PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Edition - Publication] Sang d'Honneur chez NL Editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1826
   Âge  :  45
   Pensée du jour  :  rien n'est en soi ni bon ni mauvais: tout dépend de la pensée.
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
fxt.art  /  Journal du posteur


Titre du roman : SANG D'HONNEUR  

Genre : Thriller, Polar

Public visé : ado, adulte…

Nombre de mots ou de caractères espaces comprises : environ 144000 mots/848000 signes (en cours de révision)

Format d'édition souhaité : Papier et numérique

Nombre d’éditeurs contactés: dix envois numériques & dix envois papiers

Choix de l’éditeur : NL Editions

Date prévue de parution : Date encore à déterminer

Couverture :



4ème de couverture : « Deux hommes. Face à face ». L’un doit payer une dette et devra aider l’autre à orchestrer sa vengeance, c’est une question d’honneur, même si le sang doit couler. Surtout si le sang doit couler.
Par une nuit pluvieuse, le capitaine Ambroise Delorme est sommé de se rendre sur une scène de crime dans la région d’Agen. Arrivé sur place, il est confronté à un crime d’une cruauté et d’une méticulosité rares. Ce cadavre n’est que le premier d’une longue série. Le tueur précis, froid et méthodique signe chacun de ces crimes en retirant le cœur de ses victimes.  Qu’est-ce qui peut motiver un individu à commettre de telles atrocités ? Les enquêteurs sont très vite embarqués dans une affaire sordide et devront affronter un psychopathe d’une rare intelligence qui réveillera les anciens démons du capitaine Delorme.

Nda : j'expliquerai dans les posts suivants les différentes étapes qui m'ont permit d'éditer cette histoire...


Dernière édition par fxt.art le Lun 23 Mai 2016 - 21:12, édité 3 fois
http://fxtart.wix.com/francoisxaviertorre
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1322
   Âge  :  38
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Tentatrice chauve


Félicitations !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1826
   Âge  :  45
   Pensée du jour  :  rien n'est en soi ni bon ni mauvais: tout dépend de la pensée.
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
fxt.art  /  Journal du posteur


Merci Maddy.

Donc première phase de l'aventure : écrire un roman.

Moi qui vient du théâtre et du scénar, écrire un roman me donnait des suées avant même de m'y mettre.
Néanmoins, j'ai fais quelques essais. Au bout de deux romans (espionnage puis fantastique) je n'ai jamais pu aller jusqu'au bout. J'ai donc pris conscience qu'il me fallait bosser avec un plan, sinon un échec de plus.

Comment je m'y suis pris ? Par objectifs.

D'abord le temps!
Il était hors de question pour moi de bosser une histoire sur plusieurs années. Pourquoi? Parce que je me lasse vite et quand ça me prend trop de temps ça me gonfle et je passe à un autre projet.
Quand j'ai commencé le théâtre, ma première pièce j'avais mis trois mois. La dernier seul en scène que j'ai écrit, en trois jours c'était fait; l'expérience facilitant les automatismes.
Donc pour le roman, comprenant au bout de deux essais non concluant qu'il me fallait être patient, j'ai pris le taureau par les cornes et j'ai décidé d'écrire un roman sur un an, et pas un jour de plus.
J'ai commencé le 01/01/2014 et finit de l'écrire le 31/12/2014.
Et suite aux différentes expériences des JE sur leurs publications propres, ainsi que les demandes moyennes des éditeurs pour un premier roman j'avais pour objectif une préface, 30 chapitres, et un épilogue, le tout ne dépassant pas les 450 milles signets grand maximum (mais ça c'était avant de me rendre compte qu'être en immersion dans un personnage nous fait dépasser au delà de toute raison le nombre défini au départ).

