PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 Peut-on justifier un anachronisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  09/10/2013
    
                         
kakulukium  /  Magicien d'Oz


Bonjour amis écrivains,

C'est peut-être idiot mais j'ai besoin de visuel pour bien m’imprégner de mes personnages et avant même d'écrire mon livre je savais que c'était ce modèle de robe que je voulais pour mon personnage.
Seulement voilà, je suis confronté à un problème d'anachronisme.
La robe comprend de la dentelle et des collants qui ne sont apparus qu'au 16ème et au 20ème siècle.


La robe en question

Pour mon roman qui se déroule au Moyen Âge, ni l'un ni l'autre n'existait.
Alors voilà, ma question est plutôt simple, est-ce que c'est le genre de détail qui se remarque facilement et qui pourrait se justifier ?

Et vous, avez-vous déjà été confronté à un problème de ce genre ?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  144
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  Barge de Radetzky


Soit tu fais un roman réaliste dans une période établie et là, pas d'ouverture possible, tu ne pas faire d'anachronisme, soit tu fais du medfantasy, et là c'est open bar.
Mais alors rien ne me gonflerait plus qu'un gars qui glisserait du vynil en plein Moyen-Age, c'est genre ne pas faire le moindre effort de cohérence vis-à-vis de son livre et en tant que lectrice, je le prendrais trèèèèès mal.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12
   Âge  :  117
   Localisation  :  à l'ouest, mais pas assez
   Pensée du jour  :  pic et pic et colegram
   Date d'inscription  :  24/05/2017
    
                         
Amstramgram  /  Homme invisible


Franchement, ça ne me semble pas d'une grande difficulté de changer la robe en t'inspirant de ton modèle et en supprimant tous ses éléments anachroniques. Après, c'est toi qui vois. Avec la réponse de Tengaar, on devrait avoir fait le tour de cette question... fondamentale Rolling Eyes
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2189
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Constance killer²


Ce qui me pose question, de mon côté, c'est que tu t'inquiètes des matériaux de la tenue... mais pas du style ? Elles ressemblaient vraiment à ça, les robes de l'époque ? Quelle époque, d'ailleurs ? Le Moyen-Age, c'est trèèès vaste...

Sinon, dans l'absolu : des anachronismes subtils ne me posent pas problème dans une fiction, mais je préfère clairement que l'auteur soit le plus précis/rigoureux possible. Pour moi, si on décide d'écrire une histoire réaliste à une époque qui n'est pas la sienne, ou dans un pays qui n'est pas le sien, c'est parce qu'on maîtrise un minimum le sujet. (C'est la raison pour laquelle presque tous mes romans qui se passent sur notre bonne vieille Terre sont en France et plus ou moins à notre époque...)


Perdus dans la section Romans ? Ce topic peut vous aider !

Je lis : PAL en cours de préparation
En ligne
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  09/10/2013
    
                         
kakulukium  /  Magicien d'Oz


J'avoue avoir un peu de mal avec le concept de roman réaliste.
En partant du principe que j'écris un roman d'heroic-fantasy, ça me paraît logique que tout ne soit pas réaliste, sinon ça s'appellerait pas de la fantasy mais un roman historique.
Mais je me pose la question, si on prend un roman réaliste et qu'on y ajoute, je sais pas, disons de la magie, ça devient obligatoirement de la fantasy ?
Comment définit-on les frontières des genres ?

Pour répondre à ta question, nan, le style ne me dérange pas plus que ça, puisque mon personnage est une magicienne, je vois pas pourquoi elle porterait une robe banale. Enfin, c'est mon point de vue.
De plus, c'est une magicienne, ça n'a jamais vraiment existé des robes de magiciennes :mrgreen:
Et puis comme je l'ai dit, ce modèle de robe vient d'un jeu auquel j'ai longtemps joué et que j'ai toujours adoré. Sans vouloir copier la robe, je trouve son design particulièrement inspiré, et parfait pour une magicienne.


Dernière édition par kakulukium le Lun 17 Juil 2017 - 23:38, édité 1 fois
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  513
   Âge  :  31
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Silence écrit  /  Gloire de son pair


Tu n'avais pas parlé de fantasy. Tu disais que ton roman "se situait au Moyen-Âge", on pouvait donc légitimement en conclure que tu écrivais un roman historique. Smile

Pour ta 2e question : oui. Ajouter de la magie à quoi que ce soit en fait, fatalement, une branche de la fantasy, par définition.
http://silenceecrit.wordpress.com
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  09/10/2013
    
                         
kakulukium  /  Magicien d'Oz


Oui, c'est ma faute, je m'en suis rendu compte peu après, désolé.

Ok, mettre des dragons dans de la fantasy c'est normal, mais les anachronismes, c'est différent, non ?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2189
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Constance killer²


Si tu écris de l'héroic-fantasy, on ne peut pas parler d'anachronisme vu que ton roman se passe dans un autre monde, avec d'autres règles, d'autres fondamentaux.

On peut parler de la médecine par exemple : à une époque, l'Eglise avait déclaré que la chirurgie était un acte de barbarie et donc freiné fortement toutes les évolutions dans ce domaine. Admettons que dans ton monde d'héroic-fantasy, la religion encourage au contraire les médecins et la chirurgie en particulier... dans ce monde alternatif, il serait donc cohérent que les chirurgiens soient très biens vus et compétents, alors que ce serait considéré anachronique/anormal dans un roman réaliste.

Et oui, comme l'a dit Silence écrit, si tu écris un roman dans lequel la magie est "normale", c'est de la fantasy.


Perdus dans la section Romans ? Ce topic peut vous aider !

Je lis : PAL en cours de préparation
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  513
   Âge  :  31
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Silence écrit  /  Gloire de son pair


À partir du moment où tu écris dans un monde différent du nôtre, avec une histoire fatalement différente, la notion même d'anachronisme perd un peu de son sens. Les costumes, régimes politiques, le langage, les habitudes alimentaires, l'égalité des genres... absolument tout peut être différent du Moyen-Âge que l'on connaît. C'est à toi de décider où se situe la limite entre ce qui te paraît cohérent ou pas.

EDIT : ninjaté par ma camarade de Pern.
http://silenceecrit.wordpress.com
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  09/10/2013
    
                         
kakulukium  /  Magicien d'Oz


Merci à tous pour votre aide, je pense avoir mieux cerné la direction dans laquelle je vais. Smile

 

 Peut-on justifier un anachronisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-