PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Master de création littéraire - Selection de textes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  568
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  nique ta mère
   Date d'inscription  :  12/09/2016
    
                         
Mahendra Singh Dhoni  /  Slumdog pas encore Millionaire


Bon         jour

J'
a
i
besoin de gens. 
Jsuis admissible au master de créa littéraire de Paris 8 qui consiste en un entretien. au cours de celui-ci je devrai lire un de mes textes. 
Pb=> la plupart de mes textes ne sont pas faits pour être lus oralement(ne peuvent pas être lus). Ce qu'ils savent puisqu'en principe ils ont eu entre les mains mon recueil sur quoi ils ont fondé mon admissibilité.

Du coup, j'hésite entre plusieurs de mes textes oralisables. Je ne sais pas trop trancher, j'ai une opinion, mon amoureuse en a une (sensiblement la même) mais la diversité des avis ne saurait nuire en la matière. 

Je vous les mets là =

Pour les pas très patients le 1, le 4 et l 5 sont assez courts les autres beaucoup plus longs

Poeme 1:
 
 


Poeme 2 :
 

Poeme 3:
 


Poeme 4:
 

Poeme 5:
 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  203
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  Autostoppeur galactique


Moi je dis le 2.
C'est celui qui me semble le mieux passer à voix haute (accessoirement c'est celui que je préfère).
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  647
   Âge  :  31
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Silence écrit  /  Hé ! Makarénine


Ces poèmes sont tous très mauvais. J'aurais dit le 2 aussi, par élimination.

(Accessoirement GG pour ton admissibilité dans ce master, c'est chouettos !)
http://silenceecrit.wordpress.com En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5871
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Je sais comme je parle, et le Ciel voit mon cœur,
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Correcteur apolitique pour Sputnik


Ces poèmes là manquent malheureusement d'universalité à mon sens, pour un jury de ce style.

Du temps où tu étais un petit peteux que je n'aimais pas, j'étais malgré tout obligé de te reconnaître un talent hors-normes.

Je comprends ton évolution mais je pense que tu devrais, malgré tout, piocher dans des poèmes plus anciens, dont tu n'as toujours pas à rougir.

(Ah, et merci, j'ai pu stalker Camille)


Mon n'sorte de roman : Pionniers, tentative d'une Âme      :rain:


Recette pour faire un bon livre :
1) Écrivez un mauvais livre ;
2) Recopiez le contraire.

Spoiler:
 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  502
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  28/03/2016
    
                         
darkXXXI  /  Nymphe & badass


Lo n'a presque pas tort, mais je dirai le dernier parce que tu te nommes au départ c'est tout.

Sinon je pense que tu devrai prendre un de mes poèmes... Cool


Plus sérieusement, je pense que tu devrais leur dire un texte qui fait des sauts, pas un truc trop linéaire parce que tu vas au final juste faire preuve d'une "bonne lecture", c'est à dire lire un texte performant dans sa technique, qui fait de jolies variations de sens.

!!
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3978
   Âge  :  24
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  mi-ette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


le 1 ! :flower:


Miettes - Elèves - Nouvelles -Poésie mietteuse
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  568
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  nique ta mère
   Date d'inscription  :  12/09/2016
    
                         
Mahendra Singh Dhoni  /  Slumdog pas encore Millionaire


(n'oublions pas qu'ils m'ont choisi en lisant mes poèmes ; que donc il faut les considérer non à l'aune de critère très subjectifs mais en tant qu'ils auraient une certaine valeur ; en somme il s'agit de discriminer non de juger ; je vous remercie vraiment de votre attention : c'est émouvant et j'aime être ému ; donc je crois que ce sera le deux ; lo j'espre ne jamais redevenir ce type horrible ; je peux encore écrire comme lui ; mais c'est beurk ; j'en ai donné la preuve ; par l'ironie ; par ailleurs je compte lire certains de mes poèmes ironiques ; je ne cache pas que le troll point parfois violemment en moi ; comme les cellules cancéreuses se propagent ; je résiste ; cette résistance devrait valoir d'être au moins ilôte ; ilote ça demande du courage  )
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5515
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous le slivres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Oublie le 3, il perdrait tout son intérêt à l'oral.