Puis ensuite la méthode et le plan!
Un seul mot : régularité. J'ai écris tous les jours : une, deux, trois, parfois même dix pages. Matin, midi, soir,week-end, vacances, vingt minutes, une heure, parfois trois d'affilé...  peu importe, j'écrivais l'histoire et ne pensait qu'à elle, aux personnages, aux lieux, à l'époque,  à l'intrigue etc.
Et j'ai commencé par écrire le début, puis la fin. Et ensuite j'ai élargi le champ de vision jusqu'à profiler les personnages, les situations, l'enquête à mener, les rencontres, le phrasé de chacun.
Je devais rester dans les clous et pour y parvenir j'ai défini un plan simple : chaque situation à travers l'enquête était un chapitre. Ni plus, ni moins. J'ai donc ouvert un tableur, en ligne j'ai mis le numéro des chapitres et en colonne le nombre de pages, mots, signets, et un résumé en une phrase du chapitre en question.
Au final, j'ai dépassé les 450 milles signets prévus pour atteindre les 840 milles signets que contient le roman.

Ma mésaventure principale :
Et pourtant, cela a failli être un échec de plus dès le troisième mois. Mon ordi avait planté et les quinze premiers chapitres avaient été détruits. Il m'a fallu tout réécrire de tête en partie. Pourquoi en partie, parce que j'écris beaucoup à la main sur des cahiers et j'avais gardé mes brouillons en partie seulement. Parce que à l'usage le brouillon papier n'était qu'un support, une ossature au chapitre à écrire...
J'ai enragé comme un diable. Failli même abandonner à ce moment là, mais j'ai tenu le coup et j'ai repris depuis le début. Etait-ce parce que j'étais 'dedans' depuis plusieurs au jour le jour? J'en sais rien. Mais j'ai continué tout de même, ne lâchant rien...

Prochaine étape :  les axes narratifs choisis.
http://fxtart.wix.com/francoisxaviertorre
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6059
   Âge  :  79
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


Yo fx ! Bravo et merci de faire partager ton plan de bataille pour écrire cette histoire. Tu as pris le taureau par les cornes, comme on dit, et tu as même surmonté le plantage d'ordi tant redouté. Chapeau !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1826
   Âge  :  45
   Pensée du jour  :  rien n'est en soi ni bon ni mauvais: tout dépend de la pensée.
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
fxt.art  /  Journal du posteur


Salut Pango. Merci.

Oui. Je ne sais pas si mon expérience servira mais beaucoup de JE ont donné souvent leur façon de faire et impressions quand ils écrivent. Donc je fais de même : une façon de remercier tous les JE pour avoir apporté leur expérience propre au domaine de l'écriture.
http://fxtart.wix.com/francoisxaviertorre
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2312
   Âge  :  33
   Localisation  :  Au milieu de mes personnages
   Pensée du jour  :  Ecris donc au lieu de traîner sur le forum !
   Date d'inscription  :  17/05/2015
    
                         
Plume d'elle  /  Guère épais


Et bien, toutes mes félicitations pour l'écriture et surtout la publication de ton roman. J'ai lu avec plaisir le début de tes aventures et reviendrai pour la suite. Les axes narratifs choisis m'intéressent tout particulièrement.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1826
   Âge  :  45
   Pensée du jour  :  rien n'est en soi ni bon ni mauvais: tout dépend de la pensée.
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
fxt.art  /  Journal du posteur


Merci Plume d'elle.

Oui je compte profiter de l'occasion sur ce roman pour développer quelques posts sur le travail en lui-même jusqu'à son terme d'avoir été publié.
http://fxtart.wix.com/francoisxaviertorre
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3672
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  15/04/2013
    
                         
Asyne  /  Sang-Chaud Panza


Très intéressant ! Very Happy je vais suivre avec curiosité ce parcours et ta page FB (tu m'as fait connaître un artiste plutôt impressionnant avec le carrelage d'ailleurs).

