PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 

 Privatisation du forum Edition ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Faut-il privatiser le forum Edition ?
Oui, en totalité ou en partie
64%
 64% [ 47 ]
Non
36%
 36% [ 27 ]
Total des votes : 74
 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  750
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  Pantagruélisme : vous entendez que c'est certaine gaieté d'esprit confite en mépris des choses fortuites
   Date d'inscription  :  01/08/2015
    
                         
Nedjma  /  Blanchisseur de campagnes


Dr Ray a écrit:
Le contraire du rêve ? La réalité...
La grande majorité des ME e cherchent qu'une chose : une texte qui va se vendre. C'est tout. Il ne s'agit ni de séduction, ni projection, ni de désir de travailler avec un auteur (l'auteur est un "mal nécessaire", et moins il y a de travail sur un manuscrit, mieux cela vaut). La seule chose importante est : ce texte va t'il me rapporter bien davantage que ce qu'il m'en coute de l'éditer. Toute autre attitude impacte la rentabilité, et donc finalement la durée de vie de la ME.

Seule les "micro" ME, tenues par une ou deux personnes ayant par ailleurs une autre activité (ou un conjoint qui travaille pour deux) peuvent ne viser que l'équilibre financier et se permettre de laisser place à leur subjectivité. Certaines grosses ME peuvent à l'occasion avoir des "danseuses", mais c'est plus une question de prestige que de bonne volonté.

Très bien, mais je ne vois pas en quoi ça invalide mon propos : l'éditeur veut vendre, soit, je ne discute pas ce point, ce n'est pas le sujet ici. Eh ben j'ai pas l'impression que mon jdb galère et foireux va lui donner confiance dans la rentabilité de mon texte...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  445
   Âge  :  67
   Localisation  :  Aquitaine
   Pensée du jour  :  Faites vivre votre passion, elle vous réchauffera quand le monde deviendra froid. (Proverbe amérindien)
   Date d'inscription  :  09/04/2016
    
                         
Ybatchea  /  Pour qui sonne Lestat


Séléné, je pense comme toi que la discussion à propos de la privatisation des jdB a vu le jour après la mésaventure de Maddy. N'oublions pas qu'elle a été grondée, voire "tancée", comme une vilaine fille désobéissante, la nuit de surcroît, quand les modérateurs profitent d'un repos bien mérité. Le mot de "leçon" a même été utilisé par un membre, nouvellement inscrit, qui a rendu publics des messages privés. Comme un grand nombre d'entre nous, je m'interroge. La ME n'était en aucun cas attaquée, cependant, la virulence des propos tenus cette nuit-là, à peine tempérée par une commisération en apparence amicale, m'a parue de nature à déstabiliser Maddy, dans un moment où elle souffrait. Comme Menerva, je souhaite rappeler que le forum JE est un forum d'entraide, pas le contraire. Quand je constate que le premier message d'un membre est de nature à fragiliser l'un d'entre nous, et qu'il a tout d'un réquisitoire, (référez-vous à la longueur et à la tonalité des interventions), je me dis qu'il n'est pas excessif de demander un peu plus d'ancienneté et de fidélité aux intervenants. Tout le monde a le droit de répondre, bien sûr, et j'imagine que la ME de Maddy n'a pas dû s'en priver, puisqu'elles étaient en très bons termes auparavant. Que vient donc faire une tierce personne dans cet échange qui aurait dû rester un dialogue?


Dernière édition par Ybatchea le Lun 17 Juil 2017 - 10:57, édité 1 fois
https://www.facebook.com/profile.php?id=100013939058925 En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7395
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Je ne veux pas dire par là qu'elle est visée mais que cette notion de réduire l'accès en fonction du nombre de messages éviterait les interventions de personnes ne faisant pas partie du "petit cercle des auteurs JE en phase éditoriale ou recherche-editoriale"
Comme je l'ai dit dès le début, cet aspect de la question ne me semble pas réalisable.
> Actuellement, toute la section est ouverte à lecture extérieure (recherches Google et lecture par les non-inscrits). Postage possible par tous les membres JE.
> Fermer la section "édition" aux non-inscrits est techniquement faisable, mais à lire le topic, j'ai l'impression que personne ne désire aller jusque là.
> Fermer la sous-section "itinéraires" aux non-inscrits est techniquement faisable, et là-dessus, il y a des "pour" et des "contre".
Je comprends ceux qui craignent de voir ainsi apparaître un espace où on gueulera sans retenue contre les éditeurs, mais fais partie de ceux qui voudraient que les JdB soient "entre amis" et non livrés à tout un chacun
> Fermer la sous-section "itinéraires" aux non-inscrits aurait pour effet de rendre invisible également la sous-sous-section "après-édition", à moins de la déplacer sur une autre partie du forum
Cette fermeture aurait évité l'incident de Maddy, mais retirerait à cette partie une grande partie de sa vocation "publicitaire"
Les "après-edition" ayant pour vocation la promo des livres, leur fermeture ferait d'eux de simples JdB, et effacerait l'intérêt de les en séparer.
> Fermer à qui ne dispose pas de 100 messages (lecture et écriture) est techniquement faisable, mais titanesque et sûrement ingérable. Qu'il s'agisse de la section ou de la sous-section
Fermer le postage (secteur ou sous secteur) à qui ne dispose pas de 100 messages = même chose.
> Actuellement, en dessous de 100 messages, il est interdit de créer un topic en "itinéraires", mais c'est techniquement possible (Coline en sait quelque chose). On peut quand même poster en réponse sur un topic, et dans le reste de la section (racine / ME / outils)

