PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 18 ... 36  Suivant
 

 [Edition-Publication] Chicago Requiem / Dreamcatcher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1316
   Âge  :  38
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Tentatrice chauve


J'avais d'abord publié mon itinéraire éditorial mais je pense bien que j'aurais posté sans cesse, et tous les jours, ne voyant comme Soeur Anne, rien venir.
Mais quand je dis "rien venir", j'exagère.
Pour l'instant :
- j'attends un contrat des éditions Boz'dodor pour ma nouvelle Steampunk qui sera la première d'un cycle. Surprised Je m'en réjouis à l'avance mais je regarde chaque jour dans ma boîte aux lettres.

- J'ai reçu un refus des éditions les Forges de Vulcain :
Citation :
je pense que votre texte, pourtant publiable et maîtrisé, ne rentre pas pas le spectre de ce que je recherche ces jours-ci. J'espère que vous parviendrez à trouver un éditeur: courage et succès à vous.

- J'ai reçu aujourd'hui celui des éditions Héloise d'Ormesson (pour info, ils l'ont reçu le 22 avril, donc il y a deux mois 1/2) :
Citation :
Après une lecture attentive, nous avons malheureusement décidé de ne pas retenir votre ouvrage car il ne correspond pas à notre ligne éditoriale. En outre, nous publions moins de dix titres français par an, ce qui restreint fortement nos choix de publication.

Cependant nous notons l'envoi d'un travail narratif construit et de qualité. Votre récit est très réussi dans sa manière de plonger le lecteur dans les intrigues des années 1920. Nous vous invitons à persévérer auprès d'autres éditeurs.

Parchemin Je me demande lesquels.
Puis je referai des envois papier.


Dernière édition par MaddyForeigner le Jeu 13 Oct 2016 - 0:25, édité 1 fois
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1580
   Âge  :  67
   Localisation  :  Essonne -France, chtimmi d'origine et coeur
   Pensée du jour  :   monilet= auteur Claude Colson
   Date d'inscription  :  29/06/2011
    
                         
monilet  /  Roland curieux


Ça devrait bientôt payer, Maddy. Wink
https://claudecolson.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1316
   Âge  :  38
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Tentatrice chauve


J'aimerais bien. Wink
Il me reste la Grande Ourse et les éditeurs que j'ai contactés par mail. J'hésite à faire d'autres envois papier. Après les deux premiers, j'ai énormément douté et remanié mon manuscrit. Je ne sais pas si le fait de le faire à nouveau relier, de passer à la Poste, etc. ne va pas à nouveau me faire douter.

Alors que par mail, sans doute parce que ça va plus vite et qu'il n'y a rien à payer, je me pose moins de questions.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  40
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  Sous la brume de l'Harmattan
   Date d'inscription  :  29/12/2015
    
                         
Brune  /  Petit chose


Salut !

Je vis la même chose en ce moment, alors je viens compatir à cette attente si difficile. J'ai envoyé 10 manuscrits le 6 juin à des éditeurs "gros" et "moyens" et pas à un signe depuis. On a beau le savoir, s'y préparer, quand on est comme moi d'une impatience inégalable, on souffre.
Quand as-tu envoyé tes manuscrits ? À combien d'éditeurs et de quel type ? Quel est le genre de ton roman ?

Le message d'Héloïse d'Ormesson est tout de même extrêmement encourageant !!!
Les autres éditeurs te font sans doute un peu patienter parce qu'ils se penchent sérieusement sur ton texte Wink

Es-tu sur un autre projet ?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1316
   Âge  :  38
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Tentatrice chauve


Bonjour Brune !

Je suis sur plusieurs autres projets mais en ce moment, je bloque un peu.
Mes albums jeunesse ne sont plus en vente, sauf un. C'est quelque chose que je n'avais pas prévu. J'ai été enceinte, puis j'ai eu quelques difficultés personnelles, donc je n'ai plus pu faire de salons ou de dédicaces et les ventes s'en sont ressenties. En un sens, je devrais être contente : mes deux albums parus chacun à 1500 exemplaires en 2014 vont être mis en solde mais il en reste respectivement 410 et 192, soit environ 2400 albums vendus, tout de même.
Mais ça me fait forcément un coup au moral. Je pensais naïvement que signer un contrat, voir son livre publié et dans les librairies, c'était le point final. Là, mes certitudes vacillent un peu, voire beaucoup. Ce sera toujours éphémère.

