PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Auto-édition ou non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  832
   Âge  :  24
   Localisation  :  allez savoir où, allez savoir quand, dans quelque monde psychédélique -
   Pensée du jour  :  "Ce n'est pas le courage qui m'anime, mais la volonté de vivre." Blayne, in Project Viper.
   Date d'inscription  :  25/12/2015
    
                         
LadyRavenya  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Bonjour à tous. What a Face

Bon, cela fait quelques semaines que je joue à la girouette et n'arrive pas à me décider. Comme certains d'entre vous le savent, mon roman Project Viper - Rising est édité en numérique aux éditions l'Ivre-Book. Sauf que j'aimerais aussi un livre papier pour faire des dédicaces... Je conserve mes droits pour le papier, je peux même l'éditer chez quelqu'un d'autre (mais à mon sens ça n'a aucun intérêt). Soit je fais ça (éditer chez un autre ou m'auto éditer), soit j'attends que le boss me fasse mon livre papier (en septembre, il ne veut pas avant). Sauf que, le livre papier n'est pas gratuit. Je dois l'acheter à -40% de son prix pour les revendre ensuite. Donc si le livre est vendu 10€, je dois l'acheter 6€ (dites moi si je me trompe mdr)... avec un minimum de 50 exemplaires.
On en vient donc à 300€/50 livres, enfin, si le livre papier est à 10€ hein. Couverture, mise en page etc. compris dès le départ.
En auto-édition, je devrais payer cash minimum 500 euros (illustration + impression de 50 livres : je compte engager Tiphs pour une illustration donc je prévois 300 euros + 200 euros d'impression)
Ensuite, je tournerai à 200€ environ/50 livres.

Est-ce que ça vaut le coup ?

Que ce soit en auto-édition ou avec l'IB, pour la promo c'est identique : je dois majoritairement me débrouiller, l'éditeur n'ayant pas le temps de bichonner chaque auteur (c'est normal et je ne lui en veux pas). Pour l'inscription aux salons, ce sont les auteurs qui s'en chargent dans la plupart des cas, donc là aussi ce serait identique en auto édition. Je ne serais juste pas acceptée sur les stands de l'IB (normal).

Ma grande crainte ce serait qu'on ne veuille pas du tout de moi en salon car les auteurs auto édités sont très mal vus des fois... Y'en a parmi vous qui ont déjà eu ce problème ?

Voilà, désolée pour ce post un peu brouillon, je ne sais moi-même pas quoi penser lol.
http://ellenmartin.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3844
   Âge  :  37
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  Sang-Chaud Panza


J'ai l'impression que tu as ta réponse, en fait. Ce que t'offre l'IB pour le papier ne fait pas trop rêver, je pense qu'en effet, dans ces conditions, tu peux faire aussi bien en autoédition... ou chercher un autre éditeur.

Citation :
Que ce soit en auto-édition ou avec l'IB, pour la promo c'est identique : je dois majoritairement me débrouiller, l'éditeur n'ayant pas le temps de bichonner chaque auteur (c'est normal et je ne lui en veux pas).

Il faudrait quand même se sortir ce genre d'idée de la tête. Non, ce n'est pas normal que ton éditeur n'ait pas la possibilité de faire une promo solide. Ça fait partie de son métier d'éditeur. La question n'est pas de bichonner son auteur, mais de vendre son bouquin, ce pour quoi il lui a cédé ses droits.




 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  832
   Âge  :  24
   Localisation  :  allez savoir où, allez savoir quand, dans quelque monde psychédélique -
   Pensée du jour  :  "Ce n'est pas le courage qui m'anime, mais la volonté de vivre." Blayne, in Project Viper.
   Date d'inscription  :  25/12/2015
    
                         
LadyRavenya  /  Double assassiné dans la rue Morgue


D'accord, merci. ^^

Oh de la pub il en fait, mais comme il a beaucoup d'auteurs il n'a pas le temps pour tous. Il publie sur les groupes Facebook et contacte des chroniqueurs, mais c'est tout ce qu'il peut se permettre de faire, au vu d'un agenda très chargé. Je fais la même chose et j'ai payé moi-même des sponsorisations Facebook et Booknode (c'est de la pure merde cela dit en passant).

Du coup, 1 point pour l'auto-édition en papier haha... ben merci pour cette réponse très claire en tout cas. x)
http://ellenmartin.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  309
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  09/08/2012
    
                         
L'ivre-Book  /  Tapage au bout de la nuit


Bon, avant que ma réputation (si j'en ai une ?) soit mise à mal, j'aimerais préciser certaines choses.

Encore une fois, et tout le monde le sait, JE NE SUIS PAS EDITEUR PAPIER, mais éditeur numérique ; mes auteurs sont au courant et je n'entretiens aucun doute sur ce sujet.
Les auteurs me cèdent les droits d'exploitation électroniques de leur manuscrit.
Le papier est une possibilité que je donne aux auteurs qui m'en font la demande et qui souhaitent être publiés sous ma "marque" mais rien ne les y oblige et rien ne m'y oblige.

