PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 JE Bouquine : Édition 16 : Le port intérieur (A. Volodine) - Lecture et retours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5654
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)







LISEZ !


L'œuvre choisie pour cette seizième édition est Le port intérieur d'Antoine Volodine.



Vous avez jusqu'au 29 octobre (inclus) pour vous procurer et lire ce livre. Ne tardez pas trop !

Ce topic est dédié aux retours, sensations, sentiments, au cours et après la lecture.

Pour ceux qui manquent d’idées sur la façon de faire un retour ou un compte rendu, voici un petit questionnaire TOTALEMENT FACULTATIF. Il n’est là qu’à titre d’inspiration.


Spoiler:
 


À vous !







Et pour ceux qui aiment les badges :

Spoiler:
 





 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  689
   Âge  :  39
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  Doubt kills more dreams than failure ever will...
   Date d'inscription  :  17/05/2017
    
                         
PlumeSombre  /  Hé ! Makarénine


J’ai commencé à le lire hier et j’en ai dévoré le premier tiers sans m’en rendre compte !

Une merveille I love you
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1183
   Âge  :  26
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


Alors. Je ne peux pas dire que je n'ai pas été investie et je ne peux pas dire que je n'ai pas été transportée. Ce n'était pas nécessairement un investissement ni un transport que je souhaitais consacrer à ce livre à ce moment-là.

Le totalitarisme, ça ravage bien.

Le climat tropical et le manque de ressources aussi.

Je sortirai peut-être un paragraphe plus intelligent quand j'aurai pris plus de recul.

Attention, ça parle de caca:
 



Blāūg
http://anowan.blogspot.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5654
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


J'ai lu les trois premiers chapitres.

Pour l'instant j'accroche. Bien même. L'ambiance y est.

Bémol :
- Les phrases interrompues, c'est sympa au début. Mais en faire quelque chose de systématique, c'est un peu too much.
- La première partie du chapitre 3, je l'ai trouvée trop affectée, mais après ça s'arrange.


 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6022
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Je sais comme je parle, et le Ciel voit mon cœur,
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Correcteur apolitique pour Sputnik


Quod a écrit:

- Les phrases interrompues, c'est sympa au début. Mais en faire quelque chose de systématique, c'est un peu too much.

"Emmy Plégieanne, 35 ans, célibataire, n'arrive pas à terminer ses phrases. Hier encore, je vais."


Mon n'sorte de roman : Pionniers, tentative d'une Âme      :rain:


Recette pour faire un bon livre :
1) Écrivez un mauvais livre ;
2) Recopiez le contraire.

Spoiler:
 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5654
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Lo.mel a écrit:
Quod a écrit:

- Les phrases interrompues, c'est sympa au début. Mais en faire quelque chose de systématique, c'est un peu too much.

"Emmy Plégieanne, 35 ans, célibataire, n'arrive pas à terminer ses phrases. Hier encore, je vais."
Laughing
"On ne juge pas, on ne juge pas !"


 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  689
   Âge  :  39
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  Doubt kills more dreams than failure ever will...
   Date d'inscription  :  17/05/2017
    
                         
PlumeSombre  /  Hé ! Makarénine


Lu aux deux tiers et je suis toujours aussi emballée. J'adore plus précisément cette ambiance. Ce sentiment d'errance et de flottement tout comme les références récurrentes à la langue. De ce fait les phrases interrompues ne m'ont pas vraiment dérangé, à part au début. Je trouve que cela en donne un bon reflet.

Les descriptions incluant les habitudes et coutumes locales sont vraiment dépaysantes et donnent l’impression d'être l'intrus, l'étranger. Et l’interprétation de la folie... magnifique.

Cela me donne envie de m'intéresser de plus près à la politique du lieu.

Bon je m'arrête là pour les éloges Very Happy Impatiente de lire la fin.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1085
   Âge  :  31
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Silence écrit  /  Péril 666


Moi j'en suis au tiers à peu près et je dois dire que j'ai eu un peu de mal à rentrer dedans. C'est à des kilomètres de ce que je lis habituellement, déjà, et l'ambiance poisseuse et torride, quand je me les pèle, voilà. Oui, je suis un type primaire.

