PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Pourquoi préserver la biodiversité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  121
   Âge  :  23
   Localisation  :  Breizh Izel
   Pensée du jour  :  Ce n'est pas parceque j'aime les maths qu'il faut me lancer des pierres...
   Date d'inscription  :  29/12/2012
    
                         
Bzh0  /  Barge de Radetzky


Bonjour,
Derrière ce titre un rien provocateur se cache une vraie question. Si je comprends aisément la nécessité de préserver les espèces vitales à notre survie, je ne vois pas pourquoi préserver les autres. Explication.

Je ne vais pas vous faire un cours de darwinisme, les espèces qui survivent sont celles les plus adaptés à leur milieu. On a ainsi eu au cours du temps et des variations plus ou moins brutales de milieu une évolution du nombre d'espèces : les plus « faibles » s'éteignaient tandis que les plus « fortes » survivaient. Bref.
L'homme, en tant qu'animal, modifie son environnement, cette de manière plus remarquable que bien des espèces. Que des espèces s’éteignent car non adaptées au nouveau milieu fait partie intégrante de l'évolution, de même que la naissance de nouvelles espèces (pas de chamaillerie sur le sens précis du mot espèce) comme les criquets migrateurs résistants à à peu près tous les insecticides possibles et imaginables.
Donc l'homme agit comme un accélérateur d'évolutions, éliminant les espèces « faibles » et favorisant l'évolution des espèces « fortes ». En quoi est-ce mal ?

Ma question est sincère, merci de ne pas m'insulter, me dire que c'est évident ou je ne sais quoi... Si mon raisonnement comporte quelques incohérences, merci de les signaler de manière aimable et précise, cela ne fera qu'améliorer le débat.

À vos claviers!
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  342
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  Ferme les yeux juste une seconde et tu verras qu'en fait, tu n'en as rien à faire.
   Date d'inscription  :  07/12/2015
    
                         
Gemili  /  Tapage au bout de la nuit


Pour la même raison que nous conservons les oeuvres d'arts.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Parce que la mort des éléphants c'est pas cool gros Crying or Very sad
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Aucune maîtrise de l évolution, dude. C'est pas comme si les maladies n existaient plus, que les usines produisaient des aliments sans saletés génératrices de malformations etc... si tu sais pas pourquoi, la nature elle, sait. Et pour peu qu'on croit que rien n est là par hasard, de la bestiole unicellulaire au cachalot, autant pas jouer a l apprenti sorcier. C est pourtant ce que l homme fait et sa logique semble terriblement simple : productivité.

Ps : beaucoup aimé la remarque sur les oeuvrzs d art. Impression d avoir écouté une créature dz reve en maillot de bain deux pièces sirotant un savant cocktail, un chapeau a bords très larged sir de magnifiques cheveux soyeux
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  342
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  Ferme les yeux juste une seconde et tu verras qu'en fait, tu n'en as rien à faire.
   Date d'inscription  :  07/12/2015
    
                         
Gemili  /  Tapage au bout de la nuit


P.s. : hahaha. Merci ? Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2260
   Âge  :  23
   Pensée du jour  :  Homo Homini Caleportus.
   Date d'inscription  :  28/06/2010
    
                         
Raven  /  ☠ Corps ☠ Beau ☠ Blond ☠


Tu nous probes pour une disserte de philo ?

D'une, comme l'a souligné Bosie, le darwinisme, ça n'est pas du tout ça — ou du moins, ça n'est pas que ça. De deux, « Donc l'homme agit comme un accélérateur d'évolutions, éliminant les espèces "faibles" et favorisant l'évolution des espèces "fortes". », c'est totalement faux : les extinctions de masse ne sont pas des phénomènes propices à l'évolution, ils la ralentissent. À noter : un écosystème naturel, pour évoluer, doit être évolutif (logique, n'est-ce pas ?) ; ça veut dire qu'un écosystème ne doit pas produire de déchet. La seule fois où la nature elle-même a produit un déchet (l'oxygène produit par les cyanobactéries dont aucune forme de vie ne voulait à ce moment), ça a anéanti 99,99% de la biodiversité. 400 millions d'années d'évolution foutues à la poubelle. Pas chouette, comme évolution. Donc l'humanité n'a rien d'un accélérateur d'évolution, elle se développe aux dépens de l'évolution (détraquage physiologique des espèces marines, déforestation et destruction de niches écologiques, perturbation des abeilles, etc., etc.) pour l'instant.

Mais le jour où l'humanité trouvera le moyen de développer une chaîne de production circulaire ou en écosystème (et pas en ligne, avec au bout un déchet non-désiré par quiconque qu'on doit balancer au Bengladesh), hé, on aura cessé d'être les virus de la planète — quelle fierté ça sera !

