PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 Quand écrire un second tome ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  79
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  26/09/2017
    
                         
Evanore  /  Pippin le Bref


Je sais que ce sujet existe déjà sous différentes formes, mais je ne sais pas très bien quoi faire.

J'ai écrit un roman en entier.  Je viens de le réécrire et le relire plusieurs fois. J'aimerais presque tenter de l'envoyer à des maisons d'édition, après tout ce travail. (pour lui donner une chance, même si je sais que les maisons d'édition croulent déjà sous les demandes.)
Cependant, j'ai une idée très précise d'une suite de l'histoire. La fin de ce premier roman est en effet restée quelque peu ouverte. J'ai d'ailleurs commencé à écrire quelques pages de ce second tome.
À présent, je suis face à un dilemme: dois-je terminer la correction du premier tome en vue de l'envoyer prochainement aux maisons d'édition ? Ou alors écrire la suite ?  confused
Parfois (souvent), je suis très pessimiste: je me dis que mon style n'est pas assez recherché, et que je n'ai aucune chance qu'il soit publié de toute façon. Alors, autant me faire plaisir et écrire la suite, sans me poser de questions. D'un autre côté, c'est dommage d'écrire si personne ne me lit.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  536
   Âge  :  38
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Gloire de son pair


Alors je compatis pleinement...

J'ai mon Tome 1 qui se balade en ME, en attente de réponse...
Et des idées pour le Tome 2, au point que j'en suis à la page 23 et que j'ai des idées pour encore des dizaines de pages... au point que je pense au Tome 3.

J'en ai parlé à un artiste qui m'a dit: "Peut-être le 1 ne marchera pas, ni le tome 2, ni le tome 3, mais que le tome 5 aura du succès ! Ecris pour satisfaire ton besoin et non pour recevoir de la reconnaissance. Elle viendra ou pas, mais tu te seras vidé la tête et tu pourras vivre avec + de légèreté"
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  177
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  26/12/2017
    
                         
s.tupido  /  Tycho l'homoncule


Je te conseille de mener en parallèle la relecture/correction de ton premier tome et l'écriture du deuxième.
Ca paraît bête mais je m'explique : en relisant/corrigeant, tu fais un travail de routine souvent ennuyeux et tu ne vois pas les choses avancer. Il existe aussi le risque que tu finisses par oublier les idées qui te passent par la tête pour un tome 2. Ecrire en parallèle te permettra de t'aérer l'esprit entre deux corrections et de faire progresser ton histoire.
Personnellement j'ai fini mon premier tome et je suis en train de le relire, en même temps j'écris le deuxième (environ 10 000 mots à ce jour) et je fignole le scénario pour les tomes 3 et 4 qui doivent mettre un point final au récit.
https://lamentationsduclavier.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2250
   Âge  :  41
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Guère épais


J'ai eu ce cas de figure pour mes "Esprits".
Au final, j'ai décidé de voir si le 1er rencontrait son public avant d'écrire un t. 2.
En édition, le nombre de lecteur diminue souvent avec les tomes, tout en relançant les ventes du 1er.
Bref... J'ai préféré écrire autre chose, dans un autre registre, dans l'intervalle.
Mon tome 2 est à présent écrit. Et non soumis pour l'instant.
Il n'y a que toi qui puisse décider, en fonction de ce que tu souhaite comme "carrière" (au sens large du terme).
http://fcochet.wix.com/fcochet En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  196
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  22/04/2014
    
                         
Cyan  /  Tycho l'homoncule


Je pense aussi qu'il faut que tu apprennes à reconnaître et à accepter le rythme qui est le tien. Certaines personnes vont avoir besoin, après avoir fini un ouvrage, de faire un break, ou de ne penser qu'à ce livre-là sans être disponible pour penser à un autre, même si c'est une suite.

Si l'écriture de la suite te démange, il n'y a pas à hésiter. Et c'est vrai que la relecture/finalisation du 1er n'est pas du tout incompatible avec l'écriture du 2nd. Au contraire, ça permettra d'améliorer le liant entre les deux et de bien garder en tête tous les ressorts scénaristiques qui se trouvent dans le premier.

