PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1 ... 35 ... 66, 67, 68, 69, 70  Suivant
 

 Livre présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2683
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Avec notamment plus de 10 heures de transports ce week-end, j'ai pu bien lire:

Format papier pour la journée:
Pauline Delabroy Allard - Ca raconte Sarah: Achetez le, lisez le, c'est super
François Roux - Fracking: Très bon livre, sur la fracturation hydraulique, le gaz de schiste, les communautés du Dakota du Nord, sur fond de lutte à Sanding Rock et de campagne de Trump...
En ebook pour la soirée:
Nicolas Bouvier - L'usage du monde: Personnellement, j'ai pas accroché du tout. C'est sensé être un classique, je me suis ennuyée, je suis insensible à cette oeuvre.

Maintenant je lis:

Format papier pour la journée:
Davide Enia - La loi de la mer: J'avais beaucoup aimé son "Sur cette terre comme au ciel", une histoire de jeune boxeur amateur sous le soleil de Sicile, là il fait un récit de ses enquêtes et rencontres à Lampedusa...
En ebook pour la soirée:
Paolo Rumiz - la légende des montagnes qui naviguent. Il traverse les Alpes et les Apennins à pied.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7632
   Âge  :  80
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar. Un peu de mal à me mettre dedans les premières pages mais là ça se lit tout seul. J'attends surtout de lire l'histoire d'amour avec Antinoüs.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2683
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


J'ai fini Davide Enia - La loi de la mer.

Très très très bon, il faut le lire, c'est indispensable, sur le drame migratoire vécu depuis Lampedusa
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  28
   Âge  :  80
   Date d'inscription  :  30/04/2018
    
                         
Assonante  /  Assommante insolente


Je suis dans L'homme aux lèvres de saphir, d'Hervé Le Corre.
Pas mal du tout dans le genre polar historique. J'aime m'immerger dans le Paris populaire de 1870, juste avant la Commune. Mais il n'y a rien à faire, je ne pourrais pas relire Les Chants de Maldoror dont s'inspire le tueur, je me souviens que c'était vraiment douloureux d'avoir essayé.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3334
   Âge  :  106
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Didon de la farce


J'ai fini Perpetue, de Mongo Beti.

Très bon, très dur et très actuel (pourtant, 1974...) Je découvre cet auteur, vraiment pas déçue.
Pourquoi en entend-on si peu parler ? scratch


THE bande-annonce
Mon blog
Vous avez publié un roman et vous souhaitez le faire voyager pour recueillir des avis ? C'est là que ça se passe !
http://alice-adenot-meyer.blogspot.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5391
   Âge  :  25
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  nique la miette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Solitude ma mère, Taos Amrouche.
L'autrice, qui est également cantatrice (elle a beaucoup fait pour la préservation et la diffusion des chants kabyles, hérités de sa grand-mère), nous parle dans une langue qu'on dirait sortie du XVIIème siècle de son parcours amoureux, dominé par les figures successives (figures d'échecs, d'où le titre) d'une galerie d'hommes. Le décalage entre la langue de l'écriture et l'époque narrée (années 30-50, en Tunisie puis en France) crée une impression perpétuelle de dépaysement, et retraduit peut-être assez bien la solitude de celle qui, élevée parmi des préceptes ancestraux, subit avec violence la ronde des sentiments telle qu'elle est menée dans le milieu où elle grandit (ses parents, kabyles converti-es au christianisme, vivent parmi les Blanc-hes de Tunisie). Le déchirement identitaire et sentimental subis par Aména en font une figure assez passive, à la personnalité pourtant violente ; j'ai trouvé intéressante cette forme d'aliénation de soi (elle considère sans cesse qu'elle doit être libérée, rendue femme, guérie par un homme) chez un personnage à la première personne qui n'a pourtant rien de mièvre. Les fleurs, les fruits et le soleil enveloppent la silhouette d'Aména d'une auréole de douceur. Sont évoquées dans ce livre de fréquentes violences sexuelles, et les conséquences terribles qu'elles ont sur le corps et sur l'âme.


Poésie - Miettes - Elèves - Nouvelles - Thèse
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1243
   Âge  :  24
   Localisation  :  Gwendalavir
   Pensée du jour  :  "Les histoires ne relèvent pas les morts mais elles rendent leurs amours immortelles."
   Date d'inscription  :  19/01/2015
    
                         
AppleCokes  /  Pectine sauvage


Coucou coucou,

Je viens de terminer Le huitième sortilège de Terry Pratchett, 2ème volet de ses Annales du Disque-Monde et c'est toujours aussi loufoque et marrant. Le style est super, cet espèce de parodie de fantasy est pleine de malice, j'aime beaucoup.

