PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Inutile et logique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Enchanté, fortunés camarades, – je n'oublie pas que je prêche l'écriture et la joie, mais je cherche des compagnons d'oreille.
Je dirai quoi qui ne soit pas physique ?... J'aime mieux vos questions, parce que je ne suis plus très certain des intérêts des autres !
A très vite !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1085
   Âge  :  31
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Silence écrit  /  Péril 666


Wow. Ça manque un peu de sens tout ça mais bon. Bienvenue, j'imagine.

Tu écris préférentiellement dans quel genre littéraire ?
http://silenceecrit.wordpress.com
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ça manque de sens, peut-être, mais pour quoi faire ? Et qu'est-ce qu'un bienvenu qu'on imagine ?
C'est gentil de ta part !
On dira poésie – je crois qu'on dira poésie. Et pourtant j'ai tendance à la prose; je ne crains pas que mon genre fasse douter. Je me méfie des catégories (et une fois l'une d'elle m'a mordu ! - c'est le roman).
Ta signature en mot d'esprit, je l'aime bien, pourquoi est-elle ?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  472
   Âge  :  17
   Localisation  :  À Jalyne, la capitale des petits bonshommes fous.
   Date d'inscription  :  01/03/2016
    
                         
Avada-Kedavra  /  Pour qui sonne Lestat


Salut GILLESDERAIS , bienvenue à toi sur le forum !
J'espère que tu te plairas ici.
Qu'aimes-tu lire ?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2329
   Âge  :  17
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  "Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire Seront à tout jamais tes esclaves soumis, Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire Tu seras un homme, mon fils" Rudyard Kipling
   Date d'inscription  :  14/10/2014
    
                         
Trôme  /  Coquinou


« Je suis né à Paris le 19 décembre 1910. Pupille de l'Assistance Publique, il me fut impossible de connaître autre chose de mon état civil. Quand j'eus vingt et un ans, j'obtins un acte de naissance. Ma mère s'appelait Gabrielle Genet. Mon père reste inconnu. J'étais venu au monde au 22 de la rue d'Assas. - Je saurai donc quelques renseignements sur mon origine, me dis-je, et je me rendis rue d'Assas. Le 22 était occupé par la Maternité. On refusa de me renseigner. Je fus élevé dans le Morvan par les paysans. Quand je rencontre dans la lande, et singulièrement au crépuscule, au retour de ma visite des ruines de Tiffauges où vécut Gilles de Rais, des fleurs de genêt, j'éprouve à leur égard une sympathie profonde. Je les considère gravement, avec tendresse. Mon trouble semble commandé par toute la nature. Je suis seul au monde, et je ne suis pas sûr de n'être pas le roi, peut-être la fée de ces fleurs. Elles me rendent au passage un hommage, s'inclinent sans s'incliner, mais me reconnaissent. Elles savent que je suis leur représentant vivant, mobile, agile, vainqueur du vent. Elles sont mon emblème naturel, mais j'ai des racines, par elles, dans ce sol de France nourri des os en poudre des enfants, des adolescents enfilés, massacrés, brûlés par Gilles de Rais. Par cette plante épineuse des Cévennes, c'est aux aventures criminelles de Vacher que je participe. Enfin par elles dont je porte le nom le monde végétal m'est familier. Je peux sans pitié considérer toutes les fleurs, elles sont de ma famille. Si par elles je rejoins aux domaines inférieurs - mais c'est aux fougères arborescentes et à leurs marécages, aux algues, que je voudrais descendre - je m'éloigne encore des hommes. De la planète Uranus, paraît-il, l'atmosphère serait si lourde que les fougères sont rampantes; les bêtes se traînent écrasées par le poids des gaz. À ces humiliés toujours sur le ventre, je me veux mêlé. Si la métempsycose m'accorde une nouvelle demeure, je choisis cette planète maudite, je l'habite avec les bagnards de ma race. Parmi d'effroyables reptiles, je poursuis une mort éternelle, misérable, dans les ténèbres où les feuilles seront noires, l'eau des marécages épaisse et froide. Le sommeil me sera refusé. Au contraire, toujours plus lucide, je reconnais l'immonde fraternité des alligators souriants. »

Jean Genet, Journal du voleur.

Bienvenue.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je te remercie pour ce texte, Trôme, je connais assez peu Genet (ce qui n'est pas de sa poésie), c'est donc que je ne suis pas un grand admirateur; c'est là un beau texte ! dont la deuxième partie surtout est un bijou, je crois, c'est ce qui m'a été donné de lire de plus puissant de Genet – donc en voici de trouvaille !

