PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

 Utiliser un pseudonyme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  402
   Âge  :  118
   Pensée du jour  :  Les hommes se nourrissent d'abord d'imaginaire et meurent de ne pouvoir rêver.
   Date d'inscription  :  05/11/2009
    
                         
Destinée  /  Pour qui sonne Lestat


Suite à la question sur le fait de mettre ou non de soi dans ses écrits, je me demandais si c'était une bonne idée d'utiliser un pseudonyme pour écrire. J'avais entendu un chiffre sur le sujet et j'avais été surprise de voir que c'était assez peu courant en France.

De mon côté, je me dis qu'en tant qu'enseignante, je n'ai pas forcément envie que les parents de mes petits élèves sachent que je peux écrire des trucs violents et glauques. Justement, comme les gens ont tendance à se dire qu'ils sont dans notre tête à travers nos personnages...

Qu'en pensez-vous ? Pourquoi un pseudonyme ? Pourquoi pas ? (et comment on annonce ça à une maison d'édition si on décide d'en prendre un ?)
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  44
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  16/09/2017
    
                         
Garyu  /  Petit chose


C'est marrant parce que j'allais te dire que je n'y voyais aucun intérêt à moins d'être "connu" pour un certain genre de roman ou bien en tant qu'écrivain et de vouloir écrire quelque chose de nouveau sans être jugé par ce que l'on a fait précédemment.
Et c'est vrai que bizarrement je n'avais pas pensé aux nouveaux auteurs qui souhaitent tout simplement garder un peu d'anonymat par soucis pratique. Du coup, je trouve que ce que tu dis a du sens et je te conseillerais de faire selon tes désirs. Surtout que les parents d'élèves peuvent être d'une lourdeur... Je ne te souhaite pas d'avoir à affronter des potentielles remarques de leur part quant à tes écrits. :mrgreen:
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2676
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Si je suis publiée, je compte prendre un pseudonyme car je suis déjà publiée... dans le domaine scientifique Razz Et pour le coup, je n'ai pas envie de mélanger professionnel et privé, que les gens qui cherchent mes articles scientifiques trouvent mes romans dans la foulée.


Je lis : Amazone, L’Arbre des Druides, Black Beast, Bonne Nuit et Parfum d’enfance

Venez voter pour le concours d'extraits 71 jusqu'au 7 novembre !
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  820
   Âge  :  34
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


J'ai pris un pseudonyme mais à l'inverse parce que j'ai un nom et un prénom hyper courants (et pas très jolis) donc tant qu'à faire, j'avais l'opportunité de changer Very Happy
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  255
   Âge  :  29
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Terre. Brûlée. Au vent.
   Date d'inscription  :  18/01/2017
    
                         
Tiphs  /  Autostoppeur galactique


Pareil que Garyu, au départ je ne voyais pas tellement l'intérêt d'un pseudonyme si je venais à être publiée. Pour moi, ça revenait à ne pas assumer mes textes, alors qu'ils sont une part assez importante de moi, et je trouvais ça dommage (et de façon très mesquine, j'aimais l'idée que de vieilles connaissances oubliées tombent sur mes livres et crèvent de jalousie hahaha).

Mais quand on voit qu'aujourd'hui les employeurs potentiels s'amusent à Googler ton nom ou à te chercher sur Facebook, clairement, ça ne donne pas envie. Même si on n'a pas honte de nos écrits, on ne sait jamais comment ça sera interprété de l'autre côté, quel préjudice ça pourrait porter. Un pseudo, c'est un moyen de contrôler quand et comment mélanger cet aspect de sa vie avec le reste, et c'est franchement appréciable.
http://www.tiphs-art.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  669
   Âge  :  43
   Localisation  :  Montréal
   Date d'inscription  :  12/06/2012
    
                         
idmuse  /  Hé ! Makarénine


Pseudo pour avoir la paix
mon nom pour les trucs sans souci
http://www.idmuse.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  137
   Âge  :  24
   Localisation  :  Sherbrooke
   Pensée du jour  :  World is mine
   Date d'inscription  :  10/10/2017
    
                         
Hiroko  /  Barge de Radetzky


Un nom de plume, c'est très courant. C'est ce que j'ai fait pour ma première œuvre.

