PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 16 ... 32  Suivant
 

 L'Horloge Parlante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5653
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Hel a écrit:
J'ai un questionnement brouillon sur l'aura, le sens, et la symbolique d'une phrase, de ma façon de la percevoir quand je  la lis en anglais, et quand je la traduis.
J'ai l'impression que ce n'est plus la même chose.
Je me demande si cela tient à mon niveau dans cette langue (basique) et que du coup quand je lis en anglais j'y prête un rayonnement et un sens qu'il n'y aurait pas. Ou si l'on peut considérer que réellement le rayonnement est différent. En fait je me demande si d'une langue à une autre, il peut y avoir des choses intraduisibles, des nuances qui se font dans la traduction, qu'on ne peut exactement reporter.
(excusez moi si c'est brouillon et inintelligible, c'est dur à exprimer, d'autant que je me demande si je ne suis pas dans l'erreur)
Je repensais du coup au sens de la mélancolie en portugais (il me semble que c'était ça) et au sens qu'on lui prêtait en Français, que quelqu'un m'avait expliqué ici un jour, et qui portait une différence de sens.
16 : 26 ça vous parait aberrant comme réflexion ?
je me sens si bête parfois...
Pas du tout aberrant. Surprised
C'est vrai que d'une langue à l'autre, un mot a souvent une nuance différente. Cette nuance est en partie liée à la différence de regard que l'on porte sur le concept ou l'objet qu'il désigne d'un pays à l'autre. Voire l'absence de mot pour désigner un concept dans une langue A et qui oblige le traduttore (traducteur) à devenir tradittore (traître) et choisir dans la langue B ce qui s'en rapproche le plus, par défaut.

C'était quoi, la phrase ?

16:45
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4237
   Âge  :  24
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  mi-ette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


ça me fait penser à ce vers d'Emily Dickinson

Citation :
And now We roam in Sovereign Woods

que je trouve intraduisible, dans le grand mouvement qu'il embrasse en anglais

16h53


Miettes - Elèves - Nouvelles -Poésie mietteuse
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  396
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  Je voudrais du soleil vert, des dentelles et des théières...
   Date d'inscription  :  27/05/2017
    
                         
Hel  /  Tapage au bout de la nuit


Merci beaucoup à vous deuxtrois, j'hésitais à poser la question en mode torturée, ouf ! Vos réponses m'apportent énormément.
(J'ose toujours pas sortir ma phrase  #lacrainted'êtrebêbête)
Autant ton article Lo-mel, que ta réponse Quod, me permettent d'affiner, et au final je crois que cela tient vraiment à ma façon de percevoir ces mots en anglais, où je leur trouve plus de portée, de sens, qu'en français où je ne me serais même pas arrêtée dessus si je les avais rencontrés d'abord comme ça.
Pasiphaé un plus grand mouvement, je le perçois comme ça aussi, avec les mots qui m'interrogeaient.
16 : 54 merci I love you
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  350
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  22/10/2017
    
                         
Jasmin  /  Tapage au bout de la nuit


Très intéressantes, vos réponses Smile

16:48
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  34
   Localisation  :  Dans le train
   Pensée du jour  :  Cisgenre neurotypique
   Date d'inscription  :  11/09/2014
    
                         
Joliet  /  Du beau, du bon, du bonnet C


Je me suis acheté des disques aujourd'hui dont le dernier de Cecilia Bartoli.

Joie dans mes oreilles.

19h11
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  689
   Âge  :  20
   Localisation  :  Khorsabad
   Pensée du jour  :  When, sick for home, she stood in tears, amid the alien corn.
   Date d'inscription  :  18/05/2017
    
                         
Piraeus  /  Hé ! Makarénine


La crève de tous les diaaaaaables!

Tristesse des mes oreilles/ma gorge/mon corps.

21.57
http://alien-corn.blogspot.fr/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  188
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  01/12/2016
    
                         
Aquae  /  Tycho l'homoncule


Je changerai maintenant a écrit:
Et après tu vas faire quoi ?
La prepa est un moyen, pas une fin en soi.
Je suis d'accord avec tous ceux qui disent que la prépa ne se réduit pas à un simple moyen... Au delà de l'aspect "se forger une culture générale et acquérir des méthodes de travail en béton", et du fait que ce soit un tremplin vers les grandes écoles, c'est un lieu où l'on s'épanouit, où l'on apprend beaucoup sur soi Smile Il y a une émulation intellectuelle quasi permanente, et ça fait du bien, vraiment. Après je ne suis pas en mesure de comparer la prépa et la fac parce que je ne connais pas cette dernière, mais je vois un peu la prépa comme un microcosme en perpétuelle ébullition :mrgreen:
Et pour répondre à ta question : l'année prochaine je pense aller finir une licence humanités à la fac, pour ensuite faire un master métiers de l'écriture ou métiers de l'édition (avec une préférence pour le premier). Rassurée sur mon avenir ? ^^

Hel : ça signifie quoi, en portugais, la mélancolie ?
Mais sinon, c'est pour ça aussi que les traductions ne sont jamais un parfait mot-à-mot Smile Un mot en anglais peut avoir un équivalent transparent en français, mais qu'on ne choisira pas pour la traduction parce que les deux mots n'ont pas exactement les mêmes connotations, nuances, etc. Ce n'est pas rare de traduire une préposition anglaise par un verbe, par exemple, ou un adverbe par un adjectif, et toute la phrase s'en trouve remodelée.