Bonne suite à toi !
https://ksangil.com En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1826
   Âge  :  45
   Pensée du jour  :  rien n'est en soi ni bon ni mauvais: tout dépend de la pensée.
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
fxt.art  /  Journal du posteur


Salut Asyne! Merci. Oui ma page FB j'essaie aussi -en dehors de mon actu- de découvrir des talents qui me "parlent" dans leur façon de faire et leur engouement à créer des choses insolites par l'art en règle générale.
http://fxtart.wix.com/francoisxaviertorre
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1008
   Âge  :  38
   Localisation  :  O moun païs
   Date d'inscription  :  12/02/2014
    
                         
Zetta  /  Effleure du mal


Félicitations ! Je ne connaissais pas cette maison d'éditions, les couvertures sont belles ! C'est très intéressant de lire comment tu as procédé, j'attends la suite !
http://zettamarino.wix.com/romances-comme-ca
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1826
   Âge  :  45
   Pensée du jour  :  rien n'est en soi ni bon ni mauvais: tout dépend de la pensée.
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
fxt.art  /  Journal du posteur


Merci Zetta. Oui je trouve aussi que l'éditeur a des collections sympas.

Pour la suite, d'ici demain je pense.
http://fxtart.wix.com/francoisxaviertorre
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1171
   Âge  :  24
   Localisation  :  Moselle
   Pensée du jour  :  Ce n'est pas moi qui suis petite, c'est vous qui êtes anormalement grand
   Date d'inscription  :  03/09/2014
    
                         
Merydhia  /  Effleure du mal


Félicitation ! Smile
Et merci pour avoir partagé avec nous la façon dont tu as procédé. C'était intéressant.
http://www.melroah.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1826
   Âge  :  45
   Pensée du jour  :  rien n'est en soi ni bon ni mauvais: tout dépend de la pensée.
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
fxt.art  /  Journal du posteur


Merci Merydhia.

Je prépare l'étape suivante...
http://fxtart.wix.com/francoisxaviertorre
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1826
   Âge  :  45
   Pensée du jour  :  rien n'est en soi ni bon ni mauvais: tout dépend de la pensée.
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
fxt.art  /  Journal du posteur


Bon double post mais c'est pas grave.

Comme promis, voici l'Etape sur l'axe narratif.

Pas de cours là dessus. Nombre de sites et livres en parlent en long en large et en travers. Taper sur votre moteur de recherche et vous trouverez ce qu'il faut.

Je vais me focaliser seulement sur mes choix et les raisons pour lesquelles j'ai choisi celui-ci plutôt qu'un autre.

Mais avant d'en parler il faut comprendre deux trois points sur mon compte pour assimiler ce choix.

D'abord les échecs passés (eh oui les échecs permettent de ne pas retomber dans le même délire).
Ma première ébauche de roman (un espionnage) avait la particularité de changer d'axe narratif selon les protagonistes de l'aventure. Le soucis c'est qu'il y en avait six. Donc six axes différents. Bref je mettais la barre déjà haute avant même de commencer un livre. Gros malade que je suis… Pourquoi ? Parce que quand j'écris de l'art vivant (sketchs, pièces de théâtre), je me focalise avant tout sur les personnages, et cherche toujours à développer qu'aucun ne devient le rôle principal. En résumé pour toute distribution de mes pièces, il n'y a pas de second couteau ; seulement des profils de personnages équitables en temps de jeux et importance de scène. J'ai toujours fais en sorte de me tenir à cette logique personnelle, et j'ai voulu -Dieu le grand dingue que je suis- faire de même avec le roman.
Sauf que la tâche est bien plus ardue devant un roman qu'une pièce de théâtre, tout bonnement parce que dans une pièce de théâtre il n'y a pas d'axe narratif à proprement parler. Seulement une vision du spectateur qui découvre au travers de courtes scènes dialoguées et de mises en scène, une histoire. Pour le roman, il est évident que j'étais loin du compte. Et dès mon premier essai je me suis planté lourdement.
Au second essai, j'avais choisi le « Je » narratif. Mais me connaissant j'ai voulu m'essayer à plusieurs lectures différentes avec le même axe. Je m'explique : Le Je s'adressait à la fois au lecteur, et aux spectateurs ; l'histoire se situait sur un scène de théâtre qui au fur et à mesure des tableaux sur scène on entrait dans le passé du personnage qui devant le public devenait le comédien, et d'un chapitre à un autre passait aussi au lecteur en endossant un narrateur lambda de ses aventures passées -ce qui fait que le style changeait aussi selon la situation…
Mais là aussi, autre essai, autre échec. Non pour des raisons d'axe narratif mais par manque de réflexion sur le traitement de l'histoire à raconter et son plan casse gueule.

