PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Écrire un roman à quatre mains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  51
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  29/04/2016
    
                         
Nathalie  /  Clochard céleste


Bonsoir

J'ai dans mes projets l'envie d'écrire un roman jeunesse fantasy avec mon mari.
Avez-vous déjà tenté l'expérience ?
Chacun un chapitre comme certains auteurs?
Construire ensemble?
Merci pour vos réponses.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  376
   Âge  :  24
   Localisation  :  Grenoble
   Pensée du jour  :  Rien n'est plus drôle que le malheur - Beckett
   Date d'inscription  :  07/05/2016
    
                         
Gina M.  /  Tapage au bout de la nuit


Pas un roman, mais j'ai déjà écrit une nouvelle à quatre mains avec une amie oui. Via skype, en discussion instantanée, vu qu'on ne se connaît que par Internet cependant. En fait chacune écrivait les parties correspondant aux actions de ses personnages, puisque mon amie et moi avions chacune inventé 50% des persos de l'histoire.

Après il y a mille façons de faire. Vu que c'est avec ton mari pour le coup, pour faire ça IRL, je ne sais pas du tout... chacun une phrase ? un paragraphe ? un chapitre ? Ou vraiment en freestyle selon les idées... Tout dépend aussi de vos façons d'écrire à chacun d'entre vous...
Mais l'idée est très belle !
http://jcroset-couleurs.com
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pour l'expérience que j'ai, c'est tres difficile d'écrire à plusieurs, surtout de la manière dont tu veux le faire.

Pour écrire à 4 mains, il faut que les deux personnes est exactement le meme style sinon, les lecteurs aguéries (je sais pas si ca s'écrit comme ca) se renderont compte du changement et ca peut faire fuir les lecteurs.

Mais ce n'est pas parce que j'ai eu des mauvaises experiences que tu dois y renoncer Very Happy
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  376
   Âge  :  24
   Localisation  :  Grenoble
   Pensée du jour  :  Rien n'est plus drôle que le malheur - Beckett
   Date d'inscription  :  07/05/2016
    
                         
Gina M.  /  Tapage au bout de la nuit


J'avoue, la question du style...
On s'était vraiment mises d'accord avec mon amie sur le style, sur toute l'histoire, l'ambiance, etc, avant même d'écrire quoi que ce soit. Et ensuite les métaphores, les tournures etc sont venues naturellement et au final ça collait très bien ! Après oui, je suis certaine que des différences sont notables, mais si globalement ça coule, ça peut être même très riche de sentir la double écriture Very Happy
Ceci dit je comprends que cela puisse déstabiliser des lecteurs ~
http://jcroset-couleurs.com
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Gina => je ne dis pas le contraire. J'ai eu aussi une bonne expérience. Mais je sais aussi quand ca se passe mal. J'ai ecrit avec une fille, une adolescente et on avait des niveaux d'écriture tres tres différents. Meme si on était d'accord sur tous le reste, le style a fait bof.
Les parties que j'écris, les lecteurs les adoraient mais celles mon avis étaient pas tres aussi bien pour eux. C'est surtout pour ca que je dis qu'il faut faire attention Very Happy
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  376
   Âge  :  24
   Localisation  :  Grenoble
   Pensée du jour  :  Rien n'est plus drôle que le malheur - Beckett
   Date d'inscription  :  07/05/2016
    
                         
Gina M.  /  Tapage au bout de la nuit


Ah oui effectivement le danger est là !
Huhu, ça a pas dû être agréable pour elle ^^ "Woah, c'est trop cool ce passage !" ==> "c'est pas moi Embarassed "
Blague à part, il faut être sacrément proche de la personne pour que ça fonctionne, c'est sûr ! Au moins en terme de "niveau" sinon après ce n'est plus tout à fait le même exercice, on est dans un autre rapport.
http://jcroset-couleurs.com
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Gina M. a écrit:
Ah oui effectivement le danger est là !
Huhu, ça a pas dû être agréable pour elle ^^ "Woah, c'est trop cool ce passage !" ==> "c'est pas moi Embarassed "
Blague à part, il faut être sacrément proche de la personne pour que ça fonctionne, c'est sûr ! Au moins en terme de "niveau" sinon après ce n'est plus tout à fait le même exercice, on est dans un autre rapport.

C'était un peu ca oui.... Et surtout, vu que ca la frustrait, j'ai du l'aider à retravailler ses passages et elle était pas tres receptive...
Elle me demandait tous le temps comment je fais et je n'avais aucune réponse à lui donner.
Ca a mal finit :/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  51
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  29/04/2016
    
                         
Nathalie  /  Clochard céleste


Être réceptif à l'autre, avoir de la complicité c'est à mon sens indispensable pour pouvoir écrire à deux. Cela fait trois ans que je demande à mon mari d'essayer d'écrire ensemble. Je pense que nous pouvons être complémentaires. C'est lui qui m'a accompagnée dans l'écriture de mon premier roman. Je sais qu'il a la rigueur qu'il me manque parfois et qu'en parlant avec lui lorsque je me trouve dans une impasse j'arrive à en sortir. La fantasy c'est son domaine. Tout est parti lors du dîner hier soir en échangeant nos idées de synopsis. Nous avons imaginé l'histoire dans la soirée. Reste à confirmer l'essai.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7296
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Mon expérience de l'écriture à deux se limite aux concours de duos, ici sur le forum.
La complicité peut aussi naître au travers du texte. Il suffit que chacun y mette un peu du sien.
Mais peut-être que c'est plus facile, ne se connaissant pas beaucoup avant, de travailler un texte court qu'un texte long. Je suppose que ça dépend de la façon dont l'alchimie s'opère.

