PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 

 Privatisation du forum Edition ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Faut-il privatiser le forum Edition ?
Oui, en totalité ou en partie
64%
 64% [ 47 ]
Non
36%
 36% [ 27 ]
Total des votes : 74
 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2594
   Âge  :  27
   Pensée du jour  :  A la recherche du temps à perdre
   Date d'inscription  :  24/04/2008
    
                         
Volte  /  JE's Official GO


Séléné.C a écrit:
Heu...
Quand je tape "Howahkan roman", je tombe sur mon JdB, et pourtant, il n'est pas en titre de topic. Il faudrait donc l'évacuer de tous les posts du topic...
C'est de  modifier le 1° post (et son formulaire) qu'il est question ?
Je reviens là-dessus parce que j'ai testé un peu plus.

J'ai changé le titre de mon JdB voilà quelques jours, et enlevé le titre de mon roman du premier post. La plupart du temps, je l'appelle juste "Sur la colline", alors le titre en entier ne doit pas apparaître souvent.

Mais... sur Google le topic apparaît toujours avec l'ancien titre, parce que l'url est toujours référencée avec l'ancien titre du JdB (sur Google). Et si je me souviens bien, ton JdB s'appelait "le voyage d'Howahkan" à un moment, ou quelque chose du genre... Et je pense que la trace de cet ancien nom est là quelque part.

Que pouvons-nous faire alors ? Je ne sais pas.

(Pardon, je ne fais peut-être pas vraiment avancer le Schmilblik, mais je voulais comprendre).
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7395
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  12/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


GillesdeRais a écrit:
C'est précisément l'exigence d'inscription pour avoir les informations que je pointe comme étant ce qui me dérange dans la démarche. Cela joue un rôle d'incitation, et on peut très bien n'en avoir pas envie, et c'est légitime, et ces informations étant extrêmement délicates à trouver ailleurs, les gens d'ici les ont - avec une pudeur, une peur qui peut se comprendre, nous empêcherions les autres ("Il  faut être parmi nous" ?) de savoir ce qu'ils cherchent ? - L'alchimie fonctionne ainsi (pour prendre un exemple qui ne me fera pas hors la loi, la loi d'ici) ! ...
Il y a énormément d'informations sur
> la racine
> le secteur ME
> la boite à outils
Pour la simple raison que c'est leur but premier : fournir les infos dont on a besoin.  Elles y sont à priori d'ordre général. On informe. On ne parle pas de soi et de son livre, mais du titre du topic
"est-ce qu'un manuscrit de 500 pages R/V, c'est pas un peu gros ?"
"la ME untel, quelqu'un a testé ?"
"où il faut s'adresser pour un documentaires romancé sur la vie sentimentale des millepattes ?".


Les JdB en contiennent aussi mais ils sont centrés sur un livre en particulier. On y trouve des infos, certes, mais pour cela, il faut les parcourir, soit par le sommaire s'ils en ont un, soit en lisant tout.
Sachant que les auteurs s'expriment aussi dans les autres parties du secteur, est-ce vraiment là qu'on porte ses pas en premier ?

GillesdeRais a écrit:
Y'a-t-il eu des éditeurs qui passèrent ici ? Je trouve ça bien coquet.
Il y en a même qui sont inscrits

GillesdeRais a écrit:
Quant à la limite de messages, je veux bien comprendre, et l'on peut bien s'inscrire pour vouloir parler de cela, quelle police, quelle redirection des priorités dans le sens que le veulent les initiés que d'exiger cent messages (et, je maintiens ce que vous réfutiez plus haut : c'est beaucoup. Si l'on s'intéresse - je prends mon cas - à la poésie par dessus-tout, il faut s'armer de patience !).
Il faut 100 messages pour
> avoir un JdB en secteur Edition
> figurer au topic des bétalecteurs (mais on peut proposer par MP à un auteur de le bétalire, ce n'est pas interdit)
> soit dit en passant que pour s'inscrire au catalogue, il faut 100 posts ET 3 mois d'existence >>>> je suis plus exigeante que l'administration du forum

Poster ses textes
> aucune limite, sinon d'être passé à l'accueil
Aider dans l'Ecritoire
> aucune limite, sinon d'être passé à l'accueil
Participer aux activités des travaux de groupe ou du club lecture
> aucune limite, sinon d'être passé à l'accueil
Participer aux concours JE (RR, nouvelles, poésie, duos, extraits)
> aucune limite, sinon d'être passé à l'accueil
etc.