Ce qui fait que j'en viens à Sang d'Honneur (troisième essai). Là je n'ai pas voulu tenter le diable. Je devais rester dans les clous et parvenir à finir le roman. Donc il me fallait choisir un axe narratif basique. Er ce fut le « Il » en suivant dans 95 % des chapitres le héros du roman (le Cpt Delorme). Ce « Il » défini par le profil du personnage principal me permettait deux choses : ne pas sortir du sentier et garder le cap, et faire découvrir au fur et fur de l'enquête les agissement du capitaine de gendarmerie. J'entends par là que je n'ai pas voulu utiliser le sens du regard qui au travers de ses yeux décrivait tout ce qu'il voyait, de type Balzac ou Zola si vous préférez. Perso, je ne me voyais pas là jouer de cette façon ; question de goût. Alors j'ai axé sur les réflexions du gendarme selon des situations précises à travers l'enquête, tout en donnant quelques descriptions des lieux et personnages qu'il rencontre, sans forcer la dose ni jouer d'effets de styles à outrance (parce que je connais mes limites en tant qu'auteur et sur un texte court ça m'amuse mais sur 300 pages, sans façon!).
En gardant cet axe, cela permet au lecteur d'enquêter en même temps que Delorme sans savoir qui tue, pourquoi, etc. Le Capitaine découvre sa nouvelle équipe, le lecteur aussi. Le Capitaine découvre lieux et personnages, le lecteur aussi. Etc.
Là où j'alimente l'intérêt du procédé c'est que les questions dès le premier meurtre offrent pistes et réflexions, et bien évidemment d'autres questions. Ce qui permet à l'intrigue (le fil rouge) à travers l'enquête de monter de façon crescendo (du moins c'est ce que j'ai essayé de faire).
Autre point à ce choix, c'est que mon « Il » devient à mesure un faux « Je » narratif, puisqu'on est constamment -chapitres par chapitres (sauf trois)- en rapport avec son point de vue. Même si d'autres personnages donneront le leur c'est systématique lié à une conversation avec Delorme.
Dernier point sur l'axe narratif. J'ai dis au début que mon « Il » couvrait 95 % du roman. Manque donc 5 %. Ces 5 % est un changement d'axe, en début de roman, au centre du roman et en conclusion de ce dernier. C'est un autre « Il » et c'est l'axe du meurtrier. Cet axe ne donne pas de nom, seulement un ou deux indices qui aiguillent le lecteur sans forcément pointer du doigt un tel ou un tel.
Pourquoi ce choix ? Parce que je brouille les cartes et étant dans la tête de Delorme à travers l'enquête je me suis débrouillé pour éviter qu'il tombe sur des preuves flagrantes. C'est pourquoi j'ai pris la peine de dévoiler à travers la vision du tueur (bien qu'à la fin Delorme arrive aussi aux mêmes conclusions) la raison de ses actes… Je l'ai fais parce que en tant que lecteur je n'aime pas les fins mi figue mi raison. Du coup j'ai rajouté cet axe là pour éviter polémique et débat…

Et ça permet aussi de casser le rythme… qui sera notre prochaine étape avec la composition de la bible des personnages…

Fx'
http://fxtart.wix.com/francoisxaviertorre
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1797
   Âge  :  40
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Fiancée roide


Une nouvelle corde à ton arc , FX. 😊
http://fcochet.wix.com/fcochet
 

 [Edition - Publication] Sang d'Honneur chez NL Editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Itinéraires éditoriaux-