N'étant donc pas éditeur papier, je n'ai pas de diffuseur et je demande aux auteurs de m'acheter des exemplaires avec un rabais, non pas de 40%, mais de 50%, comme nous en avons discuté plusieurs fois au téléphone Ladyravenya. Sur les exemplaires qui me restent en stock, ils touchent 20% de droits d'auteur. Cette possibilité papier est surtout utile pour ceux qui souhaitent faire des salons.


Donc, n'étant pas éditeur papier, je ne fais pas de promotion particulière sur ce support et les livres ne seront pas en tête de gondole sur toutes les FNAC ou supermarchés de France.

Donc, Ladyravenya, sentant ton impatience et ton indécision quant à une publication chez moi ou une autoédition, je te propose de choisir l'autoédition en papier. Et rassure toi, les salons acceptent aussi les autoédités.
http://www.ivrebook.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1796
   Âge  :  40
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Fiancée roide


Tu peux aussi proposer la version papier uniquement à certains éditeurs. (Ils sont rares, mais ça se fait.)
J'allais dire que L'Ivre-Book ne se cache pas d'être éditeur numérique, mais c'est déjà développé plus haut.

Pour l'autoédition papier, à toi de voir si tu as (biffer ce qui doit l'être) : l'énergie, les compétences, l'argent, l'envie de te démener.
Tu peux aussi passer par Createspace et ne pas prévoir de tirage papier fixe. De même, une photomanipulation te reviendra moins cher qu'une artiste comme Tiphs (même si ça ne sera sans doute pas aussi beau).

A méditer avant de se décider dans l'urgence...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  832
   Âge  :  24
   Localisation  :  allez savoir où, allez savoir quand, dans quelque monde psychédélique -
   Pensée du jour  :  "Ce n'est pas le courage qui m'anime, mais la volonté de vivre." Blayne, in Project Viper.
   Date d'inscription  :  25/12/2015
    
                         
LadyRavenya  /  Double assassiné dans la rue Morgue


J'ai effectivement fait une petite erreur sur le pourcentage, je ne me souvenais plus exactement et sur mon contrat il est écrit 40 c'est pour ca...

Pour la promo je parlais en numérique, en papier je sais bien que tu n'en fais pas de spéciale. Et je défendais en disant que tu ne peux pas objectivement faire une promo dense pour chaque auteur... On est d'accord que ce serait y passer toute une vie !

Je ne suis pas impatiente, juste indécise. Comme on en a parlé, mon entourage me conseille sans cesse l'autoédition donc je voulais des conseils supplémentaires. Je n'avais aucune volonté que ca parte en pourrissage de reputation.
http://ellenmartin.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6745
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Rien de pire que se sentir en trop
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Combien de pages, Lady ?
Que je te dise combien ça fait par exemplaire sur Lulu.com


T'en fais pas, Ivre-Book... Quand mon tour viendra, j'attendrai un moment
(suis moyennement "numérique" mais je demande qu'à me laisser moderniser)
C'est pour ça qu'en même temps je me renseigne sur le logiciel Dedee... et réfléchis sur les moyens de l'employer.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  133
   Âge  :  28
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  IT'S THE FINAL COUNTDOOOOOWN *tututuuutu*
   Date d'inscription  :  18/01/2017
    
                         
Tiphs  /  Barge de Radetzky


Écoute, moi je pense que tu as mieux fait de partir sur de l'auto-édition aussi, pour une simple raison : tu pourras faire absolument tout ce que tu veux. Même si je ne doute pas que l'IB te laisserait une certaine liberté, ce n'est pas comparable : en auto-édition, tu choisis même ton imprimeur, le papier intérieur de ton livre… si t'as envie de te péter un petit délire et d'imprimer un livre avec vernis sélectif et embossage, tu peux. Et si tu veux y ajouter, imaginons, des bonus à la fin, ou des dessins à l'intérieur ou n'importe quoi, tu peux aussi.

Le seul inconvénient, c'est qu'il y aura de la paperasse à faire, parce qu'on ne peut pas s'auto-éditer et gagner de l'argent sans payer des taxes. Ça veut dire auto-entreprise, démarches administratives supplémentaires… Il y a aussi la simple mention "auto-édition" qui refroidit encore pas mal, mais ça, j'ai envie de dire, on ne peut pas y faire grande chose, et ça s'améliore malgré tout.

