PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 [Auphile]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1163
   Âge  :  38
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Effleure du mal


Bonsoir Auphile !

Je t'ai déjà croisée dans un autre topic. Nous avons au moins deux points communs : je suis professeur en collège (mais dans un coin de campagne bien loin de Paris) et agrégée de lettres modernes.
Tu mènes de front énormément de choses. Je n'ai que deux enfants et je ne fais pas de master 2.  Donc je salue ton courage !
Parmi tes auteurs préférés, plusieurs font partie des miens : Maupassant, Baudelaire, Flaubert, Laclos, Racine...
J'ai essayé de lire un roman de Guillaume Musso, Central Park, mais je n'ai pas tenu jusqu'au bout.
Comme toi, j'aime mes élèves mais j'ai des soucis avec les programmes, la réforme, les IO, les réunions, la ministre, le gloubi-boulga pédagogique, mais j'aime bien être devant mes élèves...C'est le reste qui est pénible.
Mon premier roman va paraître le 3 juillet. Deux de mes nouvelles sont parues ce mois-ci et j'en ai d'autres en réserve. Je suis également auteur jeunesse avec quelques albums pour les 3-7 ans à mon actif.
J'aime beaucoup Kaamelott. J'ai moins adhéré à Hero Corp. On m'a conseillé Downtown Abbey. J'adore surtout Dr Who, Sherlock Holmes et quelques autres séries britanniques, et puis Dexter, Stranger Things...
J'ai 37 ans (plus pour longtemps). Je ne pense pas que tu sois vieille peau.

Voili-voiloù ! Bienvenue ! :flower:
Ma réponse est un peu longue mais je pense que nous pouvons nous entendre.
Je suis souvent dans le coin sur l'édition du forum à bavasser ici et là, pareille à la feuille morte. Parchemin
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Mes projets en cours sont : un roman historique, un recueil de poésie et un essai sur l'histoire de France.
Tous inachevés à ce jour. Mais la motivation revient avec les bonnes résolutions de la nouvelle année !

Je suis sur Rennes. Là où ça bouchonne toujours lors des grands départs en vacances (je suis certain que tu sais de quoi je parles)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  "On ne fait rien de bon à contre-coeur, c'est-à-dire à contre-rêve" — Gaston Bachelard
   Date d'inscription  :  27/12/2016
    
                         
Auphile  /  Homme invisible


Aaaaah... L'A81 et la rocade sud de Rennes les jours de grand départ...

Je suis fan des romans historiques, raconte le tien à l'occasion ! Bon courage pour tes projets.


FireWire a écrit:
Mes projets en cours sont : un roman historique, un recueil de poésie et un essai sur l'histoire de France.
Tous inachevés à ce jour. Mais la motivation revient avec les bonnes résolutions de la nouvelle année !

Je suis sur Rennes. Là où ça bouchonne toujours lors des grands départs en vacances (je suis certain que tu sais de quoi je parles)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  "On ne fait rien de bon à contre-coeur, c'est-à-dire à contre-rêve" — Gaston Bachelard
   Date d'inscription  :  27/12/2016
    
                         
Auphile  /  Homme invisible


MaddyForeigner a écrit:
Bonsoir Auphile !

Je t'ai déjà croisée dans un autre topic. Nous avons au moins deux points communs : je suis professeur en collège (mais dans un coin de campagne bien loin de Paris) et agrégée de lettres modernes.
Parchemin

Bonjour MaddyForeigner !