GillesdeRais a écrit:
Je comprends et j'approuve les buts du forum. Beaucoup se présentent et disent "je viens surtout poster mes textes". Cela devrait nous déranger autant et bien souvent plus que celui qui veut, à travers l'aide de personnes de son cas, partager ses déambulations extrêmement délicates.
Encore une fois ======= même avec 1 seul message, on a le droit de répondre sur TOUT le forum, y compris les JdB

****************** Edit...

Volte a écrit:
Séléné.C a écrit:
Heu...
Quand je tape "Howahkan roman", je tombe sur mon JdB, et pourtant, il n'est pas en titre de topic. Il faudrait donc l'évacuer de tous les posts du topic...
C'est de  modifier le 1° post (et son formulaire) qu'il est question ?
Je reviens là-dessus parce que j'ai testé un peu plus.

J'ai changé le titre de mon JdB voilà quelques jours, et enlevé le titre de mon roman du premier post. La plupart du temps, je l'appelle juste "Sur la colline", alors le titre en entier ne doit pas apparaître souvent.

Mais... sur Google le topic apparaît toujours avec l'ancien titre, parce que l'url est toujours référencée avec l'ancien titre du JdB (sur Google). Et si je me souviens bien, ton JdB s'appelait "le voyage d'Howahkan" à un moment, ou quelque chose du genre... Et je pense que la trace de cet ancien nom est là quelque part.

Que pouvons-nous faire alors ? Je ne sais pas.

(Pardon, je ne fais peut-être pas vraiment avancer le Schmilblik, mais je voulais comprendre).

Il faut déjà attendre que Google ait mis ses données à jour...

Oui, mon JdB a changé de nom... mais j'accuserais plutôt la présence du mot dans les posts (ne surrestimons pas l'importance du titre dans les algorithmes Google)

Edit-bis...
Je viens de tester avec "Chiparopai roman"
Chiparopai étant l'auteure de la citation qui figure en 1° post de mon topic, et n'ayant jamais été porté au titre du topic
>>> 1° résultat de recherche = JE
http://scriptorium2.canalblog.com
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


D'accord, Séléné, merci pour tes précisions et pour ce que tu me corriges. Je crois mieux comprendre ce qui est à l'oeuvre dans ce questionnement, il n'en reste pas moins que l'on ne me conteste pas les enjeux que je dis : si quelqu'un est inquiet de ce qui peut être lu de ses commentaires, alors il n'écris pas ces commentaires - le problème, de ce point, est là. Ou alors interdisons le forum aux éditeurs ! (il faut que l'on n'écoutasse pas ça) - apportent-ils quelque chose de positif au forum écrivains ? (D'ailleurs, s'ils sont inscrits, privatiser requiert au moins un minimum de messages, sinon l'on garde le problème.)
- Je serais curieux de rencontrer un éditeur inscrit et de comprendre ses motivations !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7395
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  12/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Tu as envie de comprendre Smile c'est tout à ton honneur. J'aime à croire que tu vas t'intégrer rapidement !


En fait, le topic est très marqué par un incident qui s'est déroulé non pas dans les JdB même, mais dans "après-édition".
Mais la création de ce topic a offert l'occasion de crever un abcès qui était présent depuis pas mal de temps. A savoir le fait que certains auteurs ayant un JdB sont mal à l'aise de le savoir googlelisé, et visitable comme un moulin à vent.

L'incident dont je parle s'est produit dans les topics après-edition. Protagonistes principaux : un auteur, son éditeur (non inscrit) et un JE récent édité par le même éditeur. Le problème avait débuté ailleurs et ceci en était une répercussion (comme les paysans autour du château quand le chevalier s'est castagné avec le berger à cause de la fille du fermier)
Bref... Coline a proposé, en solution de ceci, de permettre la continuation des "itinéraires éditoriaux" alias "JdB-edition" simultanément à la création d'un topic "après-edition"

Pour ce qui est des éditeurs en général, je vois plusieurs cas de figure.
> 1 > Ils sont membres du forum, et suivent les parcours éditoriaux. On peut supposer qu'ils s'intéressent de près aux auteurs et qu'ils connaissent l'ambiance un peu spéciale des JdB.
> 2 > Ils sont membres du forum mais n'y viennent que pour annoncer leurs nouveautés d'organisation et leurs appels à texte. S'ils font un saut sur les JdB, il doivent se douter que sur les JdB, les auteurs parlent de leurs doutes et de leurs déconvenues. Se fâcher serait de mauvaise foi. Sauf bien sûr, devant une calomnie ou des injures (ce qui est interdit et surveillé par la modération).
> 3 > Ils ne sont pas membres du forum, Ceux-là peuvent tomber sur le JdB plus ou moins par hasard, et comme Ahava l'a superbement expliqué, ce n'est pas très sexy, un itinéraire éditorial.
> 4 > Membre du forum ou pas, ils ont eu un accroc avec un de leurs auteurs et viennent jeter un œil des fois que. Cas qui est tout de même soumis à la condition que l'auteur soit déjà publié et à celle qu'il ait donné à l'éditeur une raison de s'inquiéter.

