PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

 Un truc chouette.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Limite ce fil devrait être dans la section accueil et s'appeler le trombino des voix des J.E. Quelle meilleure façon, pour des aspirants écrivains que de se présenter en donnant de la voix, en lisant des textes qu'ils aiment? ^^
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3928
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  15/12/2011
    
                         
Suzanne  /  La Papesse


Julien Kraque a écrit:
(...) mais ce sérieux très inspiré dans vos lectures me désole un peu, j'dois dire. clown Pour le coup, j'vous imagine en costard ou tailleur devant le micro.

et alors ? Rolling Eyes
en quoi est-ce un problème ?

on n'est pas sur Hysterical Literature


 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Hihi Suzanne I love you

Spoiler:
 
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je connaissais pas, moi.

Mais merci pour la référence !


:flower:
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  272
   Âge  :  19
   Localisation  :  atopia
   Pensée du jour  :  « seul sage dans un banquet de gens ivres »
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
rodé  /  Autostoppeur galactique


waaa je suis conquise par ta lecture Jasmin  drunken

j'aime bien ce topic.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  161
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  07/11/2014
    
                         
Combray  /  Tycho l'homoncule


Il y a de jolies voix. Des voix sûres, des voix boudinées comme des enfants, des voix désarticulées comme de vieils orgueils, des voix ennuyeuses de vrais poètes.

Je suis souvent déçu de la voix, et souvent aussi déçu d'avoir eu raison d'être pessimiste.

Enfin on pourra me lapider quand j'y passerai.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1258
   Âge  :  18
   Date d'inscription  :  17/05/2010
    
                         
art.hrite  /  Tentatrice chauve


déjà on a dans nos petites mains douces nos silex taillés depuis l'âge de pierre

on est impatients que tu sortes à découvert
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  84
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  02/08/2016
    
                         
Chien-dent  /  Pippin le Bref


Miromensil a écrit:
Chien-dent a écrit:

////
un très beau poème touchant d’une très belle poétesse touchante qu’une très belle personne touchante m’a offert le week-end dernier
D'ac avec Pango, de qui est ce poème et quel est son titre ? C'est très beau !


Il s’agit de Terre des absences de la poétesse Kiki Dimoula dans la très belle tradition de chez Orphée.

À présent tu dois regarder une mer.

L’envie de de situer
sur la terre des absences tournoyant en moi
ainsi te figure :
vague amer en bord de mer.

Là-bas il ne fait pas encore nuit
même si c’est déjà tellement la nuit ici.
Les heures cruciales des lieux
rarement coïncident.
Presque lumière et pas même lumière,
l’heure de toi même est tombée.

Des algues dansent
sous la vitre de l’eau .
Les basses eaux ont aussi
leurs soucis, leurs réjouissances.

Les pures quiétudes alentours
ont dû maintenant dénouer leurs cheveux.
De ton silence tu en feras
tes femmes satisfaites.
Elles s’allongent près de toi.

Ta pensée fixe des mouches dans l’air
et monte. elle te tient dans son bec.
Comment saurais-je les points sensibles de l’océan
pour te comprendre ?

Tu dois regarder une mer déserte.
Ton regard ressemble
à un versant qui doucement
s’assombrit avec soulagement
roulant dans l’éloignement.
Tu respires par le sternum de lointaines quiétude.
J’ai lu quelque chose sur elles
dans les peines en plusieurs volumes que j’ai reliées.
Dans un de tes soupirs peu profonds un navire a sombré.
Ça ne devait pas être un navire. C’était un épouvantail
dans les vergers fluides de la fuite
empêchant les envies
d’aller la picorer.

La prodigieuse possibilité de l’océan,
les mouvements du large
arrive à tes pieds écume,
fausse amante des premiers galets.
Elle leur dérobe un baiser et dessoûle.

À présent, les replis des vagues
t’auront dit ce qu’il avaient à te dire
et tu retourneras quelque part.
Tu emprunteras un chemin de terre,
un autre plaine
ici nue là vêtue de végétal.

Ta pensée, après tant de mer
cesse d’être mouette.
Elle revêt la peau de l’adaptation et se perd.
Où est un buisson, elle est verte
où l’obscur, obscure.
Là où les roseaux sèment des murmures,
murmurant,
où passe une racine, enracinée,
où coule un ruisseau, ruisselante
et où mord la pierre, pierreuse.

À ton âme nul ne parvient
ni par terre ni par mer.

Ce disque
posé sur la table noire atmosphérique
que tu prends, comme les autres, pour une lune,
laisse-le, ce n’est pas une lune.
C’est ma pillule du soir,
mon tranquillisant.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2914
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "1917 ? ... Bombs, bullets, balloons, baguette... Aliteration !"
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
Arkash  /  Roberto Bel-Agneau


A mon tour ! Smile 

Désolé de la qualité, par contre ! 

C'est un extrait du tome 4 du Sorceleur

http://vocaroo.com/i/s0vvbixPFQ2l
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Le réel et son double, Clément Rosset:
 

Passage très court mais tellement malicieux Smile (et globalement, même si le livre de Rosset peut être parfois difficile d'accès, le chapitre introductif sur l'Illusion oraculaire est vraiment bien et plus simple que le reste)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  148
   Âge  :  22
   Localisation  :  Perpète-les-Alouettes
   Date d'inscription  :  28/10/2016
    
                         
Miromensil  /  Barge de Radetzky


Chien-dent a écrit:

Il s’agit de Terre des absences de la poétesse Kiki Dimoula dans la très belle tradition de chez Orphée.
Merci I love you
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


haha, excellent Arkash !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  84
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  02/08/2016
    
                         
Chien-dent  /  Pippin le Bref


///

Lettre de Rainer Maria Rilke à Lou Andreas-Salomé, janvier 1905, écrite à Oberneuland près de Brême, extrait de leur correspondance, traduction par Philippe Jaccottet.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Alley j'ai enfin trouvé le temps d'enregistrer un bout de ma lecture du moment, désolée des fois j'accroche à cause de la syntaxe originale et imprévisible. Inutile que je précise ce que c'est, tout le monde reconnaîtra. C'est un auteur du forum Embarassed

http://vocaroo.com/i/s1vkKrPrY4gV
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  19
   Âge  :  89
   Date d'inscription  :  09/12/2016
    
                         
Constantine  /  Homme invisible


http://vocaroo.com/i/s1xw6q5EFgHX
j'en suis toute chose
En ligne
 

 Un truc chouette.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-