En effet ça fait plein de points communs. J'ai des tas de choses à te répondre, mais je suis en journée "transition" retour de vacances, donc je prendrai le temps une fois rentrée de te faire une réponse plus longue.
En attendant, quelques propos "hors-sujet boulot" :
J'ai l'impression que comme moi la réforme du collège n'est pas ta copine. Je t'enverrai des liens en mp car mon collège a été moteur (et est toujours, dans la mesure où nous avons refusé de mettre les EPI en place) dans la contestation.
Mon profil twitter, spécial prof et anti-réforme : @_mme_e
J'ai aussi enregistré et diffusé 2 chansons contre la ministre, l'une sur un air de Cabrel, l'autre sur Renaud. Elles sont sur Youtube. Et j'administre une page Fb contre la réforme, au nom de tous mes collègues.
Bonne Saint-Sylvestre à toi et à très bientôt !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  "On ne fait rien de bon à contre-coeur, c'est-à-dire à contre-rêve" — Gaston Bachelard
   Date d'inscription  :  27/12/2016
    
                         
Auphile  /  Homme invisible


Bon... ben j'ai pas le droit de t'envoyer de liens même en mp, pendant 7 jours à compter de mon inscription sur le forum.
J'ai tout préparé dans un mail, je t'enverrai ça la semaine prochaine. Tu verras que j'ai mené contre la ministre des combats de différents types.

Bonne année à toi et à tous les lecteurs de ce fil !

Master 2 : j'ai eu la bonne idée de valider toutes les UV entre le moment où j'ai eu l'agreg et le moment où j'ai eu mon premier bébé. Il ne me restait que le mémoire à faire. A l'époque, c'était une tannée car il fallait aller en bibliothèque fouiller les journaux du XIXe. Maintenant c'est hyper simple car tout est en ligne sur Gallica et Retronews. Donc je peux chercher de chez moi, ou du collège !
En outre, ce qui m'a motivée pour m'y remettre, c'est d'apprendre que mon directeur de recherches partirait en retraite en juin 2019. Il faut que je sois en doctorat sous sa direction avant cette date pour qu'il puisse diriger mes recherches.
Enfin, je suis scandalisée par les changements de statut qu'on nous prépare (du genre : les agrégés en collège devront faire 18h) pour faire des économies. Donc je me dis que plus vite je serai doctorante, plus tôt je pourrai m'échapper vers la fac (n'ayant aucune envie d'enseigner en lycée ni en prépa).
Evidemment, je préférerais vivre de ma plume, mais ça ne se décide pas comme ça !
Et toi, quel est ton plan de carrière ?

Toutes tes parutions m'intéressent beaucoup, si tu as des liens à me donner pour feuilleter / acheter tout ça je suis preneuse !

Et pour les séries, en fait je n'en regarde pas beaucoup. J'ai essayé Mad Men mais ça m'a gonflée. Et j'avance lentement dans Hero Corp. Je n'ai vu ni la dernière saison de DH, ni celle de Downton Abbey...
Bravo de t'être attaquée à Guillaume Musso !

Je viens d'ouvrir un blog littéraire sur un coup de tête. C'est ma bonne résolution 2017. Il y aura sans doute une page FB dédiée si j'arrive à bien le remplir. Bloc-notes littéraire, musique, poésie, critique, humeur...

Mon premier post date de cette nuit. C'est un poème d'Hugo que j'adore, écrit le 1er janvier 1835, à minuit et demi :
Puisque j'ai mis ma lèvre à ta coupe encor pleine ;
Puisque j'ai dans tes mains posé mon front pâli ;
Puisque j'ai respiré parfois la douce haleine
De ton âme, parfum dans l'ombre enseveli ;

Puisqu'il me fut donné de t'entendre me dire
Les mots où se répand le cœur mystérieux ;
Puisque j'ai vu pleurer, puisque j'ai vu sourire
Ta bouche sur ma bouche et tes yeux sur mes yeux ;

Puisque j'ai vu briller sur ma tête ravie
Un rayon de ton astre, hélas ! voilé toujours ;
Puisque j'ai vu tomber dans l'onde de ma vie
Une feuille de rose arrachée à tes jours ;

Je puis maintenant dire aux rapides années :
- Passez ! passez toujours ! je n'ai plus à vieillir !
Allez-vous-en avec vos fleurs toutes fanées ;
J'ai dans l'âme une fleur que nul ne peut cueillir !

Votre aile en le heurtant ne fera rien répandre
Du vase où je m'abreuve et que j'ai bien rempli.
Mon âme a plus de feu que vous n'avez de cendre !
Mon cœur a plus d'amour que vous n'avez d'oubli !