Nombre de messages = contrairement aux auteurs, ils peuvent créer un topic en secteur "maisons d'édition", ou en "appel à texte" dès leur arrivée. Ce qu'ils apportent ? Ce que cherchent tous les habitués du secteur Edition = des adresses où envoyer les manuscrits
Il arrive aussi qu'ils répondent dans les topics de la racine du secteur (questions diverses).
Privatiser en-dessous d'un certain nombre n'est pas réaliste (j'ai expliqué pourquoi deux fois sur le topic)

N'avoir pas envie d'être lu :
Ce n'est pas forcément lié à des propos agressifs envers les éditeurs.
Il y a une forme de pudeur. On est ici entre amis, ou du moins entre personnes ayant les mêmes problèmes. On parle de ces problèmes, de leurs aspects pratiques et des effets psychologiques.
Est-ce qu'on laisse les patrons de bar assister à la réunion anonyme des alcooliques venus se pinter chez eux ?
Ce besoin de discrétion ne vise pas que les éditeurs. Il y a aussi le public.

En ce qui me concerne, j'ai eu envie de demander la suppression d'un de mes JdB en novembre dernier, et en début de cette année, des deux en même temps. Les deux fois sous l'effet d'une grosse crise de démoralisation et d'impression qu'ils donnaient à mon livre (mes) une image de poubelle. J'y songe encore, actuellement, mais préfère me décider quand je serai sortie de mon "voyage au pays de la page blanche ou merdique". Cependant, comme j'envisage de passer à l'autoedition, je m'interroge très sérieusement sur l'effet anti-pub que cela peut avoir.

S'il ne s'agissait que de l'incident de l'autre jour, j'aurais voté "non". Parce que les JdB n'étaient pas en cause (donc inutilité) et que les "après-edition", n'ont pas de raison à priori d'être masqués.
En fait, je crois que l'auteur concerné par cet incident aurait dû attendre un peu, pour remplacer son topic Edition par un "Après". Rien ne pressait, et dans les premiers mois de la sortie, il est normal d'être encore stressé et rempli de questions. J'ai vu que son topic Edition a été rescussité, mais les JdB étant ouverts, c'est kif-kif.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5653
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Citation :
En ce qui concerne les éditeurs, et hormis les employés de communication et d'images, dans les grandes entreprises d'édition; je ne crois pas, pour tout dire, qu'ils prennent pour passe-temps de regarder ce qui est dit sur eux. La bulle dans laquelle nous sommes ici ferait presque penser que l'écriture quotidienne des amateurs a une quelconque importance aujourd'hui. (Et on pensera par la suite que la poésie se porte bien...) C'est surprenant !
Tout le monde se fiche de nous et nos petits commentaires, soyez-en certains.
JE est très bien référencé et assez connu dans le milieu de la micro-édition.
L'un de mes anciens employeurs s'était même inscrit sous un alias en se faisant passer pour un auteur ravi d'avoir publié chez cet éditeur. Et il lurkait pour défendre ce qui se disait sur son entreprise (peu recommandable). C'est un exemple extrême et bien sûr il n'est pas à généraliser, mais les petits éditeurs ne sont pas dupes : dans un marché saturé où les PME galèrent derrière les majors, l'e-réputation est très importante.


 
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  526
   Âge  :  36
   Localisation  :  Var
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
Kamaji  /  Gloire de son pair


Je me suis absenté un peu du forum récemment, et quand je reviens, c'est le branle-bas de combat. Si j'ose dire.

Pour rester purement dans la thématique de ce sujet, j'ai voté pour la privatisation.
C'est d'ailleurs une remarque que je m'étais faite il y a longtemps, en me rendant compte que Google référençait les liens de mon JdB. J'ai failli alors ouvrir un fil à ce propos.

Le problème est que les informations échangées dans le Forum édition ne sont pas censées être lues par la planète entière. Dans les JdB, nous racontons nos réussites et nos échecs, notre ressenti vis-à-vis du comportement de certaines ME aussi. Pour ma part, j'ai envie de partager ces informations avec des personnes que "je connais" un minimum. Tant pis pour les nouveaux... Je l'ai été aussi, et ce n'est pas vers ce Forum que je me suis tourné en premier, alors cela ne m'a pas manqué de ne pouvoir y accéder.

