PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
 

 Sur la nocivité ou le bénéfice de l'idée du libre arbitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


L'idée que l'être humain est doué de libre arbitre...
... rend compte de la réalité des choses et, en plus, est bénéfique (voire nécessaire) au bonheur de l'espèce humaine.
14%
 14% [ 7 ]
... ne rend pas compte de la réalité des choses, mais, est bénéfique (voire nécessaire) au bonheur de l'espèce humaine.
20%
 20% [ 10 ]
... rend compte de la réalité des choses, mais, est néfaste au bonheur de l'espèce humaine.
2%
 2% [ 1 ]
... ne rend pas vraiment compte de la réalité des choses et, en plus, est néfaste au bonheur de l'espèce humaine.
6%
 6% [ 3 ]
... a un impact négligeable sur le bonheur de l'espèce humaine.
6%
 6% [ 3 ]
... je m'en tamponne la nouille avec un roman de George Sand (que je vous conseille).
16%
 16% [ 8 ]
Ce sondage est mal fait. (Mais c'est un sondage de Liam, qui est mégalomane, donc je m'en suis douté avant de cliquer.)
36%
 36% [ 18 ]
Total des votes : 50
 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  283
   Âge  :  24
   Localisation  :  Bien au chaud dans une chaussette bleue au fond d'un lac gelé
   Pensée du jour  :  Il est nécessaire d'enseigner le Nécessitarisme
   Date d'inscription  :  12/02/2017
    
                         
Liam Daläa  /  Autostoppeur galactique


Le libre arbitre est la faculté qu’aurait l'être humain de se déterminer librement et par lui seul, à agir et à penser, par opposition au déterminisme ou au fatalisme, qui affirment que la volonté serait déterminée dans chacun de ses actes par des « forces » qui l’y nécessitent. « Se déterminer à » ou « être déterminé par » illustrent l’enjeu de l’antinomie du destin ou de la « nécessité » d'un côté et du libre arbitre de l'autre.


Wikipédia.



Attention, ce débat, moins sexy que le premier, et qui prendra certainement beaucoup moins d'ampleur, veut se débarrasser du clivage nécessitaristes/déterministes/fatalistes/librarbitriste. Ce clivage pouvant entrainer de rudes échanges peu respectueux et, surtout, ayant déjà été abordé (parfois même dépassé ?) dans un sujet précédent. Fermé, hélas (?). (Je n'ai refait référence à cette "opposition" dans ce sondage que dans le but d'éclaircir le sens du vote éventuel.)


Il s'agit donc ici de chercher à comprendre l'impact que l'idée du libre arbitre peut avoir sur notre société.



néfaste ou bénéfique au bonheur de l'espèce humaine signifie ici :
néfaste ou bénéfique à l'organisation d'une société qui vise le bonheur de l'espèce humaine.

Je n'avais pas assez de place.



***



Vous n’échapperez pas longtemps à mon avis sur la question, bisous !
http://poetesecrivains.forum-actif.net/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  151
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  02/06/2016
    
                         
Le Trader  /  Tycho l'homoncule


Tu es un mégalo et je vais relire Sand du haut de mes hautes pensées - qui te méprisent hautement.

(sur JE, un membre "autorisé" n'est jamais irrespectueux, il s'exprime seulement avec ferveur.
un simple inconnu s'exprimant avec ferveur est par contre totalement irrespectueux
précision pour ceux qui vont suivre ci-dessous)
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  283
   Âge  :  24
   Localisation  :  Bien au chaud dans une chaussette bleue au fond d'un lac gelé
   Pensée du jour  :  Il est nécessaire d'enseigner le Nécessitarisme
   Date d'inscription  :  12/02/2017
    
                         
Liam Daläa  /  Autostoppeur galactique


Merci pour cet éclaircissement, cher Trader.
Donc, il est établi que je suis mégalo par voie démocratique, c'est une chose, mais si ce sondage vous déplait dans sa forme vous êtes aussi invités à exprimer en quoi il vous semble biaisé/mal foutu/illisible, ce sera peut-être déjà une piste de réponse au sujet.

(Par exemple j'ai laissé le mot "vraiment" par inadvertance dans une proposition, ce qui brise peut-être selon vous la symétrie de ces dernières, enfin bref.)

Je vous ferez part de ma vision des choses quand j'aurai un peu plus de temps.
http://poetesecrivains.forum-actif.net/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1290
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Tentatrice chauve


La relativité du temps rend nul le libre-arbitre
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


je pense qu'il faudrait emprisonner l'arbitre

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  84
   Âge  :  23
   Localisation  :  Dans un monde possible
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Kid Chaos  /  Pippin le Bref


Est-il vraiment nécessaire que ce débat se poursuive à l'infini ?

