PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 Anacyclose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  911
   Âge  :  20
   Localisation  :  Briser les pattes d'un chat rouge
   Pensée du jour  :  Et le jetter sous un camion
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Bile au trésor



L'anacyclose, qu'est-ce que c'est ? Ce n'est pas une maladie. C'est une théorie émise par de nombreux penseurs à travers l'histoire, qui sont tous parvenus à la même conclusion sur la base de ce qu'ils observaient des régimes politiques. D'abord émise par Platon, puis théorisée par Polybe, otage grec à Rome, admise par Cicéron, ensuite reprise et popularisée par Nicolas Machiavel, l'anacyclose est une théorie cyclique qui englobe tous les régimes politiques et décrit leur mouvement.

L'anacylose explication:
 

Je sais que le forum n'accepte aucun débat politique mais il s'agit avant tout d'une théorie englobante, qui couvre tous les sortes de bords politiques. Je rends simplement compte d'une théorie, d'une vision de la politique et de ses fins ou de ses débuts.

A l'approche des élections, je me sens particulièrement concerné par la politique, et en découvrant la pensée de Polybe en cours, franchement, ça me troue le cul.

Mais quand même... C'est un peu déprimant de penser comme ça, vous ne trouvez pas ? Crying or Very sad
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1212
   Âge  :  26
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  A hunter is a hunter, even in a dream...
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Nordgia  /  No fun allowed


Hum, dans la théorie oui, même si la réalité est bien plus complexe. De nos jours, à part pour des régimes où l'autorité est très clairement définie (ceux que l'on aime nommer "les régimes d'un autre temps"), c'est très foutoir.
Nous avons le peuple, qui est en effet la source du pouvoir et donc possède la capacité d'élire l'ensemble de ces représentants, lesdits représentants élus, puis les "à-côtés", qui n'existaient pas avant ou, en tout cas, possédaient bien moins d'influence sur le pouvoir. Dans ces forces tierces mais néanmoins très présentes, on trouve notamment tous les lobbies, multinationales, alliances gouvernementales (lesquelles peuvent encore être divisées par secteurs : économique, militaire etc) et autres groupes nés de la privatisation.
Le rapport entre gouvernants et gouvernés est très différent, et cette théorie aurait besoin d'être dépoussiérée et remise au goût du jour. Par exemple, les alliances étatiques existaient avant, mais on ne prenait pas la peine d'en créer un organisme "indépendant", ce qui est le cas maintenant. La politique internationale, aujourd'hui, c'est un bordel sans nom où il faut slalomer entre plusieurs domaines. C'est aussi ce manque de clarté, notamment sur la question du "mais qui dirige vraiment ?", qui nous emmène à une période d'incertitude et de remise en question du système (vous savez, celui qui est si critiqué par nos représentants eux-mêmes, au point de se demander "mais qui est-il donc, ce système, si tout le monde semble s'y opposer ?").
En vrai, je crois que beaucoup théorisent mais personne n'y comprend grand chose, moi le premier. Et pourtant, c'est pas faute d'avoir essayé. D'autant que je ne pense pas que l'on puisse classer en "foules" (et par conséquent rapprocher d'une ochlocratie) les tiers évoqués ci-dessus.
Mais là je commence à dériver. Tout ce qu'il faut comprendre, c'est la complexité du monde actuel, dans lequel les sphères d'influences s'entassent et se chevauchent. Il ne serait pas interdit de penser que nous pourrions très bien, dans cet insondable schmilblick, vivre dans un régime autre sans même le savoir. Le recul rend toujours les choses plus claires.
Ah, la politique... c'est quand même un sacré boxon...
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  911
   Âge  :  20
   Localisation  :  Briser les pattes d'un chat rouge
   Pensée du jour  :  Et le jetter sous un camion
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Bile au trésor


Citation :
Par exemple, les alliances étatiques existaient avant, mais on ne prenait pas la peine d'en créer un organisme "indépendant

Les Ligues dans la Grèce Antique ? Ligue de Délos, Ligue Achéenne, Ligue du Péloponnèse. Ce sont des alliances entre différentes cités-États (des alliances étatiques comme tu dis) qui constituent des organismes indépendants à la tête de laquelle se place une cité. Je pense qu'on a déjà eu des organismes indépendants qui ont émergé d'alliances entre différents états mais à une moindre échelle, là certes c'est la première fois dans l'Histoire qu'on tisse un genre "d'alliance" à l'échelle du globe. (Enfin, relativement à l'échelle du globe et relativement alliance)

Je ne sais pas si tu as bien compris mon propos et celui de Polybe. Par ochlocratie j'entends plutôt la fin de la démocratie ordonnée, pas vraiment le pouvoir de la foule, c'est une façon de le dire en tout cas : donc, la fin de l'appareil d'État, une malfonction des institutions qui entraîne le retour du "vulgaire", de la lutte entre individus. Bref, la démocratie s'ouvre sur la fin de la société ordonnée quoi, l'ochlocratie n'est pas comparable à maintenant et à ces "tiers" que tu évoques.
 

 Anacyclose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales :: Agora-