Je dirais que le 2 a ses chances face au jury, mais à condition d'arriver à prononcer ceci :
Citation :
Pierre-Adrien Marciset a tenté de se ਖੁਦਕੁਸ਼ੀ
C'est quelle langue ?


 
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4535
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  30/01/2013
    
                         
Akëdysséril  /  À tës risques et péryls


À ta place je prendrais le poème que je préfère dans l'ensemble communiqué au jury, que tu le trouves aisément oralisable ou pas. Trois avantages à ça à mon avis :
1/ Tu ne te prends pas la tête à choisir pour de mauvaises raisons ;
2/ Tu présentes quelque chose d'original et dans la veine de ton dossier ;
3/ Si le jury te demande "Pourquoi ce texte", ça me semblera plus facile à justifier que de dire "C'est plus facile à oraliser". Tu auras pris des risques, et ça pèse dans la balance pour moi :]
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  568
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  nique ta mère
   Date d'inscription  :  12/09/2016
    
                         
Mahendra Singh Dhoni  /  Slumdog pas encore Millionaire


Quod a écrit:
Citation :Pierre-Adrien Marciset a tenté de se ਖੁਦਕੁਸ਼ੀ
C'est quelle langue ?

Du Sanscrit (le mot c'est "suicider")

Du coup merci pour vos avis, ce sera le 2.


AKËDYSSÉRIL  /


Ce que j'ai transmis au jury n'est absolument pas lisible. Je dois donc piocher ailleurs. Ces textes je les ai écrits, je les aime bien, mais ils sont un peu curieux et très secs. Et je n'ai pas du tout envie de leur présenter des choses un peu lyriques qui ne seraient pas représentatives de mon écriture actuelle. Sûrement les principes en ces choses là sont imbéciles....

Merci encore la famille
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4535
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  30/01/2013
    
                         
Akëdysséril  /  À tës risques et péryls


Tu as un exemple de texte non lisible stp ? :] Que je puisse me rendre compte.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  502
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  28/03/2016
    
                         
darkXXXI  /  Nymphe & badass


Azy laisse le se concentrer...

Tu as : la mort du lecteur sur son topic si tu veux... Celui sur la négation et d'autres, tu fais un petit tour vit'euf sur ses bails, et tu remarqueras que là les textes là sont limites lyriques !

Very Happy
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3778
   Âge  :  23
   Pensée du jour  :  ok vu
   Date d'inscription  :  03/12/2007
    
                         
Kid  /  Un talent FOU


Le 1 ou le 5 Smile


       
http://jackspirou.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  529
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "J'aurai dû écrire sur les rivières secrètes coulant sur Toronto."
   Date d'inscription  :  05/10/2011
    
                         
Andylan  /  Gloire de son pair


Je vote pour le 2 aussi. C'est celui qui rend le mieux à l'oral et avec lequel tu peux jouer le plus sur les intonations et les envolées.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  986
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  29/05/2013
    
                         
plouf  /  Bile au trésor


Le 5 sans hésitation
celui sur léo me plait aussi

je n´aime pas trop les autres.

sinon ya ces deux là qui me semblent tout aussi pertinant :

Mehdi obtient tous les prix pécuniaires
que les institutions intellectuelles peuvent remettre
du moins ceux auxquels il a concouru jusqu'alors
ce qui fait
1500e/mois pendant 3 ans
1100e/mois pendant un an accompagné d'un logement à Koweit City
15 000e en une seule fois

ce qui est étonnant
c'est le manque absolu de confiance en lui
qu'il ne cesse de démontrer
il lie et lit Weber avec Foucault d'une étonnante façon
à quoi il ajoute d'autres lectures plus ennuyeuses du point de vue qui est le mien
puis ces lectures à mes yeux annexes ne sont que d'ordre technique.