10 balles que dans cinq messages c'est reparti sur exactement les mêmes antagonismes que le sujet précédent. Mais pourquoi pas. Après tout le chaos règne. bounce



Envie de chaos ?  Fais un tour ici.
http://anthropie.art/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  80
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  26/09/2017
    
                         
Evanore  /  Pippin le Bref


Une intelligence artificielle créée à l'aide d'un ordinateur actuel (donc déterministe), aurait-elle un libre-arbitre ?
Je pense qu'elle en aurait autant que nous.
La notion de liberté est une notion vague et relative: liberté par rapport à quoi ?
Le déterminisme n'élimine pas la notion de choix.  Dans un système déterministe, le choix peut-être représenté par un calcul: on recherche la meilleure solution, en évaluant chaque possibilité, en imaginant les conséquences du choix. Ce calcul peut être conscient ou inconscient. Il peut être très compliqué et dépendre de phénomènes pseudo-aléatoires.
Enfin, tout ça n'est que mon avis. Je pense que ces aspects-là n'avaient pas été évoqués dans le premier fil de discussion. Mais peut-être que je me trompe. (si c'est le cas, mille excuses Wink )
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  597
   Âge  :  29
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Gloire de son pair


Moi je trouve ton sondage génial... c'est tellement fin ! Mettre une option de sondage pour pousser les gens à la choisir, tout en faisant en sorte qu'ils croient être libre quand ils en ont fait le "choix", tu m'as bien fait rire Very Happy
http://rapturestudio.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  283
   Âge  :  24
   Localisation  :  Bien au chaud dans une chaussette bleue au fond d'un lac gelé
   Pensée du jour  :  Il est nécessaire d'enseigner le Nécessitarisme
   Date d'inscription  :  12/02/2017
    
                         
Liam Daläa  /  Autostoppeur galactique


(Ah ah ah ! En attendant d'avoir le temps de vous exposer la stricte vérité sur ma mégalomanie la question abordée, je ne suis pas responsable du trollage intensif ou du hors sujet !)


drunken
http://poetesecrivains.forum-actif.net/
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  160
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  15/11/2017
    
                         
Céphalée  /  Tycho l'homoncule


Citation :
néfaste ou bénéfique à l'organisation d'une société qui vise le bonheur de l'espèce humaine

Ouh là là, voilà une espèce de postulat qui mériterait son propre débat Rolling Eyes

Du reste, à la question du "croire au libre arbitre c'est bien ou pas ?", je n'ai pas d'opinion. La question me surprend d'ailleurs parce que je ne la trouve pas très essentielle ; je comprends que tu puisses avoir tes interrogations mais en ce qui me concerne, celle-ci ne m'anime pas, et je veux dire à tous ces gens qu'elle désintéresse : vous n'êtes pas seuls, je suis comme vous, tenons-nous la main.

Par ailleurs, en ce qui concerne mon propre bonheur ou mon propre malheur (parce que je ne suis pas de taille ce soir à parler au nom de toute l'espèce humaine), l'effet de ma croyance ou non dans le libre arbitre est peanuts. Gare à ne pas vouloir être trop profond et à se noyer dans sa propre pensée ! Je me préconise chaque jour la légèreté ; la question du bonheur et du malheur, j'y réponds mieux de façon superficielle. Des belles voitures, des belles nanas, des lingots d'or, quelques vers de Booba : le voilà le vrai bonheur. :flower:
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1114
   Âge  :  20
   Localisation  :  postmercure
   Pensée du jour  :  du-per
   Date d'inscription  :  13/02/2017
    
                         
Le quartmajan  /  Effleure du mal


J'ai envie de dire un truc, mais je parlerai de ma propre expérience — parce que j'ai une connaissance extrêmement limitée sur le sujet Sad .

Il semblerait que j'ai des aptitudes intellectuelles qui me permettent de réagir de manière singulière aux événements que je subis ou qui surviennent malgré moi.
Si tout ne dépendait que de ma volonté, je verrais les choses comme elles sont : ce n'est pas le cas. ( Sad ) Je n'y arrive pas, même si j'en ai envie.

Quant aux aptitudes intellectuelles (les miennes, ici, puisque je ne parle qu'à mon échelle), je me rends bien compte qu'elles ont été déterminées d'une part génétiquement (par ma mère, semblerait-on dire ajd) et contextuellement ; j'ai eu la chance (ou le malheur, c'est à déterminer encore) d'avoir été très jeune relativement stimulé, ce qui m'a empêché d'ailleurs d'avoir un cadre dans lequel me fixer.

Aujourd'hui, j'imagine que j'essaie au mieux de m'approcher de ce pour quoi le hasard m'a le mieux fait, encore douteusement, sûrement maladroitement ; c'est-à-dire que j'imagine que je ne serai jamais heureux si je n'arrive pas à être ce que je sais, ou sens, pouvoir être.

Et je crois que c'est notre plus belle liberté* que de choisir, par volonté, de rencontrer notre hasard et notre essence pour s'illustrer dans quelque chose qui serait la quintessence humaine (le retour à l'humus primordial qui nous a fait, nous, individus) et personnelle.

Je sais pas ce que ça vaut, je voulais écrire un essai mais je dois encore tellement lire, et je n'avais pas d'inspiration pour un poème. Ça doit etre très vulgaire Sad

Zoubi I love you !