Je ne voulais en aucun cas qu'on retrouve mon nom et mon prénom sur Google, Bing, Yahoo, Amazon et j'en passe.
http://jeunesecrivains.superforum.fr/t48261-hiroko
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  49
   Âge  :  29
   Localisation  :  Nôôôrd
   Pensée du jour  :  Rito nerf plz omg report this tard omg feed
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
JuneZero  /  Petit chose


Moi je pense en utiliser un

1 - mon nom est moche, classique et pas vendeur
2 - meme sur facebook j'ai pas ma vraie identité
3 - je veux entretenir le mystèèèère sur ma personne :p un myyytheee vivant mdrrr

Bref non juste je trouve ça stylé on peut inventer ce qu'on veut alors pourquoi pas s'inventer un nom qui sonne bien x)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1012
   Âge  :  39
   Localisation  :  O moun païs
   Date d'inscription  :  12/02/2014
    
                         
Zetta  /  Effleure du mal


Etre enseignante et écrire des trucs un peu glauques, c'est une situation typique où ça semble une bonne idée de prendre un nom de plume. Pour les parents d'élèves, et aussi pour ta hiérarchie. Les éditeurs s'en foutent ; pour moi en tout cas ça n'a pas posé de souci.

Ça ne veut pas forcément dire que tu te caches, mais juste que tu sépares un peu les choses. Il peut y avoir des personnes qui te connaissent qui sont au courant de ton pseudo, mais la trace n'est pas trouvée immédiatement sur Internet, c'est l'essentiel.
http://zettamarino.wix.com/romances-comme-ca
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  402
   Âge  :  118
   Pensée du jour  :  Les hommes se nourrissent d'abord d'imaginaire et meurent de ne pouvoir rêver.
   Date d'inscription  :  05/11/2009
    
                         
Destinée  /  Pour qui sonne Lestat


C'est tout à fait ça, Zetta !
Du coup, pour tous ceux qui ont pris un nom de plume, comment l'avez-vous choisi ?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2676
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Je ne suis pas encore publiée, mais si je le suis un jour, mon nom de plume sera mon prénom + un nom de famille que j'utilise déjà comme pseudonyme sur certains sites (et que j'ai trouvé en faisant des recherches sur les gauchers). Je voulais prendre le nom de jeune fille de ma mère au départ, mais il est très courant et j'aurais plein d'homonymes.


Je lis : Amazone, L’Arbre des Druides, Black Beast, Bonne Nuit et Parfum d’enfance

Venez voter pour le concours d'extraits 71 jusqu'au 7 novembre !
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  180
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  09/08/2016
    
                         
Richard-James  /  Tycho l'homoncule


Il est vrai que le choix du pseudo ne se fait pas uniquement parce qu'on souhaite se "cacher" mais tout simplement pour choisir un nom peut-être plus esthétique, qui correspond davantage à ce qu'on écrit, et à l'écrivain qu'on est du coup ? Razz

Pour ma part je me fiche de l'anonymat, et le choix de mon pseudo s'est fait pour ne pas utiliser mon nom de famille. Je trouvais que Rimoldi ne collait pas des masses avec mes textes, et je n'arrivais pas à visualiser Richard Rimoldi sur un bouquin. Dans la mesure où j'anglicise énormément mes textes, j'ai utilisé mon deuxième prénom qui est James, pour former Richard James, nettement plus anglais, et nettement "plus mois".
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  820
   Âge  :  34
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Destinée a écrit:
Du coup, pour tous ceux qui ont pris un nom de plume, comment l'avez-vous choisi ?

Mon deuxième prénom + la première lettre du nom de jeune fille de ma mère (parce qu'à l'inverse son nom de jeune fille est très très peu courant et je voulais pas embêter ma cousine).

Donc :
Spoiler:
 
.
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  49
   Âge  :  29
   Localisation  :  Nôôôrd
   Pensée du jour  :  Rito nerf plz omg report this tard omg feed
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
JuneZero  /  Petit chose


J'hésite encore entre trois x)

June Zero
Arizona Emmet
Cara Evans

Je sais pas comment je les ai choisis. Ca m'est venu tout seul et ça sonne bien xD
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  180
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  09/08/2016
    
                         
Richard-James  /  Tycho l'homoncule


J'aime beaucoup Arizona Emmet Wink
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Utiliser un pseudonyme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-