottiner" n'est pas réservé aux personnes âgées ; on le dit aussi pour les jeunes enfants et certains animaux (ânes, chiens) pour une allure un peu plus rapide et moins régulière que le trot proprement dit. Et cela se traduit couramment par "jogging".

Et gambader ? c'est joyeux et désordonné, gambader.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  853
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Trottiner est un peu hésitant.
Gambader me plait. MERCI
http://myriamsupplicy@blogspot.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1072
   Âge  :  20
   Localisation  :  postmercure
   Pensée du jour  :  du-per
   Date d'inscription  :  13/02/2017
    
                         
Le Quartmajan  /  Effleure du mal


Gambader, je trouve ça un peu trop évasif pour un empressement ; peut-être à goût personnel, j'aurais préféré un simple « frétilla » qui n'en perd pas pour autant d'évasion, mais conserve mieux l'idée d'une certaine excitation hâtive ; ou peut-être « fredonna » par lien des sens où la rapidité ne serait plus tant spatiale, mais vocale, sonore — plus rapide que le son et d'origine « humaine », je crois qu'il n'y ait pas sinon l'intuition, ici invoquée par le lien synesthésique.
Enfin, jsp trop ?
https://soundcloud.com/vmagvma
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  146
   Âge  :  26
   Localisation  :  Genève
   Pensée du jour  :  Solitude
   Date d'inscription  :  17/09/2017
    
                         
Eyre  /  Barge de Radetzky


J'avais pensé à s'élancer
https://gviscardi.wixsite.com/autrice
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  602
   Âge  :  30
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Lolo  /  Hé ! Makarénine


« Elle en sortit et s'en fut chez Régis. Mieux qu'elle l'eût fait sur un nuage, elle dansait sur les pavés fredonnante et radieuse. L'air qui s'engouffrait par sa gorge la lui enserrait de manière incoercible, non pas de détresse, mais de triomphe, d'allégresse. »
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7463
   Âge  :  80
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


Toute en sobriété, Lolo (ouais je te stalke).

C'est simple : "elle se rua chez Roger". Tu dis que le truc s'est bien passé, on sait qu'elle est toute joie en sortant de là, pas la peine d'être redondante ; se contenter de parler de vitesse suffit (mais pourquoi se rue-t-elle chez Edgar ? Parce que trop contente la meuf cqfd).
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  853
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Double assassiné dans la rue Morgue


J'adore la version de lolo. J'achète !
http://myriamsupplicy@blogspot.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 se déplacer vite et avec légèreté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-