PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 L'esprit critique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6456
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Have you seen the loneliness of a middle distance runner when he stops the race and looks around ?
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Troll hunter un jour, troll hunter toujours


Pour répondre à Kid (et en effet, c'est un peu ce que je te reproche dans tes dernières interventions, bzh0, on dirait que tu amalgames science et esprit critique) la méthode zététique est basée sur la méthode scientifique dans ses grands principes, et se réfère avant tout à ses sources.

Pourtant, la zététique n'est pas la science, et c'est pour cela que l'histoire de la preuve impossible de l'existence était un peu limite dans ce cadre : la zététique c'est AUSSI un outil du quotidien.

Si on analyse par exemple, la rumeur selon laquelle Hitler n'a pas serré la main de  Jesse Owens, on doit quand même accepter certaines choses pour ne pas s'éparpiller : les deux individus ont existé, et avaient des mains Wink.
Plus sérieusement. On ne va pas débattre de certaines choses car on se penche sur des choses plus concrètes : Étaient-ils au même endroit au même moment, quels sont les témoignages et documents sur cette rencontre / ce jour, Y'avait-il un précédent ou Hitler a refusé de serrer une main à dimension diplomatique à un homme racisé, etc.

En ça, ce n'est pas de la science, le niveau est bien plus concret, l'échelle est macroscopique, historique.

Mais dans la démarche, la documentation, la rigueur, la conclusion, on adoptera un esprit scientifique, y compris, comme le souligne bzh0, une démarche autocritique.
En y ajoutant, pourquoi pas, des outils scientifiques : probabilités, logique, mathématiques,  physique, pour critiquer certaines hypothèses, par exemple.

P.S. : Aomphalos : j'ai également un gros faible pour les strabismes convergents légers.
TU ME TRAITES DE NEVROSE C'EST CA ?
Spoiler:
 


Dernière édition par Lo.mel le Mer 7 Juin 2017 - 11:30, édité 2 fois
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  121
   Âge  :  23
   Localisation  :  Breizh Izel
   Pensée du jour  :  Ce n'est pas parceque j'aime les maths qu'il faut me lancer des pierres...
   Date d'inscription  :  29/12/2012
    
                         
Bzh0  /  Barge de Radetzky


Oui, effectivement je suis trop resté sur le coté purement théorique
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4334
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  SUR JE DEPUIS 10 ANS C'EST LA FÊTE
   Date d'inscription  :  03/12/2007
    
                         
Kid  /  Un talent FOU


Lo : mais la zététique est-elle l'esprit critique ? :p

PS : Charlie Danger est hors catégorie.


Dernière édition par Kid le Mer 7 Juin 2017 - 11:33, édité 1 fois


       
http://jackspirou.wordpress.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  121
   Âge  :  23
   Localisation  :  Breizh Izel
   Pensée du jour  :  Ce n'est pas parceque j'aime les maths qu'il faut me lancer des pierres...
   Date d'inscription  :  29/12/2012
    
                         
Bzh0  /  Barge de Radetzky


Historiquement, la zététique c'est "l'étude scientifique des phénomènes paranormaux", mais s'est ensuite élargie.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6456
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Have you seen the loneliness of a middle distance runner when he stops the race and looks around ?
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Troll hunter un jour, troll hunter toujours


C'est au moins une tentative de structuration basée sur des principes fondamentaux qui paraissent légitimes.
Y'en a-t-il d'autres, hormis les (non-)méthodes empiriques ?