En tous cas : bonne chance à votre projet de roman
Ca doit être très chouette, un duo "longue portée" et IRL. Entre époux, en plus...
http://scriptorium2.canalblog.com En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  80
   Âge  :  25
   Localisation  :  Sur les terres de Guillaume...
   Pensée du jour  :  “Le diable est un compagnon de débauche qui ne reste jamais jusqu'à la fin.”
   Date d'inscription  :  11/05/2016
    
                         
Judie  /  Pippin le Bref


Bonjour !

Nathalie a écrit:

J'ai dans mes projets l'envie d'écrire un roman jeunesse fantasy avec mon mari.
Avez-vous déjà tenté l'expérience ?
Chacun un chapitre comme certains auteurs?
Construire ensemble?
Merci pour vos réponses.

Je n'ai jamais tenté l'écriture à deux (sauf sur de petits jeux du genre écrivez la phrase suivante et autres cadavres exquis), mais je suis très intéressée par l'expérience et j'aimerais trouver quelqu'un de partant !

Je me demande aussi comment harmoniser les styles. J'imagine qu'on peut trouver une forme de répartition qui justifie la différence des styles, soit la forme épistolaire (on se répartit les correspondants), soit la division par chapitres (surtout si certains chapitres ont lieu dans le présent, d'autres dans le passé, ou dans des contrées différentes), soit la division narration-description (qui peut poser des problèmes d'équilibre...) ou bien d'autres divisions du même acabit. Mais si ton binôme est branché fantasy, création d'univers, synopsis, on peut très bien imaginer que l'un conçoive et que l'autre écrive. Ce n'est pas cette solution-là que je choisirais, mais elle a l'avantage de résoudre le problème de la différence des styles. Si je trouve un partenaire d'écriture un jour prochain, je réfléchirai à la façon d'utiliser la double écriture afin de créer des effets. Par exemple : il y a deux personnages principaux, qui évoluent dans le même univers, mais chacun voit les choses d'une manière toute différente et la double écriture approfondirait la différence ; on pourrait terminer sur une sorte d'échange de corps, suite à laquelle on changerait de personnage en conservant notre écriture. Un scénario fantastique ou de science-fiction viendrait justifier le procédé. Dans cet exemple, on peut imaginer que les deux personnages sont des ennemis jurés qui veulent tous les deux mettre en premier la main sur une machine inconnue, qui, lorsqu'ils la touchent, les désincorpore et les réincorpore en l'autre. Enfin l'idéal, de mon point de vue, est de concevoir un type de scénario particulier, qui s'adapte à l'écriture à deux.

J'espère que votre projet fonctionnera !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  550
   Âge  :  23
   Localisation  :  Entre deux lignes
   Pensée du jour  :  Pourquoi ?
   Date d'inscription  :  16/01/2015
    
                         
Writer  /  Gloire de son pair


Je suis actuellement d'écrire une histoire avec une amie et je reconnais que l'écriture à quatre mains est une vraie belle expérience. Un challenge en ce qui me concerne. D'autant plus que je considère ou considérais l'écriture comme un art solitaire.

Concernant la technique, nous avons monté le projet ensemble : tout l'arc narratif + les personnages + la trame. Maintenant, nous ne faisons pas un chapitre chacun mais plutôt chacune les scènes qui nous intéressent. Tu vois, pour que l'envie reste tout le long de cette aventure !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  146
   Localisation  :  Ici et ailleurs
   Pensée du jour  :  Qui sera ma prochaine victime?
   Date d'inscription  :  16/08/2012
    
                         
Jana-Ships  /  Barge de Radetzky


J'ai connu cette petite expérience d'écriture à quatre mains trois fois, pas désagréable du tout, ma foi. Ce que j'en retiens?

Premièrement, c'est clair dès le début, faut que les papattes mélangées aient un style qui se rapproche, sinon en effet, les lecteurs peuvent s'apercevoir du changement de style, et le changement peut en faire grincer plus d'un. Personnellement, ça ne me dérange pas de lire deux styles différents, mais chacun étant différent, fais attention quand même. Ensuite, au delà du style, peut-être se concerter avant chaque session d'écriture, et dire les attentes, les objectifs, définir le rôle de chacun, en fait?