J'envoie des nouvelles aux appels à textes, mais là aussi, j'attends (trois réponses en tout). J'essaie d'en écrire d'autres mais j'ai du mal à avancer alors que je suis dans l'attente. Neutral Idem pour la suite de ma nouvelle steampunk : je guette chaque jour ma boîte aux lettres.

Pour mon roman proprement dit, je l'ai beaucoup envoyé.
2 envois papier seulement, Héloise d'Ormesson et la Grande Ourse.
Mais beaucoup (trop ?) d'envois par mail. J'ai eu quelques refus (refus-type de Fleuve). J'attends Critic, Numeriklivres, Gloriana, Belladone, Rue Fromentin, Le Lamantin, Eaux Troubles, ROD éditions, Asphalte, Joseph Salomon...mais je ne vois rien venir.

J'hésite à faire à nouveau des envois papier. Il me reste trois manuscrits reliés chez moi, mais c'était la première version. Je l'ai beaucoup remaniée depuis.

C'est un roman noir qui se déroule dans les années 20, mais un peu particulier. C'est différent des polars que j'ai pu lire. Ce sont des personnages tout à fait ordinaires qui mènent leur vie, connaissent leurs problèmes d'ordre privé, leurs ambitions contrariées, et tout s'écroule progressivement. Du coup, ça va crescendo et je le définirais plutôt comme un thriller psychologique : au début, ça se met tranquillement en place, puis de péripétie en péripétie, on se demande de plus en plus comment ça va / peut finir.


Dernière édition par MaddyForeigner le Lun 11 Juil 2016 - 12:59, édité 1 fois
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  384
   Âge  :  67
   Localisation  :  Aquitaine
   Pensée du jour  :  Faites vivre votre passion, elle vous réchauffera quand le monde deviendra froid. (Proverbe amérindien)
   Date d'inscription  :  09/04/2016
    
                         
Ybatchea  /  Tapage au bout de la nuit


Bonjour MaddyForeigner, je me réjouis de te voir revenir nous parler de "William" et de son cheminement. Ces refus font mal, bien sûr, mais ils sont encourageants. Ton roman est un bon roman, et je comprends que tu aies besoin d'en parler. Les auteurs se suivent et ne se ressemblent pas. Certains éprouvent le besoin de partager leurs doutes souvent, d'autres sont plus secrets. Il ne faut surtout pas les comparer, et leur imposer un rythme ou un moule. L'écriture est une affaire de solitude, et un rien peut faire très mal. Courage, MaddyForeigner, la roue tourne, et le soleil finit toujours par briller. Un jour prochain, les ME et les lecteurs auront besoin de Chicago post mortem.
https://www.facebook.com/profile.php?id=100013939058925 En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1316
   Âge  :  38
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Tentatrice chauve


Merci pour ton soutien et tes encouragements, Ybatchea. :flower:
Je ne sais pas si c'est vraiment une affaire de solitude. Je n'aurais pas pu écrire mon roman si je n'avais pas été soutenue tout au long de son écriture, par une personne en particulier (le pire est que je ne l'ai jamais vue même si nous échangeons des mails depuis bientôt un an).
J'ai toujours besoin d'un avis extérieur car je doute énormément. Je suis comme ça. Je ne me changerai pas. Pop corn
Pour mon second roman, j'ai choisi une expérience normalement plus reposante. Mais j'attends le contrat...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3667
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  15/04/2013
    
                         
Asyne  /  Sang-Chaud Panza


bon courage dans l'attente, il faut y croire ! Smile
https://ksangil.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  411
   Âge  :  32
   Localisation  :  Entre relecture et correction
   Pensée du jour  :  Après une semaine vivifiante à la neige : me voilà replongée dans ma relecture !
   Date d'inscription  :  21/01/2016
    
                         
Eylia  /  Pour qui sonne Lestat


Bonjour,

C'est sur l'attente c'est difficile à gérer !
Même s'ils sont négatifs, tu as de bon retour de la part de certains éditeurs ! Je trouve ça vraiment encourageant !
Ta persévérance paiera !!!

Bonne chance Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1316
   Âge  :  38
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Tentatrice chauve


Bonsoir et merci,

j'ai été contactée par les éditions Dreamcatcher. Premier contact très sympathique ; affaire à suivre.