Je parle de mes lectures. – C'est une question difficile ! Je passe un très grand temps à lire, et alors il n'est pas un domaine que je n'aime pas toucher – mais peut-être où la pointe est plus émoussée à force de frotter, ma réponse sera meilleure : en premier lieu, la poésie française (et le dix-neuvième siècle); puis le théâtre et la philosophie – que je n'aime pas sans réserve !
J'ai surtout la dent âcre et inflexible des lecteurs bornés, alors je suis difficile – on ne m'a pas donné la philanthropie, et les avis tièdes avec. – Et alors j'aime très bien et très près de moi quelques romans, peu nombreux !...
Je crois partager l'amour de Cyrano avec mon voisin précédent, le cynisme de mon premier interlocuteur, mais rien avec Mademoiselle Potter (rien ?); je veux dire là que je ne cite plus Harry Potter, par pudeur hypocrite !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1085
   Âge  :  31
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Silence écrit  /  Péril 666


N'hésite pas à écrire normalement, hein. Ce n'est pas parce qu'on est sur un forum d'écriture qu'il faut en faire des caisses dans la communication normale.

J'irai volontiers lire tes poèmes, par contre. Wink
http://silenceecrit.wordpress.com
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je brûle d'envie qu'on en discute longuement, et au moins que je puisse te satisfaire, en tordant mon écriture. - Je me demande, surtout, pourquoi tu me demandes cela ! Et peu importe. Tu arrives après trop de hussards noirs, et "Dieu vomit les tièdes", n'est-ce pas !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  689
   Âge  :  39
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  Doubt kills more dreams than failure ever will...
   Date d'inscription  :  17/05/2017
    
                         
PlumeSombre  /  Hé ! Makarénine


Bienvenue à toi.
Je ne comprends pas tout ce que tu dis, mais je tenais quand même à te dire que tu étais "coupable" de ma dernière née. Je parle ici, de mes nouvelles, bien entendu Wink

J'ai vu passer ton pseudo dans le fil des présentations et sans "te lire", je me suis souvenue de ma passion de jadis pour ce qui est du gentil Monsieur De Rais, fort sympathique. Et surtout du mythe qui l'entoure.  

Et ce souvenir à titillé mon inspiration. Merci Wink
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour, plumesombre, c'est au moins une très bonne nouvelle, car c'est une époque fascinante, un personnage incroyable - j'irai lire ta nouvelle ! Plutôt que de se perdre en scientismes et en fascinations pour la technique, je crois qu'il ne serait pas mauvais de reprendre un regard sur ces temps !
Il y a une dense et belle littérature sur Gilles de Rais ! - Ses châteaux sont à visiter à tout prix. C'est un chouette mythe que ce mythe et j'en étais dingue, enfant, autant que j'étais dingue de Jeanne d'Arc et que j'en confectionnais mon imagination !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5654
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Ta verve me plaît, poète de l'absurde.

Bienvenue !


 
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je ververai pour toi avec plaisir, j'absurderai en conséquence - mais attention ! si ma date de naissance affichée est une date de naissance commode, parce qu'occupée par un grand personnage, et si je suis scorpion, à la vérité, comme le sont les grands âmes, - alors notre rencontre doit-être orageuse ! N'est pas le plus beau signe astrologique qui veut.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  689
   Âge  :  39
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  Doubt kills more dreams than failure ever will...
   Date d'inscription  :  17/05/2017
    
                         
PlumeSombre  /  Hé ! Makarénine


Je crains, hélas, que tu trouveras dans mes nouvelles un "Gilles des temps modernes". Mais tout comme le coeur, l'inspiration a ses raisons que la raison ignore Wink
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4244
   Âge  :  24
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  mi-ette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Un rimbaldiste ?

Bienvenue, et n'hésite pas à poster tes poèmes (ni à participer au concours de poésie, dont les thèmes ce mois-ci sont très chouettes).


Miettes - Elèves - Nouvelles -Poésie mietteuse
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Plumesombre, ta verve t’honore ! Ce sont des lectures, j'imagine, de nuit, aussi, pas un mot en ce jour chaud, trop chaud !
Pasiphae, lecteur assidu de Rimbaud (mes goûts ne m'ont pas permis de passer outre), pourquoi cette question ? La question de pourquoi ta question me tient à cœur. Rimbaud, c'est le vieux cousin qu'on rêve de revoir, pour discuter devant un verre ! Hugo est le grand père, nous patientons qu'il meure, mais quand bien même il est si tendre... Quelle famille ! J'édite : tu me parles du concours. N'est-il pas fermé pour juin (au premier juillet) ? J'y ai vu les thèmes, ils sont intéressants, ils sont délicats !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Inutile et logique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Accueil-