PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

 [Avis ME] Valeur de la "proposition de publication" des éditions ThoT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  27
   Âge  :  37
   Localisation  :  Paris, France
   Pensée du jour  :  Tous les jours se ressemblant, elle a une sacrée responsabilité, la petite pensée.
   Date d'inscription  :  22/06/2015
    
                         
Odessa_James  /  Petit chose


Bonjour,

J'ai reçu ce matin un e-mail de l'éditeur ThoT m'apprenant que son comité de lecture a proposé mon manuscrit à publication.

Alors, en soi, c'est positif (yay). Ça ne peut que l'être. J'ai envoyé mon roman à une grosse quinzaine d'éditeurs il y a trois mois, et c'est la première réponse positive que je reçois - ergo, positif. De plus, je n'ai jamais envisagé qu'un GROS éditeur me publie... en fait, j'aime même l'idée de commencer avec un "petit". C'est peut-être l'image très romantique du "challenger" qui me plait. Paris-Grenoble, on a vu plus pratique, mais comme dirait l'autre, il faut souffrir pour être belle.

Ceci étant dit, je sais aussi que rien n'est jamais simple. C'est pourquoi, par exemple, j'ai vite appris l'existence des maisons à compte d'auteur, et les évite depuis comme la peste, ou la syphilis. ThoT n'est pas une maison d'édition à compte d'auteur ; elle peut en proposer, mais il me semble qu'elle fait surtout du compte d'éditeur, c'est pourquoi elle était dans ma liste. Mais deux passages de la proposition de publication qu'ils ont joint à leur e-mail me perplexifient un poil, au sujet desquels j'aimerais avoir votre précieux avis :

Passage 1 :
"Principe des souscriptions : ThoT met en place une procédure de souscriptions. Cette procédure consiste en un système de prévente de l’ouvrage : ThoT fournit à l’auteur un document appelé « Va Paraître » qui est aussi un bon de commande. L’auteur les distribuera à son réseau, de façon à assurer un nombre de ventes minimum. Les chèques ne seront encaissés qu’après parution du livre.
ThoT s’engage à lancer la fabrication et l’impression du livre à partir de 198 souscriptions reçues.
Si les souscriptions ne sont pas suffisantes, l’auteur aura le choix entre acheter à ses propres frais les exemplaires permettant d’atteindre la somme de 4 752 euros ou renoncer à la publication de son ouvrage. Éditeur et auteur reprendraient alors leur totale liberté. Les chèques seront détruits sur place par l’éditeur.
"

Passage 2 :
"Le Vient de Paraître est un document de communication qui reprend la couverture de l’ouvrage, la biographie de l’auteur et le résumé du livre. Il vous est délivré à la parution pour être distribué – l’objectif étant de les diffuser afin d’informer le plus de personnes possible de la publication.
Votre ouvrage sera présenté :
- sur les sites Web qui nous accueillent, ainsi que sur notre site Internet, sur lequel les commandes directes sont possibles.
- sur les bases de données des librairies et les sites de référencement nationaux
- sur d’autres sites spécialisés, en adéquation avec le sujet de votre livre (à définir en collaboration avec vous).
"

Alors... Question Ces méthodes sont-elles courantes ? Dois-je m'inquiéter ? Je pense surtout au passage 1, qui me donne l'impression que l'auteur doit aller pêcher lui-même son lectorat pour espérer être... édité. Pas que les challenges me posent problème : j'aimerais juste être publié avec dignité !

Merci d'avance pour vos réponses,

Odessa
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5947
   Âge  :  37
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Extrait du site de L'Oie Plate :
Citation :
C/E CORSE (Contrat d’Edition COnditionné au Résultat d’une Souscription Éditeur).

La situation est telle que de petits éditeurs, en poésie notamment, en viennent aujourd’hui à faire signer un contrat conditionné au résultat d’une souscription, c’est-à-dire que le contrat ne prendra effet que lorsque l’éditeur a reçu un certain nombre de souscripteurs.

Ce n’est pas du compte d’auteur lorsque c’est l’éditeur qui organise et finance la souscription à partir de son propre fichier et que l’auteur n’est pas obligé d’y participer. Si l’auteur doit financer l’impression et l'expédition du bon de souscription, cette pratique se ramène à du C/A abusif.

Pratiqué avec parcimonie par un éditeur possédant un fichier de lecteurs fidélisés par la qualité du catalogue maison, le C/E Corse donnera des résultats suffisants pour limiter le risque sur un jeune auteur prometteur.

En revanche, si la maison publie beaucoup et sans trop de rigueur, si elle abuse du procédé, les retombées du fichier de l’éditeur se révéleront décevantes. L’auteur aura ainsi toutes les chances de ne jamais voir aboutir l’édition de son recueil… à moins qu’il accepte de basculer dans le C/A abusif en acceptant de compléter personnellement la souscription !

Honnêtement, j'ai rarement vu un auteur seul, sans réseau important, arriver à vendre 200 souscriptions...


En ce moment, je lis :

  • Stalker, des frères Strougatski
  • La maison du docteur Blanche, de Laure Murat
  • La maison dans laquelle, de Mariam Petrosyan
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2759
   Âge  :  27
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Roberto Bel-Agneau


Ce que j'en pense ?