J'ai aussi eu un refus pour une de mes nouvelles. Mais c'est une nouvelle écrite en 2013 et je mesure le chemin parcouru : c'était mauvais.
Je prendrais plus mal un refus pour une nouvelle écrite cette année.  Rolling Eyes J'attends le contrat de Boz'Dodor et je sais que ma nouvelle steampunk vaut le détour. Elle est fluide du début à la fin.

Je reconnais cette qualité à mon roman, ou plutôt au fait d'avoir écrit et réécrit l'histoire de William : j'ai rudement progressé. Mon style n'est plus le même et surtout je construis mieux mes intrigues. Je sais où je vais quand j'écris un texte, je sais le structurer, alors qu'avant, la baudruche se dégonflait et faisait un big "flop !" avant la fin, comme dans "Champignons" que j'ai posté sur ce forum :
http://jeunesecrivains.superforum.fr/t44020-nouvelles-de-maddy-foreigner#852065
Du coup, j'écrivais plutôt des poèmes vu que le style était là mais pas le plan d'ensemble (sans compter un certain cynisme ou sens de l'absurde dans tous les textes en prose que j'écrivais...qui n'est plus là non plus).

Dans dix ans, j'écrirai mon meilleur roman.  :mrgreen:
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  40
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  Sous la brume de l'Harmattan
   Date d'inscription  :  29/12/2015
    
                         
Brune  /  Petit chose


Ton roman a l'air intéressant, pourquoi hésites-tu pour les envois papiers ? C'est une question de budget ?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1316
   Âge  :  38
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Tentatrice chauve


Question de manque de confiance en moi. J'en ai fait relier cinq exemplaire en avril avec comme projet d'en envoyer un par semaine.
J'ai envoyé le premier aux éditions Héloise d'Ormesson.
Le second à la Grande Ourse.
La semaine qui a suivi, j'ai commencé à douter. J'ai remanié mon manuscrit. Du coup, je reste avec trois versions reliées que je n'ai jamais envoyées. J'avais envoyé un mail aux deux ME pour leur expliquer que j'avais remanié mon manuscrit. La Grande Ourse m'a répondu deux ou trois semaines plus tard de leur envoyer les pages les plus modifiées et que ce serait expliqué au comité de lecture (c'était gentil de leur part).

Depuis hier, je me surprends à rêver d'un "oui" des éditions Dreamcatcher. L'éditrice a vraiment l'air sympathique et a beaucoup aimé mon résumé alors je croise les doigts. Je sens que je m'y sentirais bien.

Le contrat des éditions Boz'Dodor va m'être envoyé cette semaine. C'est mon autre aventure éditoriale (j'en ai même deux autres en cours, mais pour des albums jeunesse) : une suite de nouvelles steampunk. Very Happy
Comme ça, si mes aventures éditoriales se concrétisent, je pourrai passer mon temps entre les années 20 et le Londres victorien (que j'adore tout autant...peut-être plus encore car ça parle beaucoup à mon imaginaire ! Mais je commence à bien connaître les années 20 aussi !)

Very Happy

En fait, je me cherche un (des) nid(s) pour que mon imaginaire éclose sereinement. Surprised




 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  40
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  Sous la brume de l'Harmattan
   Date d'inscription  :  29/12/2015
    
                         
Brune  /  Petit chose


Tu l'as fait lire à d'autres personnes avant de l'envoyer ?
C'est dur d'être objectif sur son propre travail et on a toujours envie de l'améliorer, mais à partir d'un certain stade, les retouches n'apportent plus rien. Il faut se lancer !
Tu ne prends pas trop de risques en envoyant les manuscrits déjà imprimés, au pire un refus, au pire du pire, pas de réponses, ça vaut le coup Smile
Soyons folle, pourquoi ne tenterais-tu pas des plus gros éditeurs ? C'est déjà suffisamment dur de convaincre les autres, alors il ne faut pas s'autobrider.
(désolé si je pose trop de questions  Rolling Eyes ça aide à patienter Very Happy, pour moi aussi ...)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1316
   Âge  :  38
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Tentatrice chauve


Je l'ai fait lire à quelques personnes avant de l'envoyer. J'ai surtout une fan (6 lectures) à qui je vais sûrement dédicacer mon roman s'il est publié. Le pire est que je ne l'ai jamais rencontrée IRL. Smile Mais j'espère bien la voir quand elle rentrera en France.
Sur le forum, Ybatchea l'a lu et aimé. Wink

