PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1 ... 28 ... 53, 54, 55 ... 60 ... 66  Suivant
 

 Livre présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1356
   Âge  :  29
   Localisation  :  Au sud, au nord, au milieux, partout!
   Date d'inscription  :  18/05/2017
    
                         
Piraeus  /  Tentatrice chauve


Le Journal d'Anne Franck - c'est glaçant. Parce qu'on sait comment ça se termine, même si on ne sait pas exactement le détail de ce qui va arriver on sait dans les grandes lignes la direction du récit, et ça lui donne une portée tragique terrible - d'autant que son style d'écriture transcrit très bien l'état d'inconscience totale dans lequel elle se trouve, pendant que nous, lecteurs, sommes bien au courant de ce qui se trame.
https://antoinedazy.wixsite.com/portfolio
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3295
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  31/10/2008
    
                         
Hobbes  /  Attention : chat méchant


Fini Hipsters, peut-être plus intéressant à cause des controverses que le bouquin présente en marge que pour le texte en tant que tel : il y a de bonnes intuitions mais c'est bourré de préjugés racistes et de notations psychanalytiques franchement datées — avec ou sans les précisions envahissantes que l'éditeur balance à tout propos. Que l'essai soit sorti dans les années 50 ne résout pas tellement le problème, d'autant que l'un de ses contradicteurs témoigne à plus ou moins la même époque de représentations beaucoup plus actuelles. La figure du hipster comme antithèse obligatoire du square n'est pas irrecevable non plus, même si Mailer s'en tient à une opposition de principe entre le Blanc nanti admis dans le giron et dans le temps de la (petite) bourgeoisie et le Noir — ou affilié — forcé de jouir du monde à titre de — pour le dire vite — cyrénaïque des marges. Bof.

Lu Savages, apparemment un Don Winslow à part du reste de sa production, qui se parcourt sans se déplaisir mais peine à définir ses marques entre le cartoon un peu farcesque et un lyrisme plus premier degré. Pas détesté du tout même si c'est plein de trouvailles déjà préhistoriques — le langage SMS, la parodie californienne, les figures de potheads — et d'envolées pas toujours bienvenues, surtout à l'explicit. Très étonnant que le rôle féminin de l'adaptation ait pu échoir à Blake Lively : j'ai beaucoup de mal à me faire une idée de Serena van der Woodsen en nymphomane yer, polyamoureuse et vulgaire. Sans intérêt mais pas désagréable.

Bouclé en une journée — ça faisait longtemps — Sylvia de Howard Fast, un faux polar très chouette et très original qui se sert des tropes du Détective à la Petite Semaine™ et de la Vénus Moins Virginale qu'elle n'y Paraît™ pour esquisser des portraits de femmes toujours très réussis. Plutôt que s'émanciper des grands motifs du roman noir, le livre les épouse l'un après l'autre, peut-être moins pour mettre à jour leur caractère purement conventionnel que pour en essorer le potentiel dramatique et/ou la souffrance qu'ils recouvrent — aux deux sens de « contenir » et de « cacher » — : tout le monde pâtit de s'en tenir à une posture archétypale — prostituée, maquerelle, privé, dame patronnesse, desperate housewife — mais tout le monde le fait parce que c'est le seul moyen, qu'on s'y laisse prendre ou pas, de vivre au jour le jour de manière fonctionnelle, sans se faire rattraper par d'autres étiquettes encore plus aliénantes ou par l'ambiguïté qui fonde chacun des personnages. Si je devais replacer le texte, je crois que je le calerais entre les romans de Chandler et une version continentale, plus optimiste et moins sophistiquée de Warlock d'Oakley Hall ou de certains livres de Pynchon. Il n'y a jamais de meurtre, de filature ou de mystère à proprement parler mais c'est si bien narré que ça se lit d'une seule haleine. Très, très chouette.

Je commence Une bête aussi féroce si je n'ai pas changé d'avis demain.
https://premierdegre.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2454
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


La friction du temps de Martin amis est vraiment chiant.