C'est la même problématique que la science, du coup : la science n'est pas l'établissement de la réalité, mais c'est une méthode qui a pour but de faire le moins d'erreurs possibles, d'établir une fiabilité relative.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  41
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


D'ailleurs, au sens popperien, la science n'a rien d'irréfutable, au contraire. Elle ne dit pas "ceci est vrai" mais "jusqu'à présent, ceci n'a pas été réfuté". C'est un tâtonnement. Enfin, dans le principe.
C'est une manière de décrire le monde avec un modèle approximatif et pas trop faux pour être utilisable pour des prédictions.
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1307
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  Pas snob !
   Date d'inscription  :  06/10/2013
    
                         
BG DU 29  /  Tentatrice chauve


Pourquoi le modèle de validation des propositions scientifiques devrait-il s'appliquer à l'ensemble des propositions ? Voilà une question, très sincère, que je me pose depuis longtemps et pour laquelle je n'ai pasde réponse.

Encore une fois, l'esprit critique me semble productif comme attitude, mais pensé comme système, il tend à rendre impossible la créativité de la pensée. Par exemple, certes Descartes lorsqu'il déduit de la pensée de Dieu son existence (à partir d'une démonstration pas dégueu quand même hein), ben il dépasse le cadre du doute, il n'est pas rigoureux au sens scientifique (et même peut-être philosophique) du terme, mais il produit quelque chose qui va donner lieu à des interrogations, des critiques, des constructions qui ont un intérêt.

C'est pour ça que je préfère penser l'esprit critique comme une attitude, parce qu'une attitude donne la possibilité d'un écart, d'un déplacement, d'une modification dans la posture. Ça n'implique pas de tomber dans un dogmatisme mortifère, mais ça permet de construire quelque chose qui peut avoir une pesanteur et une consistance.




Des poèmes et ici un endroit pour les commenter.
Un roman et ici un endroit pour le commenter.
https://aomphalos.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6456
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Have you seen the loneliness of a middle distance runner when he stops the race and looks around ?
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Troll hunter un jour, troll hunter toujours


La zététique s'applique à des évènements concrets.
Si on t'affirme qu'une baleine a élu domicile dans ton lavabo, tu vas l'exercer ( Wink ).

Mais tu ne vas pas l'exercer dans l'abstraction.

Ce n'est pas un outil adapté à la création, seulement au traitement d'information.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1307
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  Pas snob !
   Date d'inscription  :  06/10/2013
    
                         
BG DU 29  /  Tentatrice chauve


Oui voilà, on est d'accord.

Y'a une baleine dans mon lavabo ???


Des poèmes et ici un endroit pour les commenter.
Un roman et ici un endroit pour le commenter.
https://aomphalos.wordpress.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  41
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


Je pense qu'on peut l'exercer dans l'abstraction puisqu'une partie de la zététique porte sur les erreurs de raisonnement. La "démonstration" de Descartes est vraiment borderline, et rien n'empêche de dénoncer son discours comme foutaises.
Mais rien n'empêche non plus de rebondir sur ses foutaises pour aller plus loin ou dans d'autres directions, grâce aux concepts nouveaux qui en ont émergé (idée, Dieu, infini, baleine, Jacob & Delafon).
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  281
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  23/05/2015
    
                         
Holopherne  /  Autostoppeur galactique


Depuis que je suis zététicien et que je manie à merveille l'art du syllogisme et de la note de bas de page, je peux briller en société en démontrant que les saillies racistes de papi sont d'affreux paralogismes. Ma soeur m'a dit que j'étais gênant à toujours utiliser des mots que personne ne comprenait.

Mon cousin séminariste m'a dit que c'était une forme de libido sciendi mal placée. Il m'a cité le chapitre 8 du De Malo de Saint Augustin. Thomas d'Aquin a formalisé l'argumentation d'Augustin à l'aide des outils de la dialectique aristotélicienne dans la Summa Theologica pars II, q 8 art 5.

Je lui ai répondu que je m'en tamponnais.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4334
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  SUR JE DEPUIS 10 ANS C'EST LA FÊTE
   Date d'inscription  :  03/12/2007
    
                         
Kid  /  Un talent FOU


C'est absolument fascinant, Holopherne.


       
http://jackspirou.wordpress.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  281
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  23/05/2015
    
                         
Holopherne  /  Autostoppeur galactique


Kid a écrit:
C'est absolument fascinant, Holopherne.

