PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 L'humanité s'oppose-t-elle à l'animalité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3938
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  16/10/2010
    
                         
Bosie  /  Il fut Bosie, il n'est plus


Non, non Lo : nous ne sommes pas des animaux. Nous avons une conscience et la capacité de créer. Si tout a sa place ici bas, la destruction de la nature a une raison. Irrationnelle sans doute. A l'image de...
http://www.insequis.net/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5987
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Je sais comme je parle, et le Ciel voit mon cœur,
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Correcteur apolitique pour Sputnik


L'humanité est un concept, de même que l'animalité, tout dépend donc de ce qu'on met derrière ces mots.

De mon point de vue nous sommes des animaux, inscrits dans le cercle de l'animalité, avec des spécificités et des capacités comme en a chaque espèce. L'état d'animal n'est pas honteux.
Les animaux aussi ont une conscience. Après, c'est une question plus que philosophique, idéologique, on ne pourra pas nous réconcilier sur ce point.

Mon point de vue est celui "rationnel" du biologiste : Nous ne sommes pas des plantes, ni des champignons, ni des virus, ni des bactéries, etc, et aucune différence fondamentale "tangible" ne permet une discrimination de l'homme dans le règne animal. C'est un point de vue d'éthologue aussi : nos comportements, même si a priori plus raffinés par des acquis culturels, sont tous, à leur base, des comportements animaux

Si jamais ça t'intéresse...

https://www.youtube.com/watch?v=ZlKJccM_ZUA

Pour ma part j'arrête là le hors-sujet. Si tu souhaites poursuivre le débat, je peux séparer nos posts pour créer un nouveau fil de débat.

(Edit : fil de débat séparé créé)



Dernière édition par Lo.mel le Mer 13 Avr 2016 - 9:46, édité 1 fois


Mon n'sorte de roman : Pionniers, tentative d'une Âme      :rain:


Recette pour faire un bon livre :
1) Écrivez un mauvais livre ;
2) Recopiez le contraire.

Spoiler:
 
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3938
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  16/10/2010
    
                         
Bosie  /  Il fut Bosie, il n'est plus


Tu as raison. J'objecterais seulement que c'est à force de multiplier les sujets sans finalité littéraire, si intéressants soient-ils, que ce forum se noie.

Pour le thème en question, je le trouve absurde mais bon...

Lo, mon ami, parce que 6 ans sur une plateforme virtuelle, ça crée des liens, j'ai bondi quand je t'ai lu "mon point de vue est celui du rationnel".

Rationnel. Est-ce très rationnel que d'intervenir sur un sujet que personne ici ne maitrise, personne n'accepte de s'ouvrir totalement, les égos se mesurent, les humeurs se jaugent... C'est parce qu'il y a une bonne dose irrationnelle justement que tous ces débats ne se closent jamais, tendent à "philosopher".

Nous ne sommes pas ici en blouse blanche fumant la pipe flattant nos favoris confortablement assis sur des Chestefield avec une vie dédiée à la science. Nous sommes ici avec ce que nous y amenons :
du temps perdu, de l'envie, du relâchement, des frustrations, des choses à prouver et toutes ces émotions qui biaisent dès le départ tout raisonnement.

Si l'auteur de ce topic se posait vraiment la question il en chercherait les réponses ailleurs. Il y a autre chose derrière, léger, gai, taquin sans doute.

Alors je brise la chaine de mensonges bénins que l'on contribue à allonger chaque jour par nos messages extra littéraires : il y a deux univers antinomiques qui pourtant se relient.
L'un est la réflexion pure, le raisonnement dans toute sa splendeur et sa froideur.
L'autre est la métaphysique. L'acceptation de départ que A + B sont des signes, des spectres flottant dans un espace infini et qu'il faut accepter un postulat de départ : A est fini. B Aussi.
Ces deux univers se confrontent chaque jour - pourquoi la biodiversité ? pourquoi les fleurs et la maternité ? - dans les grandes questions de notre temps -j'accueille des réfugiés ou pas ? - comme dans nos instants les plus anodins - je prends 2 min pour me faire un solitaire ou pas ?-

Lo, il y a une chose qui les lie. Cette chose est aussi matérielle qu'immatérielle. Elle n'est rien si elle n'est pas ressentie. Elle n'a aucune raison d'être si elle n'est pas découverte. Cette chose c'est la poésie. La création de l'émotion par la parole ou l'écrit. Quel animal produit de l'émotion consciemment avec l'intention de la transmettre ? Quel animal use de son temps pour le plaisir d'un autre ?