Je vais enchaîner avec Le cul de Judas, d'Antonio Lobo Antunes, un auteur portuguais que je dois étudier pour mon Master. Cela parle de la guerre de colonisation en Angola, ça m'a l'air pas mal et le roman fait moins de 300 pages, j'essaie de le finir ce WE !


http://applecokesread.blogspot.com En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4558
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  15/12/2011
    
                         
Loup Colette  /  La Papesse


actuellement je lis SORCIÈRES (la puissance invaincue des femmes) de Mona Chollet qui vient de sortir drunken
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1243
   Âge  :  24
   Localisation  :  Gwendalavir
   Pensée du jour  :  "Les histoires ne relèvent pas les morts mais elles rendent leurs amours immortelles."
   Date d'inscription  :  19/01/2015
    
                         
AppleCokes  /  Pectine sauvage


Loup Colette a écrit:
actuellement je lis SORCIÈRES (la puissance invaincue des femmes) de Mona Chollet qui vient de sortir drunken

Aaah je le veux tellement celui-là ! J'attends avec impatience ton avis du coup Smile

Sinon moi j'ai pas fini le Cul de Judas mais c'est très très beau.


http://applecokesread.blogspot.com En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2683
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Alors j'ai fini:
Paolo Rumiz : La légende des montagnes qui naviguent. Je pense qu'a partir du moment où le livre de voyage donne envie de visiter le lieu raconté par l'écrivain, c'est une réussite. j'ai envie maintenant d'aller dans les Apennins donc...

Emma Class - Pêche. Roman très court et bizarre.

Guy Boley - Quand Dieu boxait en amateur. c'est court mais beau aussi, les dernières pages te chopent par surprise et te tabassent.

Lea Carpenter - Onze jours. il est chiant.

Là pour le moment, je me tate un peu, je lis rien de particulier. j'ai prevu de lire dans le désordre de marion brunet seulement quand j'ai fini mon roman, pour pas être influencée de trop. j'ai Janet de Michèle Fitoussi qui m'attend. j'attends la sortie du coeur blanc de Catherine Poulain et le dernier Aubenas, il y aussi Seul l'amour peut de David Samuels qui me tente...

Du coup je feuillette pour la forme en ce moment les correspondances de giono avec la Nrf et le journal des goncourt...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1129
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  13/10/2016
    
                         
Moïra  /  Effleure du mal


je lis les faux-monnayeurs et c'est complètement dans mon mood du moment drunken
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4333
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  SUR JE DEPUIS 10 ANS C'EST LA FÊTE
   Date d'inscription  :  03/12/2007
    
                         
Kid  /  Un talent FOU


j'ai lu plein de choses dans le cadre de la rentrée littéraire et il y aurait beaucoup à dire mais pour le moment je vais vous parler de Maîtres et Esclaves de Paul Greveillac qui m'a beaucoup plu :

l’auteur utilise le parcours d'une famille de paysans chinois sur plusieurs générations (1953-1989) pour nous faire traverser le Grand Bond en Avant, la guerre civile la Révolution Culturelle et l’ascension du "pragmatisme économique", accompagnés de tous les pas de côté, terreurs sourdes et luttes intestines du Parti. il s’intéresse en particulier aux manières insidieuses dont l’art sous toutes ses formes s’accommode du fascisme et finit toujours par l'entretenir, voire participe à le définir : la technique et le regard artistiques de Kewei, le personnages principal par tant d'aspects si attachant, sont le reflet de sa souplesse intellectuelle et sa capacité à toujours réécrire ses repères politiques et moraux pour survivre au sein du Parti. Et en devenant un grand artiste du régime, il participera à la manipulation et la rééducation forcée des masses : il est un maître du pinceau comme un esclave des idéologies en quelque sorte, et c'est un effet réussi du point de vue du lecteur que de découvrir que le petit garçon sympathique des premières pages est en fin de course un collaborateur fanatique
j'ai un peu pensé à Leni Riefenstahl la cinéaste nazie qui a grandement participé à définir l'esthétique du IIIeme Reich. Ses films sont des prouesses techniques grandioses mais aussi des instruments de propagande ultra-efficaces.

je le conseille, ça se lit très bien, c'est bien écrit, ça a le souffle d'un grand récit, c'est écrit par un historien mais ça ne se perd pas dans le didactique et ça se tient en équilibre délicat au-dessus du misérabilisme sans jamais tomber dedans.


il y a des chances en plus pour que je rencontre l'auteur :flower:


Dernière édition par Kid le Ven 5 Oct - 8:32, édité 1 fois


       
http://jackspirou.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2683
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Michèle Fitoussi - Janet, sur Janet Flanner https://fr.wikipedia.org/wiki/Janet_Flanner

En attendant d'acheter aujourd'hui en sortant du boulot Catherine Poulain - Le coeur blanc
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7632
   Âge  :  80
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  480
   Âge  :  30
   Localisation  :  J'ai tout rangé l'appartement
   Date d'inscription  :  29/08/2017
    
                         
Lenfant  /  Pour qui sonne Lestat


Je suis dans les SILO, j'adore.
J'ai fini le 1, SILO.
Je suis en train de lire le 2, SILO Origines.
Après, il y a le 3.
En attendant les Premier Degré Smile
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Livre présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 67 sur 70Aller à la page : Précédent  1 ... 35 ... 66, 67, 68, 69, 70  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Bibliothèque-