PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 Pensez-vous avoir quelque chose à apporter à la littérature ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1046
   Âge  :  26
   Localisation  :  Londres
   Pensée du jour  :  "Oh, I know very well. How the secrets beckon so sweetly."
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Nordgia  /  Effleure du mal


Eh bien... Il est plus facile d'être haï qu'aimé. C'est un moyen d'être "connu" accessible à tous, surtout aux moins compétents.
S'il pense ce qui est dit, c'est assez triste. Mais s'il est un troll, ça l'est bien plus.
Sinon, je suis d'accord avec Sandra, quoique de manière plus nuancée. C'est le combat de tout art. Cela dit, il reste encore des œuvres plus artistiques que commerciales qui arrivent à percer (sans générer autant de revenus qu'une oeuvre purement commerciale, je l'accorde).
C'est comme tout : il faut être curieux, et creuser. Se débarrasser des préjugés et tenter une nouvelle expérience, c'est bien aussi. Si tu te contentes d'attendre, seules les œuvres les plus commerciales arriveront à toi.
Je ne répondrai pas à la question du sujet, la trouvant particulièrement condescendante. Peu d'entre nous écrivent pour la gloire (et moins encore pour l'argent : sur ce plan, il existe tout un tas de meilleures options).
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2246
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Accueille
   Date d'inscription  :  12/01/2014
    
                         
Rulae  /  Crime et boniment


Ce n'est pas comme ça que je me pose la question.
Plutôt que de me demander ce que je pourrais apporter à la littérature, je préfère me demander ce que le fait d'écrire peut m'apporter. La réponse fait que j'écris, c'est pour te dire.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2246
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Ben oui, j'écrirais pas sinon.

Arrêtez de vous toucher la nouille triturer les méninges dans des débats oiseux
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  03/10/2016
    
                         
sandraloiguet  /  Homme invisible


A une époque, j'ai voulu transmettre le message des anciens mineurs de fer de ma région par le biais d interviews. J'ai participé à la rédaction de très beaux livres et je suis même dans un documentaire suisse! C'est aussi ça la mission du livre: témoigner. J'ai tenté de faire la même chose avec l univers du cirque qui me passionne mais je n'ai pas réussi.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  296
   Âge  :  23
   Localisation  :  Toulouse/Montpellier
   Pensée du jour  :  Si la douleur rend plus fort, alors l'enfer ne doit pas être un si mauvais endroit "philosoraptor"
   Date d'inscription  :  09/10/2015
    
                         
Lechatquiflatule  /  Autostoppeur galactique


On est 7 milliard d'individu sur cette planète qu'on le veuille où non, tout ce qu'on ferra sera forcément étouffé dans la masse.
Mais si on ce concentre à une échelle moins grande on voit que ce que l'on fait à de l'influence.
Ma réponse est donc: Oui!
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  911
   Âge  :  19
   Localisation  :  Briser les pattes d'un chat rouge
   Pensée du jour  :  Et le jetter sous un camion
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Bile au trésor


@Lechat : Il faudrait penser à réduire toute cette masse avant qu'elle ne nous noye Very Happy

Ma réponse est oui Very Happy
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


VU TOUT CE QUE J'APPORTE DÉJÀ À CE FORUM J'AI BON ESPOIR QUE, ME CONCERNANT, LA RÉPONSE À LA QUESTION SOIT OUI
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2314
   Âge  :  26
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Guère épais


Apporter quelque-chose à la Littérature? Mais pour quoi faire? Je suis trop égoïste pour cela. Tss.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6755
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


C'est bien vrai, ça, Ahava...
Charité bien ordonnée commence par soi-même.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2983
   Âge  :  26
   Localisation  :  Riding a Black Unicorn Down the Side of an Erupting Volcano While Drinking from a Chalice Filled with the Laughter of Small Children.
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
Arkash  /  Roberto Bel-Agneau


La Littérature c'est juste une MILF.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  59
   Localisation  :  CERON
   Pensée du jour  :  Mentir c'est ne plus être seul
   Date d'inscription  :  04/09/2016
    
                         
goofyt  /  Magicien d'Oz


Personnellement je trouve la question un peu prétentieuse, voir à côté du sujet (la littérature). Écrire n'a rien à voir avec une quelconque idée de gloire ou de reconnaissance sociale. Ça se situe plutôt dans l'acte lui-même, puis dans les retours lecteurs.
De mon modeste point de vue, écrire pour les autres est, avant tout, un acte d’humilité. Il n’y a sûrement pas grand-chose à retirer des écrits d’un individu obnubilé par sa propre image.

Bonne journée
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  911
   Âge  :  19
   Localisation  :  Briser les pattes d'un chat rouge
   Pensée du jour  :  Et le jetter sous un camion
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Bile au trésor


Merci Arc hache Very Happy
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6755
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Goofyt : le terme "invité", qui remplace le pseudo du posteur de cette question indique que "Auteur Cherchant Editeur" (tel était son élégant et fort littéraire dénominatif) n'est plus membre du forum.
Wink Sois tranquille... Tu n'es pas seul à trouver la question mal posée et orgueilleuse.

N'est-ce pas faire beaucoup d'honneur à ce cher ACE que de continuer à répondre ici ?

notez... si il y a vraiment de quoi discuter...
ou si on poste des blagues de toto apprend à lire...


Il faudrait déjà poser la question autrement, peut-être ?
De quelle façon on pense la littérature (et via notre façon d'écrire, ce qu'on peut apporter... ou pas)
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5818
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  On va pas faire comme les gens, vivre à cause de l'argent. On laisse tout, on taille la zone.
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Troll hunter qui n'ira pas te lire


S'essayer à l'écriture d'un roman, n'est-ce pas déjà entrer en empathie avec les auteurs, prendre la mesure de ce qui nous rapproche et nous sépare ?
Entrer en empathie avec les auteurs, n'est-ce pas mieux comprendre ce que véhicule la littérature ?
Mieux comprendre la littérature, n'est-ce pas s'améliorer en tant que lecteur ?

Et de quoi a besoin un bon auteur ? D'un bon lecteur. 

Si vous n'avez rien à apporter en tant qu'auteur, peut-être que vous en avez en tant que lecteurs formés AUSSI par l'écriture. Pas de bons auteurs sans bons lecteurs.

Ne vous prenez pas la tête, écrivez, lisez, ça vous apportera toujours quelque chose, ne serait-ce que dans un domaine cognitif : apprendre l'empathie à travers ses personnages, ou simplement bien rédiger, organiser sa pensée, apprendre à structurer, clarifier, sacrifier, tenir la barre, persister, etc.


Mon n'sorte de roman : Pionniers, tentative d'une Âme      :rain:


Recette pour faire un bon livre :
1) Écrivez un mauvais livre ;
2) Recopiez le contraire.

Spoiler:
 
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


zygoto a écrit:
vous apportera toujours quelque chose
C'est sans doute, comme ça, plutôt, ou en tout cas comme ça, que je le pense, ressens.
à l'inverse de la question posée, je pense plutôt à ce que cela m'apporte, une sorte d'oxygène élémentaire, et puis grandir, explorer, échanger, et qui dépasse le mot littérature, et même l'écrit, tous les arts, la création, ce qui permet d'explorer, qu'on en soit spectateur ou acteur du dimanche et des autres jours, ça nourrit le dedans, donne du sens et des palpitations aussi, ça ouvre d'autres mondes etc...
 

 Pensez-vous avoir quelque chose à apporter à la littérature ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-