Si certains éditeurs ne liront pas ce qui est écrit sur nos JdB, d'autres le feront et s'en moqueront éperdument, et d'autres le feront et y porteront un certain intérêt, qui pourrait les amener à se laisser influencer par ce qu'ils apprendront au sujet d'un auteur en devenir.
Je me suis déjà posé la question de savoir, si un éditeur, voyant sur un JdB qu'un manuscrit est souvent refusé, ne serait pas tenté de faire de même, et de le refuser à son tour. Les chances sont peut-être minimes, mais pourquoi prendre le risque ?

Et puis, même sans parler diffamation ou insultes, des propos écrits peuvent être facilement mal interprétés. Justement parce qu'il sont écrits, et que le contexte d'un fil de discussion peut être difficile à suivre, surtout si l'on ne prend pas la peine de tout lire.
Une phrase anodine, écrite sans animosité, peut très bien apparaître sous un autre angle vis-à-vis de celui qu'elle concerne. En général, un angle de vue plus négatif.

Pour toutes ces raisons je souhaite aussi que cette partie soit protégée. Et la limite de message est nécessaire, pour éviter que des petits malins puissent poster aisément dans ces rubriques. Après 50 ou 100 messages par exemple, les modérateurs auront plus de facilité à identifier les profils créés dans le seul but d'espionner ou de nuire.

Enfin, ce n'est que mon avis.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  57
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  15/06/2017
    
                         
T.  /  Clochard céleste


Bonjour à tous,

Le sujet semble avoir déjà été beaucoup discuté et je ne pense pas apporter quelque chose de nouveau à ce débat, mais j'ai pour ma part voté pour une section "invisible" des moteurs de recherche. Je parle surtout du parcours éditorial, hors publication qui devrait rester publique afin de permettre la publicité des ouvrages.

A vrai dire, sans le sondage de Manerva je ne me serais pas aperçue que la section "Itinéraires éditoriaux" était indexée sur Google, ce qui m'embête un peu dans le sens où je préférerais que mon parcours ne soit visible que par les membres du forum (sans minimum de message, du moment que la personne est inscrite).

Je profite de ce post pour m'excuser auprès de Coline qui a dû déplacer ma propre recherche d'éditeur dans la corbeille, faute des 100 messages requis... honte à moi de n'avoir pas suivi les prérequis du JdB, mais comme quoi seuls les modérateurs peuvent vérifier les quotas minimums manuellement, puisque le forum n'a pas été développé pour le gérer automatiquement.

D'ailleurs, suite à ce sondage j'ai tapé le titre de mon roman dans les moteurs de recherche, et je suis tombée sur mon parcours qui attend sagement mes 100 messages dans la corbeille. Est-ce voulu que la corbeille soit également publique ? Ne vaudrait-il pas mieux la mettre aussi en "privée" ? Cette question parce que je m'interroge sur les extraits présents dans la section "Romans" (section non indexée pour le coup) et qui seraient déplacés dans la corbeille en attendant une suppression définitive. Ces derniers se retrouveraient alors exposés sur Internet là où ils ne devaient pas être visibles initialement.
https://t.gaidhlig.fr/?ref=je
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5930
   Âge  :  25
   Localisation  :  Le front collé au bureau.
   Pensée du jour  :  Il est temps que le facteur se venge et mange les escaliers en papier.
   Date d'inscription  :  18/02/2007
    
                         
May  /  Ben là.


Suite au débat qui a eu lieu ici et une discussion entre nous, nous avons décidés de privatiser la section ''Itinéraires éditoriaux''. Ils ne sont désormais plus accessibles aux invités, seulement aux membres.

Néanmoins
, comme vous l'avez tous remarqués ici, nous sommes très bien classés dans Google. Et malgré le fait que la sous section soient privée, il se peut que des liens vers vos itinéraires soient encore trouvables. Également : N'importe quel membre inscrit peut toujours voir vos itinéraires, peu importe son nombre de message. Si une maison d'édition s'inscrit, elle peut donc voir vos critiques, si vous en formulez. Il est même possible de trouver vos posts sans même être membres par des moyens détournés, les outils de forumactif étant ce qu'ils sont.

Vous êtes entièrement responsables de chacun de vos posts. Nous n’accueillerons aucune plainte de type ''mais c'est privé, alors pourquoi il a pu le lire...'', c'est à vous d'assumer vos propos sur le net. Soyez donc tout de même prudents. Parchemin

Pour ton parcours T., contacte moi par MP et nous trouverons une solution. Le supprimer peut-être pour l'instant ? Nous verrons.

