PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 JE Bouquine : Edition 16 : Votez !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5871
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Je sais comme je parle, et le Ciel voit mon cœur,
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Correcteur apolitique pour Sputnik






PROPOSEZ !



Ce topic est consacré aux lectures proposées pour la seizième édition de JE Bouquine.


Assurez-vous d'avoir préalablement lu le mode d'emploi du Club de Lecture et de vous être inscrit sur le sujet dédié.

Ci-dessous, la Fiche-type que vous allez devoir remplir si vous désirez proposer un livre.
N'oubliez pas : favorisez les livres un minimum reconnus et méfiez-vous du nombre de pages, il peut facilement rebuter.

Vous avez jusqu'au Dimanche 17 septembre (inclus) pour proposer une œuvre.


Spoiler:
 


À vous !


Dernière édition par Lo.mel le Mar 19 Sep 2017 - 15:46, édité 1 fois


Mon n'sorte de roman : Pionniers, tentative d'une Âme      :rain:


Recette pour faire un bon livre :
1) Écrivez un mauvais livre ;
2) Recopiez le contraire.

Spoiler:
 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1120
   Âge  :  26
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


Bonjour,

Pour ce J.E. Bouquine, je propose le roman Lovestar, d'Andri Snær Magnason.

Si vous ne voulez pas vous le taper, il faudra proposer autre chose :B


Lovestar

Nom de l'auteur : Andri Snær Magnason

Nombre de pages : 384

Le livre en quelques mots : Vie et œuvre de l'entrepreneur Lovestar, ses conséquences sur la vie humaine elle-même.

Avez vous lu ce livre ? (si oui, quand, et dans quelles conditions ?) : Oui. Sans personne avec qui en parler.

Pourquoi proposez vous ce livre ? (Références littéraires, actualité, valeur historique, auteur...) : J'assume complètement de faire cette proposition pour pouvoir discuter du bouquin avec d'autres personnes. Il porte aussi en lui une critique et une réflexion sur les technologies qui changent le monde, qui intéressera peut-être certaines personnes.

Ce livre a-t-il déjà été proposé au Club de Lecture ? Non

Disponible en poche : oui

Disponible en numérique : on dirait que non, piratez si vous trouvez

Œuvre du domaine public : non

Vous pouvez vous procurer une édition de ce livre pour 8€ neuf, 6€ d'occasion


Dernière édition par @now@n le Dim 17 Sep 2017 - 13:37, édité 1 fois



Blāūg
http://anowan.blogspot.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  567
   Âge  :  39
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  Doubt kills more dreams than failure ever will...
   Date d'inscription  :  17/05/2017
    
                         
PlumeSombre  /  Gloire de son pair


Yay cheers

Citation :
Le Vampire de Ropraz




Nom de l'auteur :Jacques Chessex (un auteur "classique" de la littérature suisse-romande

Nombre de pages : 107

Le livre en quelques mots : Le portrait d'un lieu (typiquement Chessex) et des mœurs qui y on coutume :
En 1903 à Ropraz, dans le Haut-Jorat vaudois, la fille du juge de paix meurt à vingt ans d'une méningite. Un matin, on trouve le cercueil ouvert, le corps de la virginale Rosa profané, les membres en partie dévorés. Stupéfaction des villages alentour, retour des superstitions, hantise du vampirisme. Puis, à Carrouge et à Ferlens, deux autres profanations sont commises. Le nommé Favez, un garçon de ferme, est le coupable idéal. Condamné, emprisonné, soumis à la psychiatrie, on perd sa trace en 1915. A partir d'un fait réel, Jacques Chessex donne le roman de la fascination meurtrière. Qui mieux que lui sait dire la " crasse primitive ", les fantasmes des notables, la mauvaise conscience d'une époque ?

Extrait : Ropraz, dans le Haut-Jorat vaudois, 1903. C'est un pays de loups et d'abandon au début du vingtième siècle, mal desservi par les transports publics à deux heures de Lausanne, perché sur une haute côte au-dessus de la route de Berne bordée d'opaques forêts de sapins. Habitations souvent disséminées dans des déserts cernés d'arbres sombres, villages étroits aux maisons basses. Les idées ne circulent pas, la tradition pèse, l'hygiène moderne est inconnue.
Avarice, cruauté, superstition, on n'est pas loin de la frontière de Fribourg où foisonne la sorcellerie. On se pend beaucoup, dans les fermes du Haut-Jorat. A la grange. Aux poutres faîtières. On garde une arme chargée à l'écurie ou à la cave. Sous prétexte de chasse ou de braconne on choie poudre, chevrotine, gros pièges à dents de fer, lames affûtées à la meule à faux. La peur qui rôde...

Avez vous lu ce livre ? (si oui, quand, et dans quelles conditions ?) :Voui, il y a six ans de cela quand j'ai eménagée dans la maison voisine à celle de l'auteur déjà décedé... dans ce charmant village ici décrit, Ropraz, au bord du cimetière dont il est question dans ce livre...