Spoiler:
 
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  27
   Âge  :  37
   Localisation  :  Paris, France
   Pensée du jour  :  Tous les jours se ressemblant, elle a une sacrée responsabilité, la petite pensée.
   Date d'inscription  :  22/06/2015
    
                         
Odessa_James  /  Petit chose


Eh bien, c'est la question que je me pose également. L'éditeur attend vraiment que l'on se charge de ça tout seul, sans aucun appui ? Ou bien n'y croit-il pas UNE SEULE seconde, et est-ce une manière détournée de faire du compte d'auteur ? Ou bien tout cela est-il moins noir, et est-il possible d'obtenir des résultats en s'y prenant bien, via une plateforme à la Kicks-starter, ou je ne sais quoi ?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  27
   Âge  :  37
   Localisation  :  Paris, France
   Pensée du jour  :  Tous les jours se ressemblant, elle a une sacrée responsabilité, la petite pensée.
   Date d'inscription  :  22/06/2015
    
                         
Odessa_James  /  Petit chose


@ Ahava-brumes : Merci pour la franchise. Very Happy
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je rejoins les autres. Je crois que l'éditeur espère qu'en fin de compte, pour ne pas avoir l'air idiot (annoncer un livre qui ne verra jamais le jour), l'auteur financera la souscription. Donc on en revient au compte d'auteur (sournois en plus).

Même si tu couvres la souscription en mobilisant du monde, quelle sera ta marge de manœuvre ensuite ? Si l'éditeur ne se bouge pas pour sortir ton livre dans de bonnes conditions, qu'est-ce qui t'assure qu'il se bougera ensuite pour le promouvoir ?

D'ailleurs :
Citation :
Votre ouvrage sera présenté :
- sur les sites Web qui nous accueillent, ainsi que sur notre site Internet, sur lequel les commandes directes sont possibles.
- sur les bases de données des librairies et les sites de référencement nationaux
- sur d’autres sites spécialisés, en adéquation avec le sujet de votre livre (à définir en collaboration avec vous)."

Il n'a pas l'intention de se bouger. Ce qu'il propose, c'est franchement pas grand chose. Aucune chance que ton livre se vende bien dans ces conditions.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je suis d'accord avec les réponses de nos collègues ci-dessus. Tout ceci n'est pas très engageant.
Tu dois leur assurer un CA minimum avant qu'ils ne publient ton ouvrage.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2759
   Âge  :  27
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Roberto Bel-Agneau


Franchement, moi, dès qu'il y a des souscriptions, une quelconque participation financière, une légère histoire de compte participatif, je me barre. Je cherche même pas à comprendre. Et j'incite les autres à en faire autant.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  296
   Âge  :  20
   Localisation  :  Penchée sur mes cours de médecine...
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Autostoppeur galactique


Ahava-brumes a écrit:
Franchement, moi, dès qu'il y a des souscriptions, une quelconque participation financière, une légère histoire de compte participatif, je me barre. Je cherche même pas à comprendre. Et j'incite les autres à en faire autant.


+1 Smile
À ta place je me méfierais, et pas qu'un peu !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  159
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  21/04/2013
    
                         
Licoupeille  /  Tycho l'homoncule


Ahava-brumes a écrit:
Franchement, moi, dès qu'il y a des souscriptions, une quelconque participation financière, une légère histoire de compte participatif, je me barre. Je cherche même pas à comprendre. Et j'incite les autres à en faire autant.

Bon résumé !
Un nouvel éditeur à barrer des listes...
https://chezjulienartigue.wixsite.com/monsite
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2469
   Âge  :  42
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Guère épais


Je ne signerais pas, pour toutes les raisons évoquées plus haut...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  361
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  19/09/2013
    
                         
sosotess  /  Tapage au bout de la nuit


Rien que dans mon réseau et mon entourage proche, vendre ne serait-ce que 100-150 exemplaires d'un livre pas encore sorti serait peine perdue. Alors 200...
Bien sûr, il y a des gens qui en seraient capable, avec une campagne de choc. Mais pour quel résultat? Pour reprendre l'argument de Coline, ton livre ne sera même pas bien défendu une fois publié. Bien trop d'efforts inutiles...
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  27
   Âge  :  37
   Localisation  :  Paris, France
   Pensée du jour  :  Tous les jours se ressemblant, elle a une sacrée responsabilité, la petite pensée.
   Date d'inscription  :  22/06/2015
    
                         
Odessa_James  /  Petit chose


Eh bien, merci à vous pour toutes ces réponses claires. Ça m'a déprimé pour la journée, mais m'épargne également une potentiellement douloureuse perte de temps.

Après, parce qu'un simple refus de ma part serait à mon sens un peu triste (et rendrait surtout cette affaire parfaitement inintéressante), je pense jouer un peu au c*n dans ma réponse, et les mettre explicitement au défi de m'éditer avec leurs propres sous, s'ils aiment ce que j'ai écrit à ce point. Smile Sans croire une seconde que ça marchera, hein.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2759
   Âge  :  27
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Roberto Bel-Agneau


Une perte d'argent surtout. Sad

Laisse tomber quoi. On se fait déjà assez de mal comme ça.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  114
   Date d'inscription  :  08/02/2017
    
                         
J-V  /  Barge de Radetzky


Comme les autres : compte d'auteur déguisé, à fuir.
Je doute qu'ils acceptent de te faire une fleur et de t'éditer à leurs frais. D'autant que tu attends encore d'autres réponses, qui seront, qui sait, peut-être positives.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Avis ME] Valeur de la "proposition de publication" des éditions ThoT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-