PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 

 Se créer une petite communauté et la faire vivre sur Facebook

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Nemuyoake a écrit:
Pour les 55 millions de personnes, je suis dubitative : Est-ce que ce sont tous des Français ? Si on écrit en français, les personnes potentiellement intéressées doivent être capables de le lire, sinon ça ne sert à rien, non ?
Moi aussi mais j'ai sélectionné Francais (tout) donc Francais (France) + Francais (Canada et Quebec) alors je suppose qu'il s'agit de personne qui parle ou au moins comprennent le francais LOL
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1173
   Âge  :  24
   Localisation  :  Moselle
   Pensée du jour  :  Ce n'est pas moi qui suis petite, c'est vous qui êtes anormalement grand
   Date d'inscription  :  03/09/2014
    
                         
Merydhia  /  Effleure du mal


Je suis du même avis que Dark Angel. Moi, j'ai sélectionné Français et Italien, comme j''y ai de la famille (qui comprend le français) ça me semblait plus adapté Smile
http://www.melroah.com
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merydhia a écrit:
Je suis du même avis que Dark Angel. Moi, j'ai sélectionné Français et Italien, comme j''y ai de la famille (qui comprend le français) ça me semblait plus adapté Smile

Oui aussi Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


Merci pour cette info sur les réglages ! cheers
http://blandinepmartin.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1173
   Âge  :  24
   Localisation  :  Moselle
   Pensée du jour  :  Ce n'est pas moi qui suis petite, c'est vous qui êtes anormalement grand
   Date d'inscription  :  03/09/2014
    
                         
Merydhia  /  Effleure du mal


J'ai trouvé un article sur les écrivains qui surfent sur Facebook. Je l'ai trouvé très intéressant Smile

Pour ceux que ça intéresse ; Les écrivains, ils surfent sur Facebook

http://www.melroah.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2246
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Chais pas vous, mais moi j'attends d'être signée, de m'être fait un petit nom dans le milieu avant de songer a lancer une eventuelle page professionnelle...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  219
   Âge  :  17
   Date d'inscription  :  10/06/2016
    
                         
Juliette n'avait pas peur  /  Autostoppeur galactique


Bah non, pas eux.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2246
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Effectivement
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1173
   Âge  :  24
   Localisation  :  Moselle
   Pensée du jour  :  Ce n'est pas moi qui suis petite, c'est vous qui êtes anormalement grand
   Date d'inscription  :  03/09/2014
    
                         
Merydhia  /  Effleure du mal


Je ne vois pas ce qui est gênant dans le fait de lancer sa page avant.

Généralement, les pages auteurs/écrivains servent de moyen de communication. Et à ce moment là vaut mieux commencer en amont. Ça va aider pour se faire un nom justement. Sans, ça sera bien plus difficile. Sans compter que maintenant les réseaux sociaux sont au centre de la vie quotidienne. Il n'y a plus grand monde qui s'en passe. Je trouve que c'est dommage de s'en priver alors que c'est gratuit et efficace, à condition que ce soit bien pensé évidemment.

Après chacun fait selon sa préférence. Mais ce n'est pas bête ni ridicule de se créer une page en amont, si elle est active. SI on ne publie rien dessus, elle n'a aucune utilité.
http://www.melroah.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  403
   Âge  :  33
   Localisation  :  Dans le train
   Pensée du jour  :  Cisgenre neurotypique
   Date d'inscription  :  11/09/2014
    
                         
Joliet  /  Du beau, du bon, du bonnet C


Ça se discute.

D'abord on parle de quel milieu? Parce que le "milieu" il lit des services presses, donc il achète pas. (et pour moi le "milieu" il se tire sur l'élastique entre gens du "milieu" à tel point que ça ressemble à de la consanguinité à force). Donc oui, si on veut se faire un nom à la post-moderne sud américain, oui, c'est bien d'être reconnu du "milieu".

Si on veut se faire un nom dans le milieu vulgaire des lecteurs/acheteurs, c'est peut-être pas une mauvaise idée de se créer d'abord un petite communauté, des gens qui auront vu passer notre pseudonyme quelque part.
C'est pas pire que certains auteurs édités ou auto-édités qui se retrouvent démunis au moment de faire la promo de leur roman et qui s'engagent dans des actions un peu brouillonnes et/ou agressives à base de MP de masse à des membre de groupes FB ou qui courent les forums et les blogs.

Après c'est une question de timing, sûr que moi je vais pas m'ouvrir une page "Joliet Bibi - Auteur" alors que j'ai pas dépassé le premier chapitre de mon roman.
Sûr aussi que le fait d'avoir X fans de sa page FB ne sera pas vraiment un argument auquel une ME sera sensible.

Bon, je viens de voir que Merydhia avait répondu entre-temps et comme on partage certains arguments, je vais pas redonder, notamment sur le pourquoi du comment d'avoir une certaine visibilité sur les réseaux sociaux et l'activité et le reste aussi.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merydhia a écrit:
Je ne vois pas ce qui est gênant dans le fait de lancer sa page avant.