Sinon, pour ta question « un tantinet provocatrice », ça n'est pas compliqué : toute éthique ou morale se fonde sur une valeur intrinsèque qu'on attribue à l'être. C'est-à-dire que tu juges et agis en fonction de l'idée qu'il est mieux que les choses soient qu'elle ne soient pas. Pour botter en touche face à Leibniz quand il te demande « pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? », tu lui réponds au final : « bah ! on sait pas ! c'est comme ça, mais c'est mieux qu'il y ait quelque chose plutôt que rien, donc on va faire en sorte que ça continue. »

Sur ce.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Parce que l'homme n'est pas indépendant de son écosystème. Rolling Eyes
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  121
   Âge  :  23
   Localisation  :  Breizh Izel
   Pensée du jour  :  Ce n'est pas parceque j'aime les maths qu'il faut me lancer des pierres...
   Date d'inscription  :  29/12/2012
    
                         
Bzh0  /  Barge de Radetzky


Raven a écrit:
D'une, comme l'a souligné Bosie, le darwinisme, ça n'est pas du tout ça
Qu'est ce alors?

Raven a écrit:
les extinctions de masse ne sont pas des phénomènes propices à l'évolution, ils la ralentissent.
Ce que je voulait dire, dans ce sens là, c'est qu'une espèce qui s'adapte mal finit forcément par disparaître. Accélération dans le sens de "elle disparaît maintenant plutôt que dans dix ans".

Raven a écrit:
400 millions d'années d'évolution foutues à la poubelle.
Là est le fond de ma question: pourquoi est-ce mal de "foutre à la poubelle" l'évolution? Il y a un jugement moral derrière, et je questionne le bien fondé de cette morale.

Raven a écrit:
toute éthique ou morale se fonde sur une valeur intrinsèque qu'on attribue à l'être.
Il peut y avoir une morale réfléchi. Pourquoi est-ce mal de tuer un autre homme? => nuis gravement à la société. Pour que ce sujet ne dérive pas sur une discussion sur la morale, je reprécise:
"S'il y avait une raison objective de préserver la biodiversité, qu'elle serait-elle?"
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Elma_ a écrit:
Parce que l'homme n'est pas indépendant de son écosystème. Rolling Eyes

Bah si un peu. Au fond, qu'est-ce qu'on n'en a foutre que les gros animaux se fassent la malle à cause du changement climatique ? A part pour manger mais on pourra tous manger du soja dans 50 ans np

Parce que oui je vais rajouter mon grain de sel. L’extinction de masse concerne surtout les gros animaux, qui s'adaptent à un écosystème précis que l'homme bouleverse, du coup PAF = plus d'éléphants

Mais je pense que l'impact de l'Homme est encore limité, toute la vie n'est pas menacée de s'éteindre. Les rats ou les animaux domestiques cavalent dans les zones urbaines par exemple. Sors de chez toi et creuse la terre sous un arbre. C'est quand même grouillant de vie, il y a une myriade de bactéries dans la terre, tout un tas de parasites, d'insectes et de vers, qui resteront dans l'humus, trop riche en vie quoi qu'on fasse.

Je trouve dommage que la biosphère originelle et visible disparaisse, c'est un fait, mais c'est pas pour autant que ça va tuer l'Humanité, stop les discours alarmistes svp. Cela dit la remarque de Link est intéressante, au fond, c'est comme conserver les jolies œuvres d'art de mère nature.


Dernière édition par Trench le Sam 9 Avr 2016 - 19:36, édité 1 fois
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2260
   Âge  :  23
   Pensée du jour  :  Homo Homini Caleportus.
   Date d'inscription  :  28/06/2010
    
                         
Raven  /  ☠ Corps ☠ Beau ☠ Blond ☠


Parce que la morale, c'est pas une raison objective ? La morale serait fondée sur des caprices métaphysiques arbitraires ?

Si tu veux des raisons objectives, Elma t'en a donné une : l'être humain, pour être une espèce durable (ce qu'elle n'est pas), devrait s'intégrer à l'écosystème déjà en place (et qui fonctionne mieux que l'industrie).

(Edit. Et c'est pas forcément, comme Trench le suppose, la conséquence d'un discours alarmiste. Même les plus optimistes intuitivement perçoivent que l'humanité va pas durer 1000 ans à ce rythme de développement démographique et technologique, par exemple. — Ceci dit, Trench a raison : on a un discours un peu disproportionné en ce que bon, l'être humain pourrit clairement l'écosystème, mais ça n'a rien à voir avec les désastres que la planète a pu connaître par ailleurs. Cf. la crise de l'oxygène sur le Wiki.)