Par rapport à mes expériences, je me souviens qu'à chaque nouvelle session, on définissait les nouvelles idées qu'on avait eu chacune de notre côté, on en parlait, on échangeait vraiment sur le tournant que prenaient les personnages, comment allait avancer l'intrigue...bref, un briefing tous les jours. Dès le début, on définissait les personnages de chacun. Je me souviens qu'il nous arrivait aussi d'échanger de personnages quand il le fallait. Pas désagréable comme changement, mais si tu prends le personnage de ton partenaire, il faut garder le même caractère. Pas toujours simple, je sais qu'il me faut du temps et de l'analyse pour rester dans l'idée du personnage.

Ca peut-être une phrase chacun, ou un paragraphe, comme dit plus haut. Personnellement, j'ai toujours fonctionné par paragraphes. Quand il y avait des dialogues, on prenait le temps de faire chaque phrase. En fait, ce que je retiens, c'est qu'il n'y a pas de longueur définie. Chacun le fait comme il sent.

J'ai aussi vu plusieurs auteurs faire chapitre par chapitre. Alternance de chapitre ou de point de vue de personnage. C'est pas mal aussi Smile Après, chacun fait comme il veut, les règles sont à définir entre les papattes qui se partagent la tâche! Seul truc que je pourrais vous conseiller? Echanger, avant la phase écriture, pendant, et continuez jusqu'à la fin. Il y aura probablement des moments où l'un aura peut-être envie d'arrêter ou de ralentir. Il faut faire des pauses, s'aérer et revenir au texte.

Et pis de la bonne entente entre les papattes en question Smile Bon courage et bonne écriture! C'est une expérience géniale quand tout le monde s'investit.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  652
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  12/07/2016
    
                         
Valéry K.  /  Hé ! Makarénine


J'ai fait ça récemment avec une amie autrice et on est en train de remettre ça en ce moment (mais pour un roman plus long).
Si ça peut t'aider, on a fait un article expliquant comment on s'y est pris/comment ça s'est passé pour nous et en donnant quelques conseils, parce que cette méthode nous a vraiment bien réussi. C'était parfait pour un premier essai :

http://www.baran-tiefenbrunner.com/2016/04/23/ecrire-a-4-mains/

Sinon, sur le roman sur lequel on est actuellement, on fonctionne autrement : d'une, le projet obligeait à un plan précis et très détaillé, donc on l'a d'abord construit ensemble (on a pris 15 jours pour ça), et de deux, on a une deadline très serrée donc on ne peut plus continuer comme on l'avait fait le premier coup à attendre que l'autre ait avancé sur la suite de l'histoire pour prendre la main et avancer à notre tour dans l'écriture. Résultat, on écrit dans une grande anarchie, en choisissant les chapitres que l'on veut écrire chacune, tant pis si les précédents n'ont pas été écrits, en se les renvoyant, en modifiant ce qu'a écrit l'autre, en avançant sur un autre chapitre... et ça fonctionne aussi (merci le plan super précis, même s'il faut tout de même des réajustements). Mais je ne conseille pas ça : la méthode que l'on a utilisée la première fois, soit en écrivant chacune notre tour d'une manière chronologique dans l'histoire, est beaucoup plus zen et aisée à gérer. Smile


Dernière édition par Valéry K. le Ven 22 Juil 2016 - 9:41, édité 1 fois
http://www.baran-tiefenbrunner.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  456
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  20/01/2015
    
                         
Mary Read  /  Pour qui sonne Lestat


Salut,

Je pense que chaque duo a sa façon de travailler, trouvez celle qui vous correspond et ça ne peut qu'aller.

Je suis en train d'écrire mon roman fantasy avec mon meilleur ami.

Nous on a chacun notre rôle et c'est toujours moi qui écrit les premiers jets. Ensuite il va relire, rajouter sa touche, changer des tournures et on fait une dernière relecture ensemble pour être sûr qu'on est d'accord. On parle beaucoup de l'univers ensemble, de l'histoire, du destin des personnages et on met nos idées en communs. Après je suis l'initiatrice du projet et du coup forcément plus de choses viennent de moi... c'est mon scénario, mon univers, mes personnages...

Donc à voir comment vous, vous voulez faire.

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  51
   Âge  :  44
   Localisation  :  Val de Marne
   Pensée du jour  :  "First things first. Get the champagne." Churchill, 1931, New York (cited in Langworth, Churchill: In His Own Words)
   Date d'inscription  :  14/12/2014
    
                         
Eve Vivante  /  Clochard céleste


Merci pour ce post que je trouve très intéressant. J'aimerais beaucoup écrire avec un ami, qui serait également tenté par l'expérience, mais nous n'avons aucune idée de la méthodologie à adopter. Moi j'avais pensé à se répartir les chapitres ou certains personnages, par exemple un roman à deux voix/ deux points de vue, chacun son personnage... Et merci pour le lien, Valéry K.

Bonne chance pour ton projet avec ton mari Nathalie! ça va être une belle expérience à mon avis, c'est un beau projet.
 

 Écrire un roman à quatre mains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-