Raisonner en terme d'édition c'est bien, et c'est important si c'est ton objectif, mais il ne faut pas perdre de vue que l'écriture doit rester un plaisir, sinon, la fontaine de l'inspiration se tarit inévitablement ! Si tu as des idées, écris ! Ce ne sera jamais perdu !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  573
   Âge  :  34
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


J'ai vu que tu n'avais pas posté d'extraits de tes écrits sur le site. Ca peut être une bonne solution pour obtenir un retour rapide et être rassurée sur leur qualité ou savoir ce qui ne va pas dans le cas contraire. Tu peux aussi demander une BL (mais je crois qu'il faut 100 messages). Comme on dit les personnes précédentes, les corrections ne sont pas incompatibles avec l'écriture du 2e tome.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  62
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  L'Eurovision, c'est une passion \'0'/
   Date d'inscription  :  26/01/2016
    
                         
Woonrei  /  Clochard céleste


Je comprend tout à fait, j'ai écrit le tome 1, sans savoir que ça allait être un tome 1, mon mari l'ayant apprécié m'a demandé où était ''la suite'' ?

Haha... J'ai tout de même envoyé au ME le T1, voir ce que ça donnerai (envoyé au grosses ME uniquement), puis j'ai écrit le T2 une fois que j'avais reçu des réponses négatives (et réécriture du T1 afin de l'adapter au T2 car je n'avais pas prévu une suite même si beaucoup de questions flottaient encore dans l'univers)

Je suis actuellement en train de finaliser le T3, prise à mon propre jeu, je me suis embarquée dans l'univers... par plaisir de finir cette suite Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  79
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  26/09/2017
    
                         
Evanore  /  Pippin le Bref


Merci pour les réponses !

@petite chose / Woonrei: je me dis aussi qu'il est important d'écrire pour se faire plaisir, et tant qu'on a de l'inspiration. Pendant des années, je souhaitais écrire des BDs et des nouvelles, mais je n'arrivais pas au delà d'une dizaine de pages. À présent, ce n'est plus le cas, je dois me freiner.

@s.tupido / Cyan: oui, faire les deux en parallèle, c'est ce que j'envisage, mais je ne sais pas si j'aurai assez de temps.

@Florence: je me dis que les romans en plusieurs tomes doivent être encore plus difficiles à publier. J'ai vu par exemple que la maison d'édition Actu SF les refuse.
Sinon, je viens de lire les conseils de ton site avec beaucoup d'intérêt. J'ai l'impression que l'édition, c'est un peu le parcours du combattant.

@Tengaar: non, je n'ai encore rien publié ici. Je voulais finir mes corrections avant. Je n'étais pas satisfaite des premières pages, je les ai réécrites déjà deux ou trois fois.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2250
   Âge  :  41
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Guère épais


Ce qui m'a été dit c'est :
- pour un 1er roman éviter les sagas
- beaucoup de maisons préfèrent les séries avec des tomes qui forment une unité pour ne pas frustrer le lecteur

Contente d'avoir pu être utile. ☺
http://fcochet.wix.com/fcochet En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1017
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Effleure du mal


Autant l'écrire dès qu'on a achevé le premier pour maximiser ses chances d'être édité, comme ça on présente les deux premiers tome de la trilogie à l'édition


C'est un JE qui est devenu écrivain qui me l'a dit
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  193
   Âge  :  38
   Localisation  :  Nantes
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Pierre.LT  /  Tycho l'homoncule


Avec le recul et mon expérience de publication, il faut TOUT écrire avant de se lancer si l'on n'est pas dans le sérail de l'édition. Ma trilogie "Les temps assassins" m'aura pris 9 ans d'écriture et de travail, j'aurai achevé en 2019. Le premier tome a été publié en septembre 2016, le deuxième sort fin 2018 et le troisième printemps 2019. Mais ce fut une erreur de ma part. L'éditeur doit pouvoir sortir les manuscrits rapidement, sans attendre un an entre chaque tome.

