PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

 Les Muses de l'Écrivain...ou la bioluminescence artistique des lieux rêvés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  19
   Localisation  :  Cité Lerévienne ( Royaume de Féerie, sur le Vieux Continent )
   Pensée du jour  :  Vide Cor Meum
   Date d'inscription  :  08/01/2016
    
                         
A.J.B  /  Barge de Radetzky


Salutations, chers amis ! How are you doin' ?

Avec un intitulé tel que celui-ci, j'espère avoir titillé votre résonance d'âme...

Je me souviendrai toujours de l'Irlande comme étant le berceau de ma littérature. Sa capitale, Dublin, foisonnante de poésie, ses paysages époustouflants - Cliffs Of Mohér - ensevelis sous un doux rideau de pluie, un ciel aux particules brûmantes et un rivage saupoudré d'écumes... :rain: study :write:
Je me rappelle du petit hameau de cottages à Tofino, en Colombie Britannique, au bord de la façade Pacifique... Des Chutes de Boali, en Centrafrique, et de cet instant féerique qui sépare la tombée d'eau sous vide de son chahut sur les roches. Comment oublier ?
Ce peuvent-être un espace, un morceau de songe, un parfum, une mélodie. Un souvenir au pouvoir inspirationnel transcendant.


Telles sont mes muses d'écrivain, les lieux dont la bioluminescence, la beauté externe font scintiller en moi une certaine harmonie artistique rêvée...


Et vous, quelles sont vos muses d'écrivain ? :flower:
https://medium.com/@ajbminimeofficiel
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  354
   Âge  :  16
   Pensée du jour  :  hentaï
   Date d'inscription  :  10/06/2016
    
                         
Juliette n'avait pas peur  /  Tapage au bout de la nuit


Moi ce sont les boobs et les ventres Embarassed
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


L'eau, la mer, la pierre, les vieilles ambiances de vieilles choses, les trucs un peu grisailleux aussi, et les couleurs d'autres fois, ça dépend des saisons et des humeurs, les saisons aussi d'ailleurs, et puis les fou-fou, les tempéraments croisés, ça peut m'inspirer pour des lustres et des lustres.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  19
   Localisation  :  Cité Lerévienne ( Royaume de Féerie, sur le Vieux Continent )
   Pensée du jour  :  Vide Cor Meum
   Date d'inscription  :  08/01/2016
    
                         
A.J.B  /  Barge de Radetzky


Louise B. a écrit:
L'eau, la mer, la pierre, les vieilles ambiances de vieilles choses, les trucs un peu grisailleux aussi, et les couleurs d'autres fois, ça dépend des saisons et des humeurs, les saisons aussi d'ailleurs, et puis les fou-fou, les tempéraments croisés, ça peut m'inspirer pour des lustres et des lustres.

Je vois. Cela est merveilleusement bien résumé avec votre photo de profil !
https://medium.com/@ajbminimeofficiel
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1080
   Âge  :  18
   Localisation  :  Dans un endroit Ô combien inconnu...
   Pensée du jour  :  A défaut d'avoir un cerveau, nous avons un ordi. Et c'est bien.
   Date d'inscription  :  06/10/2012
    
                         
Maelis  /  Effleure du mal


Personnellement, mes muses sont les vieux souvenirs. Comme quand j'ouvre un de mes cahiers de quand j'étais enfant et que je me dis que, finalement, c'était il n'y a pas si longtemps. Ce qui m'inspire beaucoup aussi, ce sont mes voyages. J'ai voyagé dans beaucoup de pays d'Europe. Je me souviens particulièrement du temps maussade du Pays de Galle qui m'avait inspiré quelques nouvelles tristes, ou alors des magnifiques paysages de la Hollande quand je vais y voir ma famille. Ces champs de tulipes aux milles couleurs qui s'étendent à perte de vue. Tout cela donne une bouffée de je ne sais quoi dans la poitrine et ça fait fourmiller les doigts qui se disent aussitôt "J'ai des choses à raconter"
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2480
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


Ma muse c'est les chagrins d'amour Embarassed
Rien de mieux qu'une belle brèche à l'ego pour décider d'écrire quelque-chose de bien
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1458
   Âge  :  18
   Date d'inscription  :  17/05/2010
    
                         
art.hrite  /  Chantre brahmane ज्ञानयोग


Mâra a écrit:
Ma muse c'est les chagrins d'amour Embarassed
Rien de mieux qu'une belle brèche à l'ego pour décider d'écrire quelque-chose de bien

une belle brèche à l'ego I love you

mais n'est-ce que cela l'amour déçu, une belle brèche à l'ego
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2480
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