Bonne année à tous. Et bonne rentrée pour les étudiants et les profs Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1163
   Âge  :  38
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Effleure du mal


Bonsoir Auphile et bonne année 2017 !

Mon plan de carrière ? Hum... Tu m'apprends que ça va bientôt être 18 h en collège.
Je voulais enseigner en lycée parce que c'est ce que je préfère et que je me suis toujours ennuyée en collège. J'avais même accepté des postes de TZR en lycée mais de guerre lasse, je suis retournée me fixer en collège. Maintenant, je m'ennuie moins parce que j'écris à côté donc je ne tiens même plus à muter en lycée. J'ai ma salle, ce qui me permet de rester tranquille, de raser les murs, d'échapper au chaos ambiant et aux discussions sur la mise en place de la réforme en salle des professeurs. Je vois passer les AP, les EPI, les réunions, les programmations...en me demandant à quoi ça sert puisque mes élèves ne savent pas leurs conjugaisons, n'ont jamais lu un roman en entier et ne connaissent pas la grammaire, donc je comble leurs lacunes. Ils sont contents, leurs parents aussi, mais je crains toujours les inspections (heureusement peu nombreuses).
Du coup, j'ai prévu de rester en collège, de continuer ce que je fais, ce qui me libère du temps pour écrire.
Enseigner à la fac ne me dit plus grand chose. Avec le temps, j'ai appris à aimer être devant une classe de collégiens, même si j'ai toujours horreur de l'ambiance collège (en fait, je vais de plus en plus directement à ma salle, je ne mange jamais à la cantine).

Pour le DEA (à l'époque...), j'ai toujours eu beaucoup de malchance : le premier directeur que j'avais contacté est allé dans une autre faculté, le second est décédé, le troisième ne m'a jamais répondue une fois le sujet fixé et comme j'étais enceinte, j'ai demandé le remboursement de mes frais d'inscription. J'ai l'impression que c'est une sorte de refus du destin, comme s'il m'indiquait que non, ce n'est pas ma voie. J'ai donc à peu près laissé tomber l'idée d'écrire une thèse.

J'ai un compte Twitter mais je n'y vais jamais. Je suis beaucoup plus présente sur Facebook mais en tant qu'auteur, pas en tant qu'enseignante.

Pour mes écrits, ils vont surtout paraître dans les mois à venir. Actuellement, on trouve ma nouvelle "Victor d'Estragues" en version numérique (je mets ce lien parce que la première page peut être lue gratuitement) : http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/sf-et-fantasy/victor-d-estragues-2783094
Mon album jeunesse Pouline est toujours en vente (pour les tout petits, mais il est beau et cartonné).
Sinon, il y a ma nouvelle "Louise" dans le recueil collectif d'Anyway Editions. On le voit dans ma signature.
Mais j'attends surtout la parution de mon premier roman en juillet.

Bonne année (ainsi qu'à tous ceux qui passent par ici) et bonne reprise de ton blog ! Wink
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  "On ne fait rien de bon à contre-coeur, c'est-à-dire à contre-rêve" — Gaston Bachelard
   Date d'inscription  :  27/12/2016
    