Comme on a changé de page, je remets
Mon post précédent:
 

Pour ce qui est de l'incident de Maddy, j'ai préféré ne pas intervenir et ne tiens pas à prendre parti.
Elle a souvent des réactions à fleur de peau, et a posté comme elle l'aurait fait sur son JdB...
Il faut dire que les deux étant ouverts en grand, il n'y a pas vraiment de raison de s'auto-ordonner un changement de style
Ce qui est arrivé est navrant, mais relève à mon avis d'un cas particulier. Alors que la lisibilité des "itinéraires" concerne tout le monde (du moins ceux qui fréquentent le secteur)

Je comprends très bien qu'on puisse poster en JdB sans tenir compte de ce qu'ils sont lisibles de l'extérieur.
Les miens ont été ouverts en mars et aout 2015, et ce n'est, il me semble, qu'en décembre 2015 que j'ai pris conscience qu'ils étaient "ouverts", ce qui ne m'a pas pour autant incitée à limiter mon postage. Et à présent, il m'arrive de regretter les avoir ouverts, cela rendant visible à tout un chacun mes échecs, doutes, etc. Choses qu'un auteur peut comprendre mais pas forcément le public, et qui peut avoir un effet sur le ressenti des éditeurs.
Par contre j'ai toujours eu bien en tête que les "après" sont ouverts. D'où bizarrerie dans mon ressenti sur les JdB.... faut dire que je suis très étourdie.


Ensuite bah... je ne suis concernée par ce topic qu'en tant que JE ayant deux JdB lourdement chargés de "ratés", et éventuellement par le biais du catalogue. Lequel (ne nous leurrons pas), présente à cette heure, un effet promotionnel beaucoup moins vif que celui des "après-edition"
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  274
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  18/03/2016
    
                         
Menerva  /  Autostoppeur galactique


D'où la proposition de Coline, d'avoir un même post pour l'avant et après édition, qui serait fermé, et de faire une section "pub" ailleurs, qui serait ouverte et simplement factuelle : genre j'ai sorti tel livre, voici les dédicaces et critiques, point.

Pour ce qui est des 100 messages... je ne connais pas la difficulté technique alors difficile d'évaluer (mais au vu de ton message, j'en ai une idée : il faudrait autoriser les personnes une par une c'est ça, ça ne serait pas automatique ? c'est sûr que c'est plus compliqué...)

Après, je comprends ceux qui disent "je suis arrivé par la section édition, c'est ce qui m'a intéressé", vu que moi même je suis arrivée comme ça. Mais bon, si la partie JdB est fermée, le reste du forum Edition serait ouverte, et déjà assez intéressante... Peut être qu'il y aurait des choses à rajouter, je ne sais pas...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7395
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Citation :
Pour ce qui est des 100 messages... je ne connais pas la difficulté technique alors difficile d'évaluer (mais au vu de ton message, j'en ai une idée : il faudrait autoriser les personnes une par une c'est ça, ça ne serait pas automatique ? c'est sûr que c'est plus compliqué...)
Oui.
Le forum "Mythologie", que je gère, est situé sur forumactif, comme JE.
Je suis très médiocre administratrice, mais il me semble que cela ne peut se faire qu'en créant un groupe "phase éditoriale" et y incorporant les membres l'un après l'autre.