Art. a écrit:
mais n'est-ce que cela l'amour déçu, une belle brèche à l'ego

Cela, et bien pire encore mahcactus
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  20
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


la drogue

je commence à écrire plein de passages foncedés dans mon roman actuel

SURTOUT la drogue
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5117
   Âge  :  22
   Localisation  :  Un royaume bercé de mystère et parsemé de dangers... La Normandie...
   Date d'inscription  :  30/05/2012
    
                         
Duvodas  /  Buffalo Bic


La nostalgie ? Quelque soit le genre littéraire dans lequel je me lance, elle donne au réel un aspect délavé ou fantasmatique et à l'imaginaire, toute sa saveur, en révélant un potentiel ressurgis des âges d'or.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5613
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Ma source d'inspiration est l'être humain, principalement. Ses contradictions, ses petites lâchetés ou grandes bassesses. Son imperfection toujours. Sa déchéance souvent. Sa folie parfois.


 
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  19
   Localisation  :  Cité Lerévienne ( Royaume de Féerie, sur le Vieux Continent )
   Pensée du jour  :  Vide Cor Meum
   Date d'inscription  :  08/01/2016
    
                         
A.J.B  /  Barge de Radetzky


Intéressant, tout cela ^^

J'ai une autre question. L'art serait ainsi pour vous un moyen d'introspection ? Une espèce d'autobiographie policée donnée à voir aux yeux de tous ?
Personnellement, il est plutôt un ancrage dans l'Univers, à la fois immanent et transcendant.
https://medium.com/@ajbminimeofficiel
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2480
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


Alours l'écriture est pour moi un moyen de partager ce qui me trotte dans la tête. On peut voir ça comme de l'introspection, on peut voir ça comme de l'ancrage dans l'Univers-immanent-et-transcendant. On peut voir ça de plein de manière différentes... Ce qui compte le plus, pour moi, c'est que ça soit, et que ça me fasse du bien Wink
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  550
   Âge  :  23
   Localisation  :  Entre deux lignes
   Pensée du jour  :  Pourquoi ?
   Date d'inscription  :  16/01/2015
    
                         
Writer  /  Gloire de son pair


Mes muses.... Un sujet bien intéressant qui me pousse à réfléchir sur le pourquoi et quand j'écris.

Le silence avant toute chose, sous toutes les formes qu'elle peut avoir dans notre société : le matin très tôt dans ma chambre en observant la nature se lever, en pleine journée avec aucun bruit dans la maison...
Par contre, ne me parler du silence extérieur. Cela n'existe pas. Le bruit du vent, le bruit des feuilles, les oiseaux, un rien ne me dérange.
Donc ma première muse est bel et bien le silence qui me permet de réfléchir. Mon cerveau se met en mode "imagination" et c'est parti !

Après, romantique dans l'âme, une scène romantique croisée au coin d'une rue, d'un film ou d'une série... Et l'écrivain qui sommeille en moi éclot. Je trouve le romantisme poétique et j'ai envie d'écrire encore et encore !

Dernière muse (que je vois pour le moment), la musique. Une musique calme, douce et un tantinet triste... Idem, l'envie d'écrire me prend et je me perds dans les méandres de mes mots.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  19
   Localisation  :  Cité Lerévienne ( Royaume de Féerie, sur le Vieux Continent )
   Pensée du jour  :  Vide Cor Meum
   Date d'inscription  :  08/01/2016
    
                         
A.J.B  /  Barge de Radetzky


Writer a écrit:
Mes muses.... Un sujet bien intéressant qui me pousse à réfléchir sur le pourquoi et quand j'écris.

Le silence avant toute chose, sous toutes les formes qu'elle peut avoir dans notre société : le matin très tôt dans ma chambre en observant la nature se lever, en pleine journée avec aucun bruit dans la maison...
Par contre, ne me parler du silence extérieur. Cela n'existe pas. Le bruit du vent, le bruit des feuilles, les oiseaux, un rien ne me dérange.
Donc ma première muse est bel et bien le silence qui me permet de réfléchir. Mon cerveau se met en mode "imagination" et c'est parti !

Après, romantique dans l'âme, une scène romantique croisée au coin d'une rue, d'un film ou d'une série... Et l'écrivain qui sommeille en moi éclot. Je trouve le romantisme poétique et j'ai envie d'écrire encore et encore !

Dernière muse (que je vois pour le moment), la musique. Une musique calme, douce et un tantinet triste... Idem, l'envie d'écrire me prend et je me perds dans les méandres de mes mots.

Ahah Pop corn Il est vrai que le silence intérieur, qui fait écho justement à l'harmonie extérieure, au ballet de la vie à l'état naturel, réjouit le coeur. Je considère que le silence en lui même est une musique, une poésie dont la partition peut-être jouée par tous. Que d'allégresse en te lisant !
https://medium.com/@ajbminimeofficiel
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Les Muses de l'Écrivain...ou la bioluminescence artistique des lieux rêvés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-