Si tu veux, j'ai écrit un article à ce sujet, ici, avec les pour et les contre de l'auto-édition justement ! J'y pense de plus en plus pour toute cette liberté que ça offre, même si je suis à des lieues de réellement franchir le pas.
http://www.tiphs-art.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  832
   Âge  :  24
   Localisation  :  allez savoir où, allez savoir quand, dans quelque monde psychédélique -
   Pensée du jour  :  "Ce n'est pas le courage qui m'anime, mais la volonté de vivre." Blayne, in Project Viper.
   Date d'inscription  :  25/12/2015
    
                         
LadyRavenya  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Séléné : en page Word on est à 170. Pour les pages en format roman je ne sais pas... xD

Oui c'est vrai que la liberté est très grande en auto-édition... c'est ce qui m'attire aussi. Mais ma grande question c'est surtout vis-à-vis du budget, j'ai extrêmement peur de me ruiner.
Va falloir que je médite sérieusement.
http://ellenmartin.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6745
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Rien de pire que se sentir en trop
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Ce n'est pas pareil...
Pour avoir une idée, fais passer le document en format A5

Heu... en fait c'est un peu plus compliqué, faut aussi modifier les marges.. je vais multiplier par deux)
Je reviens...
Je te mets les deux (sais pas si tu as un interligne, et lequel)
Pour 170 =5,20
pour 340 = 8,60
l'unité


Dernière édition par Séléné.C le Ven 10 Mar 2017 - 16:29, édité 1 fois
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1045
   Âge  :  26
   Localisation  :  Londres
   Pensée du jour  :  "Oh, I know very well. How the secrets beckon so sweetly."
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Nordgia  /  Effleure du mal


Il y a toujours la méthode crowdfunding, mais pour cela, il faut avoir l'esprit marketing et déjà un minimum de réseau.
Et puis, ça permet aussi de mesurer l'enthousiasme que suscite le projet, et d'établir une base potentielle de lecteurs avant même de lancer la machine.

PS: T'auras qu'à mettre en avant les passages cochonnoteux. Ça marche bien, en général Mouhahaha
La stratégie de la carotte (même si, en l'occurrence, un autre terme serait plus adéquat).
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  133
   Âge  :  28
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  IT'S THE FINAL COUNTDOOOOOWN *tututuuutu*
   Date d'inscription  :  18/01/2017
    
                         
Tiphs  /  Barge de Radetzky


C'est là que je dégaine l'argument magique : monte une campagne de financement participative Very Happy

Je t'ai envoyé en MP le lien d'une amie qui l'a fait avec succès, résultat elle va publier deux tomes magnifiques, illustrés par une artiste mondialement connue (et si chère haha), corrigés par un pro, avec des dorures sur la couverture… et un tas de produits dérivés à côté (des marque pages, des posters, tout ça). Et elle n'a presque rien eu à débourser.
Bon, après, elle avait déjà une bonne fanbase derrière elle, mais c'est à étudier Smile

Edit : ah ben j'ai pas été assez rapide.
http://www.tiphs-art.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6745
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Rien de pire que se sentir en trop
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


En fait, le papier, c'est hyper-cher... par la matière puis par le transport et au final faut le stocker
L'avantage de l'édition à "un à la fois" c'est "pas de stock" et donc "pas d'invendus" mais le livre n'est pas moins cher (et la marge pas plus grosse)


Là, je m'intéresse à Dedee (logiciel pour dédicacer sur numérique). j'ai pas téléchargé, donc pas essayé, mais il n'est pas cher et le site présente des exemples qui ont l'air intéressants.
L'ennui c'est que c'est assez dur de poser sur une table une pile numérique, et que les gens n'ont pas forcément leur liseuse dans la poche.
Ai regardé les clés USB personnalisées... cool, sauf que c'est cher. Prix dégressif, OK, mais ???
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  832
   Âge  :  24
   Localisation  :  allez savoir où, allez savoir quand, dans quelque monde psychédélique -
   Pensée du jour  :  "Ce n'est pas le courage qui m'anime, mais la volonté de vivre." Blayne, in Project Viper.
   Date d'inscription  :  25/12/2015
    
                         
LadyRavenya  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je garde l'idée du financement participatif, mais je pense la mettre en oeuvre à l'avenir, pour d'autres projets. Parce que là, pour le moment, ma fanbase n'est pas très étendue et je galère à la faire grandir. Facebook et Twitter ne marchent pas trop trop pour moi je crois...

Vrai que le papier c'est cher, mais bon, faut ce qui faut. ^^
http://ellenmartin.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  133
   Âge  :  28
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  IT'S THE FINAL COUNTDOOOOOWN *tututuuutu*
   Date d'inscription  :  18/01/2017
    
                         
Tiphs  /  Barge de Radetzky


Le truc de facebook, je pense, c'est qu'il ne se suffit pas à lui-même. La pote dont je te parle publie quelques textes sur internet (wattpad, ff.net entre autres) et a beaucoup de lecteurs qui viennent "prolonger le plaisir", si on veut, sur sa page. Très peu la découvrent directement via facebook.
Donc au final, mieux vaut privilégier la présence sur les sites spécialisés, comme les forums et autres si tu ne veux pas publier en ligne. Au moins, tu sais que les gens partageront tes intérêts et auront donc plus de chances de s'intéresser à toi.
http://www.tiphs-art.com/
 

 Auto-édition ou non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-