Citation :
D'où la proposition de Coline, d'avoir un même post pour l'avant et après édition, qui serait fermé, et de faire une section "pub" ailleurs, qui serait ouverte et simplement factuelle : genre j'ai sorti tel livre, voici les dédicaces et critiques, point.
Cela revient à déplacer le secteur après-edition (éventuellement en en retirant certains topics), et à créer une balise "[déjà édité] sur les JdB, en plus de [Recherche] [Edition] et [Autoedition]
A moi aussi, l'idée me semble bonne...
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  445
   Âge  :  67
   Localisation  :  Aquitaine
   Pensée du jour  :  Faites vivre votre passion, elle vous réchauffera quand le monde deviendra froid. (Proverbe amérindien)
   Date d'inscription  :  09/04/2016
    
                         
Ybatchea  /  Pour qui sonne Lestat


Je suis d'accord, Séléné. Comme toi, je ne suis pas intervenue dans la discussion qui a opposé Maddy à un nouvel arrivant, il y a 2 ou 3 nuits. Cependant, en relisant leur échange, j'ai eu la nette sensation d'une agressivité latente, difficile à expliquer et à supporter. Que les JdB soient lus par qui veut, pourquoi pas? Ce qui me chiffonne, cependant, c'est cette intervention nocturne et moralisatrice. C'est ce type d'incursion qu'il faudrait parvenir à juguler. Voilà pourquoi je pense qu'il serait salutaire de demander aux intervenants d'avoir un minimum de messages au compteur avant de s'arroger le droit de morigéner un membre du forum. S'il y a question ou désaccord, les messages privés existent.
https://www.facebook.com/profile.php?id=100013939058925 En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7395
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Ben voui... j'ai vu ça... Sad
Pareil... j'ai senti de l'agressivité. Celle que le stress occasionne. Celle qui nait des situations où tout va trop vite et qui empire d'autant plus que le stress n'aide pas à réfléchir face à ce qui est dit.
Mais je ne vois pas ce qu'on peut faire...
Sauf effectivement, laisser ouverts le JdB après sortie du livre. Ce qui laisse à l'auteur la possibilité de s'épancher, aux JE de venir papoter, et accessoirement, rendrait peut-être plus lisibles les topics "après"
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  149
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  19/12/2016
    
                         
Dr Ray  /  Barge de Radetzky


Nedjma a écrit:

Eh ben j'ai pas l'impression que mon jdb galère et foireux va lui donner confiance dans la rentabilité de mon texte...

L'éditeur n'est intéressé que par une chose : ton manuscrit. Tes états d'âmes, ton JdB : aucun intérêt. Ou alors, ce n'est qu'un prétexte pour te "virer" (ce qu'il ne peut faire si tu as signé chez lui, même s'il peut différer ad libitum une publication).
Les éditeurs ne chercheront pas ton JdB si ton manuscrit est "bon" pour eux.
http://www.exobiologie.info
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1335
   Âge  :  38
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Tentatrice chauve


N'importe quel JE sait que je suis anxieuse, hyperémotive, fragile psychologiquement, que je peux partir trop loin. Mais je pense que c'est une facette de ma personnalité que les gens qui me lisent sur FB ne connaissent pas, qui les déstabilisent quand ils tombent dessus. Tout le souci vient du fait qu'ayant une vie sociale réduite depuis deux ans, rythmée par les rendez-vous médicaux pour ma fille cadette, handicapée, je passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux. On me conseille de m'en éloigner et je sais que je devrais le faire. Mais j'ai pris cette habitude, dont j'ai du mal à me défaire, d'y chercher du réconfort. Il me faudrait une aide psychologique, quelqu'un IRL, mais avec mes enfants, ce n'est pas facile de me trouver du temps pour moi, hormis le week-end quand leur papa est avec moi.
En semaine, je suis seule.
J'ai voulu mener beaucoup de choses de front. Renoncer à l'écriture m'aurait été difficile. À un moment, j'ai craqué. Ça n'a duré que quelques jours, mais ça a duré quelques jours de trop. On ne balance pas ses idées noires ou des critiques injustifiées sur le net. Mais la différence public / privé, comme l'a dit Menerva, je ne la fais plus vraiment, en tout cas, actuellement.
En deux ans, j'ai pris quinze kilos, me suis repliée, ai commencé à dérailler, à nourrir des marottes. Pourtant, le 1er juillet, lors de ma dédicace à la librairie, j'étais rayonnante : ça devait être la première fois, depuis longtemps, que j'avais fait du shopping, était allée chez le coiffeur, étais vraiment heureuse. Ce moment, je le dois à ma maison d'édition, au travail que nous avions fourni jusque là, à la fierté que mon livre soit sorti.
Si je pouvais retourner quinze jours en arrière, je le ferais volontiers.
Actuellement, ce dont j'aurais besoin, c'est de couper le net, de me recentrer sur mes filles, sur ma famille, sur la préparation de mes cours, et de laisser mon roman vivre sa vie. Mais s'il n'est plus publié parce qu'à un moment de burn out ou de dépression, j'ai écrit des propos qui ne me ressemblent pas, je risque de m'enfoncer encore plus au lieu de remonter la pente.
Le paradoxe, c'est que quand on va mal, on est tenté d'aller sur le net, alors qu'effectivement, c'est un espace public. On oublie qu'il y a des tas de gens qui vous lisent, qui réagissent, peuvent compatir, mais aussi s'indigner. Pourtant, un forum étant toujours en mouvement, les propos passent, sont vite enfouis sous d'autres, et sont rapidement oubliés. C'est une sorte de flux perpétuel.
La privatisation d'une section, comme la création d'un groupe privé sur Facebook, permet de préserver son image. Même s'il est trop tard pour la mienne, je ne peux qu'être d'accord parce que je ne souhaite à personne ce que je vis.
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  149
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  19/12/2016
    