Je ne tente pas des plus gros éditeurs surtout à cause de la nature même de mon roman. C'est une oeuvre de l'imaginaire : de l'action, des meurtres, de la passion (romance dans un certain sens), du suspense...je me verrais bien continuer avec eux un bout de temps. Mon rêve : que ça devienne le début d'une saga car j'ai en tête les vies de mes personnages de leur naissance à leur mort, ou presque, que je me passionne pour certains d'entre eux (comme William...surtout William... Rolling Eyes ).
Je vois un peu mon roman comme le premier tome d'une série de fantasy, sans surnaturel. Mais les maisons spécialisées dans l'imaginaire, comme Plume blanche, n'en veulent pas car ce n'est pas une oeuvre de sf, de fantasy, un roman fantastique, une dystopie, etc. Pourtant ce n'est pas une oeuvre réaliste non plus (même si à aucun moment je ne fais appel à des événements surnaturels) ou du moins je ne trouve pas (mais les romans de Dumas ne me semblent pas réalistes non plus Surprised ).
Ce n'est pas non plus un polar : quand je vais sur le site des ME qui publient des romans noirs, il y a des flics, des psychopathes, une enquête et le langage est souvent familier. On en est loin avec mon roman. Il y a des éléments appartenant au roman noir, c'est certain...mais ça n'en est pas un. Ça ne suit pas du tout le schéma habituel (et j'ai lu énormément de polars, donc je peux vraiment l'affirmer : ça n'en est pas un, même si c'est quand même un thriller psychologique, surtout dans la seconde moitié du récit).
Ce n'est pas non plus ce que publient les grandes maisons généralistes, comme Gallimard, POL, Grasset...Le style n'est pas premier : il sert à raconter. Je mets la fiction et les personnages en avant, presque sans temps mort (sauf peut-être dans les premiers chapitres).

Du coup, ça limite à fond le nombre de ME à contacter et dans le même temps, il est tellement en dehors des grilles toutes faites que je ne peux en écarter pratiquement aucune (sauf celles vraiment spécialisées, dans la s-f par exemple).

Et quand Dreamcatcher m'a contactée hier  Very Happy , même si c'est une petite ME, je me suis soudain projetée, car c'est une maison d'édition de l'imaginaire, que je sens que j'y serais libre d'y développer l'univers de mon roman par la suite (et ce n'est pas l'envie qui m'en manque), que j'ai déjà envie de voir quelle bande annonce ça donnerait...Pour le coup, oui, ça me dirait vraiment.  Smile
Alors que je ne le vois pas dans le catalogue de Gallimard et cie. Pour moi, c'est de la paralittérature plus que de la littérature (puisqu'en France, on a l'habitude de séparer les deux) même si le fait que ce soit un roman historique me ferme les portes de beaucoup de ME de l'imaginaire.

Je ne sais pas si je suis très claire.  Neutral

Sinon, ça m'ennuierait que la première version soit éditée plutôt que la seconde, à supposer que j'envoie mes trois manuscrits déjà reliés (la V1 donc). Surtout parce que ce qui change entre la V1 et la V2 :
- le second chapitre de la V1 est devenu un prologue "accrocheur" de 3 pages dans la V2 (et c'est mieux dans le sens où dans la V1, il donnait l'impression aux lecteurs qu'on allait vers une saga familiale type "Dallas, ton univers im-pi-toyable..." alors que ce n'est pas ça du tout. En tout cas, ça pouvait donner envie de lâcher l'affaire (selon le lecteur) après un bon premier chapitre.
- le caractère, les actions d'un personnage en particulier (pas William)...et c'est ce qui me retient le plus d'envoyer mon manuscrit relié... (par attachement pour ce personnage).
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6690
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Rien de pire que se sentir en trop
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Tu as eu un refus personnalisé, avec avis sur le texte. C'est déjà encourageant.
:flower:


Chapitre 2 qui devient prologue = et le chapitre 1 ? Il reste à sa place ? Ou il disparait ?
http://scriptorium2.canalblog.com
 

 [Edition-Publication] Chicago Requiem / Dreamcatcher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 36Aller à la page : 1, 2, 3 ... 18 ... 36  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Itinéraires éditoriaux-