Merci de votre attention.


Explétif par principe.
http://fabriquetoi.tumblr.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7395
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  12/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Very Happy Merci les chefs ! Very Happy
on va pouvoir lister et pleurnicher en paix

Google > les mises à jour Google ne sont jamais immédiates, quand il s'agit d'indexer. Concernant la désindexation : j'ai encore des entrées sur un blog désindexé fin 2015
Mais sur le forum, ce sera peut-être différent puisqu'un facteur "mot de passe" intervient.
Corbeille > ai regardé... en effet, le "bac principal" est consultable sans être connecté. En revanche, les sous-secteurs des textes mort-nés ne sont accessibles qu'aux membres connectés (quelque part, ça peut être un moyen de se motiver et ne pas abandonner en cours de route)
Les JdB menés à terme semblent rester dans leur secteur d'origine, "Journaux de bord" ou "itinéraires éditoriaux" (ai tout de même l'impression qu'une balise [Finalisé] serait tout de même mieux que de garder celle de la dernière étape...). Ceux qui ont été fermés sur demande de l'auteur ou par modération se trouvent dans la corbeille.
Solution 1 = les placer dans les secteurs réservés aux textes / Solution 2 = fermer la corbeille.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2353
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Je voudrais réagir concernant les extraits romans déplacés dans la Corbeille : à ma connaissance, il n'est pas prévu de supprimer définitivement ces extraits. Notre politique, c'est de ne rien supprimer définitivement si l'auteur ne l'a pas demandé. A contrario, tous ceux qui m'ont demandé une suppression définitive ont obtenu satisfaction (certains se sont même réinscrits exprès pour ça). Je suis favorable à cette façon de faire, parce que je me suis déjà fait tirer les oreilles pour avoir envoyé un roman à la Corbeille (alors que ce topic n'avait pas été mis à jour depuis un an et demi Rolling Eyes) et il m'a été facile de le récupérer. L'envoi à la Corbeille est réversible, et donc réalisée sans la permission de l'auteur, ce qui n'est pas le cas de la suppression définitive.

Ceci dit, je comprends le problème soulevé par T., si les extraits à la Corbeille deviennent accessibles à tout le monde (alors que les extraits de la section Romans ne le sont pas). Cela étant dit, tout membre qui souhaite voir son écrit disparaître n'a qu'un MP à envoyer Wink


Perdus dans la section Romans ? Ce topic peut vous aider !

Je lis : Amazone, Apocalyptic Béru, La princesse du canton, La brigade des ombres, Le sang et l’ordre, Pas touche à mon F.A.U.V.E., La rivière des aspects et Le lycée des routes
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  356
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  Tapage au bout de la nuit


On ne peut pas fermer l'accès à la poubelle ? Après tout, je ne vois pas pourquoi le JE lambda irait se balader dans des détritus. Que l'on garde les archives pourquoi pas, mais que tout le monde y ait accès est autre chose.
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1991
   Âge  :  41
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Journal du posteur


Merci pour ces modifications. :flower:
http://fcochet.wix.com/fcochet En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4064
   Âge  :  37
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  L'ivre de la jungle


Merci May et toute l'équipe ! Smile

Du coup, l'Après-publication est aussi privatisée. Est-il prévu de la déplacer ou devient-elle une vitrine pour les seuls JE inscrits ?

Edit : pour ton topic, T., ce qui est possible aussi si tu veux qu'il soit privé, c'est de le transférer dans les itinéraires éditoriaux et de le garder verrouillé jusqu'à ce que tu aies atteint 100 messages.


 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  274
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  18/03/2016
    
                         
Menerva  /  Autostoppeur galactique


Super, merci pour tous ceux qui postent dans cette partie du forum...  :-)

Tengaar a écrit:
On ne peut pas fermer l'accès à la poubelle ? Après tout, je ne vois pas pourquoi le JE lambda irait se balader dans des détritus. Que l'on garde les archives pourquoi pas, mais que tout le monde y ait accès est autre chose.
+1
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  57
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  15/06/2017
    
                         
T.  /  Clochard céleste


Bonjour Coline,

Coline a écrit:

Edit : pour ton topic, T., ce qui est possible aussi si tu veux qu'il soit privé, c'est de le transférer dans les itinéraires éditoriaux et de le garder verrouillé jusqu'à ce que tu aies atteint 100 messages.

Oui je veux bien merci Smile
https://t.gaidhlig.fr/?ref=je
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Privatisation du forum Edition ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-