                         
Dr Ray  /  Barge de Radetzky


Carine, tu es trop sensible, trop émotive. Tu vis trop de choses négatives. Comment ne pas te comprendre et t'excuser ? Je viens de découvrir "toute" l'affaire, et je suis (très) loin d'être persuadé que les torts soient exclusivement tiens. Loin de là.
Prépare tes cours, commence un nouveau livre, lis.
"Chicago" est un bon roman, la preuve, il démarre bien, tu as des retours. Vois comment récupérer tes droits (ce qui pour moi est immédiat vu le mail que tu as reçu) et contacte d'autres ME ou édite le toi même. La mise en page n'a rien de difficile (à côté de l'agrèg. de lettres... :mrgreen: )

Je ferais aussi remarquer que le pb n'est pas venu de "notre" forum. Mais d'un autre. Donc privatiser la section JdB n'aurait rien changé (je suis pour de toute façon).
http://www.exobiologie.info
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2405
   Âge  :  26
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Guère épais


Mon avis sur la question
À prendre avec humour, mais quand même, je réitère ma position.

Je persiste et signe, on sous estime la susceptibilité d'un éditeur parfois.
Supposons que tu publies un JDB style "JDB recherche: La vie sexuelle d'un fromage post-structuraliste"  et que ton roman parvienne à être publié (sous le même titre, le plus souvent en plus). Que l'éditeur fasse une recherche Google pour s'assurer du référencement ou simplement pour jauger la visibilité virtuelle du roman et qu'il trouve juste en dessous des traditionnels liens Fnac/Amazon/site officiel de la ME, le fil sur Jeunes Écrivains où tout le monde peut lire l'Avant Édition. Où tout le monde peut voir que le manuscrit s'est fait tej' 42 fois, qu'il a failli être accepté chez untel, mais non, et qu'untel l'a pris puis s'est rétracté…
Bon c'est pas sexy.
Puis l'Éditeur GrandeLittérature n'a peut-être pas envie de voir sur internet, un "Je me suis fait refusé par GrandeLittérature oin oin!" ou bien "GrandeLittérature est intéressé par mon roman, il me rappelle dans deux semaines…ah finalement, ils ne le veulent pas, mais il me filent un lien pour librinova, je suis trop dégoûté"
Dans les faits, il n'y a rien de méchant, mais ça ne veut pas dire que ce n'est pas agaçant. Ce sont des détails qui peuvent titiller.
Alors, perso, je commence à prendre le pli…je change/parodie les noms des ME parfois (même si faut pas avoir fait HEC pour deviner de qui je parle). Cela peut être une solution, mais alors on perd peut-être en clarté si on se met à coder le nom des éditeurs.

Et au-delà de ça, si en plus sur le JDB, le JE décide de s'épancher sur ses déboires émotionnels, style "j'ai envie de me trancher les veines, je suis une fiente molle", force est d'avouer que ça n'envoie pas forcément du rêve. Et lorsqu'on vend un livre, on vend aussi une success story. On photoshop la réalité, ce qui n'est pas tellement dans l'esprit du JDB made in JE où on décide de partager nos échecs et nos ressentis.
Je vogue un peu sur les réseaux sociaux et je ne vois que très rarement un auteur dire "hum…mon roman s'est pas trop vendu" ou "j'aime pas la couverture choisie par ma ME". Ça ne le fait pas, en général.
Alors, oui ça ne pose pas de problème quand le JE ouvre un JDB et débute par "j'ai envoyé mon manuscrit il y a deux heures et j'ai reçu un oui d'une Grande ME/Structure éditoriale respectée/moyenne ME parisienne". Le JDB commence bien, tout roule.
Mais il y a des JDB, dix fois moins swag et qui peuvent (peut-être) faire du tort à la communication du bouquin.

