PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Comment faire connaître son roman autoédité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2627
   Âge  :  27
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Le bruit et la pudeur


Andy Pierce a écrit:



Victor Hugo tenait-il compte de l'avis de ses semblables avant de publier ? Il n'était pas question pour lui de « soumettre » (drôle de verbe pour parler d'une œuvre littéraire) ses textes à qui que ce soit.
Moi je trouve que la bêta-lecture, c'est fait pour les auteurs bêtas.

Oui, il en tenait compte. Hugo n'avait aucunement envie d'écrire Notre-Dame de Paris, c'était une commande de son éditeur car le roman gothique était à la mode.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2389
   Âge  :  41
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Guère épais


La couverture est ce que les gens voient en premier.
Méprise l'emballage tant que tu veux, une belle couverture, une couverture qui surprend, qui interpelle, donne envie de feuilleter le livre.
Sauf erreur, ton sujet se nomme "comment faire connaitre mon roman autoédité".
Un des moyens, c'est de donner envie avec une belle couverture...
Zola et Flaubert ont traversé les siècles, ils n'ont plus besoin de se faire connaître, eux.
Toi... il semble que c'est ce que tu cherches ? (ou j'ai rien compris dès le début...)

Edit : Ahava, je me coucherai moins bête ce soir.

Re-edit : je découvre ce soir que je suis un auteur super-bêta, vu le nombre de relecteurs que j'ai.

Pas de doute, tu sais trouver les mots qui font qu'on t'apprécie, Andy. scratch
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ce qui m'agace, c'est que beaucoup d'auteurs semblent considérer que tout ce qui tourne autour de leur roman (la recherche d'un éditeur, la couverture, les salons, les prix, etc) est aussi important que ce qu'ils ont écrit.
Mais le strass, les paillettes, les poignées de main à tire-larigo, ce n'est rien. En tout cas, ce n'est pas de la littérature. Moi, la seule publicité que je ferai sera celle du texte.

Chez moi, il n'y aura pas de « concours » sur les réseaux sociaux, il n'y aura pas de dédicaces dans des médiathèques, il n'y aura pas de « belle couverture qui fait pro et donne envie d'acheter ». Ce qui est à la surface ne m'intéresse pas.

En revanche, vous aurez des extraits, vous aurez des chroniques ; vous aurez, j'en suis sûr, de véritables analyses littéraires.

J'ai décidé de parier sur l'intelligence du lecteur.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  677
   Âge  :  34
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  En essayant continuellement on finit par réussir. Donc: plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Andy Pierce a écrit:
Quel sens est-ce que ça a, de vouloir faire une belle couverture ? Qui songerait ne serait-ce qu'une seconde à regarder la couverture d'un roman de Flaubert ou Zola ?
Ce que j'ai écrit, c'est un roman, pas un paquet cadeau.
Parce que sur l'ensemble des livres autopubliés et publiés traditionnellement que je peux trouver sur Amazon, mon premier critère de choix est 1. la couverture et le titre puis si cela est attirant 2. le résumé et ensuite seulement, je lis un extrait. Et une fois toute ces étapes passées, je décide si je dépense ou non les 3€ demandés.

Andy Pierce a écrit:
Victor Hugo tenait-il compte de l'avis de ses semblables avant de publier ? Il n'était pas question pour lui de « soumettre » (drôle de verbe pour parler d'une œuvre littéraire) ses textes à qui que ce soit.
Moi je trouve que la bêta-lecture, c'est fait pour les auteurs bêtas.
Tu devrais lire les correspondances des auteurs classiques. tu te fourvoies si tu crois qu'ils ont écrit tous seuls dans leur coin sans jamais demander l'avis de personne. Ne serait-ce que l'avis de leur éditeur.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2627
   Âge  :  27
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Le bruit et la pudeur


Écoute, si tu as envie de jouer les Mylène Farmer du monde de l'édition, c'est ton choix.
Nous on t'offre des pistes de réflexion, tu en fais ce que tu veux, mais je te conseille de bien lire les messages de Coline et de Florence (entre autres) car elles ont une bonne expérience du milieu (contrairement à toi, apparemment).

Tu nous poses la question "comment faire connaître son roman auto-édité ?" on te réponds, on t'explique. Maintenant, tu sembles avoir des idées très arrêtées sur le sujet et je me dis que peut-être, tu t'en fiches de l'avis des autres.
Quant à la dichotomie fond versus forme, profondeur versus surface, je trouve cela un peu naïf. Les deux sont intéressants à exploiter.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  677
   Âge  :  34
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  En essayant continuellement on finit par réussir. Donc: plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Ahava-brumes a écrit:
Écoute, si tu as envie de jouer les Mylène Farmer du monde de l'édition, c'est ton choix.

Queen Ahava, tu fais déjà cela tellement bien :mrgreen:
Enfin maintenant que tu vas être éditée, c'est moins fun.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  263
   Âge  :  22
   Pensée du jour  :  Gucci Gang
   Date d'inscription  :  07/03/2014
    
                         
N.  /  Non.


Puisqu'on en est aux préjugés, je me permet

Citation :
Chez moi, il n'y aura pas de « concours » sur les réseaux sociaux, il n'y aura pas de dédicaces dans des médiathèques, il n'y aura pas de « belle couverture qui fait pro et donne envie d'acheter ». Ce qui est à la surface ne m'intéresse pas.