23h23
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  456
   Âge  :  19
   Localisation  :  Virton
   Pensée du jour  :  du-per
   Date d'inscription  :  13/02/2017
    
                         
Mathis Juan  /  Pour qui sonne Lestat


Je viens d'apprendre par un pote en classe avec mon frère que je vais pouvoir y faire une présentation sur la poésie ; j'en stresse déjà rien que de penser à l'idée, je peux dire non, mais je pense que ça peut être cool d'offrir un POV proche d'eux sur ce truc vieillot pour lequel les jeunes ont rarement d'intérêt. Mdrr, je vais devoir faire le « prof » sans aucune notion, devant des gens avec qui j'ai méfu, etc. etc. C'est marrant uhu.

11.40 PM
http://www.publier-un-livre.com/fr/le-livre-en-papier/451-beaux-
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  66
   Âge  :  20
   Localisation  :  Peuchère.
   Pensée du jour  :  Je n'ai pas envie de devenir une île.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Ninoscerem  /  Clochard céleste


Hel a écrit:
En fait je me demande si d'une langue à une autre, il peut y avoir des choses intraduisibles, des nuances qui se font dans la traduction, qu'on ne peut exactement reporter.

Alors : oui.
Bon, ça ne légitime en rien ce que je vais dire mais je termine ma licence d'anglais et j'ai beaucoup (trop) d'heures de traduction. Et ça me prends la tête. Parce qu'il y a énormément de mots, de phrases, d'idées, de figure de style qui sont impossibles à traduire fidèlement.

Et c'est là que se pose le dilemme : est-ce que j'essaie de me rapprocher au maximum de l'idée, quitte à ce que la forme change beaucoup par rapport au texte original, ou est-ce que j'essaie de conserver le "style" de la phrase au détriment du sens, genre c'est pas grave si je retranscris pas exaaaactement l'idée ?

Du coup oui, d'une langue à une autre il y a forcément des phrases/mots/idées qu'on ne peut pas reporter. Mmmh... Mais ça reste mon avis. scratch

23:43
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  422
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  20/05/2017
    
                         
Brutu  /  Pour qui sonne Lestat


Mathis Juan a écrit:
Je viens d'apprendre par un pote en classe avec mon frère que je vais pouvoir y faire une présentation sur la poésie ; j'en stresse déjà rien que de penser à l'idée, je peux dire non, mais je pense que ça peut être cool d'offrir un POV proche d'eux sur ce truc vieillot pour lequel les jeunes ont rarement d'intérêt. Mdrr, je vais devoir faire le « prof » sans aucune notion, devant des gens avec qui j'ai méfu, etc. etc. C'est marrant uhu.

11.40 PM

c'est plutôt rigolo ça !
tu nous tiendras au courant !
23h49
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1739
   Âge  :  22
   Pensée du jour  :  Notre père qui êtes aux cieux restez-y.
   Date d'inscription  :  18/01/2015
    
                         
Jezebeth  /  Fiancée roide


pas assez dormi pour bosser
pas assez bossé pour dormir

bad 23:50:09
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  350
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  22/10/2017
    
                         
Jasmin  /  Tapage au bout de la nuit


Jezebeth a écrit:
pas assez dormi pour bosser
pas assez bossé pour dormir

bad 23:50:09

:calien:

Tout pareil.

22:52
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1739
   Âge  :  22
   Pensée du jour  :  Notre père qui êtes aux cieux restez-y.
   Date d'inscription  :  18/01/2015
    
                         
Jezebeth  /  Fiancée roide


Crying or Very sad :calien: 23:59:12
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  422
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  20/05/2017
    
                         
Brutu  /  Pour qui sonne Lestat


personne commente mon Barachois même pas Noxer Sad
grève de coms

C'est moi où Alice est moins là ?
vive l'écriture à 4 mains

00h00 zizi pissou !!
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  24/09/2017
    
                         
dartyXXXI  /  Adjointe sérénissime à la modération reconnaissante


Preunch !!!

Avant Noxer...

Tiens Brutu ---> :flower:

01.09
En ligne
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 L'Horloge Parlante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 32Aller à la page : 1, 2, 3 ... 16 ... 32  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-