PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 [Celeniel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  428
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  14/11/2016
    
                         
Celeniel  /  Pour qui sonne Lestat


Bonjour,

Me voici tout fraichement inscrit sur le forum ! Je le parcourais tout de même occasionnellement et furtivement depuis plus d’un an, voire deux ans maintenant.

La présentation est un acte contre nature pour quelqu’un d’extrêmement pudique comme moi (^^). Aussi, je vais tâcher de faire au mieux.
99,99% du temps, je suis Florent. J’ai 27 années au compteur, bientôt 28, et pourtant quelques cheveux blancs osent déjà apparaitre.

L’aquariophilie est une de mes passions, souvent incomprise. Là où la plupart des gens voient une poignée de poissons entre cinq vitres, j’y vois (et les aquariophiles en règle général), un milieu à reproduire et à faire vivre.
L’astronomie occupe également une bonne place. Le ciel est fascinant, et pas seulement pour une lune qui apparaitra plus grosse que d’ordinaire ^^

Je dépense aussi mon temps à rédiger des articles sur un petit site dédié au jeu vidéo, un autre centre d’intérêt. Mais je ne parlerais pas d’écriture, le support étant particulièrement formaté.

L’écriture en elle-même, une passion ? Je ne sais pas. L’envie d’écrire a souvent été présente chez moi, mais je n’ai finalement sauté le pas qu’il y a peu, et j’ai donc très peu écrit par rapport à d’autres. J’ai à mon actif un livre que j’ai terminé il y a bientôt un an d’ailleurs (début janvier 2015), et qui m’aura couté beaucoup de temps. Je l’ai laissé de côté pour le moment, mais je sais que j’y reviendrais. J’ai laissé le temps passer, ce qui m’a permis de mettre le doigt sur quelques petites choses à modifier. Petites en apparence, mais qui couteront là aussi beaucoup de temps.

Je suis donc à l’œuvre depuis plusieurs mois sur un autre texte, dont il reste encore beaucoup à accomplir.

Accessoirement, il m’arrive de lancer des musiques de jeu vidéo auquel j’ai joué lorsque je dois écrire une scène. Une musique triste ou entrainante, qui illustrait donc un passage qui procurait le même sentiment dans un jeu, m'aide parfois à écrire plus justement un passage.

Au final, je pense que j’écris avant tout et simplement pour raconter une histoire, et si possible la faire vivre, ce qui n’est pas évident. La partager, pourquoi pas, même si à ce jour je suis mon seul et unique lecteur (^^). Peut-être cela changera-t-il ?

N’ayant que peu d’expériences dans le domaine, je ne m’attends pas à être d’un grand secours pour qui que ce soit, mais je ferais mon possible !

Celeniel ou Cel (mais pas Cell de DBZ ^^)
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2333
   Âge  :  17
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  "Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire Seront à tout jamais tes esclaves soumis, Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire Tu seras un homme, mon fils" Rudyard Kipling
   Date d'inscription  :  14/10/2014
    
                         
Trôme  /  Coquinou


Bienvenue.
Au plaisir de te lire.
Passe de bons moments sur le forum.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  143
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  19/03/2016
    
                         
Meringuerai  /  Barge de Radetzky


Bonjour et bienvenue Smile

La musique est une source d'inspiration très puissante, et la symbiose d'un texte et d'une mélodie c'est assez magique ^^

Puisse ce forum t'aider à dépasser tes inhibitions, je trouve dommage qu'on ne fasse pas vivre un texte au delà de soi. C'est ce qui est le plus chouette, à mon sens, quand l'histoire ne nous appartient plus tout à fait, car d'autres se l'approprient bounce
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  342
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  Ferme les yeux juste une seconde et tu verras qu'en fait, tu n'en as rien à faire.
   Date d'inscription  :  07/12/2015
    
                         
Gemili  /  Tapage au bout de la nuit


Oh cool. T'es plutôt sur quel genre de jeux ?
Il raconte toi ton premier roman et ton roman en cours ?

Tu dis que tu as commencé à écrire il y a peu mais tu as fini ton roman en janvier 2015, soit il y a presque deux ans. Donc tu as commencé vers ... 24 ans ? ^^
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1192
   Âge  :  25
   Localisation  :  Moselle
   Pensée du jour  :  Ce n'est pas moi qui suis petite, c'est vous qui êtes anormalement grand
   Date d'inscription  :  03/09/2014
    
                         
Merydhia  /  Effleure du mal


Bienvenue Smile
http://www.melroah.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  428
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  14/11/2016
    
                         
Celeniel  /  Pour qui sonne Lestat


Bonjour et merci !

Alors en fait, je me suis trompé (^^). Le premier je ne l’ai pas fini en janvier 2015 mais 2016. Donc ça change un peu la donne… D’ailleurs, janvier 2016 marquait la fin de l’écriture, et le début de la laborieuse relecture…

Sinon, je ne suis pas nécessairement doué pour résumer les choses, mais je vais essayer.