Je ne suis pas à la place de l'éditeur au fond, donc ce que je dis ne fait pas office de vérité absolue, disons que c'est une simple supposition.

Je pense que la section Éditions peut être tout aussi attrayante sans les JDB car elle dispose de pas mal d'outils pour les JE et les non JE. Le topic délai de réponses des ME peut toujours être accessible (et c'est un des topics les plus consultés du forum, d'ailleurs), de même pour les listes des ME publiant X ou Y, les présentations d'éditeurs et les nombreux topics "compte d'auteur ou compte d'éditeur?"
Au fond, n'est-ce pas le plus important pour l'écrivain qui souhaite être publié ? Libre à lui de s'inscrire ensuite, de faire connaissance avec la communauté et de découvrir par la suite les JDB.

Quand je me suis inscrite sur le forum en 2012, c'était pour avoir la possibilité de voguer dans la section romans, lire et partager mes écrits. On a tous des attentes différentes concernant JE, j'en conviens, mais si c'est la publication qui nous intéresse, on dispose déjà d'une pluie d'information sans les JDB.

Évidemment, quand on décide de poster sur un forum, on prend ses responsabilités, mais c'est le JE qui ouvre un JDB, qui décide de jouer le jeu (sans diffamer, sans raconter n'importe quoi) et de raconter son parcours éditorial, qui prend un risque. Pas celui qui lit sans s'inscrire sur le forum.

La question de la visibilité/invisibilité de la section semble revenir régulièrement, il me semble, ce qui prouve qu'il y a un malaise récurrent du côté de ceux qui tiennent un Journal de Bord. Il serait bon d'accorder un peu d'attention à ce malaise.

EDIT: il est vachement long mon message ! Pfiou !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2594
   Âge  :  27
   Pensée du jour  :  A la recherche du temps à perdre
   Date d'inscription  :  24/04/2008
    
                         
Volte  /  JE's Official GO


Je viens de googliser mon roman, et oui, c'est bien le premier résultat... Gloups. En fait je pensais qu'ils étaient déjà privés les JdB...

Je ne m'étais jamais posé la question, mais en effet, ça peut craindre un chouïa (même si je suis tout à fait sobre dans mes posts, je pense), rien que le fait de manifester un intérêt pour l'auto-édition pourrait braquer un éditeur.

J'ai une bête question : est-ce que le format du titre pour les JdB pourrait être changé ? Parce que globalement, c'est si on tape le titre de l'oeuvre qu'on tombe sur le JdB... Donc en mettant un nom de code ou en changeant le format, de sorte qu'il n'y ait pas le titre, ça pourrait peut-être éviter une trouvaille trop rapide sur internet... Après, j'en conviens que pour ceux qui tiennent plusieurs JdB édition ça peut être compliqué de s'y retrouver dans la page, mais bon, en attendant il me semble que ça peut être une solution.

Séléné.C:
Je pense que ce que veut dire idmuse c'est qu'elle s'est "inscrite" après avoir parcouru cette section, donc si la section était privatisée elle ne serait tout simplement pas là.
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  648
   Âge  :  42
   Localisation  :  Montréal
   Date d'inscription  :  12/06/2012
    
                         
idmuse  /  Hé ! Makarénine


Volte: tu as raison, mais je ne vois pas l'intérêt de le préciser Razz hehehe j'ai dit ce que j'avais à dire Smile je suis pour le zen!
http://www.idmuse.com/blog/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4064
   Âge  :  37
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  L'ivre de la jungle


Volte a écrit:
J'ai une bête question : est-ce que le format du titre pour les JdB pourrait être changé ? Parce que globalement, c'est si on tape le titre de l'oeuvre qu'on tombe sur le JdB... Donc en mettant un nom de code ou en changeant le format, de sorte qu'il n'y ait pas le titre, ça pourrait peut-être éviter une trouvaille trop rapide sur internet... .

Oui absolument, c'est ce que je conseille si on est gêné par la visibilité des itinéraires.


 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7395
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Heu...
Quand je tape "Howahkan roman", je tombe sur mon JdB, et pourtant, il n'est pas en titre de topic. Il faudrait donc l'évacuer de tous les posts du topic...
C'est de modifier le 1° post (et son formulaire) qu'il est question ?
http://scriptorium2.canalblog.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Privatisation du forum Edition ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-