(T'es un megalo)

*pcq c'est la seule, s'éloigner de soi revenant à s'asujettir à l'autre, à la fortune, aux dés, rhums, daturas Sad I love you


Dernière édition par Mathis Juan le Ven 15 Déc 2017 - 0:19, édité 1 fois
https://soundcloud.com/vmagvma
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2021
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Let's flood until the next one


Mathis I love you ça m'a fait pensé au Destin des stoïciens :

Citation :
Les individus différents réagissent différemment aux mêmes événements, preuve qu'ils sont la cause principale (ou synectique) de leur devenir. Les représentations sensibles ne déterminent pas leur réaction, qui ressortit aux seuls jugements, fous ou sages, qu'ils portent sur les événements qui les affectent. C'est dire que l'individu échappe à la nécessité en tant qu'il réagit à l'impulsion du destin en fonction de sa nature propre. Le fatum stoicum est personnalisé par l'individualité de chacun. Loin de faire violence aux hommes, il suppose leur spontanéité : il ne détermine pas leur destin indépendamment de leur nature. Trouvant la cause principale de leurs actes à l'intérieur d'eux-mêmes, ils peuvent légitimement en être tenus pour responsables : ils ne sauraient imputer au destin ce dont ils sont eux-mêmes le principe.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Destin_chez_les_sto%C3%AFciens
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1114
   Âge  :  20
   Localisation  :  postmercure
   Pensée du jour  :  du-per
   Date d'inscription  :  13/02/2017
    
                         
Le quartmajan  /  Effleure du mal


oui je plaide coupable, j'avais une excellente prof de latin que j'adorais Embarassed

mais je trouve ils avaient tellement raison et le débat date, donc, faut choisir son deck puis faire sa vie avec aha Razz ou s'arranger pour choper tous les pokémons Cool (dc se montrer devant la ligue avec le PC complet et n'en choisir que 6)
https://soundcloud.com/vmagvma
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1114
   Âge  :  20
   Localisation  :  postmercure
   Pensée du jour  :  du-per
   Date d'inscription  :  13/02/2017
    
                         
Le quartmajan  /  Effleure du mal


(Mais en vrai je crois bien que c'est plus facile d'accepter le fatum quand il est light que quand il est fat ; mais c'est une question de rencontre avec l'ego, j'ose croire, qui veut toujours être mieux que l'autre (sien) plutôt que mieux Lui (soi).
Je sais pas en fait scratch ou je fais semblant de ne pas savoir et c'est encore pire Sad pis est si je fais semblant de savoir en disant que je fais semblant de ne pas savoir ohlalala :flower: )
https://soundcloud.com/vmagvma
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  719
   Âge  :  33
   Localisation  :  Au sol.
   Pensée du jour  :  La fin.
   Date d'inscription  :  23/10/2017
    
                         
Fatalité  /  Blanchisseur de campagnes


Je ne posterai qu'une chose, que j'aurais déjà pu poster dans cette affaire de croyance ou non : des extraits de mon topic de présentation ...

Fatalité, pour se présenter, a écrit:
Une description de vous en quelques mots : Le destin me guide doublement. Comme il vous guide tous, même si vous n'y croyez pas. C'est qu'il faut savoir. Mais vous ignorez tout, et moi aussi. [...]
J'aime : Le destin.
J'aime pas : Tout ce qui s'y oppose. Et c'est là que je vous vois venir avec vos questions cons, et toutes vos réflexions inutiles, sur la possibilité de la liberté, ou bien sur les usages idéologiques du destin, afin de justifier certains états de fait qui vous révoltent. Ça me donne déjà envie de faire valser ma frange d'indifférence. Ça ne sert à rien de me prouver que vous avez raison d'avoir vos raisons, tant que vous (vous) destinez à quelque chose, et même si vous vous croyez libres de votre destination.

Tout ce que j'ai voulu dire par là, c'est que peu importe ce que vous croyez ou non, le fait est que vous avez à vivre, vous décider et agir, tout pragmatiquement. Et je dirais à la Dostoïevski : "Vivre n'importe comment, mais vivre !" Que donc je croie ou non au destin ne change rien à mon affaire, rapport à quelqu'un qui croit au libre-arbitre le plus fortuit, capable de s'abstraire des circonstances.

Le tout, c'est de vivre, de se décider et d'agir, peu importe les mécanismes, encore qu'il soit parfois bon de connaître ce qui peut nous influencer - d'autres fois, cela nous rend malheureux. Mais alors, destin ou libre-arbitre, que se passe-t-il ? Une surdétermination, un sursaut, nous surseyons à nos pistes précédentes, dont nous connaissons présentement les influences.

Voilà. Bref, ni nocive, ni bénéfique dans l'absolu, l'idée de libre-arbitre : vivez, décidez-vous, agissez. Écrivez ?
http://libertephilo.forumactif.org
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Sur la nocivité ou le bénéfice de l'idée du libre arbitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 13Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales :: Agora-