                         
Auphile  /  Homme invisible


C'est dingue ce que je me retrouve dans ton discours sur le collège.
Moi aussi je voulais un lycée en poste fixe, et j'étais trop jeune pour en avoir un. J'adore les collégiens et je reste là parce qu'aujourd'hui je peux improviser un cours de grammaire hyper structuré si par hasard je n'ai pas préparé la fiche polycopiée ad hoc, ça ne me demande presque aucun effort, et quand tu passes tes pauses de midi à courir les éditeurs pour déposer le roman, et que le soir, t'as 3 mômes à nourrir, c'est précieux. Ca me libère un temps fou, et pour le DEA j'ai même demandé un temps partiel (10/15e). Donc là j'ai une 6e et une 4e, c'est relax.
J'ai un certain nombre de collègues très sympa que j'adore, mais là effectivement avec mon temps partiel et mes courses à l'éditeur on ne se voit plus beaucoup. Du coup j'évite aussi la salle des profs et je rase les murs comme toi, pour gagner une ou deux minutes supplémentaires (ça me fait 1 copie corrigée en plus)... alors même que je suis cette année présidente de l'amicale des personnels du collège (la honte !)
J'ai quand même envie d'aller à la fac à cause du doctorat. Le côté enseignant-chercheur me botte à fond, même si je sais que je regretterai mes petits-collégiens-qui-font-des-dabs et que j'aime de plus en plus (au fur et à mesure que je m'éloigne d'eux en âge... ce métier, je le disais sur Twitter, où on vieillit alors que les élèves non, c'est un peu le "coup de vieux permanent"...)
Donc en gros c'est soit je reste au collège, soit je me barre à la fac, mais je ne vois pas tellement de milieu.

J'ai trouvé ta page Facebook et je l'ai likée ce matin.
Je prendrai le temps de découvrir tes livres sur le web.
J'ai aussi été voir le site de l'éditeur de ton roman. Je crois que mon roman ne rentrerait dans aucune de leurs différentes collections. En tout cas ça a l'air dynamique et sérieux ! c'est cool !

Bonne rentrée à toi et à tantôt ici-même ou pas loin pour parlottes de feuilles mortes Smile
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


T'es Auphile Gautier ?



Bienvenue Embarassed
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bienvenue,

Auphile a écrit:

je viens de les reprendre. Je valide mon master 2 cette année et je commence normalement un doctorat l'an prochain.

Bon courage, ça ne doit pas être facile de reprendre!
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  "On ne fait rien de bon à contre-coeur, c'est-à-dire à contre-rêve" — Gaston Bachelard
   Date d'inscription  :  27/12/2016
    
                         
Auphile  /  Homme invisible


Gallifez a écrit:
T'es Auphile Gautier ?

Tu ne crois pas si bien dire... C'est un de mes auteurs préférés (quoique je n'aie pas lu toutes ses oeuvres et de loin), dont j'ai donné le prénom à un de mes enfants...
Un de mes très anciens pseudonymes était "Auphile de Laplume". Depuis j'ai gardé le prénom qui me sert parfois mais que je ne suis pas la seule à avoir "inventé" (j'ai trouvé sur Google un jeu de mot du meilleur goût : "l'épée d'auphile" :rain: )

shrall a écrit:
Auphile a écrit:

je viens de les reprendre. Je valide mon master 2 cette année et je commence normalement un doctorat l'an prochain.
Bon courage, ça ne doit pas être facile de reprendre!
Eh ben en fait ça se fait tout seul, parce que
1. J'ai déjà validé toutes les uv, il me reste le mémoire
2. Je peux faire ce dernier à mon rythme, en cherchant quand j'ai du temps depuis mon canap', ce qui me change des allées et venues infructueuses dans différentes bibliothèques il y a 10 ans.
3. Je suis à temps partiel pour ça et c'est la première année où tous mes enfants sont à l'école donc je "souffle" !

Merci pour vos messages, à bientôt !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1163
   Âge  :  38
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Effleure du mal


Coucou Auphile !