Pourquoi proposez vous ce livre ? (Références littéraires, actualité, valeur historique, auteur...) : Jacques Chessex était un personnage... atypique qui décrivait dans ses écrits, les conflits, les moeurs d'un temps révolu... ou pas tant, parfois. Je l'ai découvert quand je suis arrivé dans ce village qui l'inspirait tant et qui aujourd'hui m'inspire moi...  Embarassed  J'aurais envie de le partager avec vous. D'avoir votre opinion sur une écriture un peu cruelle, parfois crue, mais profonde et envoutante

Découvrez Jacques Chessex et ses innombrables publications: ICI

Ce livre a-t-il déjà été proposé au Club de Lecture ? Non

Disponible en poche :  oui

Disponible en numérique : oui

Œuvre du domaine public :non

Vous pouvez vous procurer une édition de ce livre pour: 4 Euros 60 en poche, 12 Euros 10 en Broché, 6 Euros 42 en numérique
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5515
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous le slivres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Le port intérieur



Nom de l'auteur : Antoine Volodine

Nombre de pages : 192

Le livre en quelques mots : C'est dans une venelle du Tarrafeiro, sordide quartier marécageux près du port intérieur de Macau, que s"est réfugié Breughel. Membre d’une société secrète évoquée à travers les noms énigmatiques de « Paradis », « Grand-mère » ou « Les Iles », Breughel a quitté l’Occident. Il a fui avec Machado, un Brésilien, et Gloria Vancouver, l’une
des responsables de l’organisation, en détournant une importante somme d’argent. À Macau, les fugitifs ont pris la nationalité portugaise pour effacer leurs traces. Depuis, Machado est mort, mais le « Paradis » veille. Un tueur, Kotter, est envoyé en mission pour apurer les comptes et exécuter Gloria Vancouver.
Le Port intérieur gravite autour de l’interrogatoire de Breughel, situation narrative récurrente chez Volodine. Ce seront des interrogatoires successifs que le lecteur va découvrir et dont il ne pourra jamais évaluer précisément le degré de réalité. Car pour protéger Gloria Vancouver, Breughel a anticipé de longue date l’arrivée du tueur, disséminant dans son taudis des textes et des photographies devant amener Kotter à la certitude que Gloria est
morte accidentellement lors d’un séjour en Corée. Le lecteur va se retrouver pris malgré lui dans une toile d’araignée d’une finesse extrême, faite de dialogues et de monologues entrecoupés de récits de rêves.
Le Port intérieur est écrit dans une langue musicale suspendue au-dessus du silence. Théâtrale, scénique, presque gestuelle, la phrase s’arrête parfois sur l’impossibilité qu’il y a de conclure. Le point final se transforme en trou noir qui aspire tout à la fois les ruminations et les remembrances de Breughel las, exilé, et semble le conduire au silence ultime. Car Le Port intérieur, c’est le lieu même de la littérature.

Extrait :

Citation :
La bouche tremble. On voudrait ne plus parler. On aimerait rejoindre l’ombre et ne pas avoir à décrire l’ombre. Le mieux serait de s’allonger dans l’amnésie, à la frange du réel, les yeux mi-clos, et d’être ainsi jusqu’au dernier souffle, momifié sous une pellicule trouble de conscience trouble et de silence.
Mais, malheureusement, on ne réussit pas à se taire.
Un homme est là, très près, attentif à ce qui émerge. Il menace, il écoute. Il menace de nouveau, il écoute. On essaie d’éviter son regard. Toutefois, si les lèvres tremblent, ce n’est pas dans la crainte de la douleur et de la mort. C’est plutôt le vieil instinct du bavardage qui les agite. On a trop long- temps cru que parler tissait quelque chose d’utile sur la réalité, dans quoi on pouvait s’envelopper et se cacher, quelque chose de protecteur. Parler ou écrire. Mais non. S’exprimer n’aide pas à vivre. On s’est trompé. Les mots, comme le reste, détruisent.

Avez vous lu ce livre ? Non

Pourquoi proposez vous ce livre ? Parce que vous allez finir par lire Volodine, je vous le garantis Cool

Ce livre a-t-il déjà été proposé au Club de Lecture ? Non

Disponible en poche : non

Disponible en numérique : oui

Œuvre du domaine public : non

Vous pouvez vous procurer une édition de ce livre pour 7,10 € (broché) ou 6,99 € (Kindle).


 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5871
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Je sais comme je parle, et le Ciel voit mon cœur,
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Correcteur apolitique pour Sputnik


FIN DES PROPOSITIONS DE LECTURE !

Merci pour vos propositions.

Vous avez jusqu'au 23 Septembre inclus pour classer ces livres (à l'exclusion de celui que vous avez proposé) dans l'ordre de préférence.

Il y a 3 livres à classer. L'échantillon est petit mais le choix est dans la diversité des genres proposés.
Vous pouvez commenter promptement vos choix si vous le souhaitez.


Mon n'sorte de roman : Pionniers, tentative d'une Âme      :rain:


Recette pour faire un bon livre :
1) Écrivez un mauvais livre ;
2) Recopiez le contraire.

Spoiler:
 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1120
   Âge  :  26
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


1. Le port intérieur
2. Le vampire de Ropraz
3. Lovestar



Blāūg
http://anowan.blogspot.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  646
   Âge  :  31
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Silence écrit  /  Hé ! Makarénine


Idem.

1. Le port intérieur
2. Le vampire de Ropraz
3. Lovestar
http://silenceecrit.wordpress.com En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5871
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Je sais comme je parle, et le Ciel voit mon cœur,
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Correcteur apolitique pour Sputnik


1. Le vampire de Ropraz
2. Le port intérieur
3. Lovestar


Mon n'sorte de roman : Pionniers, tentative d'une Âme      :rain:


Recette pour faire un bon livre :
1) Écrivez un mauvais livre ;
2) Recopiez le contraire.

Spoiler:
 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5515
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous le slivres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


1. Le vampire de Ropraz
2. Lovestar



 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  567
   Âge  :  39
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  Doubt kills more dreams than failure ever will...
   Date d'inscription  :  17/05/2017
    
                         
PlumeSombre  /  Gloire de son pair


1. Le port intérieur
2. Lovestar
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3978
   Âge  :  24
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  mi-ette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


1. Le port intérieur
2. Lovestar
3. Le vampire de Ropraz

mais les trois me font envie !


Miettes - Elèves - Nouvelles -Poésie mietteuse
 

 JE Bouquine : Edition 16 : Votez !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Bibliothèque :: J.E. Bouquine-