Et si tu veux des raisons bassement matérialistes, si tu anéantis des espèces « qui servent à rien » (même si rien ne sert essentiellement à quoi que ce soit, pour rappel), tu perds de nombreuses occasions de développer des technologies biomimétiques bien plus efficaces que les technologies qu'on invente nous-même. Exemple : certaines espèces de papillons ont les ailes colorées mais n'utilisent pas de pigment, à la place, la structure moléculaire de l'aile lui donne sa couleur → si le textile pouvait être coloré sans pigment, ça serait la pollution des teintures de jeans en moins dont on charge l'écosystème. Si tu élimines cette espèce de papillon parce qu'elle sert à rien, t'auras pas l'air con, à ne plus pouvoir développer une technologie qui réduit la polution et permet de faire des écrans sans luminosité et très économes en énergie !

La raison objective de préserver la biodiversité : parce qu'elle fait à peu près tout mieux que nous.

Bzh0 a écrit:
Il y a un jugement moral derrière, et je questionne le bien fondé de cette morale. […] Pour que ce sujet ne dérive pas sur une discussion sur la morale, je reprécise
Tu questionnes le bien fondé de la morale mais tu veux pas que ça dérive sur la morale ? Admettons. Ça reste compliqué.

Ça me fait penser que tu as un fond de nihilisme encore à dépasser. Peut-être que tu te poses cette question avec une inspiration nietzschéenne derrière… Je ne suis pas sûr du fond de ta pensée, justement.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Zarathoustra n'a jamais dit de tuer les girafes svp

Je plussoie Raven cela dit, je trouve que tu te cantonnes à des raisons complètement matérialiste. Genre "les espèces servent à rien" mais bon. M'est d'avis qu'il est toujours bon d'aller bien au-delà de ces questions.
 
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  70
   Âge  :  19
   Localisation  :  Côte d'Ivoire
   Pensée du jour  :  belle est la vie quel qu'en soit les difficultés
   Date d'inscription  :  01/04/2016
    
                         
Douce  /  Clochard céleste


Lavoisier disait <>
Il n'y pas que l'Homme qui s'adapte au changement ou qui fait le changement
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Lavoisier a tort dsl
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Trench a écrit:
Bah si un peu. Au fond, qu'est-ce qu'on n'en a foutre que les gros animaux se fassent la malle à cause du changement climatique ? A part pour manger mais on pourra tous manger du soja dans 50 ans np

Parce que oui je vais rajouter mon grain de sel. L’extinction de masse concerne surtout les gros animaux, qui s'adaptent à un écosystème précis que l'homme bouleverse, du coup PAF = plus d'éléphants

Non justement, protéger la biodiversité ne revient pas à sauver juste les dauphins et les pandas. Enfin, ça c'est pour le WWF qui se fait de la pub comme ça, en disant "regardez les éléphants trop mignons vont disparaître vos enfants les verront plus faites des dons svp". Je ne dis pas que ça n'a pas d'importance, loin de là, mais, actuellement, les actions de conservation sont centrées sur ces espèces dites charismatiques, au détriment des espèces-clefs dont tout le monde se fout comme d'une guigne.
De ce fait, ces dernières qui ont un rôle majeur dans leur communauté mais qui n'intéressent pas le grand public, type une plante sans particularité esthétique, ne voient pas de fonds débloqués pour leur conservation, alors même que leur disparition, tout comme leur prolifération d'ailleurs, peut causer d'importants changements au sein de leur écosystème.

Parce que oui, s'il n'y avait que les gros animaux menacés, ça n'aurait probablement pas d'impacts majeurs sur l'homme, mais c'est loin d'être le cas.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Source ?

Quand je parle de la biosphère visible je parle pas que des éléphants. Je parle des coraux des loups des grands singes des requins des dauphins des reptiles menacés, la forêt etc qui emprisonne le CO2 est menacée aussi, mais s'il y a une énième crise où les tauux d'O2 deviennent hyper bas, où la toxicité est trop importante, la Terre y survivra jusqu'à ce qu'il fasse trop chaud dans le voisinage. Je reconnais que les extinctions de masse concernent un peu et tout le monde mais à long terme, puisqu'on ne tend pas à éradiquer toute vie (qui prolifère très bien dans nos villes), la Terre elle reviendra en mode blc elle a connu pire. Merde on parle d'une planète pas d'un petit réfugié fragile
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Pourquoi préserver la biodiversité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales :: Agora-