Je suis à 15 h avec trois 5e. Personne ne veut des 5e dans mon collège donc je rends service aux collègues en les prenant (c'est le programme, avec sa partie sur le Moyen âge, qui attire moins que ceux de 6e et de 4e). Mais avoir trois classes de 5e me va : je ne suis pas PP, aucune réunion de liaison avec les écoles du secteur ou le lycée, et des élèves encore jeunes, vifs, mais qui demandent moins à être couvés que des 6e. What a Face Le seul inconvénient, c'est que je me répète... mais je me suis habituée au programme aussi (et puis maintenant, il y a le conte en 5e, ainsi que le héros, donc nous avons étudié Alice au pays des merveilles et je compte faire un groupement sur le héros antique après Yvain ou le chevalier au lion).
J'ai quelques collègues très sympa...mais généralement je m'entends surtout avec les jeunes professeurs de passage, contractuels, stagiaires et TZR, qui ont du mal à s'intégrer à cause de l'amicale locale qui prend de la place et qui n'intègre personne. Une sorte de noyau dur qui snobe tout nouvel arrivant (et qui me snobe depuis mon arrivée). Je ne suis donc pas du tout présidente de l'amicale Laughing . Je paie ma cotisation mais c'est une amicale non amicale (et puis le jogging, les régimes, la viande meilleure à la boucherie X qu'à la boucherie Y, les tubes de Jean-Luc Lahaye...autant de sujets de conversation qui m'ennuient :noes: et qui sont à peu près les seuls...). Mais je m'entends bien avec la documentaliste, les professeurs d'arts, trois de mes collègues de lettres..
Enseignant-chercheur, ça me bottait à fond il y a une dizaine d'années. Plus du tout maintenant. Se retrouver PRAG ou PRCE, au départ, corriger des tas de copies, être un peu le sous-fifre, celui qui a les amphithéâtres bondés avec les tout nouveaux bacheliers...et puis subir les regards méprisants de certains collègues qui ont eu l'agrégation dans les premiers. Je me souviens d'une journée d'études où une enseignante qui avait la quarantaine a été huée simplement parce qu'elle venait de soutenir sa thèse. Son exposé s'était révélé excellent mais elle n'était ni normalienne, ni agrégée externe puis docteur à 25 ans avec tel directeur parisien...donc non, ce petit monde, comme beaucoup d'autres, ne m'attire pas. Mais la recherche en elle-même, si (quand je serai retraitée, sans doute :flower: ).
Merci d'avoir liké ma page FB. Dreamcatcher est dynamique. En tout cas, je ne me sens pas seule depuis que j'ai signé le contrat. Et comme je l'ai déjà écrit plusieurs fois : j'adore la couverture ! I love you

À une prochaine parlotte de feuilles mortes !


 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  "On ne fait rien de bon à contre-coeur, c'est-à-dire à contre-rêve" — Gaston Bachelard
   Date d'inscription  :  27/12/2016
    
                         
Auphile  /  Homme invisible


J'ai fait mes 15h jusqu'à mon 3e enfant. Ensuite je suis passée à 12 (avec la CAF qui compense). Et puis la décision de reprendre la recherche + les contraintes horaires avec les enfants et mon mari qui bosse tard m'ont amenée à réduire encore le quota. Le truc aussi c'est qu'avec nos horaires qui n'arrêtent pas de baisser, bientôt il faudra 3 classes en français pour remplir 10h...
Tu te rends compte qu'une sixième dans les 70's, c'était 6h élève / 9h prof ? 2 classes de 6e, et hop, c'était un plein-temps de certifié ! Mais heureusement, sa majesté Robine est là pour nous expliquer que "corréler les progrès des élèves avec le nombre d'heures de cours qu'ils ont dans une matière relève de la pensée magique".

Pour différentes raisons, mais sans le moindre espoir d'être retenue, j'avais déposé mon manuscrit chez Corti accompagné d'une longue lettre expliquant mes motifs. Ils me l'ont renvoyé (reçu hier) avec un mot aimable écrit à la main. C'est la 2e fois que je reçois une lettre écrite à la main, c'est vachement plus agréable que la photocopie-type. Ils restent très prudents et disent qu'ils ne se permettraient pas de critiquer ce qui leur est envoyé. Je ne peux pas le prendre comme un "refus encourageant" mais c'est sympa quand même.
C'est drôle, à un moment, tu te dis que si l'éditeur n'a pas réagi dans les 5 jours après ton dépôt, c'est que c'est mort - alors que pas forcément.
Je commence à avoir envie d'écrire plein d'autres trucs, mais il faut que je me concentre un moment sur mon DEA qui doit quand même avoir la priorité cette année (je m'étais promis de le faire quand j'aurais fini mon roman).

Voilà pour la parlotte du jour !
 

 [Auphile]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Accueil-