Généralement, les pages auteurs/écrivains servent de moyen de communication. Et à ce moment là vaut mieux commencer en amont. Ça va aider pour se faire un nom justement. Sans, ça sera bien plus difficile. Sans compter que maintenant les réseaux sociaux sont au centre de la vie quotidienne. Il n'y a plus grand monde qui s'en passe. Je trouve que c'est dommage de s'en priver alors que c'est gratuit et efficace, à condition que ce soit bien pensé évidemment.

Après chacun fait selon sa préférence. Mais ce n'est pas bête ni ridicule de se créer une page en amont, si elle est active. SI on ne publie rien dessus, elle n'a aucune utilité.

Je valide ce que tu viens de dire. L'intégralité Very Happy
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  120
   Âge  :  34
   Localisation  :  Préfecture d'Iwate, Japon
   Date d'inscription  :  05/06/2016
    
                         
Nemuyoake  /  Barge de Radetzky


Après, je pense aussi qu'il faut essayer d'aller chercher les lecteurs là où ils se trouvent. En France, le vivier de lecteurs est assez faible (si je le compare au Japon) et j'ai l'impression que le nombre de titres proposés est à la hausse. Du coup, il faut essayer d'attirer des lecteurs différents, assez peu enclins à la lecture de prime abord mais qui peuvent devenir accros très vite si un titre leur plait.

J'avais proposé les fanfictions, mais il y a aussi des sites pour œuvres originales comme fictionpress.com. Le flux de lecteurs qui arrive vers fictionpress.com vient généralement de fanfictions.net ou Archive of your Own (les auteurs de fanfictions migrent vers l'original et leurs lecteurs suivent). Ecrire pour ces sites (y présenter quelques unes de ses œuvres) pourrait permettre de se faire connaître auprès de ces lecteurs.
http://www.japanteachingenglish.com/
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  32
   Âge  :  18
   Date d'inscription  :  05/05/2014
    
                         
Flotte en Mai  /  Petit chose


Ce fil est effrayant.

- Bonjour, je voudrais lancer mon service après-vente.

- D'accord. Pour quel produit ?

- Pardon ?

- Vous vendez quoi ?

- Bah... une page Facebook.

- Non, je veux dire. Vous vendez quoi. Le service après-vente, c'est après... quoi ?

- Ah ! Hi hi. J'avais pas compris. Je suis écrivain.

- Très bien. Vous avez écrit quoi ?

- Heu, je veux dire... Je veux être écrivain.

- Pour pouvoir faire votre numéro ?

- Très drôle.

- Like-moi si c'est drôle.

- Vous êtes bête en quoi ?!


Dix ans plus tard sur la page perso Facebook du "Jeune Écrivain".

- Youhou, je kiffe ! ce dernier chapitre était d'enfer ! Bise.

- Merci ! c'est trop gentil ! N'hésite pas à faire partager à tes proches, c'est pour eux que j'écris.

- Pas de problème ! Ah tiens, je vois que tu en es à 8 000 abonnés sur ta page... et tu n'es toujours pas édité ? C'est pas normal !

- Je dois pas avoir les bons contacts, qu'est-ce que tu veux...


Encore dix ans après, notre Jeune Écrivain a la chance de recevoir un appel téléphonique de la part du service "Lecture & borborygme" des Éditions du Là-haut.

- Oui, bonjour... en fait ce que vous m'avez envoyé là, c'est bien ce que je crois ?

- Qu'est-ce que vous voulez dire ? C'est la capture de ma page Facebook.

- C'est c'là oui... (groinldhtouifitzzzl)

- Je vous demande pardon ?!

- Désolé, j'ai des gaz. Donc vous avez 40 000 abonnés sur votre page ? C'est impressionnant. (Fllllliizzzgrrrrlll)

- Heu... Oui, merci. Enfin, je suis écrivain surtout.

- (Drrlllftchrrrrong) D'accord, mais je ne comprends pas bien ce qu'il faut lire en fait. (grgg)

- Eh bien, je poste régulièrement des chapitres de mon roman. Je vous ai donné un lien. J'écris aussi des nouvelles et des poèmes, ils sont très appréciés. Je vous recommande par exemple "Il flotte en mai, t'abuses - Est-ce que tu seras là pour les vacances, o soleil" qui a été mis en musique par Roger Pinçon et qui a été vu 80 000 fois sur Youtube.

- (Brofllllagggggrrr) Impressionnant. Mais dans ce cas, si vous êtes une petite star dans votre communauté pourquoi chercher à vous faire éditer ?

- Ben.

- Oui ?

- (grrrrrllggg)

- Je vois. Moi aussi.