Citation :
LOCALISATION  :  Paris

Rolling Eyes
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Je n'ai pas de statistiques à te donner, mais je pense que proposer des extraits et des chroniques, tous les auteurs édités et auto-édités le font. Ce n'est pas un moyen de se démarquer. Je ne doute pas que ton roman est absolument génial, mais des romans géniaux, il en sort des tas tous les ans... et comme Tengaar l'a pointé, ce qui va attirer le premier coup d'oeil du lecteur, c'est le titre, la couverture, ta manière d'en faire la publicité (et oui, ça passe souvent par les dédicaces, les concours, les réseaux sociaux...)

Citation :
Quant à la dichotomie fond versus forme, profondeur versus surface, je trouve cela un peu naïf. Les deux sont intéressants à exploiter.
J'approuve.



Perdus dans la section Romans ? Ce topic peut vous aider !

Je lis : Amazone, Apocalyptic Béru, Black Beast, Bonne Nuit, Parfum d’enfance, La princesse du canton et Tutore Noctis (Paranormalement geek)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2389
   Âge  :  41
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Guère épais


Honnêtement, si le texte n'était pas sur Amazon, je crierais au troll...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  646
   Âge  :  27
   Localisation  :  Grenoble
   Date d'inscription  :  31/03/2013
    
                         
wannakillromeo  /  Hé ! Makarénine


Waouh...
C'est dingue d'être à la fois celui qui n'y connait rien, et celui qui sait tout (surtout le pire). scratch

Bref, je rejoins mes camarades : ta vision du milieu est très, très caricaturale et à ce stade, je ne sais pas s'il s'agit de fantasmes ou d'un traumatisme lié à un éditeur psychopathe ! Quoi qu'il soit, c'est dommage d'être pétri de préjugés avant même d'avoir entrouvert la porte (voire localisé la porte, dans ton cas).

Ensuite, quand on rassemble chacune des idées que tu égrènes ici, il est compliqué de comprendre ta démarche : l'écriture est solitaire, la lecture est solitaire, partager avec le lecteur ne sert à rien, améliorer son texte grâce à des bêta-lecteurs non plus, les éditeurs sont de vils êtres inutiles, la communication est superflue... et j'en passe.

Donc, outre le fait de rédiger ton chef-d'oeuvre, rien dans le processus éditorial ne t'intéresse... Alors pourquoi nourrir des ambitions de publication ? Quel est le but, puisque ni les retours de lecteurs, ni la vie du livre, ni les "paillettes" (oh mon Dieu, sérieusement), ne t'intéressent ?

[Au fond, je crains et j'espère une réponse où figureront les mots postérité comme Victor Hugo  king ]

Pour finir, tu as sur cette plateforme des auteurs confirmés qui sont polis et tentent de t'aider malgré ton manque criant d'humilité et tes vannes (les auteurs bêtas, vraiment ?), alors si la démarche était de nous donner envie d'acheter ton bouquin, je crois que tu as raté...

EDIT : Florence, mais tellement... Si ça se trouve, tout ça, c'est du storytelling et nous on n'a pas compris, on est trop bêtas, quoi  :noes:
http://joannerichouxauteur.over-blog.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2389
   Âge  :  41
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Guère épais


Wanna : :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :calien:
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1585
   Âge  :  32
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Silence écrit  /  Péril 666


Allons, du calme, ce n'est pas non plus la peine de faire d'Andy un grand méchant troll. On a vu pire sur ce forum, question ego. Il y avait même un membre, à une époque, qui proposait un concours pour "avoir le privilège" d'être son beta-lecteur. 
Andy n'en est pas à ce point, quand même :mrgreen:
http://silenceecrit.wordpress.com
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


wannakillromeo a écrit:
Donc, outre le fait de rédiger ton chef-d'oeuvre, rien dans le processus éditorial ne t'intéresse... Alors pourquoi nourrir des ambitions de publication ? Quel est le but, puisque ni les retours de lecteurs, ni la vie du livre, ni les "paillettes" (oh mon Dieu, sérieusement), ne t'intéressent ?

Mon but, c'est de produire quelque chose de bon. Et ça s'arrête là.

Mais j'ai le sentiment que ma conception de la création littéraire n'est pas en odeur de sainteté ici.
Merci aux quelques intervenants qui m'ont apporté des informations utiles, et au revoir.
Si cela vous intéresse, vous pouvez retrouver mon roman sur Amazon.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  205
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  26/12/2017
    
                         
s.tupido  /  Autostoppeur galactique


Produire quelque chose de bon sans jamais se faire relire... c'est jouable évidemment, mais hautement improbable quand même.
N'empêche, maintenant qu'il est parti on va peut-être tous regretter d'être passé à côté d'un chef d'oeuvre dont on n'aura même pas pu lire la moindre ligne.
https://lamentationsduclavier.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  677
   Âge  :  34
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  En essayant continuellement on finit par réussir. Donc: plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Ses 4 premiers chapitres sont sur amazon. Ils ne m'ont pas frappés comme relevant particulièrement du génie.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Comment faire connaître son roman autoédité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-