Après mon exemple est décidément atypique, puisque (j'oublie volontairement un premier livre publié quelques années plus tôt) j'ai débuté avec un diptyque, puis enchaîné avec une trilogie. Mais le conseil donné plus haut par un autre forumeur est bon : commencer par un one-shot est souvent plus facile et moins effrayant pour un éditeur.
http://www.pierreleaute.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2250
   Âge  :  41
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Guère épais


Si tu présentes un 1er tome qui les séduit et un synopsis de la suite ça marche aussi. C'est une JE publiée qui te le dit. 😉
http://fcochet.wix.com/fcochet En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  8125
   Âge  :  43
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


s.tupido a écrit:
Je te conseille de mener en parallèle la relecture/correction de ton premier tome et l'écriture du deuxième.  
J'approuve.
Corriger est assez fatigant et parfois démoralisant.
Ecrire un autre texte en même temps peut aider à tenir le coup... mais gare à ce qu'il n'aspire pas toute l'envie à lui !
Citation :
Ca paraît bête mais je m'explique : en relisant/corrigeant, tu fais un travail de routine souvent ennuyeux et tu ne vois pas les choses avancer. Il existe aussi le risque que tu finisses par oublier les idées qui te passent par la tête pour un tome 2. Ecrire en parallèle te permettra de t'aérer l'esprit entre deux corrections et de faire progresser ton histoire.
Par contre, je ne sais pas s'il est bon que cet autre texte soit le tome 2 du même.
C'est sûr qu'il faut battre le fer quand il est chaud et saisir l'inspiration quand elle passe... mais si le tome 1 tarde à trouver éditeur, tu seras d'autant plus angoissé à l'idée d'avoir peut-être perdu ton temps.
Remettre la page à zéro et travailler une autre  intrigue, voire d'autre personnages, peut également distraire et permet de changer le système narratif, les ambiances etc.
Florence_C a écrit:
Si tu présentes un 1er tome qui les séduit et un synopsis de la suite ça marche aussi. C'est une JE publiée qui te le dit. 😉
Tu peux mettre tes idées pour le tome 2 au clair sur un résumé et un plan, afin de ne pas les perdre.
Non-publiée, contrairement à elle, mais d'accord avec Florence...
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  160
   Âge  :  30
   Localisation  :  Geneva
   Date d'inscription  :  23/02/2016
    
                         
Marigwenn  /  Tycho l'homoncule


Je me suis retrouvée dans ta situation, et j'ai choisi de continuer à écrire le tome 2 après avoir envoyé mon tome 1 - pour le plaisir et parce que j'avais un besoin presque viscéral de terminer cette histoire. Même si je ne trouvais pas d'éditeur, il était pour moi impensable de laisser tomber mes héros en cours de route. J'ai donc continué, en me disant que même si personne ne voulait de mon histoire, je pouvais toujours la reprendre plus tard pour essayer à nouveau, l'auto-éditer ou la traduire en anglais pour tenter ma chance outre-Manche.

Grand bien m'en a pris au final. Quand mon éditrice m'a contactée, la première chose qu'elle m'a demandée était le résumé des tomes suivants - avoir un synopsis sous le coude ou l'envoyer directement avec ton manuscrit comme suggéré par Florence ne peut pas faire de mal donc. Et quand j'ai finalement obtenu une réponse positive, elle m'a confirmé que les tomes devaient sortir assez vite les uns à la suite des autres (à peu près 6 mois), avoir entamé l'écriture du tome 2 m'a donc fait gagner un temps précieux. Ensuite, je suis un cas particulier, parce que j'aurais de toute façon continué d'écrire, et ensuite parce que j'ai eu la chance d'avoir trouvé un éditeur à qui ça ne faisait pas peur de publier une trilogie...

En espérant t'avoir été utile !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Quand écrire un second tome ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-