Tu as ce pouvoir Lo, tu es poète. La forme ultime de l'art selon le Talmud. La poésie n'existe que dans ce qu'elle produit. Là est sa raison d'être. A l'image de...
http://www.insequis.net/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5987
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Je sais comme je parle, et le Ciel voit mon cœur,
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Correcteur apolitique pour Sputnik


J'ai mis des guillemets à "rationnel" Wink

Mais je t'accorde que c'est un manque d'humilité que de prétendre savoir.
Je n'occulte pas complètement la métaphysique, d'ailleurs je ne suis ni athée, ni croyant.
C'est toujours pareil, je m'intéresse peu au "Pourquoi ?" parce que je ne crois pas pouvoir obtenir de réponse. Par dépit, je regarde le "comment ?",  et là, j'ai quelques pistes de réflexion que l'empirisme et la science peuvent me procurer.

C'est à ce "comment ?" que mon précédent discours se rattache.

Pourquoi l'Homme, je ne sais pas. Comment l'Homme, j'ai des choses à dire.

J'aimerais avoir le point de vue du poète ou du croyant, je crois qu'il est moins aride. Malheureusement, on ne se change pas. Peut être que quelque chose fait que l'homme est PLUS qu'un animal (mais à la base, un animal quand même) mais je n'ai pas connaissance de cette chose. Et je ne pense pas que l'art, la poésie, la création élève l'homme au dessus de sa condition animale.

Romain Gary a écrit:
Par ce suprême échec que l’art est toujours, l’homme éternel tricheur de lui-même, essaye de faire passer pour une réponse ce qui est condamné à demeurer comme une tragique interpellation.

Mais oui, tu as raison, un débat est toujours, quelque part, le jeu de plusieurs égos qui s'affrontent. C'est une manière de se distraire comme une autre. C'est ni plus, ni moins con qu'un combat de boxe, tant qu'on n'a pas l'objectif de faire du mal à l'autre.

(P.S. : concernant ce que tu dis sur la maîtrise : la biodiversité, l'écologie, la dépendance de l'homme à son écosystème etc... je maîtrise un minimum. C'est la base de mes études.)


Si tu le permets, je mettrai ce bout de hors-sujet en corbeille prochainement, ou dans un nouveau sujet si ça intéresse encore des gens, ou si ça te dérange.


Mon n'sorte de roman : Pionniers, tentative d'une Âme      :rain:


Recette pour faire un bon livre :
1) Écrivez un mauvais livre ;
2) Recopiez le contraire.

Spoiler:
 
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3938
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  16/10/2010
    
                         
Bosie  /  Il fut Bosie, il n'est plus


Fais donc, l'ami.
http://www.insequis.net/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  472
   Âge  :  67
   Localisation  :  07200 St Julien du Serre
   Pensée du jour  :  L'optimiste plante un gland et achète un hamac
   Date d'inscription  :  26/05/2012
    
                         
Patricia Douce  /  Pour qui sonne Lestat


Je me demande toujours pourquoi vous pensez que l'intelligence humaine a plus d'importance ou est plus efficace que l'intelligence animale (d'ailleurs pour eux, on parle d'instinct)...En serions nous dépourvus nous les humains ?
http://Patricia.Douce.free.fr  http://jeunesecrivains.superforum
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3938
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  16/10/2010
    
                         
Bosie  /  Il fut Bosie, il n'est plus


Tu viens de me mettre le doute..
http://www.insequis.net/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2475
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


Elle est la plus efficace parce qu'elle a le plus d'effet: aucun autre animal n'a modifié à ce point son environnement à son avantage, que ce soit en qualité ou en quantité.
A priori.
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  20
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Ouais les castors ils font des murs de branches bah nous on en fait en fabriquant du béton donc :