Je relis le journal des goncourt
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  957
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  13/10/2016
    
                         
Moïra  /  Bile au trésor


The Iron Heel, Jack London. Une dystopie très chouette dans laquelle on assiste à une révolution suivie d'une contre-révolution au début du XXe siècle aux États-Unis. C'est du bon Jack London (je sens une forte ressemblance entre Ernest Everhard et Martin Eden), et, pour un livre publié en 1908, je le trouve vraiment brillant (d'ailleurs ça aurait très bien pu être écrit aujourd'hui Neutral)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2454
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Un classique
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  210
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  26/12/2017
    
                         
s.tupido  /  Autostoppeur galactique


En parlant de classique, je suis sur les Chroniques Martiennes de Ray Bradbury. Ca se lit toujours aussi bien.
https://lamentationsduclavier.wordpress.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  327
   Âge  :  38
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Tapage au bout de la nuit


Je viens de terminer « l’arrache cœur » de Vian.
Énorme déception pour l inconditionnel de « l’écume des jours » que je suis.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2454
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Bon je me suis mis à Robert Penn Warren - Tous les hommes du roi.
C'est le sud, c'est sale, c'est bien
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1183
   Âge  :  24
   Localisation  :  Gwendalavir
   Pensée du jour  :  "Les histoires ne relèvent pas les morts mais elles rendent leurs amours immortelles."
   Date d'inscription  :  19/01/2015
    
                         
AppleCokes  /  Pectine sauvage


J'ai relu d'une traite Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban en VO hier après midi. Définitivement un de mes préféré !


http://applecokesread.blogspot.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  100
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  26/05/2017
    
                         
Sixte  /  Barge de Radetzky


AppleCokes a écrit:
J'ai relu d'une traite Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban en VO hier après midi. Définitivement un de mes préféré !

Mon préféré... Ce twist, ce twist... Je me revois gamine, avec ma lampe de poche, tiens.

Je viens d'entamer Underground Railroad, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans ce type.
https://lespapotagesdesixte.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1183
   Âge  :  24
   Localisation  :  Gwendalavir
   Pensée du jour  :  "Les histoires ne relèvent pas les morts mais elles rendent leurs amours immortelles."
   Date d'inscription  :  19/01/2015
    
                         
AppleCokes  /  Pectine sauvage


Sixte a écrit:
AppleCokes a écrit:
J'ai relu d'une traite Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban en VO hier après midi. Définitivement un de mes préféré !

Mon préféré... Ce twist, ce twist... Je me revois gamine, avec ma lampe de poche, tiens.
.

Pareil ! Cachée sous les draps pour le terminer Wink

J'ai quasiment fini The Paper Magician de Charlie Holmberg. C'est du fantastique jeunesse à tendance steampunk, c'est pas dégueu mais c'est un peu court (premier tome fait 222 pages).


http://applecokesread.blogspot.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  957
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  13/10/2016
    
                         
Moïra  /  Bile au trésor


Pesanteur et grâce, Simone Weil

mon
dieu
c'est
formidable
(et écrit par une si chouette personne)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2454
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Aharon Appelfeld - Des jours d'une stupéfiante clarté

C'est sublime.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4934
   Âge  :  25
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  mi-ette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


je commence La Foire aux atrocités, de Ballard (j'avais lu un plus court bouquin de cet auteur, mais celui-ci est apparemment l'un de ses meilleurs)


Miettes - Elèves - Nouvelles -Poésie mietteuse
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  245
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  05/12/2017
    
                         
Audrey H.  /  Autostoppeur galactique


Je commence Le voyage infini vers la mer Blanche de Lowry. J'avais beaucoup aimé Au-dessous du volcan il y a quelques années et ses poèmes donc je continue.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Livre présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 54 sur 66Aller à la page : Précédent  1 ... 28 ... 53, 54, 55 ... 60 ... 66  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Bibliothèque-