- Non, attendez ! C'est... parce que... J'ai quelque chose à dire, il faut me prendre au sérieux ! Je voudrais que des gens comme vous puissent aussi me lire... J'ai vraiment quelque chose à dire !

- Comme ?

- Mais... mais... (hiiiiiiggggggrrr)

- Y a du mieux. Mais ce n'est pas suffisant. (Prout) Oh, pardon ! Voyez-vous, sur votre page perso, vous partagez du contenu. Ce continu satisfait déjà vos abonnés et vous le calibrez pour eux. Si nous venions à publier vos textes, les supprimeriez-vous de vos pages Facebook ? Non, ce serait manquer de respect à vos lecteurs. Pourquoi donc chercher à vous faire éditer ? Nous ne sommes pas un service après-vente pour page perso Facebook. Sans compter que nous ne voyons rien digne d'intérêt à être publié dans vos pages...

- Eh ben, vous vous sentez plus péter dites-moi !



Ah... la communauté... La Comédie humaine en vrai de vrai. Pourquoi aurait-on besoin de l'écrire, puisqu'elle est là, à porter de clic.

Perso, ma page perso, j'en ai personnellement rien à faire. Et sur mon blog, j'ai un abonné. Moi. J'ai comme l'idée que si personne ne me lit, c'est peut-être aussi parce que j'ai pas eu le temps d'écrire quoi que ce soit. À moins, à moins... que je sois un peu trop négligeant sur l'aspect communautaire de la chose ? Hum, mystère.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  403
   Âge  :  33
   Localisation  :  Dans le train
   Pensée du jour  :  Cisgenre neurotypique
   Date d'inscription  :  11/09/2014
    
                         
Joliet  /  Du beau, du bon, du bonnet C


C'est pas pour te contredire hein mais je t'invite à suivre ce lien et à découvrir qu'effectivement un éditeur peut publier une page Facebook.

https://www.amazon.fr/amour-jeunesse-Margot-Malmaison/dp/2749926599

J'avoue que ça m'a piqué quand j'ai vu ça dans une librairie l'an passé et que ça me pique encore plus d'avoir découvert au détour d'un Relais H que cette année est sortie une suite.

Voilà faut vivre avec son temps. Après on est libre de se la jouer vieux jeu poète maudit et incompris et en être heureux.


 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  22
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  17/06/2016
    
                         
Orhias  /  Homme invisible


Le message de Flotte en Mai est fascinant de réalisme. J'adore!

En effet, une page Facebook n’attirera pas les gens du milieu, comme le dit si bien Joliet. Il n'ont déjà pas le temps de lire la montagne de bouquins envoyés par les services de Presse, alors chercher une page facebook avec un paquet de "j'aime", je pense qu'il faut oublier. Au mieux, vous attirerez un éditeur qui vous fera un tirage à 300 exemplaires et mal diffusé, car écarté des réseaux.

De plus, aujourd'hui, tout le monde a une page Facebook, un compte Twitter, une page Google plus, un compte Linkedin...c'est devenu banal. Quelle est donc la clé? Comme le fait encore remarquer Flotte en Mai, il faut du contenu. Et du bon! Donc du temps! L'algorythme de google (parce qu'on parle bien de se faire référencer pour se faire connaître), analyse tout. Si vous postez régulièrement du contenu de qualité (chacun est juge de la qualité, donc c'est un peu naze comme remarque, je sais), vous deviendrez visible.

Ensuite, si vous réussissez à vous créer une petite communauté fidèle sur Facebook, il vaut mieux tenter l'expérience en solo par l'auto-édition. L'ebook ne va pas bien et les liseuses numériques sont annoncées par les pros comme le phénomène technologique le plus ephémère qui soit (certaines grosses enseignes anglaises ont même arrêté d'en vendre). Cependant, il y a encore de la place à se faire pour ceux qui sont motivés.

Enfin, si vous furetez un peu sur les pages Facebook des auteurs, vous pourrez analyser l'ensemble. J'ai des amis avec 6000 à 10000 like sur leurs pages. Des vrais! Ils travaillent bien et vivent de leurs écrits. Lorsqu'ils postent un message, tout au plus, 40 personnes aiment. Pour les très grosses annonces, ils dépassent les 100. ça fait réfléchir sur la réelle portée de l'outil. Et ne vous fiez pas à l'indication "personnes atteintes" de Facebook. C'est un chiffre indicatif qui a pour but de vous faire croire que vous êtes suivi et vous inciter à poster davantage.

Sincèrement, je pense que le fil d'actualité des membres de Facebook est tellement chargé que l'impact est automatiquement amoindri. Personnellement, les rares personnes que je suis sur le net, je le fais en suivant leur flux RSS et jamais par Facebook.
Néanmoins, il en faut pour tous. Donc une page Facebook demeure dans l'ère du temps.
https://erikorhias.wordpress.com/
 

 Se créer une petite communauté et la faire vivre sur Facebook

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-