Humains > castors

cqfd
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  472
   Âge  :  67
   Localisation  :  07200 St Julien du Serre
   Pensée du jour  :  L'optimiste plante un gland et achète un hamac
   Date d'inscription  :  26/05/2012
    
                         
Patricia Douce  /  Pour qui sonne Lestat


Mâra a écrit:
Elle est la plus efficace parce qu'elle a le plus d'effet: aucun autre animal n'a modifié à ce point son environnement à son avantage, que ce soit en qualité ou en quantité.
A priori.


Je crois que toutes les espèces animales toujours en survie ont fait exactement la même chose que l'Homme, celles qui ont disparus l'ont été en grande majorité par la faute de ce dernier animal... Ah, bien sûr il faudrait se baigner dans l'immense oeuvre darwinesque et son plus bel exemple sur la seule orchidée qui ne peut être fécondée en milieu endémique bien sûr que par un seul papillion malgache...Il s'agit d'Angraecum sesquipedale avec un éperon de  25 cms. Charles Darwin n'hésita pas à émettre l'hypothèse de l'existence d'un papillon doté d'une telle trompe... Tollé général du monde scientifique... Jusqu'au jour où l'on découvrit le fameux papillion...On le nomma Xanthopan morgani predicta...C'est à ce jour le seul pollinisateur d'Angraecum sesquipedale :Electricité:


http://www.nhm.ac.uk/natureplus/blogs/science-news/2012/11/29/good-heavens-what-insect-can-suck-it?fromGateway=true
http://Patricia.Douce.free.fr  http://jeunesecrivains.superforum
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  20
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Putain quel est le foutu rapport entre une fleur qu'un papillon chelou polinise et les villes qu'on a bâti, les espèces qu'on a exterminé, l'écosystème qu'on détruit ?

Cela dit, il y a bien une bestiole au Pré-Cambrien qui a éliminé la plupart des colonies bactériennes unicellulaires, qui ont été remplacées par ceux qu'on connait bien : des êtres pluricellulaires et même les animaux. On peut dire que Jackie avait quand même beaucoup modifié son environnement, plus que l'Homme. 

Mais quand même, on est chauds
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2475
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


Bah si Patricia veut décider que l'humain n'a pas plus modifié son environnement que toutes les autres espèces... Ma foi...

... j'm'en vais expliquer aux orchidées qu'il faut trier ses déchets
Non mais parce que dans ce cas tout le monde doit mettre la main à la pâte quoi
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  111
   Âge  :  22
   Localisation  :  Breizh Izel
   Pensée du jour  :  Ce n'est pas parceque j'aime les maths qu'il faut me lancer des pierres...
   Date d'inscription  :  29/12/2012
    
                         
Bzh0  /  Barge de Radetzky


Je pense qu'on parle d’intelligence humaine car il y réflexion? Je m'explique:
Qu'est ce que réfléchir? C'est ce projeter dans une situation futur et imaginer les conséquences de ses actions, ce qui permet notamment de réagir de manière adéquate aux situations nouvelles.
La plupart des animaux agissent à l'instinct, c'est à dire que tous leurs comportement est inné/acquis lors de la jeunesse. Ils agissent uniquement par réflexes, ce qui les rends très vulnérable aux situations nouvelles.
A part chez quelque uns (grands singes, corbeaux) on ne peut réellement parler d'intelligence chez les animaux.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bzh0 a écrit:
La plupart des animaux agissent à l'instinct
L'homme aussi. Rolling Eyes
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5987
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Je sais comme je parle, et le Ciel voit mon cœur,
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Correcteur apolitique pour Sputnik


Nouveau sujet créé Wink

Tuez vous, mais ne vous battez pas.


Mon n'sorte de roman : Pionniers, tentative d'une Âme      :rain:


Recette pour faire un bon livre :
1) Écrivez un mauvais livre ;
2) Recopiez le contraire.

Spoiler:
 
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 L'humanité s'oppose-t-elle à l'animalité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales :: Agora-