Le premier roman, Divine Comédie, s’inspirait de la mythologie nordique (sans la conter, loin de là). Il n’y avait pas de Thor qui lançait de la foudre avec son marteau (^^). Mais j’avais pioché dedans. Par exemple une plaine de Taur (j’avais choisi le nom avant même de penser à la mythologie cela dit), bordée par la mer de Mjöllnir sur laquelle la foudre s’abat sans cesse. Moi qui n’aie jamais eu une grande inspiration pour les noms, ça m’a aidé. On retrouvait également l’Yggdrasil, mais qui dans mon livre était une tour avec une fonction bien particulière (nom prévu là aussi avant encore une fois…). Ou encore la Fontaine de Mimir, que je représentais par une tête grossièrement sculptée dans la roche, en référence à la mythologie.

C’est un roman de fantasy tout du long, mais dont la fin s’oriente vers de la science-fiction. Si le lecteur en a conscience, les personnages eux ne le comprendront pas comme ça évidemment. Eux luttaient pour enrayer le Ragnarök. Cause naturelle, divine, ou bien intervention tierce ? C’était un peu la question, même si j’apporte déjà un élément de réponse deux lignes au-dessus ^^


Le second, celui sur lequel je suis actuellement et toujours sans véritable titre, est aussi un roman de fantasy, mais « à plus petite échelle ». Le résumer, ce n’est pas gagner, encore ^^

Dans ce monde il existe, ou plutôt existait cinq Nephilim. Chacun d’entre eux incarnait un sentiment (négatif) qu’ils semaient dans le cœur des hommes (pour une raison particulière... Il y a toujours une raison à tout ^^) : Colère, Jalousie, Tristesse, Peur et Désespoir. Mais ça, c’était avant (^^). Les cinq ont été vaincus par ce que j’appelle des Magi, pour faire simple et caricaturer un peu la chose, des magiciens bénéficiant d’un pouvoir particulier. La magie se veut relativement instinctive, pas de baguettes ou de formule. Le terme Magi est amené à changer, puisqu’il semblerait qu’il existe déjà ailleurs (^^). Je me creuse donc toujours la tête pour trouver un équivalent, mais comme il ne me plaisait qu’à moitié, c’est sans doute un mal pour un bien.
Bien sûr, ce n’est pas une victoire d’emblée. Si les Nephilim étaient les mêmes au fil des siècles, les Magis étaient amenés à mourir (et rarement de cause naturelle ^^).

L’histoire prend place 14 ans après cette victoire. Alors que tout semble aller pour le mieux (le soleil brille, les oiseaux chantent ^^), il se pourrait bien que cela change.

Les Nephilims sont-ils vraiment tous morts ? N’y en avait-il que 5 ? Et les 5 Magis à eux seuls sont-ils les seuls responsables de la prétendue victoire ? Pourquoi la terre dépérit-elle ? Et d’où viennent les Nephilims d’ailleurs ?
C’est, entre autres, les questions posées auxquelles trois personnages seront amenés à répondre.

Bon, j’ai beau relire ce résumé qui n’en est pas vraiment un, il me semble toujours aussi affreux, si ce n’est plus…
Je ne dis pas que l’idée ou le roman sont excellentissimes, mais indéniablement, meilleurs que ce que je viens d’écrire ^^

Pour essayer de rattraper le coup, je posterais peut-être un morceau dans la section appropriée ^^

Sinon, pour répondre à la question sur les jeux vidéo, je ne suis pas difficile pour ce qui concerne les genres. Les jeux de plateformes, d’aventures, les RPG… Final Fantasy X offre par exemple de très belles mélodies, même pour quelqu’un qui n’affectionne pas le jeu vidéo. To Zanarkand ou encore A dream that will end sometime (si quelqu’un veut aller écouter ^^) donnent parfois le ton de ce que je voudrais écrire par moment. Il y en a d’autres bien sûr, mais si je les citais toutes, je n’en finirais pas ^^
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1236
   Âge  :  26
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  Ô Satan, prends pitié de ma longue misère.
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Nordgia  /  No fun allowed


Bienvenue à toi.
Oui, la musique et la littérature sont pour moi très liées, dans le sens où j'écoute toujours une musique en rapport avec le passage que j'écris (de manière émotionnelle).
D'ailleurs, je conseille en général la musique des studio japonais, qui est en avance -à mon sens- sur l'américaine et européenne. Les Final Fantasy -Square Enix quoi- en sont un bon exemple, mais loin d'être le seul.
Je voue une vénération pour From Software, et ses compositeurs (comme en témoigne mon avatar).


En combat, avec les cris du boss, toussa... Une merveille Razz

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  472
   Âge  :  17
   Localisation  :  À Jalyne, la capitale des petits bonshommes fous.
   Date d'inscription  :  01/03/2016
    
                         
Avada-Kedavra  /  Pour qui sonne Lestat


Hey, bienvenue à toi !

J'espère que tu vas te plaire ici ^^
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  428
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  14/11/2016
    
                         
Celeniel  /  Pour qui sonne Lestat


Merci !

Oui, la musique aide beaucoup, et je pense que lorsqu'elle provient d'un jeu auquel on a joué, et donc que l'on a en quelque sorte vécu, le résultat n'en est que meilleur.

(Bon, je n'ai pas fait Bloodborne, je n'ai pas la machine, mais qui sait, peut être, un jour... ^^)
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Celeniel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Accueil-