La source?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5407
   Âge  :  25
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  nique la miette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Aomphalos a écrit:
Or, et pour te répondre Pasiphae, c'est à ce niveau que je trouve l'école défaillante. Les analyses croisés de document, etc. ne suffisent pas, à mon sens, pour développer l'esprit critique des élèves, parce qu'ils investissent souvent ces "devoirs" comme de purs exercices formels. Il existe évidemment des profs qui tentent de véritablement engager des réflexions critiques, mais le système marginalise ces tentatives parce qu'elles impliquent, par définition, de sortir des cadres figés d'un progrès énormes et très cadrés (là c'est la chance de la philo de ne pas avoir de programme pré-construit et de laisser la liberté au prof d'édifier son cours).

(idem pour la litté !)

Mais du coup, concrètement, on les met comment sur la piste du développement de leur esprit critique les élèves ? Parce qu'il me semblait que leur apprendre à lire avec rigueur, en se posant un certain nombre de questions, était à la base de ce qu'on peut appeler esprit critique à ces âges-là (en y ajoutant l'arrière-plan culturel qui nous donne un bagage théorique pour penser). Une fois cela fait, que peut-on ajouter pour les aider ? (désolée du HS par rapport au sujet initial du topic)


Poésie - Miettes - Elèves - Nouvelles - Thèse
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1307
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  Pas snob !
   Date d'inscription  :  06/10/2013
    
                         
BG DU 29  /  Tentatrice chauve


Citation :
Mais du coup, concrètement, on les met comment sur la piste du développement de leur esprit critique les élèves ?

Je trouve que c'est extrêmement difficile et c'est mon petit horizon pédagogique personnel. Souvent, j'ai un peu le sentiment d'arriver trop tard et d'avoir finalement du poids chez ceux qui sont déjà dans une posture ritique. Très honnêtement, je crois vraiment que la structure est plus forte que nous dans ce cas-là, que c'est extrêmement difficile de dépasser les contradictions du système dans lequel on est inscrit.

Leur apprendre à lire avec rigueur et se poser des questions c'est super chouette, vraiment, mais je suis obligé de constater qu'arrivés en terminale, mes élèves ne sont pratiquement pas capable de produire une réflexion construite qui leur soit propre (ou alors une minorité). Plus encore, un tel exercice leur paraît étrange, voire même un peu scandaleux dans la mesure où ce qu'on leur demande ne répond, selon eux, pas à des critères objectifs de notation. Quand je dis ça, je ne juge pas du tout mes élèves que globalement j'adore, mais bien un certain système, auquel je participe, et qui ne donne la possibilité qu'à ceux qui l'ont déjà de construire une réflexion vraiment autonome et critique (j'vais pas faire mon Bourdieu de la dernière heure, mais les élèves qui valorisent l'énorme échafaudage de connaissance qu'on leur a enseigné, ce sont ceux qui possèdent un capital culturel déjà bien fourni).

Si j'en avais la possibilité, mais je ne l'ai pas, je demanderais à mes élèves de soutenir dans un entretien de 10 minutes la dissertation qu'ils m'ont rendu, comme pour un mini-mini-mini mémoire. Dans la discussion sur leur propre production, ils parviennent assez bien à prendre du recul, à interroger les fondements de leur propre penser. Mais malheureusement, je n'ai pas trouvé encore comment faire pour éviter d'entrer en conflit frontal avec ce qu'on me demande. Donc je leur demande des choses, que je note, que je corrige, mais qui disparaissent pour eux comme de simples exercices. C'est un des trucs concrets que j'aimerais faire si je pouvais, mais je peux pas / sais pas faire.

Donc pour l'instant je suis un assez mauvais prof selon moi !




Des poèmes et ici un endroit pour les commenter.
Un roman et ici un endroit pour le commenter.
https://aomphalos.wordpress.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 L'esprit critique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales :: Agora-