Mehdi pourtant affirme et avance des théories toujours
un peu sages
comme si la pensée sérieuse
toujours
ne devait pas s'encombrer
de ces risques là
je crois que c'est ce qui caractérise
Mehdi
l'absence de risque
c'est à dire la retenue en tout
l'économie du savoir
goutte à goutte versé
ce qui se comprend
d'un point de vue logique et intellectuel même sûrement
puisque c'est par là qu'on commence et qu'on finit
et il faut du talent et de la chance pour devenir Michel Foucault et
extravagancer dans les sciences humaines

Mehdi manque de confiance en lui
s'il affirme avec certitude
ses opinions intellectuelles
n'importe quel contradicteur
peut le faire reprendre à zéro
même moi qui n'y connais rien
parce que je pense vite et tordu
ce qui surprend la pensée sage
de mehdi qui file droit et lentement

Longtemps je me suis retenu
non de vivre
le feu la flamme
ces battements de coeur s'il faut le dire
de cette façon là
je les ai gaspillés fortune de celui qui n'avait rien
j'ai dans la grande roue pris ma part et mon sort
beaucoup d'argent gardé égoïstement
comme l'économie de Mehdi
qui dépense peut-être
je le sais
quand il m'en parle
mais en choses absurdes
inutiles
dans les yahourts pas bon
dans ces trucs là
c'est le quotidien pas intéressant

le plus souvent je me fais livrer
ma nourriture
parce que je ne veux pas cuisiner
j'ai essayé toutes sortes de tables
je hais ce genre d'expressions
pré-fabriquées avant moi
comme s'il fallait les prendre
là usinées
je ne veux pas
je bouffe
la boustifaille
dans des bouges luxueux
où le maitre d'hotel ramase
mes miettes
VOUS IMAGINEZ IL VIENT A
AVEC SON TRUC DONT JE NE SAIS PAS LE NOM
JAMAIS VU AVANT
POUR D2BARASSER LES MIETTES
ET LES FOUTRE SUR UN PLATEAU
MES DEBRIS VALENT QUELQUE CHOSE
POUR ETRE RECUEILLIS MIEUX QUE
LA POESIE


mais désormais
las
économiser
las
garder
tout
je dépense
dans tout

et si je pouvais les faire brûler










Discussion autour du pot-au feu. Il revient de la ville ; fume dans le salon. La maison est en pierre, le gros poêle, combien de temps qu'il ne l'a pas allumé.
On le sert.
Il avait oublié, ici on mange en silence. Un verre de vin, pendant le repas. Un verre de vin après le repas. Il avait oublié.


Tiens, il parle souvent avec les mains et beaucoup d'agitation.
Son frère entre, un blue-jean, un t-shirt. Il est agent de sécurité ; sa ronde finie. Rien de nouveau. Pas un bruit. Il sort une assiette du placard, ses couverts. Il a l'habitude de manger seul. Il supporte de moins en moins le regard des parents. Ca se voit comme il se presse. Puis.

Il roule une cigarette ; tu en demandes une toi aussi.
Tu te souviens, jamais on fumait ici. On allait dans le bois juste à côté...
Quand on a eu la bagnole
des barres
les virages wah putain les pannes
la mécanique apprise comme ça
dévisse le bouchon du radiateur
connard c'est le syphon
heureusement qu't'a ta tête toi
maintenant ?
Internet...ouais je cause avec les filles en bas là
ça marche pas mal
on fait ça dans la voiture
juste en bas
desfois j'en invite au ciné
on se roule des pelles à l'ancienne
Et toi ? A paris tu dois...enfin tu vois... Paris
Crois pas les racontard
Papa l'extrême droite ça l'emmerde
Il vote pas, il s'en fout, moi pareil
Regarde ici...Tu crois on en a quekchose à foutre
C'est mort...Le courrier...pf c'est commsi qu'on vivait
à jsais pas où là
Jvoudrais un vrai travail...un truc pour toute la vie
C'est le même délire ici
Jveux un appart tranquil
Tu sais pas toi
Avec le SMIC on fait quedal
Plus qu'avant
Pask'on espère pas
C'est comme ça
Bordel
Ouais
Tu veux de la tise ? Y a dlalcool de prune
T'en veux ?
C'est fort hein
haha putain tu m'as trop manqué
T'appelles jamais
Tu voudrais pas m'apprendre l'anglais ?
Faut que je me barre
J'ai pas de diplôme
Ouais...mais je suis malin
Regarde jme débrouille j'ai appris
l'école de la rue...'fin l'école des champs
J'y comprends rien
Le journal...ouais y traîne là
j'ai essayé
je me suis bien amusé gamin
toi aussi hein
putain chanceux
la bière à l'Eglise
je sais pas t'as fait comment
http://lefauxrhum.forumactif.org/ En ligne
 

 Master de création littéraire - Selection de textes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-