Par contre c'est indéniablement bien écrit, ça suinte d'authenticité. Et le plussoie le premier bémol de Quod ; ça donne un style, mais.
Je poursuis cependant avec plaisir. Smile
http://silenceecrit.wordpress.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  19
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  30/09/2017
    
                         
Fortuna  /  Homme invisible


Hey par ici =)

Je l'ai fini ce matin, et je dois dire que je suis un peu mitigée sur la lecture. J'étais très emballée, à la base, puisque j'avais adoré Des anges mineurs et rituel du mépris il y a quelques années, et retrouver l'ambiance pesante de ses romans me disait bien. J'ai cependant eu beaucoup de mal à rentrer dans ce roman là jusqu'à la moitié, à peu près. Les personnages m'ont beaucoup plu, que ce soit Beughel, Machado ou Gloria, mais j'ai trouvé qu'il y avait parfois une sorte de gratuité dans le gore qui était un peu lassante. Et le style d'écriture m'a laissée un peu perplexe. Je n'ai rien contre les phrases coupées, hachées, et passées à la moulinette si elles sont signifiantes, et j'avais à nouveau une sorte d'impression de gratuité de temps en temps. Au niveau du travail de la langue, le rituel du mépris m'avais beaucoup plus parlé. J'ai beaucoup aimé la démarche, cependant, de mettre en parallèle le monde qui entoure les personnages et leurs propres démons intérieurs, et en terme d'exploration d'une psyché poisseuse, le bouquin est extraordinaire.

Par contre, mon emprunt du livre en bibliothèque m'a aussi permis de mettre la main sur Terminus radieux du même auteur qui m'inspire beaucoup plus, et que je commencerai sans doute demain matin ^^
http://aede-moderne.weebly.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5654
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Terminus radieux est vraiment pas mal, mais moins bien (amha) que Songes de Mevlido.


 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5654
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Je suis un peu sceptique quant au choix du déroulement anachronique du texte. Pas sûre que ça apporte quelque chose... En fait, ça fait même un peu affecté. Qu'en pensez-vous ?


 
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1085
   Âge  :  31
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Silence écrit  /  Péril 666


Fini à l'instant le bouquin.

Difficile de mettre des mots précis sur mon sentiment à son égard. J'ai trouvé ça extrêmement bien écrit même si, comme Quod le signale, parfois un peu maniéré, affecté, une écriture qui se regarde un peu. Mais quand on se laisse emporter par le rythme finalement très naturel, très proche (imho) d'un cheminement instinctif de la pensée, on est pris.
J'ai eu une grosse baisse de régime vers le milieu du roman, mais j'ai dévoré le dernier acte d'une traite.
En tout cas pas du tout ce à quoi je m'attendais, et pas du tout ce dont j'ai l'habitude. Par contre le côté cru ne m'a pas du tout dérangé, ça fait vrai sans choquer (d'autant que c'était finalement peu fréquent dans l'oeuvre).

Et la fin est très chouette, avec ce typhon aussi réel que psychique qui secoue tout.
Bref : chaud, mais cool.

Smile
http://silenceecrit.wordpress.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  689
   Âge  :  39
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  Doubt kills more dreams than failure ever will...
   Date d'inscription  :  17/05/2017
    
                         
PlumeSombre  /  Hé ! Makarénine


Oh, mais j'avais omis de faire mon petit retour sur ma lecture.

Alors, j'ai beaucoup aimé le style d'écriture, les descriptions et notamment le relationnel entre les personnages. J'ai lu les deux premiers tiers d'une traite, mais j'ai peiné avec la fin.
C'est certainement que j'ai dû faire une pause de quelques jours avant de reprendre ma lecture car j'était prise par d'autres obligations. Mais j'ai eu beaucoup de mal à me replonger dedans.

Sinon, les phrases coupées etc ne m'ont pas posé problème. Le côté un peu anarchique du déroulement de l'histoire était parfois difficile à suivre, mais j'ai assez aimé ce flottement que cela a crée.
Ce que je n'ai pas du tout aimé c'est l'absence de points dans les passages ou Kotter relate son échange avec Breughel. Il y avait quantité de belles tournures etc. qui ont été, à mon avis, complètement gâchées.

Dans l'ensemble j'ai vraiment beaucoup aimé et cela m'a rendu curieuse quant aux autres publications de cet auteur.
Et également quant à la situation politique, le régime etc.
Je pense que je relirai un jour ce livre après m'être un peu mieux renseigné. Ou après être passé à Taipa Very Happy

Voilà voilà.
A bientôt pour une nouvelle lecture Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6022
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Je sais comme je parle, et le Ciel voit mon cœur,
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Correcteur apolitique pour Sputnik


Je suis à la bourre :X


Mon n'sorte de roman : Pionniers, tentative d'une Âme      :rain:


Recette pour faire un bon livre :
1) Écrivez un mauvais livre ;
2) Recopiez le contraire.

Spoiler:
 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4244
   Âge  :  24
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  mi-ette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Idem Sad les premières pages ne m'avaient pas du tout accrochée, et je me suis laissée entraîner ailleurs


Miettes - Elèves - Nouvelles -Poésie mietteuse
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 JE Bouquine : Édition 16 : Le port intérieur (A. Volodine) - Lecture et retours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Bibliothèque :: J.E. Bouquine-